background preloader

EMI : théorie

Facebook Twitter

Des buts aux objectifs en Information-Documentation. Liminaire : Finalités, buts et objectifs Dans la hiérarchie des objectifs, les finalités occupent le plus haut rang des intentions formatives en tant qu'elles intègrent tous les niveaux inférieurs.

Des buts aux objectifs en Information-Documentation

Elles se présentent comme des affirmations de principe (instruire, éduquer, insérer), empruntes de valeurs. Elles définissent les principales directions éducatives de l'institution scolaire. Entre ces directions plus ou moins abstraites et les objectifs de formation qui se réclament plus concrets, voire opérationnels, se déploient des intentions générales que l'on appelle « buts ». Les types de connaissance : table de correspondance des terminologies. Les auteurs des publications pédagogiques utilisent des expressions et des formules diversifiées pour exprimer les différents types de connaissance à mobiliser par les élèves dans les situations d'apprentissage qu'ils décrivent ou qu'ils proposent.

Les types de connaissance : table de correspondance des terminologies

Cette diversité a de quoi désorienter le lecteur à la recherche de repères. Il croit alors avoir affaire à une nouvelle carte quand il ne s'agit bien souvent que d'une reformulation originale de la triade classique savoir, savoir faire, savoir être. Dans ce cas, une table des correspondances peut s'avérer utile pour apprendre à retrouver la structure fondamentale de bien des réflexions sur l'apprentissage. Nous prendrons pour exemples des cas d'auteurs s'intéressant à l'Information-Documentation. Les notions essentielles de l’Information-Documentation. Quelles sont les notions « essentielles » de l'Information-Documentation ?

Les notions essentielles de l’Information-Documentation

Cette question est souvent posée par les professeurs documentalistes pour qui le temps d'enseignement est compté et qui doivent opérer des choix difficiles dans l'étendue de leur programme. Connaître ces notions essentielles leur permettrait de cibler le « noyau dur » de la discipline, de faire le tri entre le nécessaire à acquérir et le secondaire. Le didacticien Michel Develay (1992) a proposé le terme de « concept intégrateur » pour désigner ces notions qui, « à la manière des poupées gigognes, emboîtent les poupées plus petites et constituent en quelque sorte les principes organisateurs, au niveau notionnel, d'une discipline enseignée ». Les concepts intégrateurs d'une discipline constituent, ajoute-t-il, sa trame organisatrice, laquelle permet de la structurer et de la mettre en cohérence. Enseigner l'Information-Documentation : un triple défi didactique pour le professeur documentaliste. Les trois matrices disciplinaires de l'Information-Documentation.

1.

Les trois matrices disciplinaires de l'Information-Documentation

Le concept de « matrice disciplinaire » 1.1 Définition On appelle « matrice disciplinaire » l'ensemble des caractéristiques qui constituent l'identité d'une discipline et qui concourent ainsi à la différencier des autres. C'est Michel Develay qui, en s'inspirant de l'idée de paradigme scientifique de T. S. 1.2 Une discipline, plusieurs matrices ? Il est important, pour commencer, de préciser qu'une discipline peut comprendre différentes matrices. Mais il faut également considérer qu'une discipline a une histoire au cours de laquelle ses contenus, ses méthodes, la vision du monde qu'elle portait et même parfois son appellation ont dû évoluer pour s'adapter aux métamorphoses de la société et de son projet.

L’éducation aux médias et à l’information, et la formation de futur.e.s citoyen.ne.s critiques. D’après la page du site gouvernemental Éduscol consacrée à l’éducation aux médias et à l’information (EMI), celle-ci est intégrée à l’éducation à la citoyenneté pour « former des “cybercitoyens” actifs, éclairés et responsables », aussi bien consommateurs que producteurs de l’information.

L’éducation aux médias et à l’information, et la formation de futur.e.s citoyen.ne.s critiques

Le 9 décembre 2016, fut lancé un portail consacré à la formation de l’esprit critique des élèves sur lequel l’EMI est désignée comme un « enseignement transversal » rendu d’autant plus nécessaire que l’ère du numérique a multiplié les supports d’information. L’EMI n’est pas une nouveauté comme en témoigne la création en 1983 de l’actuel Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI), mais cet enseignement a vu ses finalités évoluer, en raison notamment du tournant numérique. Il ne s’agit pas d’une discipline attribuée à un.e enseignant.e spécialisé.e disposant d’un volume horaire dédié. Affordance.info. Dans le grand débat sur les Fake News et autres biais racistes ou antisémites proposés dans les résultats des moteurs de recherche, il y a un paramètre que je n'ai pas encore traité et qui est, pourtant, presque le plus évident.

affordance.info

Il s'agit de la manière de poser la question. Dans le dernier exemple qui défraya la chronique ("l'holocauste a-t-il vraiment existé ? "), le fait que Google propose des sites négationnistes dans ses résultats de recherche est évidemment "cohérent" au regard de la question posée : les sites négationnistes sont en effet les seuls à poser ce genre de questions. La réponse est dans la question. Si l'on poursuit cette logique, il est également logique que Google (ou d'autres moteurs) affichent pléthore de résultats plus racistes les uns que les autres face à des requêtes comme "Est-ce que les noirs puent ? " Oui mais s'il n'y a plus que des mauvaises réponses alors quelle est la bonne question ? E-Formation aux usages responsables de l´internet.

Bienvenue sur la e-formation aux usages responsables de l´Internet version enseignante!

E-Formation aux usages responsables de l´internet

Cette version spécifiquement adressée au corps enseignant a été réalisée par Tralalere à partir de la plateforme initiale pour les animateurs conçue par Tralalere et les Ceméa avec le soutien de la Délégation aux Usages de l’Internet et de la Commission européenne.Elle s’inscrit dans le cadre du programme national de sensibilisation aux risques et usages de l’InternetInternet Sans Crainte Pour qui ? Ce programme est destiné aux personnels du corps enseignant intéressés par les enjeux et risques de l´Internet auprès des enfants et adolescents, dans un cadre scolaire et hors scolaire. Pour quoi ? Pour acquérir, compléter ou perfectionner ses connaissances en matière d´usages et risques Internet et notamment aborder le domaine 2 du B2i.

Elle a été conçue pour s'effectuer en autonomie, de façon modulaire. Et si chaque journée de classe commençait par 1 heure de revue de presse ? Le succès des sites de vérification des faits d’actualité ou « fast-checking » ne se dément pas.

Et si chaque journée de classe commençait par 1 heure de revue de presse ?

Le Monde s’y est mis lui aussi avec sa rubrique dédiée « Les décodeurs » qui, jour après jour, tente de démêler le vrai du faux, « son » vrai de « son » faux, même si le décodage est plus aisé à faire quand il s’agit de données factuelles non contestables. « Les décodeurs du Monde.fr vérifient déclarations, assertions et rumeurs en tous genres ; ils mettent l’information en forme et la remettent dans son contexte; ils répondent à vos questions. » On pourrait s’interroger, à la lecture des derniers mots ci-dessus, sur la conception verticale et un peu désuète, il faut bien le dire, de la conception par « les décodeurs » de leur métier de journaliste qui sait et informe un lecteur qui ne sait pas et est informé, comme si, aujourd’hui, cela avait encore un sens. Mais là n’est pas mon propos. J’y reviendrai, promis ! On pourrait s’interroger aussi sur la mission que s’assignent ces décodeurs. 115 janvier 2017.