background preloader

Médecine

Facebook Twitter

Images Site Web pour cette image ***Preface: There is great opportunity for positive change in our society if ... lifecoreonline.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Images Site Web pour cette image A significant premise of the Hippocratic oath, which Physicians take upon ... plantbaseddietitian.com Recherche par imageImages similaires.

Primum non nocere. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Primum non nocere

Primum non nocere est une locution latine qui signifie : « d'abord, ne pas nuire ». C'est un des principaux préceptes appris aux étudiants en médecine. Parfois on rapporte l'expression primum nil nocere[1]. Son origine est incertaine. La plus ancienne trace de ce principe se trouve dans le traité des Épidémies (I, 5) d'Hippocrate, daté de 410 av. Qu'est-ce que l'autophagie ? Nobel de médecine.

Le prix Nobel de médecine, le premier du cru 2016, a été décerné ce lundi au Japonais Yoshinori Ohsumi pour ses travaux sur l'autophagie.

Qu'est-ce que l'autophagie ? Nobel de médecine

Rien à voir avec des troubles digestifs ou des pratiques cannibales. Enfin presque... L’autophagie. Un mot qui ne vous dit peut-être rien. Pourtant, il a valu ce lundi au Japonais Yoshinori Ohsumi, 71 ans, le prix Nobel de médecine. "Compartiment de recyclage" des cellules Le terme d’autophagie, littéralement se manger soi-même, a été inventé par le Belge Christian de Duve, prix Nobel de médecine en 1974. Trente ans plus tard, Yoshinori Ohsumi mène des expériences sur de la levure. Écouter. Thierry Janssen : "Il est urgent que toutes les médecines coopèrent"

Chirurgien durant treize ans, Thierry Janssen a jeté les gants et est aujourd’hui psychothérapeute.

Thierry Janssen : "Il est urgent que toutes les médecines coopèrent"

Nous avons demandé à cet ardent défenseur d’un rapprochement intégratif entre les médecines – conventionnelle et non conventionnelles – de faire le point sur la situation en France. Propos recueillis par Patricia Salmon-Tirard Psychologies : Vous êtes l’un des premiers, avec le neuropsychiatre David Servan-Schreiber, à avoir encouragé l’association des médecines conventionnelle et non conventionnelles.

Qu’est-ce qui vous a convaincu ? Thierry Janssen : La médecine que j’ai apprise à l’université s’est développée à partir d’une vision réductrice et matérialiste de la réalité. Mais il existe aussi des maladies, souvent chroniques, dues à l’usure et aux mauvaises conditions de vie, pour lesquelles cette médecine a peu de remèdes vraiment efficaces.

Douleur

Maladie. Biologie. Dermatologie. Podologie. Kinésithérapie. Kinésiologie. Santé publique. Effet placebo. Désinformation. Médecines non conventionnelles, douces, parallèles, alternatives... Par Jean-Paul Krivine - SPS n° 305, juillet 2013 Les médecines alternatives connaissent, du moins dans les pays développés, un engouement croissant.

Médecines non conventionnelles, douces, parallèles, alternatives...

Avec plus ou moins de succès, leurs partisans exigent régulièrement une reconnaissance dans les systèmes de soins officiels. Ils mettent souvent en avant une efficacité alléguée, mais surtout une popularité et une « demande du public ». Ainsi, en France, le Conseil économique et social et l’Académie nationale de médecine se sont récemment penchés de façon bienveillante sur ces revendications (voir les articles de Jean Brissonnet dans ce numéro de Science et pseudo-sciences). Mais qu’entend-on en définitive par les différents termes utilisés pour désigner ces pratiques thérapeutiques : médecines douces, complémentaires, alternatives, parallèles, holistiques... ? Un fatras idéologique opposé à une médecine dite officielle Médecine et pseudo-médecines : le problème de l’évaluation. Accouchement : un mécanicien invente une alternative aux forceps.

BRICOLEUR.

Accouchement : un mécanicien invente une alternative aux forceps

Jorge Odón, un mécanicien argentin de 59 ans, aurait eu cette idée en dormant. Bricoleur averti, ses inventions précédentes ne concernaient que des pièces automobiles. Simple comme un bouchon de liège coincé dans une bouteille Sept ans plus tôt, il a vu une vidéo montrant comment un bouchon tombé à l'intérieur d'une bouteille pleine pouvait être récupéré en insérant un sac en plastique.

Il n'y a plus qu'à souffler dedans jusqu'à ce qu'il encercle le bouchon et à tirer dessus.

Livres

Podcasts. L’ orthokératologie : Corriger sa myopie avec des lentilles de nuit. Allô, docteur ! Votre médecin en ligne. Plusieurs millions de Français se renseigneraient chaque mois sur un site de santé.

Allô, docteur ! Votre médecin en ligne

Il en existe plusieurs milliers, parmi lesquels Ameli-santé, e-santé ‒ certifiés ‒ ou l’incontournable Doctissimo et ses millions de visiteurs uniques mensuels. Ces dernières années, l’e-santé a franchi un nouveau cap : les internautes peuvent désormais à la fois avoir accès à l’agenda de leur médecin sur des plateformes de prise de rendez-vous médicaux (sortes de bottins ultra-améliorés) et consulter l’avis de véritables spécialistes en quelques clics. Tour d’horizon d’un marché très florissant. Prendre rendez-vous en ligne De nombreuses plateformes de prise de rendez-vous médicaux en ligne sont apparues sur la toile : Dokiliko, Doctolib, KelDoc, MonDocteur, DocMii… Offrant peu ou prou le même service ‒ la mise en relation de médecins et de patients qui cherchent à prendre un rendez-vous rapidement ‒, toutes s’inspirent du site Zocdoc, lancé aux États-Unis en 2007.