background preloader

Nous n'arrivons plus à recycler les chômeurs

Facebook Twitter

Hausse significative du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A en mars. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente de 1,2 % sur trois mois mais continue tout de même de reculer de 0,9 % par rapport à la même période l’année dernière.

Hausse significative du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A en mars

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane Soubresaut statistique ou un retournement de tendance ? Après une baisse continue fin 2016, puis une stagnation début 2017, voilà que les derniers chiffres du chômage du quinquennat de François Hollande sont en légère hausse en mars, terminant le mandat du président socialiste sur un goût amer. Aux Etats-Unis : un plein-emploi en trompe-l’œil. Les Etats-Unis ont-ils enfin tourné la page de la crise sur le front de l’emploi ?

Aux Etats-Unis : un plein-emploi en trompe-l’œil

Les chiffres publiés, vendredi 7 avril, par le département du travail semblent indiquer que c’est le cas. Le taux de chômage est tombé à 4,5 % en mars, soit le niveau le plus bas depuis dix ans. Tous les analystes s’accordent à dire que l’économie américaine se trouve désormais au plein-emploi, une situation qui est régulièrement citée en exemple dans la campagne électorale française.

L’ampleur du recul du taux de chômage (– 0,2 point en un mois) a cependant de quoi surprendre. Alors que les économistes en attendaient près du double, les Etats-Unis n’ont créé qu’une petite centaine de milliers d’emplois en mars, soit le seuil théorique pour que le taux de chômage n’augmente pas, compte tenu de la croissance démographique. Dès lors, si la proportion de chômeurs continue à chuter, c’est avant tout parce que beaucoup de personnes sans emploi n’apparaissent plus dans les statistiques. Ainsi, M. M. L’efficacité du CICE continue de faire débat. Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi aurait surtout servi à gonfler les marges des entreprises, selon le comité de suivi animé par France Stratégie.

L’efficacité du CICE continue de faire débat

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Audrey Tonnelier C’est l’histoire de la mesure phare de politique économique du quinquennat Hollande, le crédit d’impôt pour la compétitivité et emploi (CICE), et de l’extrême difficulté rencontrée par les organismes statistiques tricolores pour évaluer son efficacité. Plus d'usines mais moins d'emplois ! La France résiste (pour l’instant) au modèle du travailleur pauvre. Un smic élevé et un système de protection familiale plus généreux expliquent que la « pauvreté laborieuse » soit moins répandue dans l’Hexagone que dans des pays comparables.

La France résiste (pour l’instant) au modèle du travailleur pauvre

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Audrey Tonnelier Le constat pourra choquer les familles modestes et tous ceux qui peinent à vivre des revenus de leur travail. Et pourtant : comparativement aux autres grands pays européens, la France reste l’un des pays qui possède le moins de travailleurs pauvres. « Traditionnellement, la France rejette ce modèle d’emplois peu qualifiés, qui permet d’assurer le plein-emploi au prix de l’existence de salariés à très faibles revenus dans les pays qui l’acceptent, comme le Royaume-Uni ou les Etats-Unis », souligne Patrick Artus, économiste chez Natixis.

Avec un corollaire, particulièrement inflammable en cette période de campagne électorale : le chômage de masse, et notamment celui des moins qualifiés. Précarité croissante. Aux limites du « miracle de l’emploi » britannique. Le chômage est au plus bas depuis 1975 au Royaume-Uni, mais le pays compte 3,8 millions de travailleurs pauvres.

Aux limites du « miracle de l’emploi » britannique

LE MONDE ECONOMIE | | Par Eric Albert (Londres, correspondance) « Le miracle de l’emploi », dont se félicitent régulièrement les politiciens britanniques, a une nouvelle fois été confirmé par les dernières statistiques, publiées mercredi 15 mars et portant sur janvier 2017. Quasi-stabilité du chômage au mois de janvier. Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) a progressé de 800, en métropole.

Quasi-stabilité du chômage au mois de janvier

La baisse du nombre de jeunes inscrits à Pôle emploi se poursuit (-0,3 %) LE MONDE | • Mis à jour le | Par Bertrand Bissuel Ni embellie, ni dégradation. Au mois de janvier, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) est resté pratiquement stable, d’après les chiffres publiés, vendredi, par le ministère du travail et par Pôle emploi : cet indicateur progresse de 800 en métropole, pour atteindre près de 3,468 millions (3,724 millions en incluant les outre-mer).

Il faut remonter à juillet 2015 pour retrouver une variation aussi faible (+400). Le chômage recule moins vite en France que dans la zone euro. Le chômage a augmenté en décembre mais a baissé sur l’ensemble de l’année 2016. En décembre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a augmenté de 26 100 par rapport à novembre, mais l’embellie pour l’année 2016 est confirmée.

Le chômage a augmenté en décembre mais a baissé sur l’ensemble de l’année 2016

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane C’est une mauvaise nouvelle pour François Hollande. Certes, le président qui avait conditionné sa candidature à sa propre réélection en 2017 à l’inversion de la courbe du chômage n’est plus dans la course, et n’a donc plus les yeux rivés sur les chiffres mensuels. Mais candidat ou pas, M. Hollande a un bilan à défendre. La courbe du chômage s’est-elle vraiment inversée ? Le chômage a baissé à nouveau au mois de novembre.

La courbe du chômage s’est-elle vraiment inversée ?

Suffisamment pour concrétiser l’inversion de la courbe promise par le président Hollande ? Chômage : pourquoi la décrue devrait rester lente en 2017. Chomâge : la baisse mais pas l'inversion. La promesse d’une inversion de la courbe du chômage, à laquelle François Hollande a conditionné une candidature à sa propre succession est sur le point d’être tenue.

Chomâge : la baisse mais pas l'inversion

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane Les bonnes nouvelles sont rares pour François Hollande. Le chômage continue de progresser en france. LE chômage repart à la hausse en France au 3ème trimestre. Le taux de chômage s’établit à 9,7 % au troisième trimestre en métropole et à 10 % pour l’ensemble du pays.

LE chômage repart à la hausse en France au 3ème trimestre

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane Ce devait être les derniers bons chiffres avant une éventuelle annonce de candidature de François Hollande à sa propre succession. Une confirmation, qu’après tout, la promesse à laquelle il avait conditionné sa participation à la prochaine élection présidentielle était tenue : l’inversion de la courbe du chômage. Mais les statistiques publiées jeudi 17 novembre par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ne vont pas vraiment dans ce sens. Décrochage compétitivité française : coût du travail, mais aussi insuffisance de la recherche et de la robotisation. Il l’a réaffirmé avec conviction, comme tant d’autres avant lui. « La désindustrialisation n’est pas une fatalité », a martelé Manuel Valls, jeudi 10 novembre, lors d’une visite à Corbeil-Essonnes, sur le site du fabricant de semi-conducteurs X-Fab.

La concurrence mondiale « ne fait aucun cadeau (…). Chômage et emploi aux EU : des chiffres en trompe l'oeil. Si le taux de chômage aux Etats-Unis s’affiche en baisse, à 4,9 % de la population active, les inégalités salariales restent profondes. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Ni la proximité de l’élection présidentielle et l’incertitude qui plane sur le résultat, ni l’ouragan Matthew n’ont fait varier la trajectoire du marché du travail aux Etats-Unis. L’économie américaine a encore créé 161 000 emplois en octobre, tandis que le taux de chômage a légèrement baissé, de 0,1 point à 4,9 % de la population active, selon les statistiques publiées vendredi 4 novembre. Même si le consensus des économistes tablait sur 176 000 créations, la tendance reste au beau fixe.

Ainsi les chiffres d’août et de septembre ont été révisés à la hausse de respectivement de 9 000 et 35 000. Ces chiffres étaient très attendus à moins de quatre jours du scrutin présidentiel. Aux Etats-Unis, les cols blancs menacés par la fin du travail. La raréfaction de l’emploi due aux avancées technologiques ne touche plus seulement les ouvriers.

Et l’idée d’un revenu universel fait son retour, notamment pour compenser la perte d’activité. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Corine Lesnes (San Francisco, correspondante) Au début des années Obama, Andrew Stern, le président de l’Union internationale des employés de service (SEIU), était le syndicaliste le plus puissant des Etats-Unis. Sous sa direction, le SEIU était devenu le syndicat qui monte, le seul à gagner des adhérents dans un environnement en déclin.

Avec ses 2 millions de membres, il avait déployé une force de mobilisation qui n’avait pas été pour rien dans la réélection de Barack Obama. D’Alstom à Ericsson, deux visions de la politique industrielle. Contrairement à Alstom en France, le Suédois Ericsson a fait le choix de licencier pour mieux se relancer. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Philippe Escande Un séisme. Les rumeurs d’une restructuration massive avaient filtré mais son ampleur a surpris. Pour la ville, le coup est dur. Une icône industrielle, fondée à la fin du XIXe siècle, va fermer les portes de ses usines. Lire aussi : GAFA : l’extension du domaine du numérique. CICE: peut-être ?! 100 000 emplois au lieu de 1 millions promis ! Le comité de suivi du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi estime que 50 000 à 100 000 postes ont été créés ou sauvegardés sur la période 2013-2014. La mesure n’a pas eu d’impact sur l’investissement. Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le | Par Audrey Tonnelier Le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est la mesure phare – avec le pacte de responsabilité – de la politique économique de François Hollande.

Ce dispositif est un crédit d’impôt sur la masse salariale de 4 % au titre de 2013 et de 6 % ensuite, ciblant les salaires jusqu’à 2,5 fois le smic. Son objectif déclaré était de doper la compétitivité des entreprises françaises. Forte hausse du chômage en Août. Douche glacée pour le gouvernement français : après des mois encourageants, le nombre de chômeurs a très fortement augmenté en août, grimpant de 50 200 demandeurs d’emploi, une hausse que le ministère attribue en partie aux attentats de juillet, et espère passagère. Une baisse si fine du chômage au regard de conditions si favorables ! Chômage : des résultats en trompe l'oeil. Ce sont des chiffres qui tombent à point nommé pour François Hollande.

Nouvelle hausse du chômage au mois de juin en France. Le ministère du travail et Pôle emploi ont rendu publics, mardi, les chiffres du chômage du mois de juin, qui, pour le deuxième mois de suite, sont à la hausse. En mai, le chômage en France est reparti à la hausse. Simulation des effets de la loi travail : plus de cdi et plus de licenciements ! Faciliter le licenciement ne peut pas créer d'emplois, selon une majorité de françaisLa mobilisation contre la « loi travail » soutenue par une majorité de Français, selon un sondage. Une majorité de Français soutient la mobilisation contre le projet de loi travail, qui s’est manifestée dans la rue le 31 mars notamment, et pense que le texte devrait être retiré et « entièrement réécrit », selon un sondage BVA pour Orange et iTélé publié dimanche 3 avril. Selon cette enquête, 56 % des Français disent « approuver » la journée d’action de jeudi à l’appel de syndicats de salariés et organisations de jeunesse pour réclamer le retrait du projet de loi El Khomri, contre 43 % qui ne l’approuvent pas. 51 % des personnes interrogées souhaitent que le texte soit « retiré et entièrement réécrit », 29 % révisé « partiellement » et 18 % seulement « maintenu en l’état ».

Décryptage : Dans le détail, ce que contient la nouvelle version du projet de « loi travail » Le soutien au mouvement « décroît avec l’âge », note BVA : 72 % des moins de 35 ans, contre 32 % chez les 65 ans et plus. Les sympathisants socialistes majoritairement contre la réforme. Mars : baisse des chômeurs catégorie A, mais hausse des chômeurs B et C. Ce qui se cache derrière la forte baisse du chômage en mars.

«Là, a priori, il n'y a pas de problème…» Au cabinet de la ministre du Travail, on se veut rassurant : la baisse spectaculaire du chômage en mars ne serait entachée d'aucun vice ou bug, comme en ont connu les précédentes chutes soudaines du nombre de demandeurs d'emplois ces dernières années. La forte hausse du chômage en février douche les espoirs du gouvernement. Le chômage bondit en février. Le chômage joue aux montagnes russes. Après avoir baissé au mois de janvier (-27 900), le nombre de demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A (sans aucune activité) a bondi en février (+ 38 400), pour atteindre le chiffre record de 3,59 millions (3,85 millions avec les Dom).

Un chiffre en progression de 1,1 % sur un mois et de 2,5 % sur un an. En incluant les catégories B et C (activité réduite), la hausse est largement amortie (+ 3 100 inscrits), pour un nombre total de chômeurs de 5,46 millions (5,76 millions avec les Dom). Particulièrement touchés, en février, par la hausse en catégorie A : les 25-49 ans (+ 1,3 %), les seniors (+ 0,9 %), mais aussi les jeunes (+ 0,5 %), alors que cette dernière catégorie voyait son nombre d’inscrits baisser de façon quasi continue depuis plus d’un an. La baisse du chômage masque la hausse de la précarité.

La bataille des intermittents pose la question de la précarisation croissante du travail. Ils l’avaient promis lundi soir 25 avril, du haut du balcon du théâtre de l’Odéon occupé. « Si le ministère de la Culture ne nous donne pas de salle pour notre AG, on restera ici mardi et on occupera d’autres théâtres ». Ils l’ont fait : mardi soir, Phèdre n’a pas été jouée à l’Odéon... non plus que Lucrèce Borgia à la Comédie Française. Les occupants sont entrés sur la scène de la prestigieuse institution avec deux banderoles, entamant une discussion parfois houleuse avec le public.

Ce ne sont pas les acteurs prévus dans la distribution, mais des intermittents, des précaires, des étudiants et des soutiens venus d’Odéon pour occuper le lieu et peser sur la négociation de l’assurance-chômage, accusée d’être bradée par le patronat. Et vous Mr Gattaz, où est le million d'emplois que vous aviez promis, avec les 40 milliards d'€ du pacte de responsabilité ?

En France, plus de 10.000 décès par an liés au chômage. L'impact du chômage sur les personnes et leur entourage. « La “loi travail” ne réduira pas le chômage » Par un collectif d’économistes, dont Thomas Piketty, directeur d’études à l’EHESS. Le débat sur la loi El Khomri a focalisé l’attention sur les coûts de licenciement, proposant une réforme en profondeur des prud’hommes.

Après les raffineries, grève annoncée dans les centrales nucléaires. SNCF, EDF, raffineries : les mobilisations contre le projet de « loi travail »à venir. Douche froide pour l’économie américaine : les créations d’emplois au plus bas depuis six ans. L’Insee revoit à la hausse les créations d'emploi des deux derniers trimestres, Social.