background preloader

SIGB et catalogues

Facebook Twitter

Enquête : toutes les données des bibliothèques parisiennes dévoilées | Vendredi 14 Décembre 2012 sur StreetPress. Ce qu’il faut retenir 1 Les revues trustent les premières places Dans toutes les bibliothèques de Paris, les revues figurent en haut de classement, alors que nous avons vu ci-dessus qu’il y avait davantage de livres et de BD empruntés que de revues. Comment expliquer ce mystère ? C’est simple : quand vous empruntez une revue, que ce soit le numéro 3 ou le numéro 500, cela sera comptabilisé comme l’emprunt d’un même titre. S’il y avait une catégorie « livres » qui regroupait tous les romans et les essais empruntés, alors les livres gagneraient dans leur combat face aux revues. Vous suivez ? Cela dit, l’engouement pour la presse magazine est réel, comme l’explique joint par StreetPress Christophe Evans, spécialiste de la sociologie de la lecture et des usages en bibliothèque : « Ce sont des formes courtes fortement segmentées qui se lisent rapidement et peuvent être consommées facilement. » 2 Peu de spécificité selon les arrondissements 3 Les bibliothèques, c’est pour les enfants.

Google Analytics pour Primo : étudier le comportement des internautes. Je ne vais pas présenter Google Analytics. D’abord parce qu’il est relativement connu, ensuite parce que l’ergonomie en est presque intuitive, enfin parce que je le sous-utilise d’une manière pitoyable. Il y a dans ce moteur une masse de possibilités qui m’échappent (au moins pour l’instant), et je ne me risquerai donc pas à faire semblant de vous bricoler un tutoriel, là, tout de suite. Non, n’insistez pas. <update>Suite à ce commentaire, je rediffuse : Piwik permet tout ce que je décris ici avec Google Analytics. Et c’est open source, hébergé chez soi. Mais je peux vous indiquer quelle utilisation très intéressante peut en être faite pour voir ce qui, appliqué à un outil de recherche comme Primo (mais ça marche aussi avec tous les outils de recherche conçus normalement), permet non seulement de connaître le nombre d’internautes chaque jour, mais surtout de savoir ce qui, dans votre interface, est utilisée ou non.

Deuxième étape : laissez mijoter Maintenant, ne touchez plus à rien. Famille Droopac : naissance de Droopempr pour interfacer Drupal avec les SIGB. | BiblioTIC. Le principe de Droopac est d'intégrer l'information bibliographique dans le CMS Drupal pour lui faire bénéficier des mêmes fonctionnalités que les autres types de contenus publiés sur le portail. Droopempr reprend ce modèle pour les personnes : qu’ils aient ou non un abonnement à une médiathèque, les internautes sont intégralement gérés par Drupal et le webmestre dispose ainsi de tout le savoir faire du CMS en termes de gestion des utilisateurs.

Une personne identifiée sur le portail peut associer une ou plusieurs cartes lecteurs à son compte pour consulter en temps réel ses prêts, les prolonger, suivre l’état de ses réservations ou réserver des documents. Droopempr permet également d’obtenir en temps réel la disponiblité d’un document suite à une recherche. Pour mettre en œuvre l’ensemble de ces services, il suffit d’associer aux bibliothèques définies sur le site un protocole de communication pour l’interface avec le système de gestion. Les SIGB peuvent-ils faire l'impasse sur RDA ? | BiblioTIC. FRBR, FRAD, RDA : depuis plusieurs années la bibliosphère s'enthousiasme pour ces nouveaux concepts mais s'interroge sur les conséquences et délais de leur mise en œuvre.

Comme pour le passage aux formats marc débuté il y a plus de 30 ans, beaucoup pensent qu'un des préalables est l'adaptation des systèmes de gestion de bibliothèques. Il s'agirait pour eux d'une remise à plat du modèle de données avec un fort impact sur le module de constitution du catalogue. Il faudrait également restructurer les catalogues et y insérer les données correspondant aux nouvelles entités introduites par ces concepts. Le chantier est donc immense et il serait dommage de prendre le risque de retarder l'adoption de ces normes dans l'attente d'une fonctionnalité qui, à y regarder de plus près, ne concerne que marginalement les SIGBs. Augmentation du travail interne Changer le système de gestion de bibliothèque. Les incidences seront également importantes pour les SIGBs. Une offre limitée. Et tout cela pour quoi ? I want you for RDA : Vers de nouveaux catalogues de bibliothèque | Préfixes. Image du Groupe rda-en-France Une Action Nationale de Formation sur les évolutions des catalogues et du catalogage s’est déroulée à Lyon le 18 juin.

Mme Nuria Pastor Martinez, membre du groupe rda-en-france, et en lien avec Mediat (Centre de Formation aux Carrières des Bibliothèques), a assuré cette formation. L’objectif de cette journée était d’informer les documentalistes et bibliothécaires sur l’adaptation des catalogues de bibliothèque dans un environnement de plus en plus numérique. Les formats MARC / UNIMARC et les règles actuelles de catalogage ne permettent plus, depuis plusieurs années, de gérer la documentation produite et disponible sur le web. Lier les données bibliographiques d’un catalogue aux documents numériques pourra être possible à partir de nouveaux modèles de catalogage dont le Frbr (Functional Requirements for Bibliographic Records). Le Frbr est un modèle, que les anglo-saxons ont adopté dans une nouvelle norme de catalogage : le RDA. Nina Mitamona Imprimer ce billet. Www.decalog.net/sites/default/files/u1/livreblancfrbr.pdf. Www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-60267.

Babelthèque à la bibliothèque de Toulouse : observations sur les OPAC 2.0. Logo de Babelthèque. Babelthèque clôturera, d’ici quelques semaines, sa troisième année de présence sur le catalogue de la bibliothèque municipale de Toulouse. Développé par le réseau social Babelio, à la demande des bibliothécaires (notamment du groupe Bibliothèques hybrides de l’ABF), le service permet aux catalogues de bibliothèques de bénéficier d’enrichissements et d’outils de participation issus de Babelio. Critiques, citations, tags et notes des utilisateurs, algorithme de recommandation et, depuis peu, extraits de critiques presse et vidéos pour chaque notice. Toulouse en a été la bibliothèque pilote, et a participé à son élaboration par l’intermédiaire de Pascal Krajewski, son responsable informatique.

Un outil d’enrichissement plutôt que de participation. La première observation qui ressort de l’installation de Babelthèque à la bibliothèque de Toulouse est que son intérêt réside dans l’enrichissement du catalogue plutôt que dans les fonctions sociales proposées aux usagers. Vers un catalogue augmenté chez Afi Opac 2.0. J’ai eu l’occasion de tester les nouveautés proposées par AFI-OPAC 2.0 sur le produit Nanook.Voici ce que j’en ai retenu. Enrichissement des notices : on cite souvent les webservices d’enrichissement des notices de Babelio et de Librarything, mais moins souvent l’agrégation aux catalogues de données en provenance, par exemple de Lastfm, la Fnac, Première ou Amazon. Ces données ont le point commun d’être à jour, gratuites, sans garantie de pérennité et soumises à des licences… mais incontournables pour toute interface qui respecte ses internautes!

Voici une copie d’écran dans laquelle on voit les sources des données agrégées aux notices. Pour des exemples précis, je vous recommande le catalogue de la Médiathèque l’Astrolabe à Melun. Ce n’est pas tout, le Pdg Arnaud Lelache et son équipe ont eu la très bonne idée d‘intégrer un moissonneur OAI et de l’OPDS à leur produit ! Voici ce que ça donne : Concrètement il est possible d’importer des livres numériques titre à titre : Sur le même thème. Record Detail. Bonjour, La liste des SIGB employés par les SCD est accessible sur le site de la sous-direction des Bibliothèques et de l'information scientifique du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche : L'adresse ci-dessus est celle d'un document disponible sur ce site, intitulé : Les TIC et la documentation.

Le paragraphe 2.2 de ce document : "Système d'information documentaire" comporte un alinéa concernant la structure : "Structure : Le S.I.D. comprend notamment le S.I.G.B. (système intégré de gestion de bibliothèques)". "SIGB" est un élément sur lequel vous pouvez cliquer pour obtenir l'accès à un tableau Excel recensant les SCD et indiquant quel SIGB ils ont adopté. Ce tableau vous donne également le même type d'information pour les IUFM et les "grands établissements". En revanche il ne répond pas à votre question concernant la BPI, la BnF et les bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris. Library Hi Tech | A comparison between select open source and proprietary integrated library systems. UNIMARC and linked data. Abstract The main objective of this paper is to present arguments for and recommendations to representing UNIMARC formats for bibliographic and authority data in RDF (Resource Description Framework), the W3C standard for structuring data in Semantic Web and Linked Data environment.

This is a continuation of the work already started by IFLA’s respective groups in representing International Standard Bibliographic Description, and conceptual models Functional Requirements for Bibliographic Records, Functional Requirements for Authority Data and Functional Requirements for Subject Authority Data. The authors highly recommend that the Permanent UNIMARC Committee propose to IFLA the funding of the development of UNIMARC representation in RDF as a research and development project. Article Notes Gordon Dunsire is an independent consultant, and was formerly Head of the Centre for Digital Library Research at the University of Strathclyde in Glasgow. Bibliothèques [reloaded] Fonctions observées sur les notices de plusieurs ... Www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-48318.

Les facettes : un moteur de recherche révolutionnaire ? - Un blog pour l'information juridique. MobiLitté, ma bibliothèque dans ma poche ! | Archimed. MobiLitté, ma bibliothèque dans ma poche ! Créer une application mobile native, c’est-à-dire dédiée à un système mobile (Apple iOs, Google Androïd, …), est une opération relativement coûteuse pour une bibliothèque. Par ailleurs, il est probable que si les centaines de bibliothèques informatisées en France créaient toutes leur application mobile native, il régnerait une certaine confusion sur les plateformes de téléchargement … C’est pourquoi Archimed a décidé de créer une application mutualisée, dans laquelle chaque bibliothèque peut exposer son catalogue et ses services : l’application MobiLitté.

Cette application prête à l’emploi, accessible par simple abonnement pour la bibliothèque mais entièrement gratuite pour le lecteur, permet à votre établissement d’être visible en un tournemain et de proposer vos services aux lecteurs identifiés dans votre SIGB. Détail d’un livre et accès au compte lecteur Téléchargez l’application MobiLitté pour iPhone ! Koha 3.6 Public Catalog Overview. Métadonnées et Dublin Core. Les métadonnées du Dublin Core permettent de donner des informations à propos de pages Web. Dans cet article, nous voyons la forme de ces descriptions, ainsi que la façon de les intégrer dans des pages (X)HTML. Introduction Depuis toujours, les bibliothécaires ont rédigé des notices, ou des index, pour décrire les documents disponibles. Pour reprendre le vocabulaire utilisé en informatique, ces notices constituent des données, qui servent à décrire d'autres données (le contenu des livres) : on parle alors de métadonnées. Ces données à propos de données s'appliquent particulièrement bien aux pages Web.

On peut ainsi vouloir coder de façon claire certains renseignements essentiels des pages : le titre, l'auteur, la date, les mots-clefs, etc. Cependant, il est nécessaire que tous les acteurs (publicateurs, éditeurs de logiciels clients, etc.) partagent une définition et une nomenclature communes des métadonnées. Principes Propriétés Formats de données En pratique : utilisation avec (X)HTML scheme. Faut-il encore enseigner le catalogage ? Faut-il encore enseigner le catalogage ? La question a un goût de soufre. Encore le catalogage ! Qu’on nous laisse tranquille à l’heure de la Toile large comme le monde, comment peut-on encore prononcer un terme aussi ancien (il date du siècle dernier, le XXe).

Surgit l’image honnie du catalogueur, comme le dit une collègue américaine : « Dans les bibliothèques les catalogueurs ont traditionnellement occupé “a low profile” 1 », expression que je n’oserais pas traduire. Espace, point, tiret Comment continuer à enseigner une matière qui conduit vers des carrières peu intéressantes ou qui forme des personnalités peu autonomes et inventives ? Bien souvent, l’enseignement du catalogage est perçu comme une « initiation endoctrinante 2 », un « savoir doctrine », appuyé sur un dogme (la norme, le format) autosuffisant, pour lequel il suffit d’apprendre sans comprendre. Contrôle bibliographique et recherche d’information. Z39.50 / Dominique Lahary. Panorama de la bibliothèque 3.0 (Mémoire)

L'Informathèque - Quel affichage pour les notices de nos catalogues de bibliothèque ? Médiathèque d'Antony, un usager nous avertit : "je vais écrire au maire pour lui dire que ça n'est pas normal de descendre avec l'ascenseur pour trouver dans quelle médiathèque est le livre que je cherche ! ".

Je traduis : Pourquoi la disponibilité des exemplaires est-elle affichée sous la ligne de flottaison? Il a raison ! Cet article est le résultat de recherches sur ce qui se fait ailleurs. Ce "détail" de la ligne de flottaison m'a donc permis d'approfondir des notions d'architecture de l'information, de découvrir un site incroyable, puis de partager avec vous ces découvertes. Méthodologie Objectifs de l'analyse Silvère Mercier proposait d'en finir avec l’exclusivité des portails institutionnels fourre-tout: Au regard des statistiques d'usage des sites, la médiation numérique doit en partie passer par la recherche sur le catalogue.

J'y ajouterai les notices de catalogue qui sont les pages d'arrivée lors d'une recherche. Ensuite pourquoi étudier les sites commerciaux? Les sites observés. Sudoc et FRBR : parution de la première série de consignes de catalogage | rda@abes. Du catalogue à l’outil de recherche. Jusqu’au 15 janvier, le SCD de Nice avait un site web d’un côté, un catalogue en ligne de l’autre. Le site web était géré avec le CMS Jahia, le catalogue en ligne avec Primo.

Depuis le site web, il fallait bien désigner le catalogue, donc on l’appelait "catalogue" [sic]. Depuis, avec une migration du site web, on a toujours 2 outils logiciels distincts (le site web sous CMS Plone et l’opac sous Primo), mais pour l’utilisateur, c’est (censé être) transparent : il y a un seul site web, celui des bibliothèques. (Source d’inspiration : nous avons voulu reproduire le résultat de "transparence de navigation" observé à l’UVSQ, qui possède le même opac) Amélioration immédiate : plus besoin de dire au lecteur ou à l’internaute "d’aller sur le catalogue", etc. La mise à jour de janvier permet donc un progrès purement ergonomique. Mais il y a finalement un deuxième intérêt, en interne : une distanciation par rapport au catalogue. Désormais, on dispose de 2 termes qui ne désignent pas les mêmes choses. What’s wrong with BIBFRAME. Je ne sais pas si j’ai compris de travers, mais il me semble que quelque chose ne va pas avec BIBFRAME.

Quelque chose qui est contenu dans une phrase : Each BIBFRAME Instance is an instance of one and only one BIBFRAME Work.Library of Congress, Bibliographic Framework as a Web of Data : Linked Data Model and Supporting Services, 21 novembre 2012, p. 10. « Chaque Instance BIBFRAME est une instance d’une Œuvre BIBFRAME et d’une seule. » Instance BIBFRAME et Œuvre BIBFRAME sont des éléments du Modèle BIBFRAME, toujours en cours de développement à la Bibliothèque du Congrès — encore que « développement » soit désormais un terme un peu trop fort, puisque le socle du modèle est bien posé. Le document cité plus haut en dévoilait la conception et l’économie générale. Le modèle BIBFRAME On trouve sur cette page de bibframe.org le schéma général du modèle et ses éléments de plus haut niveau, que voici : Les différents éléments du modèle sont définis ainsi (même page) : La phrase qui tue J’y reviens : Memsic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/52/43/36/PDF/HEROULT.pdf. Www.enssib.fr/sites/www/files/Bibliotheque/zotero_0.pdf.

Pew: More Patrons Using Mobile Devices to Access Library Websites. Quoi de neuf pour les bibliothèques en 2012. Le portail documentaire : du projet à la réalisation. Une notice Unimarc/RDF ? Avant je m’appelais Marc, maintenant c’est Bibframe « rda@abes. Sur le catalogage et ses évolutions : FRBR et RDA. Intégrer FRBR et RDA dans les SIGB : rêve ou réalité ? Conduire un projet de logiciel libre.

FRBR, RDA, etc. Bulletin d'information. Le blog des utilisateurs de Vubism@rt. Tosca Consultants : Les logiciels métier destinés aux bibliothèques. Le Web sémantique : améliorer l’accès aux catalogues des bibliothèques. Exploiter les statistiques du SIGB pour valoriser ses documents. Le monde change, lentement, certes, mais sûrement, cette fois ! Fulbi.fr | Fédération des Utilisateurs de Logiciels pour Bibliothèques, Documentation, Information. Boite à outils du numérique - Fiche n°1 : la récupération des données pour le catalogue / Boîte à outils du numérique en bibliothèque / Numérique et bibliothèques / Bibliothèques / Livre et lecture / Disciplines et secteurs. Les ninjas des bibliothèques enseignent leurs savoirs. Recommandation 995 (données d'exemplaire)

Www.toscaconsultants.fr/img/evolution_offre_sgb.pdf. La recherche à facettes : les OPAC nouvelle génération. Analyser et comparer les coûts de catalogage.