background preloader

Violence educative

Facebook Twitter

Steaks de quinoa. Sansfessee05. Lesprosdelapetiteenfance. Leçon pour mettre au coin ! Par Arnaud Deroo. « J’ai Pris Des Fessées, Je N’en Suis Pas Mort ! » Le 22 décembre dernier, une loi historique a été votée en France : elle interdit « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles. ».

« J’ai Pris Des Fessées, Je N’en Suis Pas Mort ! »

On peut donc dire que l’usage de la fessée est officiellement interdit par la loi. L'enfance en voie de disparition. Assieds-toi.

L'enfance en voie de disparition

Ne bouge pas. Écoute. Répète après moi. Violences faites aux enfants : connaître et repérer les symptômes traumatiques (par Muriel Salmona) Une vidéo de Muriel Salmona (30 mn) lors du colloque de L’Afpssu 2016 « Enfants orphelins ou brisés par la vie » sur les psychotraumatismes que présentent les enfants victimes de violences et leur impact sur leur santé, leur scolarité et leur qualité de vie.

Violences faites aux enfants : connaître et repérer les symptômes traumatiques (par Muriel Salmona)

Muriel Salmona est psychiatre spécialisée en psychotraumatologie et victimologie, présidente de l’association Mémoire Traumatique et victimologie. Les points principaux de cette intervention sont résumés sous la vidéo. Les troubles psychosomatiques sont une blessure, une fracture faite au cerveau. Ce ne sont pas les enfants qui fabriquent leur propre malheur : on l’a fabriqué pour eux. Si on prend en charge les enfants victimes de violences, on évite qu’ils s’en prennent à eux-mêmes et aux autres. On est dans un déni de la réalité et un manque de formation pour dépister et soigner les enfants victimes de violences. Quelques chiffres (de l’OMS) sur les violences faites aux enfants.

Les mots blessants et destructeurs à éviter dans l'éducation des enfants. Les parole blessantes, humiliantes, dévalorisantes ont des répercussions négatives sur les enfants, d’où qu’elles viennent (parents, enseignants, familles, autres enfants…).

Les mots blessants et destructeurs à éviter dans l'éducation des enfants

Les humiliations, le dénigrement, la maltraitance verbale sont des facteurs de perte d’estime de soi, aggravent l’échec scolaire et peuvent même être à l’origine d’actes agressifs, de somatisations, de troubles anxieux ou encore de dépression (source : Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen). Les étiquettes et les généralisations enferment les enfants et empêchent leur potentiel d’éclore. Les enfants s’assimilent à ce qu’ils entendent et finissent par ne plus s’autoriser à sortir de ces étiquettes. Les mots sont donc très puissants : un mot peut complètement détruire ou complètement valoriser, d’où l’importance de bien choisir nos mots au quotidien. Voici une liste de mots blessants et destructeurs à éviter quand on s’adresse aux enfants (et des propositions pour trouver des mots justes et bienveillants) :

Violence éducative ordinaire : regardons la en face - Parents à parents. Photo Yoann Lambert La violence éducative ordinaire, ce sont ces fessées, ces gifles, ces menaces, ces punitions, ces railleries et moqueries que nous avons subies quand nous étions enfant et que nous faisons subir à nos enfants tant que nous n’avons pas conscience de leur impact et tant que nous n’avons pas déconstruit nos conditionnements.

Violence éducative ordinaire : regardons la en face - Parents à parents

Sansfessee05-print.pdf. Organigramme, Montessori et Communication. Les phrases qui détruisent l'estime de soi chez l'enfant. Ce serait bien si tous les parents et les enfants étaient parfaits.Il n’y aurait jamais de frustration, de colère, de disputes … Mais malheureusement, les parents et les enfants sont des êtres humains et ils ne sont pas parfaits.

Les phrases qui détruisent l'estime de soi chez l'enfant

Beaucoup de parents font des erreurs, disent des choses sans réfléchir et finissent par les regretter ensuite.Mais l’impact négatif de certains mots ou phrases peut être très important sur l’enfant et surtout sur son estime de soi. Voici ce qu’il ne faut jamais dire à vos enfants : -1 – « tu es une erreur, tu n’aurais pas du naître » : Aucun enfant ne devrait jamais avoir à entendre ses parents faire ce commentaire.Même si vous êtes tellement frustrés avec votre enfant, vous ne devez jamais prononcer cette terrible phrase.

Cette phrase va blesser les sentiments de l’enfant, avoir un impact négatif sur son estime de soi et lui faire sentir qu’il n’est pas aimé. VEO : Les effets des châtiments corporels sur le corps et le cerveau des enfants - Blog de Christel, assmat à Guignen. Nous avons déjà vu ce que nous appelons violences éducatives ordinaires et à quel point elles sont fréquentes en France et dans le monde : Nous avons vu également pourquoi il est si difficile pour les parents de ne pas frapper leurs enfants et comment faire pour ne pas en arriver là : Nous allons voir maintenant les effets de ces VEO sur le corps des enfants et leur cerveau.

VEO : Les effets des châtiments corporels sur le corps et le cerveau des enfants - Blog de Christel, assmat à Guignen

Le célèbre "argument" de beaucoup de français : "une bonne fessée n'a jamais fait de mal à personne" va en prendre un sérieux coup ! Ce marathon pour enfants, les internautes préfèrent en rire qu'en pleurer. INSOLITE - Le marathon de Linz, en Autriche, a une petite particularité.

Ce marathon pour enfants, les internautes préfèrent en rire qu'en pleurer

En marge de l'épreuve principale, les enfants âgés de trois et quatre ans peuvent aussi concourir, accompagnés de leurs parents, pour une course junior... de 42 mètres. L'enjeu n'est donc pas des plus décisifs, mais il semblerait que les parents aient pris cette compétition très au sérieux à l'occasion de la 14e édition le 2 avril, comme le raconte 20 Minutes en Suisse.

Un photographe de presse a ainsi capturé une scène qui a beaucoup fait réagir les internautes. On y voit parents et enfants courir main dans la main, les enfants presque tous en pleurs et sur le point de tomber, tandis que les parents les tirent vers la ligne d'arrivée. "Les pieds de certains enfants ne touchaient plus le sol dès le premier mètre de course", raconte le photographe à 20 Minutes. Alice Miller - Abus Et Maltraitance De L'Enfant. La Maltraitance émotionnelle. Par Catherine Gueguen, membre de l'OVEO, auteure de Pour une enfance heureuse : repenser l'éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau (Robert Laffont, 2014) La maltraitance émotionnelle a des conséquences très négatives sur le développement de l’enfant.

La Maltraitance émotionnelle

La douce violence. Familylab France - Le laboratoire des familles. Olivier Maurel, professeur de lettres à la retraite, s’est depuis longtemps intéressé à comprendre les causes de la violence.

Familylab France - Le laboratoire des familles

Inspiré par les ouvrages d’Alice Miller, il a fait de nombreuses recherches sur la violence éducative, son usage à travers le monde, ses conséquences sur l’individu et la société. Il a écrit de nombreux articles et plusieurs ouvrages sur le sujet, notamment : La fessée – Questions sur la violence éducative Oui, la nature humaine est bonne ! Fessée : 10 raisons de l'interdire, ainsi que toutes les autres punitions corporelles. Fini la fessée ? Laurence Rossignol, secrétaire d'État à la famille, aimerait "une prise de conscience collective". (SIPA). Alors que nous allons fêter le 20 novembre 2014, le 25e anniversaire de l’adoption par les Nations-unies de la Convention internationale des droits de l’enfant, comment la France – pays des droits de l’homme – peut-elle encore transgresser les droits fondamentaux des enfants, en n’interdisant toujours pas au sein de la famille le recours à des méthodes éducatives violentes physiquement et psychologiquement, basées sur les châtiments corporels, la peur, l’humiliation et la privation ?

Les douces violences pratiquées à la maison et en crèche. Plan du site. Introduction à l'âgisme : le cas des enfants. Introduction à l’oppression âgiste : première partie, les enfants Cet article est à destination des personnes non-sensibilisées à l’âgisme. Il s’agit avant tout de résumer la réalité des injustices systémiques dont sont victimes les enfants, cet article ne se veut donc ni un texte d’essai, ni une réflexion profonde sur le sujet.

Si ça se vend, c’est que c’est bien ! Parfois, on a comme l’impression que tout le monde se ligue contre nous. Votre voisine, votre tante, vos amies, la boulangère s’y mettent… « et alors, tu l’as mise dans le youpala déjà ? » « tu l’as passée face à la route ? » « ah t’as arrêté de la mettre en écharpe, c’est mieux la poussette hein quand ils sont lourds ! » « pourquoi tu la mets pas face au monde en porte bébé plutôt ils préfèrent ! Les enfants, premiers de corvée. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Guillemette Faure Confier les tâches ménagères aux petits serait bénéfique pour leur réussite future. Pourtant, les parents les en dispensent souvent. « Ah non, il ne faut pas les appeler comme ça ! » Valérie Saleur, directrice de l’école maternelle de La Brèche aux loups, dans le 12e arrondissement de Paris, sourit quand on emploie le mot « corvées ». « Le mot est à bannir. » Le mot, mais pas les tâches.

Si vous avez récemment mis les pieds dans certaines maternelles, vous avez pu y trouver des tableaux récapitulant les « métiers » des enfants. Tailleur de crayons, rangeur d’étagères, responsable de la porte ou encore compteur de ceux qui mangent à la cantine. Meilleures relations avec leurs proches. VA TE CALMER DANS TA CHAMBRE. Je m’énerve trop vite, je crie sur mes enfants … « Je m’énerve trop vite sur mes enfants. Au moindre problème je leur crie dessus, parfois j’ai envie de les taper et quelques fois la fessée ou la claque part. Je sais que ce n’est pas la solution mais je ne sais pas comment faire autrement. » Cette demande est fréquente parmi les parents que j’accompagne. C’est la lecture d’un article écrit par un autre coach qui m’a donné envie de rédiger ce billet (article que vous trouverez ici). 3 bonnes raisons de ne plus envoyer les enfants au coin.

Le coin (time-out en anglais) est sans doute la méthode disciplinaire la plus utilisée par les parents et est souvent recommandée de la bouche même des pédiatres et des experts en développement de l’enfant. Mais le coin est-il bon pour nos enfants ? Est-il efficace ? OVEO.