background preloader

Neuromythes

Facebook Twitter

Top 10 des idées reçues en neurosciences. Parce que les neurosciences sont mal comprises des gens et surtout que les idées reçues leur mènent la vie dure.

Top 10 des idées reçues en neurosciences

Voici 10 idées reçues fausses et expliquées sur le cerveau. On utilise 10% de notre cerveau. Faux ! Encore et toujours très répandue, cette idée reçue est aussi le gagne pain des charlatans et sectes en promettant aux gens de développer les pouvoirs cachés du cerveau. Toutes les techniques actuelles (imagerie, électrophysiologie, lésion du cerveau etc) montrent que nous utilisons tout notre cerveau, pas en même temps mais en fonction de la tâche effectuée.Nous avons 5 sens. Voila, j’ai fait le tour des idées reçues qui m’arrachent la tête à chaque fois que je les entends. Helran WordPress: J'aime chargement… Sept idées reçues sur le cerveau qui limitent votre efficacité. Le cerveau se modifie à chaque seconde, en fonction de ce qu'on pense, de ce qu'on ressent, de ce qu'on dit et de ce qu'on fait.

Sept idées reçues sur le cerveau qui limitent votre efficacité

Il est malléable car il se reconfigure en fonction de l'environnement. C'est l'une des grandes découvertes des neurosciences depuis ces vingt dernières années. Grâce aux nouvelles technologies, dont l'IRM fonctionnelle, les chercheurs ont percé quelques mystères de sa performance. Bonne nouvelle: on peut optimiser ses cellules grises en agissant autrement. Idée reçue n°1. Eh bien non ! En pratique. Idée reçue n°2. C'est un mythe ! En pratique. Lire aussi: Mon travail m'empêche de dormir, que faire? TEDxParis 2011 - Catherine Vidal - Le cerveau a-t-il un sexe ?

Deux mythes sur le cerveau qui ont la vie dure. Pourquoi nous ne sommes pas "cerveau gauche" ou "cerveau droit"  Les magazines, livres de développement personnel ou tests en ligne nous encouragent à penser que nous sommes plutôt "cerveau droit" ou plutôt "cerveau gauche".

Pourquoi nous ne sommes pas "cerveau gauche" ou "cerveau droit" 

Or une étude récente a levé le voile sur le sujet et démontre que cette structure de notre cerveau ne correspond à aucune vérité scientifique. Aucun neuroscientifique n'a mis en évidence ce fonctionnement. Au contraire, le cerveau est bien plus complexe et nos modes de fonctionnement sont, heureusement, moins prédéterminés. Depuis plus de 50 ans, l'idée que les personnes plutôt analytiques et méthodiques sont "cerveau gauche" alors que celles plus créatives et artistiques sont "cerveau droit" se répand largement dans le monde de la psychologie, du développement personnel et de l'entreprise. Or, cette idée n'a jamais été validée ni acceptée par la communauté neuroscientifique dont les études passées démontrent, au contraire, qu'il serait totalement inefficace qu'un hémisphère du cerveau soit plus actif qu'un autre. Cerveau gauche et cerveau droit : la neurologie face au mythe. Par Laurent Vercueil - SPS n°319, janvier 2017 Tout partage de tâches est susceptible d’être associé à un jugement de valeur.

Cerveau gauche et cerveau droit : la neurologie face au mythe

Ainsi des fonctions dites « supérieures » sont considérées comme nobles et caractériseraient un point particulièrement avancé de l’évolution. D’autres, parce qu’elles sont partagées avec des organismes « moins développés », ne brillent pas du même éclat. Pour ce qui est du cerveau, cette distribution des distinctions honorifiques n’a pas manqué. Ainsi en serait-il des deux hémisphères cérébraux, deux moitiés du cerveau que tout paraît opposer.

L’asymétrie cérébrale Le cerveau est organisé selon un plan de symétrie. Cette symétrie anatomique et fonctionnelle disparaît au-delà des régions du cortex dit « primaire », c’est-à-dire celles qui sont branchées directement sur les voies de projection ascendante (influx sensoriel) ou descendante (influx moteur). Les délices de l’entre-soi Je caricature ? Une neurologie romantique. Biais cognitifs. Croyances. Inégalités. This Common Belief About Male/Female Brains Is Wrong. Are men and women’s brains really that different?

This Common Belief About Male/Female Brains Is Wrong

The brains of men and women are, on average, not that different, a new study finds. The research focused on a brain structure called the hippocampus. The hippocampus — which is vital for memory and other functions — was thought to be bigger in women than men. A larger hippocampus was thought to explain why women have: better verbal memory,stronger interpersonal skills,and greater emotional expressiveness.

Men and women’s hipppocampi are a similar size, however, a team at the Rosalind Franklin University of Medicine in the US has found. The study follows from others which have debunked other supposed differences between the brains of men and women: The corpus callosum — a structure which connects the brains’ two hemispheres — was thought to be different in men and women.The two hemispheres were thought to process language in different ways in men and women. Both these claims have since been debunked.

Dr Lise Eliot, who led the study, said: Neurosciences et Education - Déconstruire les mythes. Mythologie.

Livres

Podcasts.