background preloader

FOAD et MOOC

Facebook Twitter

MOOC versus SPOC choisissez votre e-learning à la carte – Formation 3.0. Je résume dans cet article les enseignements tirés de mon expérience de Mooceur ainsi que de celle de formateur-fondateur de SPOC en Stock. Si comparaison n’est pas raison, j’ai pensé que cette réflexion – que je mène d’abord pour moi-même – pouvait en aider d’autres à y voir plus clair entre ces deux dispositifs de formation en ligne. Quelle est la différence entre un MOOC et un SPOC ? Tout d’abord, y a-t-il une différence ? Ayant participé à plusieurs dizaines de MOOC en français et en anglais en tant qu’apprenant, ayant été formateur dans un MOOC francophone – la troisième édition du MOOC ITyPA – et venant de terminer la partie « cours » d’un SPOC sur la création de cours en ligne, j’ai voulu faire un peu le point sur mon expérience.

D’abord pour moi-même. Etant très visuel, j’ai travaillé sur base d’une infographie que j’ai créée et que je partage également avec vous. Dans cette infographie, je compare plusieurs catégories appartenant à la fois aux MOOC et aux SPOC. WordPress: Guide du tutorat à distance.

Bienvenue sur Supportsfoad. ContenuSFormation. 1. Rendez-vous sur zeemaps : www.zeemaps.com 2. Cliquez sur "create a map" : une boite de dialogue s’affiche 3. 4. 5. 6. 7. 8. Si vous n’êtes pas l’auteur du point, vous avez tout de même la possibilité de modifier ou de supprimer ce point si vous constatez une erreur, mais pour cela la carte doit être "débloquer". 9. 10. Une fois ceci fait, vous devez copiez le code situé dan le cadre et le coller dans votre site internet. Important : pour s’afficher dans un wikini, vous devez rajouter des guillemets, comme ceci : "+"+code+"+" (les + ne sont pas à écrire !)

Important 2 : n’oubliez pas également de copiez-coller le lien de votre carte quelque part (il permet de visualiser la carte en grand, directement sur le site zeemaps. Le-nouveau-formateur-1-1024.jpg (JPEG Image, 1024 × 772 pixels) Elearning, pédagogie, technologie et numérique... FOAD. E-Learning et connectivisme. Le monde de la formation glose de longue date les théories et modèles de l’apprentissage. Modèle transmissif, béhaviorisme, cognitivisme, constructivisme, socioconstructivisme... Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l’apprentissage actuel, y compris dans celles qui intègrent les TIC.

Depuis quelque temps, un petit nouveau fait parler de lui : le « connectivisme ». En bon dernier arrivé, il travaille dur pour affirmer sa légitimité. Pour ses inventeurs, les canadiens George Siemens et Stephen Downes, le doute n’est pourtant plus permis : les « vieux » modèles d’apprentissage ne rendent plus compte des réalités que nous vivons dans nos sociétés numériques et numérisées. De quoi s’agit-il ? Quelques principes connectivistes Les cinq composantes du connectivisme sont la communication, la collaboration, la motivation, la créativité et l’intégration. Concrètement, comment favoriser le connectivisme chez un groupe d’apprenants ?

Le Guide commenté des Guides en éducation, e-formation et e-learning. Institution. Le Collège de France est un établissement public d’enseignement supérieur, institution unique en France, sans équivalent à l’étranger. Depuis le XVIe siècle, le Collège de France répond à une double vocation : être à la fois le lieu de la recherche la plus audacieuse et celui de son enseignement.

Voué à la recherche fondamentale, le Collège de France possède cette caractéristique singulière : il enseigne « le savoir en train de se constituer dans tous les domaines des lettres, des sciences ou des arts », en partenariat avec le CNRS, l’INSERM et plusieurs autres grandes institutions. 57 professeurs Le Collège de France doit sa création à François Ier qui nomma en 1530 les premiers Lecteurs royaux. Leur fonction était d’enseigner des disciplines qui n’étaient pas encore admises à l’Université. Lieu de débat et de confrontation d’idées La liberté de la recherche Un rayonnement national et international Les cours ont lieu principalement à Paris. Les bibliothèques Libre accès au savoir. Revue sticef.org. Jean-Jacques QUINTIN Lidilem, Université Stendhal - Grenoble3 ; UTE, Université de Mons-Hainaut 1. Introduction 2. 3. Par la présente recherche, nous entendons, d’une part, confirmer les éléments antérieurement mis en évidence (Quintin, op. cit.) et, d’autre part, évaluer l’efficacité de cinq modalités d’intervention tutorale (MiT) appliquées dans le cadre d’une formation à distance.

Sept tuteurs ont assuré l’encadrement de 105 étudiants inscrits à un cours portant sur l’étude de différents modèles contemporains d’enseignement-apprentissage, dispensé en deuxième année universitaire dans une faculté de psychologie et de sciences de l’éducation. Comme l’illustre le tableau 1, chaque tuteur a encadré cinq équipes de trois étudiants, en veillant à appliquer à chacune d’entre elles une modalité d’intervention tutorale différente.

Tableau 1 • Constitution des groupes expérimentaux 4. 5. 5.1. 5.2. 6. Ces interrogations nous permettent de poser notre première question de recherche : Un MOOC pour enseigner et former par le numérique. Un cours en ligne ouvert et massif (MOOC) pour apprendre à "Enseigner et former avec le numérique" démarre le 30 avril 2014. Ce MOOC s'adresse aux professionnels de l'enseignement et de la formation qui souhaitent comprendre les évolutions actuelles de l'éducation. Benoît Hamon a inauguré le Mooc eFan "Enseigner et former avec le numérique" lors de la première semaine de coursÉcole numérique : Benoît Hamon inaugure le Mooc eFan "Enseigner et former avec le numérique" par EducationFrance Présentation du MOOC "Enseigner et former avec le numérique" FUN-MOOC : Enseigner et former avec le numérique par fr-universite-numerique Construit sur un tronc commun de sept semaines, ce cours co-produit par l'ENS de Cachan et l'ENS de Lyon fait le point sur l'enseignement et l'apprentissage avec les technologies informatiques.

Il fournit un tour d'horizon des questions associées à l'éducation et aux instruments numériques et aide à mettre en place des projets de formation utilisant ces technologies. Proposition d’une grille d’analyse des besoins d’aide des apprenants à distance. Par Dominique Agosta. Nécessité d'analyser les besoins d'aide des apprenants Le tutorat consiste pour un tuteur à établir, à développer et à ajuster une relation d’aide auprès d’un tutoré. Loin de l’idée d’une quelconque thérapeutique, il s’agit d’établir une relation à l’écoute des besoins de l’apprenant. Pour le tuteur, être à l’écoute s’envisage au travers de ses capacités d’observation, d’analyse des besoins, de conception de ses interventions et de leur mise en œuvre. L'ingénierie tutorale relève d'un processus d'actions à enclencher pour améliorer la qualité du tutorat et produire un système tutoral opérationnel (J.

Rodet). De quoi parle-t-on au juste ? Proposition d’une grille d’analyse des besoins d’aide des apprenants à distance Notre objectif est de « Repérer les besoins des apprenants et l’aide tutorale en lien ». Préalables à la lecture des grilles d’analyse Tout d’abord, les 5 grilles d’analyse sont issues de l’approche de Nelly GUILLAUME dont nous retenons les fonctions. Limites DECHENES, A. L’innovation en formation est d’abord pédagogique et non technique. De l'ingénierie pédagogique dans les mondes virtuels. Par Jacques Rodet. L’innovation est toujours relative à une transgression de l’habituel. Toutefois, transgresser les «règles» sans les connaître et les maîtriser, revient à se donner l’assurance d’arriver à peu près à n’importe quoi.

Ce constat est également valable pour l’innovation pédagogique. Ainsi, aménager des espaces de formation dans les mondes virtuels ne peut correspondre à la simple réalisation d’objets et de leur assemblage tout en ignorant les principes de l’ingénierie pédagogique. Sans intention pédagogique explicitée, l’environnement de formation, même immersif, ne peut se suffire à lui-même. C’est ce que nous confirme Jean-Paul Moiraud dans, son dernier billet rendant compte de ses visites de différents mondes virtuels centrés sur l’apprentissage, en relevant que : « Il y a, dans les mondes observés, un déficit de lisibilité pédagogique. Penser l’ingénierie pédagogique Si j’ai évoqué ma pratique d’ingénierie pédagogique, c’est bien plus à titre d’illustration que de volonté prescriptive.

Tutorat. Guide du tutorat à distance. Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ? Les interventions du tuteur doivent être recadrées dans une perspective systémique, ne fut-ce que dans la prise en considération des actions et réactions de l’apprenant, mais aussi dans ses relations avec ses collègues et avec l’institution (Denis, 2000). En effet, c’est à partir du contexte (caractéristiques, contraintes…) dans lequel ils agissent, des représentations individuelles des futurs tuteurs, des attentes du concepteur de la formation, de l’institution et de l’apprenant etc., que se construit un cadre de référence partagé et qu’un accompagnement peut s’envisager en vue de former les tuteurs et de les aider à réguler leurs interventions.

Pour mener une formation de tuteurs, nous proposons les sept étapes suivantes : Les cinq premières étapes sont de l’ordre de la formation « initiale », elles ont lieu avant que le tuteur n’intervienne en tant que tel dans le dispositif. Les suivantes font partie de la formation continue, du suivi de la formation. Types d’interventions préconisées. 3 Modèles pédagogiques complémentaires dans une formation à distance. Méthodes et modèles pédagogiques. Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques.

Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive.

Les constructivistes répondent à cette question de manière radicalement opposée. Collection Mémo FOAD | Formation Ouverte A Distance en Champagne Ardenne. Les communautés virtuelles d'apprentissage et leur pilotage dans un dispositif de FOAD - CNED. Les rôles du formateur en ligne | learn-on-line.be - Les rôles du formateur en ligne - Ressources_Formateurs - Formateurs. « Un enseignement en ligne efficace et productif est une composante essentielle d'un projet et processus d’eLearning positif, à dimension humaine et financièrement abordable. Indépendamment du degré de sophistication technologique, les apprenants en ligne ne souhaitent pas se passer de leurs encadrants humains. » (Salmon, 2002) La présence d’un tutorat est indispensable en eLearning !

En effet, bien que les apprenants soient autonomes et responsables par rapport à leur apprentissage, ils ne sont pas pour autant en situation d’isolement, bien au contraire. Grâce aux technologies de la communication, ils peuvent entretenir des contacts avec les autres apprenants et avec vous. Par définition, le tutorat est « l'ensemble des fonctions, des rôles et des tâches destinés à guider, aider et soutenir les apprenants engagés dans un système de formation partiellement ou entièrement à distance dans la réalisation de l'ensemble des activités individuelles ou collaboratives. Concrétement, La rétroaction comme appui à l'apprentissage et à la réussite - Aca...

Blog de t@d: Thèse de Clément Dussarps sur la dimension socio-affective et l'abandon en FOAD. Clément Dussarps a soutenu sa thèse le 27 novembre dernier (à paraître). Il a cherché à répondre, et y parvient dans de larges mesures, à la question suivante : Quels sont les facteurs socio-affectifs expliquant l'abandon, ou inversement la persévérance ? Il propose une typologie d'apprenants tirée de l'étude des données recueillies : Les "intégrés" qui attendent des relations de qualité et avec une fréquence régulière avec les enseignants et leurs pairs (25% de l'échantillon étudié)Les "exclusifs avec les enseignants" qui souhaitent de telles relations avec les enseignants et peu, voire jamais, avec leurs pairs. (52% de l'échantillon étudié)Les "exclusifs avec leurs pairs" qui se tournent vers leurs pairs et très peu vers les enseignants. (2% de l'échantillon étudié)Les "isolés" qui échangent peu avec les enseignants et leurs pairs. (21% de l'échantillon étudié).

Clément propose également une classification des différentes variables qu'il a étudiées sur le niveau de persévérance. Des fonctions et des plans de support à l’apprentissage à investir par les tuteurs à distance. Par Jacques Rodet. La littérature sur le tutorat à distance (cf. la base documentaire de t@d) s’intéresse depuis longtemps à définir les fonctions des tuteurs. Il existe un relatif consensus entre les auteurs pour distinguer les fonctions suivantes : i) fonction d’accueil et d’orientation, ii) fonction organisationnelle ; iii) fonction pédagogique ; iv) fonction socio-affective et motivationnelle ; v) fonction technique ; vi) fonction métacognitive ; vii) fonction d’évaluation.

En 2003, j’ai proposé d’aborder les questions relatives aux interventions des tuteurs à distance non pas à travers le prisme des fonctions tutorales mais à partir des plans de support à l’apprentissage à investir auprès des apprenants. A la suite d’autres auteurs, en particulier André-Jacques Deschênes et Céline Lebel, j’ai distingué les plans cognitif, socio-affectif, motivationnel et métacognitif.

(cf. vidéo et diaporama) Au plaisir de lire vos réactions... T@d > tutorat à distance. Blog de t@d: Les différents types d’ingénierie tutorale. Par Jacques Rodet. Depuis une douzaine d'années, j'ai progressivement conceptualisé et formalisé l'ingénierie tutorale. Ce travail de réflexion est le résultat de plusieurs processus conjoints. D'une part, mes interventions de conseil auprès d'organisations porteuses de projet e-learning, d'autre part, mes enseignements universitaires à l'UVSQ, Rennes 1 et Toulouse Le Mirail (388 étudiants formés à la conception des services tutoraux) et mes actions de formation relatives à tel ou tel autre aspect de l'ingénierie tutorale (plus d'un millier d'apprenants).

A cela s'ajoute, les différents séminaires, colloques et conférences réalisés sur le sujet, les échanges avec de nombreux collègues, l'activité au sein de t@d. Le travail sur le terrain m'indique que si la conceptualisation est précieuse, la mise en oeuvre de l'ensemble des actions d'ingénierie tutorale n'est pas systématique. Les 4 types de niveau basique Les 4 types de niveau intermédiaire Le type de niveau élevé. Blog de t@d: Les apprenants aux prises avec le temps et l’espace de leur formation. Etre apprenant à distance confronte à de nouvelles situations spatio-temporelles. Or, les apprenants à distance ne connaissent pas tous les mêmes conditions. Certains réalisent leurs activités de formation sur leur temps personnel, d’autres sur leur temps professionnel. De même, pour l’environnement, il peut être celui de l’exercice professionnel ou privé, souvent familial. A travers cette infographie, je modélise, et comme toute modélisation, celle-ci est une réduction de la réalité vécue par un individu particulier, quatre profils d’apprenants à distance en fonction de leurs temps et espaces d’apprentissage : l’incorporé, l’affranchi, le perruquier et l’émancipé.

L’INCORPORE réalise son apprentissage sur son lieu et durant ses heures de travail. Son projet de formation est intégré à la politique de son entreprise, du moins, l’individu a négocié avec sa hiérarchie l’aménagement de sa charge de travail et a obtenu la possibilité de réaliser sa formation à son poste de travail.

Blog de t@d: Le manque de temps des apprenants à distance.