background preloader

Médecine

Facebook Twitter

« J’ai décidé d’être heureux, parce que c’est bon pour la santé », affirmait Voltaire.

Pour André Comte-Sponville, la formule marque le début du pan-médicalisme, une civilisation qui pose la santé comme valeur suprême. Il constate que, de plus en plus, on exige de la médecine pas seulement la santé, mais surtout le bonheur. Dans l’élan, on va peut-être bientôt lui demander de prendre la place des politiques pour soigner les maux de notre société.

Médecine et croyances [ S3Odéon : Jean-Christophe Rufin ] Docteur, j’ai mal à mon bonheur [ S3Odéon : André Comte-Sponville ] Télémédecine -Les téléconsultations médicales pour tous : vous connaissez ? Si on a souvent parlé de télémédecine, c'est vraiment à partir du 15 septembre 2018 qu'elle devrait devenir une pratique médicale quotidienne en France avec la possibilité pour les patients de recourir à la téléconsultation en particulier pour ceux ayant des problèmes de mobilité.

Télémédecine -Les téléconsultations médicales pour tous : vous connaissez ?

À partir du 15 septembre 2018, il va être possible à tout assuré (quel que soit son lieu de résidence) et à tout médecin (quelle que soit sa spécialité) de recourir à une téléconsultation (examen médical par visioconférence). La téléconsultation s'inscrit dans un parcours de soins et doit donc passer par le médecin traitant du patient. L'opportunité du recours à la téléconsultation est appréciée au cas par cas par le médecin traitant et le médecin correspondant. Tout patient, si son état est compatible avec ce mode d'examen, peut bénéficier d'une téléconsultation, après avoir été informé des conditions de sa réalisation et avec son accord.

Images Site Web pour cette image ***Preface: There is great opportunity for positive change in our society if ... lifecoreonline.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Primum non nocere. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Primum non nocere

Qu'est-ce que le serment d'Hippocrate ? Qu'est-ce que le serment d'Hippocrate ?

Qu'est-ce que le serment d'Hippocrate ?

Qu'est-ce que le serment d'Hippocrate ? RFI Qu'est-ce que le serment d'Hippocrate ? Retrouvez #LeConseilSanté sur RFI avec le Pr Jean-Noël Fabiani, chef de service cardiovasculaire à l'hôpital européen Georges-Pompidou à Paris et professeur à l'université Paris Descartes. Auteur de L’incroyable histoire de la médecine aux éditions les Arènes BD.Retrouvez l'émission intégrale en cliquant ici : Le sorgho démodé ? Biologie médicale. La biologie médicale (France, Afrique du Nord et de l'Ouest), biologie clinique (Belgique, Pays-Bas, Autriche, Luxembourg ), médecine de laboratoire (Allemagne, Suisse, Roumanie, Pologne, Europe de l'Est), pathologie clinique (Pays anglophones, Italie et Portugal) ou encore analyses cliniques (Espagne) [1] est une spécialité médicale et pharmaceutique qui consiste en l'exécution d'analyses sur les liquides biologiques (ou des extraits/broyats de tissus) et en l'interprétation médicale des résultats dans le but de caractériser l'origine physiopathologique d'une maladie.

Biologie médicale

C'est une des deux branches de la pathologie avec l'anatomo-pathologie. Dans certains pays francophones (Canada, Belgique), le terme de biologie médicale se réfère plutôt à la filière universitaire des sciences biomédicales. Qu'est-ce que l'autophagie ? Nobel de médecine. Le prix Nobel de médecine, le premier du cru 2016, a été décerné ce lundi au Japonais Yoshinori Ohsumi pour ses travaux sur l'autophagie.

Qu'est-ce que l'autophagie ? Nobel de médecine

Rien à voir avec des troubles digestifs ou des pratiques cannibales. Enfin presque... L’autophagie. Un mot qui ne vous dit peut-être rien. Pourtant, il a valu ce lundi au Japonais Yoshinori Ohsumi, 71 ans, le prix Nobel de médecine. "Compartiment de recyclage" des cellules Le terme d’autophagie, littéralement se manger soi-même, a été inventé par le Belge Christian de Duve, prix Nobel de médecine en 1974. Trente ans plus tard, Yoshinori Ohsumi mène des expériences sur de la levure. Écouter.

Philosophie des sciences médicales

Santé publique. Maladie. Médicaments. Douleur. Diagnostic. Données médicales. Technologies médicales. Medecine. Biologie. Éthique médicale. Recherches scientifiques médicales. Médecine du sport. Médecine non conventionnelle. Médecine. Académie nationale de médecine. Allô, docteur ! Votre médecin en ligne. Plusieurs millions de Français se renseigneraient chaque mois sur un site de santé.

Allô, docteur ! Votre médecin en ligne

Il en existe plusieurs milliers, parmi lesquels Ameli-santé, e-santé ‒ certifiés ‒ ou l’incontournable Doctissimo et ses millions de visiteurs uniques mensuels. Ces dernières années, l’e-santé a franchi un nouveau cap : les internautes peuvent désormais à la fois avoir accès à l’agenda de leur médecin sur des plateformes de prise de rendez-vous médicaux (sortes de bottins ultra-améliorés) et consulter l’avis de véritables spécialistes en quelques clics. Tour d’horizon d’un marché très florissant. Prendre rendez-vous en ligne De nombreuses plateformes de prise de rendez-vous médicaux en ligne sont apparues sur la toile : Dokiliko, Doctolib, KelDoc, MonDocteur, DocMii… Offrant peu ou prou le même service ‒ la mise en relation de médecins et de patients qui cherchent à prendre un rendez-vous rapidement ‒, toutes s’inspirent du site Zocdoc, lancé aux États-Unis en 2007.