background preloader

PNL

Facebook Twitter

La quatrième position de perception de la PNL. Par Robert Dilts La quatrième position est une position perceptuelle qui implique le fait d'être associé à l'ensemble du système ou au « champ » d’une interaction particulière. Ce qui implique le fait de ressentir la situation en prenant en compte l'intérêt de l'ensemble du système. La quatrième position de perception est la position du « nous ». Elle est caractérisée par l'utilisation, dans le langage, de la première personne du pluriel « Nous sommes », « Nous autres », etc.

L'expérience de la quatrième position perceptuelle émerge de la découverte des facteurs communs et des caractéristiques qui relient et connectent les membres d'un groupe ou d'un système à un niveau profond. La relation de la quatrième position aux trois autres peut être au mieux conçue comme une pyramide. Dans des systèmes fonctionnels, chaque membre du système est capable, à un certain degré, d’expérimenter la quatrième position. La quatrième position est également une caractéristique clé de la modélisation.

Croyances

PNL et TCC, des différences compatibles | Programmation Neuro-linguistique | Base documentaire. Richard M Gray et Frank Bourke De nombreuses approches psychologiques utilisées en coaching ou autres démarches d’accompagnement possèdent des sources thérapeutiques. Ces processus thérapeutiques ont été bien souvent adaptés aux contextes professionnels de l’entreprise. C’est le cas de la programmation neuro-linguistique (PNL) et des thérapies cognitivo-comportementales (TCC). Pour des raisons plus ou moins justifiées (méconnaissances, corporatismes et justifications scientifiques) ces approches sont souvent opposées, alors qu’elles ont bien des points communs.

Ces deux approches sont cognitivistes, car elles décrivent les interactions entre les pensées (les Processus Internes), les émotions (les états Internes) et les comportements, et proposent des outils pour comprendre et changer les pensées des individus (représentations mentales, stratégies mentales, croyances, valeurs). Vers une vision complète de la psychologie comportementale et cognitive Les TCC : des généralisations abstraites.

Le changement génératif selon Robert Dilts. Par Robert Dilts Les périodes de vies avec crises, croissances et transformations, sont habituellement accompagnés d’un besoin d’évolution et « d’éveil ». Ce sont là des manifestations d’un changement génératif. Pour réaliser cette évolution et cet éveil, nos cartes mentales doivent évoluer, d’élargir, et en particulier les cartes mentales qui définissent qui nous sommes et ce qui nous est possible dans ce monde. Nous devons également percevoir nos vieilles limitations d’une manière totalement nouvelle. Cela exige de savoir dépasser nos façons habituelles de penser, de savoir « sortir de la boite », d’apprendre au niveau IV de l’apprentissage selon l’anthropologue Grégory Bateson pour créer quelque chose de « complètement nouveau. ».

Une conscience générative de cette sorte doit à la fois « transcender et inclure » les connaissances et prises de conscience préalables que nous possédons. Trouver la « structure profonde » d’une ressource La PNL de 3ème génération (R. Pour en savoir plus. Article | Coaching Génératif en pratique par Stephen Gilligan | Institut Repère. Par Stephen Gilligan Aider les individus à améliorer leur vie constitue l’une des plus ancienne profession au monde. Elle peut prendre diverses formes, la philosophie, la voyance, la guérison shamanique, les rites religieux, les relations informelles, la psychothérapie, mais le processus sous jacent de recherche d’un guidage pour changer de vie a la vie longue.

La pratique du coaching génératif que j’ai développé avec Robert Dilts, est la version de troisième génération, et la plus récente d’une longue tradition des professionnels de l’aide. Ce texte survole le coaching génératif, d’abord en le situant dans son contexte historique puis en soulignant les cinq étapes clé de cette approche. Le coaching génératif : une approche de troisième génération Au cours du siècle qui vient de s’écouler, de nombreuses et différentes méthodes ont été développées pour aider les individus à changer. Les cinq étapes du coaching génératif Etape 1 : Identification de l’intention/but Etape 3: passer à l’action.