background preloader

Maladie

Facebook Twitter

Claire Marin : «Il y a des discours de plus en plus culpabilisants à l'encontre des malades» Apres s'être intéressée au déni de la maladie (L’homme sans fièvre) et à l'identité de la personne malade (La maladie catastrophe intime), Claire Marin répond à nos questions dans le cadre du Forum «Quand le corps s’éclipse».

Claire Marin : «Il y a des discours de plus en plus culpabilisants à l'encontre des malades»

La maladie est-elle perçue comme un echec ? Ce qui est surtout jugé c’est la manière dont on vit celle-ci. Le «bon malade», c’est celui qui ne se laisse pas abattre. Cette figure guerrière de «survivant», de «superhéros» est valorisée et très visible aux Etats-Unis. Mais il y a surtout des discours très culpabilisants à l’encontre des malades, comme s'ils étaient responsables de leur état de santé. Certaines maladies sont-elles moins bien considérées que d’autres ? Les maux qu’on impute à un mauvais comportement font l’objet d’un jugement plus négatif, porté par ces discours culpabilisants, qui peuvent venir du médecin ou des proches.

Est-ce que l’exclusion des malades renvoie à de la peur ? Oui, ils rendent visible une réalité que la plupart du temps on se cache.

Rhume

Cancer. Renaissance. Illness. Se croire malade rend-il malade ? - X:enius. Maux de tête, manque d’appétit ou fatigue générale : les internautes qui recherchent l’origine de ces symptômes sur la Toile trouvent assez rapidement un diagnostic.

Se croire malade rend-il malade ? - X:enius

Mais souvent, les risques sont exagérés ou alors présentés de manière partiale. Au final, la crainte de tomber malade peut avoir des effets autant physiques que psychiques. Adrian Pflug et Emilie Langlade se sont renseignés auprès d’une spécialiste de l’institut Max Planck de Berlin, qui leur a en outre expliqué comment se prémunir contre les informations erronées.

Les médias regorgent littéralement d’informations relatives à la santé ; et au premier chef Internet, avec sa pléthore de guides de santé et de forums pour les patients. Or, le simple fait de connaître les symptômes d’une maladie peut la déclencher, un phénomène que les médecins appellent « effet nocebo ». Le système de santé lui-même est anxiogène. Maladie - Claire Marin est l'invitée de Raphaël Enthoven. Les signes annonciateurs d’Alzheimer. Alors que débute ce matin la semaine du cerveau… Zoom sur les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, qui touche en France plus d’1 millions de personnes.

Les signes annonciateurs d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer effraie la plupart d’entre nous. Nous avons en tête l’image d’une personne grabataire atteinte de démence et qui perd la mémoire… Nous préciserons ce matin le tableau clinique d’une maladie qui impacte l’entourage, souvent démuni face à cette pathologie neuro-dégénérative… Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ? Comment détecter les premiers signes visibles d’une maladie qui avance masquée, pendant dix ou vingt ans… Quels sont les traitements pour limiter sa progression ? Est-il possible de prévenir la maladie d’Alzheimer dès l’âge de 30/40 ans ?

Nous attendons vos questions par Y291cnJpZWw= Sur notre page Facebook. LIRE I Maladie d'Alzheimer comment la détecter ? Avec : Benoit Duteurtre, écrivain pour Livre pour adulte ed. La fibromyalgie, maladie imaginaire ? Ce matin on s’intéresse à une maladie longtemps considérée comme imaginaire… La fibromyalgie, qui associe notamment douleurs musculaires et fatigue chronique.

La fibromyalgie, maladie imaginaire ?

Une pathologie qui a eu du mal à être considéré comme une vraie maladie. Des malades longtemps vu comme des hypocondriaques. Pendant longtemps, la fibromyalgie faisait donc passer ceux qui en souffraient pour des malades imaginaires. Mais c’est une maladie désormais reconnue par l’Organisation mondiale de la santé. Nous verrons ce matin ce qu’est-ce que la fibromyalgie ? Quels sont ses symptômes ? Qui est principalement touché par cette pathologie mal connue ? Comment la soigner ? Quelles sont les pistes thérapeutiques non conventionnelles ?

Vous pouvez témoigner ou réagir à notre adresse grandbienvousfasse@radiofrance.com Sur Twitter, avec le #grandbienvousfasse. Et bien sûr au standard de France Inter. Avec Patrick Giniès médecin anesthésiste au CHU de Montpellier. Symbolique du corps et des maladies (= décodage biologique)