background preloader

Les traitements médicamenteux... Quelques pistes scientifiques...

Facebook Twitter

VRAI OU FAKE. L'ivermectine est-elle un traitement efficace contre le Covid-19, comme l'affirment ses partisans ?... Après la polémique autour de l'hydroxychloroquine pour soigner le Covid-19, celle sur l'ivermectine.

VRAI OU FAKE. L'ivermectine est-elle un traitement efficace contre le Covid-19, comme l'affirment ses partisans ?...

Des personnalités du monde politique réclament que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) approuve cet antiparasitaire, bien connu depuis les années 1980, pour traiter la maladie. >> Retrouvez dans notre direct les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 et la campagne de vaccination Elles ont notamment relayé le mot-dièse #BeBraveWHO ("Sois courageuse OMS"), sur Twitter, dimanche 28 mars.

Parmi ces personnalités, les eurosceptiques François Asselineau, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, qui avaient déjà pris la défense de l'hydroxychloroquine, ou encore l'actrice Véronique Genest, qui avait, elle aussi, vanté le traitement promu par Didier Raoult. Covid-19 : des résultats prometteurs pour un médicament par voie orale... C'est une bonne nouvelle dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Covid-19 : des résultats prometteurs pour un médicament par voie orale...

Samedi, le géant pharmaceutique Merck et un laboratoire américain ont annoncé des progrès dans la conception d'un médicament administré par voie orale contre le Covid-19. "Sachant qu'il y un besoin non satisfait de traitements antiviraux contre le SARS-CoV-2, nous sommes encouragés par ces résultats préliminaires", a déclaré dans un communiqué Wendy Painter, la cheffe des médicaments de Ridgeback Biotherapeutics. Merck a interrompu fin janvier son travail sur deux potentiels vaccins contre le Covid-19 mais continue ses recherches sur deux traitements contre la maladie, dont le molnupiravir, développé avec la société américaine Ridgeback Bio.

Le médicament a réduit de façon significative la charge virale chez les patients au bout de cinq jours de traitement, a indiqué l'entreprise samedi lors d'une réunion avec des spécialistes des maladies infectieuses. Covid-19 : un médicament réduirait les risques de complication... Est-ce que la colchicine va pouvoir aider pour traiter le Covid-19 ?

Covid-19 : un médicament réduirait les risques de complication...

Selon une vaste étude clinique, cet anti-inflammatoire serait efficace pour traiter le Covid-19 et réduire les risques de complications liées à la maladie, a annoncé l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM). Les résultats positifs de l’étude COLCORONA constituent une "découverte scientifique majeure", qui fait de la colchicine - un puissant anti-inflammatoire utilisé pour le traitement de la goutte - "le premier médicament oral au monde qui pourrait traiter les patients en phase pré-hospitalière", affirme l'ICM dans un communiqué rendu public tard vendredi soir.

Les résultats de l'étude ont "démontré que la colchicine a réduit de 21% le risque de décès ou d’hospitalisations chez les patients atteints de Covid-19 comparativement au placebo", souligne l'ICM. L'étude, menée au Canada, aux Etats-Unis, en Europe, en Amérique du Sud et en Afrique du Sud, a porté sur 4.488 patients. Nouvelle molécule, vitamine D, anticoagulant... Où en sont les traitements contre le Covid-19 ?... La lutte contre la pandémie de Covid-19 ne se mène pas qu'avec les vaccins.

Nouvelle molécule, vitamine D, anticoagulant... Où en sont les traitements contre le Covid-19 ?...

Les traitements sont appelés à jouer un rôle considérable. Après la vive polémique provoquée par le recours à l'hydroxychloroquine, promue par Didier Raoult et finalement jugée peu efficace, des protocoles s'élaborent loin du tumulte médiatique. Certains traitements, à base de corticoïdes, ont montré leur efficacité et sont déjà utilisés pour soigner les malades. Les méthodes de prise en charge des patients les plus graves ont évolué depuis le début de la pandémie, mais la marge de progression est encore grande. Une molécule prometteuse identifiée par l'Institut Pasteur de Lille... Une molécule miracle découverte par l'Institut Pasteur de Lille ?... L’INSERM à Paris, l’IHU-Méditerranée Infection de l’ultra-médiatisé professeur Raoult à Marseille ou encore l’Institut Pasteur à Lille.

Une molécule miracle découverte par l'Institut Pasteur de Lille ?...

De multiples centres de recherche sont mobilisés en France et à l’étranger pour chercher un remède face à la pandémie de coronavirus. Or, les scientifiques de la cité nordiste estiment avoir fait une découverte capitale, souligne Europe 1. Ils affirment avoir trouvé un médicament qui se révélerait efficace contre le coronavirus. Mais, les financements font désormais défaut. 2.000 molécules différentes auraient été testées par les chercheurs. Coronavirus : un traitement diviserait par 5 les chances de contracter une forme sévère...

Nouvelle encourageante sur le front du coronavirus.

Coronavirus : un traitement diviserait par 5 les chances de contracter une forme sévère...

Le laboratoire britannique Synairgen a rapporté que son traitement inhalé SNG001, qui utilise une protéine naturelle intervenant dans la réponse de l'organisme contre les virus, réduirait de 79% le risque de développer une forme sévère du coronavirus, selon des résultats préliminaires. L'étude menée par l'université de Southampton sur 101 patients conclut que les patients traités avec ce médicament ont 79% de chances de moins que ceux qui ont reçu un placebo de développer des formes sévères de la maladie, c'est-à-dire nécessitant respirateur, ou mortelles.

Les patients traités avec le SNG001 ont plus de deux fois plus de chances de guérir par rapport à ceux qui ont reçu un placebo. Trois des patients (6%) traités avec le placebo sont morts, tandis qu'aucun décès n'est à déplorer parmi ceux qui ont été traités avec le SNG001. Coronavirus : l'OMS cesse d'utiliser le traitement lopinavir/ritonavir dans le cadre de son essai international Solidarity...

Attention à la tisane malgache qui prétend soigner du Covid-19... S’injecter du désinfectant n'est pas un remède contre le Covid-19, ça on le savait.

Attention à la tisane malgache qui prétend soigner du Covid-19...

L'Organisation mondiale de la santé alerte sur la promotion faite par des dirigeants africains d’une tisane remède contre le coronavirus. C’est le malgache Andry Rajoelina qui promeut – sans tests scientifiques avérés – ce breuvage à base d’artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme. Ces derniers jours, Madagascar a livré dans plusieurs pays du continent cette boisson en affirmant qu’elle prévenait voire soignait le Covid-19. Les éventuels effets de cette tisane n’ont été validés par aucune étude scientifique. « Nos gouvernements [africains] se sont engagés en 2000 […] à traiter les remèdes traditionnels comme les autres médicaments en les soumettant à des essais », a déclaré la responsable de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Matshidiso Moeti, lors d’un échange avec la presse.

La boisson permet de soigner du coronavirus en quelques jours, selon le chef d’Etat malgache. Victoire malgache contre le covid-19 : l’OMS reconnait désormais l’artémisia annua comme remède contre le Coronavirus... Traitement contre le Covid-19 : les effets d’un antipsychotique prometteurs, une première étude sur l’homme lancée en France... Coronavirus : Un traitement testé à Marseille pour lutter contre « l’orage de cytokine », à l’origine des complications chez les malades... Une étude est lancée à Marseille pour tester l’efficacité de l’Avdoralimab, une molécule développée par Innate Pharma.

Coronavirus : Un traitement testé à Marseille pour lutter contre « l’orage de cytokine », à l’origine des complications chez les malades...

4 traitements du coronavirus à l'étude en Europe... Alors que la pandémie de coronavirus continue de gagner du terrain, notamment en Europe et outre-Atlantique, un important essai clinique vient d'être lancé pour quatre traitements expérimentaux contre le coronavirus (pour lequel il n'existe pas de traitement reconnu) dans plusieurs pays européens.

4 traitements du coronavirus à l'étude en Europe...

L'essai Discovery, lancé dimanche, doit inclure 3.200 patients européens en France, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne - et peut être d’autres pays. Chaque patient inclus se voit allouer un des quatre traitements thérapeutiques testés de manière aléatoire, après une randomisation informatique - ce n'est pas le médecin qui choisit. >> A lire aussi - Coronavirus : comment faire un test de dépistage ? Il s'agit de malades présentant des signes respiratoires, notamment la pneumonie, et/ou ayant besoin d'un support d'oxygène, détaille le Pr Ader.

Le Remdevisir...

L’azithromycine, un nouveau remède efficace contre le virus ?... Les initiatives pour tenter de trouver un remède contre le coronavirus se multiplient.

L’azithromycine, un nouveau remède efficace contre le virus ?...

Alors que le professeur Didier Raoult assure, résultats à l’appui, que la chloroquine serait efficace, trois autres médecins avancent une nouvelle théorie, expliquent Le Parisien et L’Est Républicain. Denis Gastaldi, Jean-Jacques Erbstein et Olivia Vansteenberghe sont pour l’instant convaincus par leur protocole de soin à base d’azithromycine, un antibiotique qui entre dans la composition du protocole de Dr Raoult, qu’ils ont testé sur plusieurs patients.

Le Tocilizumab...

La chloroquine... Le Kevzara... L'interféron alpha 2b ...