background preloader

Import-Export

Facebook Twitter

Conseils pour acheter en Chine. Tout le monde pense que la Chine est le paradis pour acheter des produits.

Conseils pour acheter en Chine

Je comparerais plutôt cela à l’enfer. Bien sur c’est l’atelier du monde, la foire de canton le supermarché du monde, mais c’est un parcours bourré d’embuches, d’arnaques, accumulation de faux frais. Bien sur le papier, acheter en Chine c’est très rentable mais un grand nombre de sociétés rencontrent de gros problèmes et tombent dans de nombreux pièges. Le piège du prix Tout le monde le sait, les prix des fournisseurs chinois sont inférieurs aux fournisseurs occidentaux. Ensuite, sur ce prix il faut ajouter tous les faux frais : assurance, frais bancaires internationaux, les frais de transports, les frais de douanes, risque de dégradation des produits… Alors pour bien évaluer ces faux frais il suffit de tous les lister et de les ajouter aux couts totales des produits. voir d’ailleurs conseil pour faire du sourcing en Chine En plus, il faut également penser en terme de ressources.

Les pièges du transport Olivier VEROT. Estimer les coûts d’importation. Aujourd’hui, je vais vous présenter un site qui donne des conseils utiles pour calculer ses couts d’importations Chine.

Estimer les coûts d’importation

Lorsque l’on souhaite acheter en Chine, c’est toujours une phase délicate l’estimation des couts. 5 conseils pour estimer vos coûts d’importation Vous avez enfin reçu la cotation du fournisseur Chinois que vous aviez sélectionné. Prochaine étape : calculer comment ce devis va se transformer en un prix de vente agressif pour vous permettre de convaincre votre client !

Calculer les coûts d’import peut s’avérer dangereux, car de petites erreurs peuvent avoir des conséquences dramatiques sur votre marge commerciale, et vous pourriez vous retrouver à devoir financer le projet de votre poche… Voici donc 5 conseils pour budgéter correctement un projet d’import : Comment importer ou exporter ? - APCE, agence pour la création d'entreprises. Votre activité d'auto entrepreneur peut vous conduire à importer ou à exporter des marchandises ou des prestations de services.Les formalités que vous devrez accomplir seront différentes si vous travaillez avec des pays de l'Union européenne ou des pays tiers.

Comment importer ou exporter ? - APCE, agence pour la création d'entreprises

Opérations avec un pays de l'Union Européenne Tous les achats et les ventes de marchandises au sein de la communauté européenne sont des échanges intracommunautaires. Formalités douanières. Philippe Dailey Expert. Www.cap-vdi.com/documents/pdfs/Vente-directe-et-vente-pyramidale.pdf. Châles, écharpes, foulards, cache-nez, cache-col, mantilles, voiles et voilettes et articles simil., de fibres artificielles (autres qu'en bonneterie)

Get the best offers for International Trade Services. Réseaux LR – Le magazine des réseaux économiques du Languedoc Roussillon » Blog Archive » Group’Actions, un outil pour développer la vente directe. Www.credoc.fr/pdf/4p/252.pdf. Réussir à l'international - Gérer ses importations. Centre de commerce international - Formations à l'international. Assistance Classe Export - De la méthode pour réussir vos opérations d'importation. Pro.douane.gouv.fr : Site de téléprocédures de la douane. Www.grex.fr/telechargement/Fiche_Special_Import.pdf. Espèce tarifaire des marchandises à l'importation. Définition de l'espèce tarifaire et enjeux à l'importation Lors de l'établissement de la déclaration en douane, vous devez compléter la désignation commerciale de votre marchandise par l'espèce tarifaire correspondante.

Espèce tarifaire des marchandises à l'importation

Défini à l'article 28 du code des douanes national, le classement tarifaire est la dénomination qui est attribuée à la marchandise dans le tarif douanier commun. Ce dernier comporte près de 15 500 rubriques de classement. A l'importation, ce classement est fondamental pour les entreprises, car c'est sur lui que reposent par exemple la détermination des taux de droits de douane, les mesures de politique commerciale (telles que les suspensions tarifaires, les droits antidumping, les contingents), les normes de sécurité ou encore les formalités sanitaires ou phytosanitaires ou d'autre nature, les mesures de prohibitions ou d'embargos, la politique agricole commune (PAC), la fiscalité intérieure ou l'élaboration des statistiques du commerce extérieur.

En savoir plus.