background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Blog Aldus : tous les tests de liseuses - Aldus - le blog du livre numérique, depuis 2006. 2007-2017, dix ans de liseuses cette année. A l'occasion de mon 50ème test de liseuse il y a quelques semaines, j'ai décidé de donner un billet récapitulatif avec un classement par marque. Même si les premières années du blog, je donnais des détails complets sur les liseuses sur le marché, ce n'est qu'à partir de 2009 et le petit Cybook Opus que j'ai commencé à procéder à des tests complets. Je remercie les fabricants qui me font confiance depuis toutes ces années. Plus de sept ans de tests, une petite histoire de la liseuse et de la lecture numérique... Mise à jour novembre 2017: 50 modèles testés au total Vous pourrez également retrouver tous ces tests sur la page Pinterest ou avec le tag TestAldus. Google Play Store, App Store : comment repérer les fausses applications ?

Le Google Play Store et l’App Store des iPhone sont truffés de fausses applications, dont le seul but est de vous soutirer de l’argent de zombifier votre smartphone ou de vous espionner. Les pirates utilisent frauduleusement des noms d’applications et de jeux connus pour booster le nombre de téléchargements. Il existe heureusement quelques astuces pour repérer ce genre d’arnaques et éviter de tomber dans le piège ! Comment repère-t-on de fausses applications sur le Google Play Store ou dans l’App Store des iPhone ? Dans le monde des développeurs, il y a ceux qui créent des applications et jeux innovants, et ceux qui tentent de surfer sur la vague au détriment de l’utilisateur. Google Play Store, App Store : comment détecter les fausses applications et ne plus tomber dans le piège Le risque est multiple : non seulement ces applications peuvent vous conduire, par leur achat, des achats intégrés, et parfois même des abonnements avec reconduction tacite hors de prix, à dépenser de l’argent.

Vous rechargez votre smartphone de la mauvaise manière. Un iPhone X qui se recharge sans fil. Hollis Johnson Savez-vous comment garder la batterie de votre smartphone en bonne santé? Probablement pas. Et vous pourriez être en train d'accélérer sa mort à cause de mauvais réflexes quand vous rechargez votre téléphone. Recharger votre smartphone à 100% ou pendant toute la nuit? Attendre qu'il soit complètement déchargé avant de le charger à nouveau? Allonger la durée de vie des batteries a été un sujet phare depuis qu'Apple a admis le mois dernier ralentir de façon volontaire ses anciens modèles d'iPhone, équipés de vieilles batteries, afin d'éviter que les appareils ne s'éteignent de façon inattendue. Cadex donne de nombreuses informations sur son site Battery University et notamment au sujet des batteries lithium-ion, utilisées pour les smartphones. Voici comment — ou comment ne pas — recharger votre téléphone. La meilleure manière de recharger votre téléphone est de le faire petit à petit, à chaque fois que vous en avez l'occasion.

Pixabay. Voyage virtuel dans le monde des bibliothèques. Inspiré du livre La Bibliothèque, la nuit d’Alberto Manguel, la BnF propose à la Cité des congrès de Nantes une aventure unique entre réel et imaginaire dans dix bibliothèques du monde. Dans une salle d’études perdue au milieu d’une forêt imaginaire, l’exposition « La bibliothèque, la nuit », inspirée du livre d’Alberto Manguel (Actes Sud, 2006) découverte au printemps à la Bibliothèque nationale de France à Paris, est maintenant visible à Nantes (1). Par terre, autour des troncs d’arbres factices, les feuilles sont remplacées par des pages de livre. Le silence domine, seulement perturbé par le souffle d’un vent imaginaire. À chaque table, un casque de réalité virtuelle, appelé Oculus Rift, permet de plonger dans un nouveau monde. « Je découvre, avec ce nouvel outil, une façon de prolonger la lecture du livre d’Alberto », précise le metteur en scène québécois Robert Lepage, présent lors de la présentation de l’exposition à Paris.

Dans l’obscurité, seule une table basse est visible. Blog Aldus : tous les tests de liseuses - Aldus - le blog du livre numérique, depuis 2006. Google Play Store, App Store : comment repérer les fausses applications ? Baromètre du livre numérique – Chiffres clés 2017. Lors des Assises du livre numérique, le SNE, la Sofia , la SGDL et le cabinet Opinion Way ont dévoilé les derniers chiffres concernant les ebooks en France, pour l’année 2017. Premier constat, en 5 ans la proportion des lecteurs de livres numériques a quadruplé. 21% des Français lisent des ebooks. Les femmes lisent plus de livres numériques. Auparavant, les hommes étaient plus nombreux à avoir opté pour la lecture numérique. Aujourd’hui cela concerne 24% des hommes et 20% des femmes. Nous allons donc vers une homogénéisation des pratiques. De grands lecteurs La lecture numérique reste une affaire de grands lecteurs. Et, 62 % des lecteurs de livres numériques ont aussi lu un livre imprimé au cours du mois dernier.Le temps de lecture moyen par jour est de 67 minutes.

Par ailleurs, 58% des lecteurs considèrent que depuis qu’ils ont découvert les livres numériques ils lisent autant qu’avant. Ils envisagent un taux de lecture stable dans le futur (62% livres imprimés et 53% ebook). Article BiblioFab Revue Bibliothèque(s) – cyrzbib. Les Français piratent moins de livres numériques qu'avant. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Avec 21 % de la population française de plus de 15 ans qui a lu un ebook (tout ou partie), l’adoption de la lecture numérique se poursuit. Pour autant, 72 % de la population n’envisagent pas d’y toucher. L’achat direct par l’intermédiaire de l’ebookstore de la liseuse représente 29 % des solutions d’approvisionnement, contre 27 % depuis les sites web des grands opérateurs.

La liseuse, à ce titre, reste l’outil le plus utilisé pour la lecture, suivi de la tablette, pour 18 % des répondants et le smartphone pour 10 %. Chose intéressante à noter, 30 % des lecteurs sont multisupports, profitant donc de ce que l’environnement de lecture leur permet de commencer sur un appareil et de poursuivre sur un autre. Si la littérature est le genre le plus prisé – 61 % des achats – les romans policiers sont les plus achetés – 34 % devant les romans classiques et 24 % de romans contemporains. En moyenne, le lecteur d’ebook passe 67 minutes à lire par jour. Les usages des 10-13 ans, ces clandestins du web social. Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Prospective et MediaLab de l'Information Bien que légalement ils ne devraient pas y être, il n'est un secret pour personne que les moins de 13 ans ont investi les réseaux sociaux en mentant sur leur âge pour s'inscrire : les 7-12 ans passent 6h10 connectés chaque semaine, un chiffre en hausse de 30 minutes par rapport à 2016 et 45 minutes par rapport à 2015 selon Ipsos.

Très influente bien que clandestine, cette « génération tête baissée » fascine par ses usages des plateformes que l'agence Heaven décrypte dans son deuxième baromètre « Born Social »*. Qui sont les clandestins des réseaux sociaux ? L'inscription sur les réseaux sociaux est déjà majoritaire dès la 5e (62,3%) et incontournable à la fin du collège, à 85,4% d'inscrits.

Heaven note une stagnation du taux d'inscription entre 2016/2017, peut-être le signe que l'âge d'une certaine autonomie numérique ne peut baisser indéfiniment. Quelques verbatim sur les usages : YouTube, la télé des jeunes. Sur Android, essayer une appli sans l'installer. Culture VR. Qu’apporte le numérique aux bibliothèques ? Retours d’expérience de professionnels. « Le numérique favorise-t-il l’égalité sur le territoire ? » Telle est la question qui revient souvent et que se sont posés les congressistes le 16 juin lors d’un débat pendant leur congrès. « Il ne s’agit pas ici des infrastructures, qui on le sait sont sources de fortes inégalités sur le territoire, mais bien des usages faits du numérique dans les bibliothèques » prévient d’emblée Lionel Dujol, responsable du développement numérique des Médiathèques de la communauté d’agglomérations de Valence Romans Sud Rhône-Alpes et membre de l’Association des bibliothécaires de France (ABF).

Perçu comme un possible vecteur d’égalité au sein des bibliothèques, le premier constat est que le numérique permet parfois d’aller chercher un autre public. Comme le montrent trois initiatives présentées lors de ce débat. Même si elles ne sont pas toutes des réussites spectaculaires, ces expériences permettent de démystifier la pratique du « numérique » dans les bibliothèques. Motivation des professionnels. Les ressources numériques libres et gratuites en bibliothèque. Le Google Play Store indiquera désormais le classement des apps.

Google est en train de tester le classement de popularité des applications dans le Play Store. S’il y a bien un reproche qu’on ne peut pas faire au Play Store, ce sont les ajouts et corrections apportées régulièrement par Google pour améliorer sa navigation et l’expérience utilisateur. Par exemple, le système de notation a été revu notamment pour les jeux, afin d’avoir des notes plus justes et précises. Aujourd’hui, le service de Google déploie une nouveauté bienvenue, le classement d’une application dans sa catégorie. Le Play Store a bénéficié d’une réorganisation de ses onglets et catégories. La dernière petite nouveauté se place du côté du classement des applications. Cette nouveauté n’est pas encore disponible pour tout le monde, il s’agit encore d’un test. Consommation des biens culturels dématérialisés, où en sommes nous ? - IDBOOX : IDBOOX Tout savoir sur les ebooks, les tablettes et les smartphones.

Selon les derniers baromètres publiés par la Hadopi, la consommation des biens culturels dématérialisés concerne près de quatre internautes sur cinq. Cette hausse s’accompagne d’une augmentation des pratiques mixtes, à la fois licites (achat de produits dématérialisés) et illicites (piratage). Cette étude passe au crible les produits culturels dématérialisés : musique, photo, logiciel, jeux vidéo, films, séries TV et livres.

Piratage des biens culturels dématérialisés Selon la Hadopi, 77 % des internautes déclarent avoir consommé des biens culturels dématérialisés sur les 12 derniers mois, contre 70 % en 2016. Concernant les livre numérique la part est à 24%. Cette progression touche désormais toutes les tranches d’âge, 69 % des individus âgés de 40 ans et plus étant désormais des consommateurs en ligne (+8 points). La consommation illicite est notamment portée par la consultation de séries en streaming. Quelques chiffres sur le livre numérique. Comment paramétrer efficacement son profil sur Twitter et Facebook : 2 checklists | Jean-Luc Raymond

Utiliser les tablettes avec les seniors en bibliothèque. 10 usages des QR Code dans vos formations. Le QR code, vous connaissez ? Ce drôle de carré n’est pas nouveau puisqu’il a été inventé en 1994 par une entreprise Japonaise, il permet de stocker des informations et peut être lu par un téléphone portable. QR Code c’est l’abréviation pour Quick Response, effectivement une fois « flashé » les données contenues s’affichent instantanément. Ces codes barres à deux dimensions apparaissent sur les emballages des friteuses pour donner des recettes, dans les rues de Venise pour apporter un commentaire sur un monument, sur des arrêts de bus pour enrichir une publicité… © Shutterstock L’utilisation des QR code est aujourd’hui exponentielle (+83% au dernier trimestre 2010), la France se classe à la cinquième place des utilisateurs.

Quels usages du QR code en formation ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Comment lire un QR Code ? Une fois cette app installée et lancée, il vous suffit de « flasher » le QR Code, faites un essai avec celui ci-dessous : Que peut contenir un QR code ? Pour aller plus loin. Liseuses et livres numériques. Les publics des médiathèques leurs pratiques et le numérique 10 ans après. La nouvelle édition de l’enquête décennale consacrée aux publics des médiathèques et à leurs pratiques et diligentée par la ministre de la Culture a été dévoilée lors du congrès de l’Association des bibliothécaires de France (ABF). 5 constats L’enquête met en lumière la croissance continue de la fréquentation des équipements de lecture publique : 40% des Français de 15 ans et plus se sont ainsi rendus dans leur bibliothèque en 2016 (ils étaient 26 % en 1997 et 35% en 2005) ; – les bibliothèques publiques attirent tout particulièrement les jeunes : 70% des 15-24 ans les fréquentent.

Ce résultat traduit l’effet des actions engagées par les bibliothèques en direction de ces classes d’âge, sur le temps scolaire et périscolaire, dans un contexte où l’éducation artistique et culturelle doit être plus que jamais une priorité. Il exprime également une forte attente du public lycéens et étudiants ; il y a là un véritable enjeu social, dans un contexte de croissance de la population étudiante ; Ebooks : quelle est la meilleure police de caractères pour lire sur une liseuse. Georgia, Helvetica, Malabar, Gill Sans ou encore OpenDyslexic... le menu de votre liseuse vous permet de changer la police de caractères de vos ebooks en un instant. Certains ont conservé sans y penser la police proposée par défaut sur leur appareil. D'autre ont perdu un temps fou à tester les différentes polices, à passer de l'une à l'autre, surveillant, le nez collé à l'écran, les empattements, les ligatures, et les contrastes pleins-déliés... bref, toutes ces obscures caractéristiques dont on ignore le nom et auxquelles on fait rarement attention quand on n'est ni graphiste ni designer mais qui, réunies dans une seule police, sont autant de petits détails améliorant ou détériorant considérablement votre confort de lecture.

Mais alors, quelle police de caractère choisir pour sa liseuse ? A force de pouvoir tout personnaliser, on finit parfois par être un peu perdu. 1. 2. 3. Enfin, la Palatino est une troisième option tout à fait acceptable. Faut-il privilégier les livres numériques aux livres papiers ? - App-enfant. Êtes-vous plutôt un adepte du papier, des livres avec des pages à tourner qui sentent bon la bibliothèque, l’encre et le papier ? Ou vous retrouvez-vous dans les nouvelles technologies, les livres sur tablettes qui regorgent d’animations et d’interactivités ?

Et si les 2 supports, au lieu d’être concurrents, étaient finalement complémentaires… Il existe de nombreuses études comparant les ventes de livres sur supports papiers ou numériques, mais finalement peu, relevant les différences de comportements et d’interactions entre parents-enfants et ce que les enfants en retiennent.

C’est pourtant là une clé très instructive. Comme le montre l’étude Américaine « Print Books vs. E-books » réalisée par The Joan Ganz Cooney Center les comportements sont pourtant très différents en fonction du support utilisé. Premièrement, les bénéfices (compréhension de l’histoire, vocabulaire, rapport avec les propres expériences de l’enfant) de la lecture à deux seraient plus intenses avec un support papier. Comment choisir une application pour son enfant ? - App-enfant. Un tutoriel pour fabriquer un livre augmenté - Creators.

Surveiller les réseaux sociaux des enfants avec Kids-ok. La tablette et les tout-petits - App-enfant. SEPTEMBRE 2016 - BAYARD JEUNESSE - Génération numérique. Android : voici les meilleures applications du moment selon Google. Spotify consolide sa place de numéro un mondial du streaming audio. Snapchat, Instagram: que font les 11-12 ans sur leurs réseaux sociaux préférés? Google lance sa nouvelle application de messagerie Allo. Plus de 6000 livres jeunesse du XIXe siècle numérisés par l'université de Floride.

Comment développer une culture de l’innovation dans les bibliothèques ? -