background preloader

Musique et totalitarisme

Facebook Twitter

Entartete Musik : La Musique dégénérée - Tutti magazine. ENTARTETE MUSIK-la musique dégénérée [Le Mensuel de Polyphonies ] Les musiciens « bolchéviks » : Kurt WEILPaul DESSAULes musiciens jazz : Eddie ROSNERErnst KRENEKLes musiciens utilisant des nouvelles harmonies : Hanns EISLERItor KAHN Belà BARTOCKKarl Amadeus HARTMANN Victor ULLMANNGédéon KLEINHans KRÁSARudolf KARELPavel HAAS Norbert GLANZBERGWolfgang KORNGOLD.

ENTARTETE MUSIK-la musique dégénérée [Le Mensuel de Polyphonies ]

1938 - Musique dégénérée. 1_expos-entartete.pdf. Dans le cadre des premières journées de la musique du IIIe Reich, du 22 au 29 mai 1938, une exposition intitulée « Entartete Musik » (musique dégénérée) est inaugurée à Düsseldorf le 24 mai, elle accueille le public jusqu'au 14 juin.

Cette exposition est organisée par le docteur Hans Serverus Ziegler (1893-1978), Gauleiter de Thuringe dès 1933, Conseiller d'État, et Directeur des théâtres du régime hitlérien. Après la guerre, il dirige des théâtres, enseigne, et dans sa vieillesse publie des livres orientés à l'extrême droite, notamment des ouvrages biographiques sur Adolf Hitler. Goebbels y prononce un discours de politique musicale, le 22 mai, Richard Strauss y assure la partie musicale. Entartete Musik : Musique dégénérée. Biographie de Erwin Schulhoff. Compositeur et pianiste tchèque, il connut un succès immédiat de son vivant.

Biographie de Erwin Schulhoff

Son style marque une réelle transition entre musique moderne et musique contemporaine. Enfant prodige, il est très tôt remarqué par Antonin Dvorak. Il fera de nombreux concerts et jouera pour des journaux musicaux ainsi que pour la radio. Il apprécie particulièrement le jazz. Theresienstadt. Ghetto Swingers.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ghetto Swingers

Ghetto Swingers est le nom d'un groupe de jazz qui a joué dans le camp de concentration nazi de Theresienstadt au cours de la Seconde Guerre mondiale. Camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau: la mémoire intacte. 70 ans après la libération d'Auschwitz-Birkenau, le plus grand et le plus meurtrier des camps d’extermination nazis, 300 survivants, la plupart âgés de 90 ans et plus, retournent sur les lieux de l’une des pires horreurs de l’Histoire.

Camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau: la mémoire intacte

Voici le témoignage de trois d’entre eux, deux Français, une Allemande. A travers leur récit, ils veulent mettre chacun en garde contre la haine et l’inhumanité. Mardi 27 janvier 2015, le monde se recueille en souvenir de cette période sombre. Le Nazisme et les musiciens. H. von Karajan, W. Furtwängler, R. Strauss. Herbert von Karajan, le prestigieux chef d’orchestre du Philharmonique de Berlin vedette star de Deutsche Grammophon a, après guerrre, tenté de dissimuler son passé nazi.

Le Nazisme et les musiciens. H. von Karajan, W. Furtwängler, R. Strauss.

À l’occasion d’un séminaire qui vient de se tenir à Vienne, l’historien autrichien Oliver Rathkolb éclaire d’un jour nouveau cet épisode de la vie de Karajan en présentant des documents inconnus à ce jour. Certes on savait qu’il avait pris sa carte au parti nazi, qu’il s’était « acoquiné » avec ces derniers comme bien d’autres d’ailleurs, sans qu’on sache réellement à quelle date, qu’il avait dirigé en 1939 Les Maîtres chanteurs devant Hitler à l’occasion d’une soirée de gala donnée à Berlin en l’honneur du Régent Paul de Yougoslavie. ( Le concert ne plut d’ailleurs pas au Fürher. Herbert von Karajan, le prestigieux chef d’orchestre du Philharmonique de Berlin vedette star de Deutsche Grammophon a, après guerrre, tenté de dissimuler son passé nazi.

À l’occasion d’un séminaire qui vient de se tenir à Vienne, l’historien autrichien Oliver Rathkolb éclaire d’un jour nouveau cet épisode de la vie de Karajan en présentant des documents inconnus à ce jour. Certes on savait qu’il avait pris sa carte au parti nazi, qu’il s’était « acoquiné » avec ces derniers comme bien d’autres d’ailleurs, sans qu’on sache réellement à quelle date, qu’il avait dirigé en 1939 Les Maîtres chanteurs devant Hitler à l’occasion d’une soirée de gala donnée à Berlin en l’honneur du Régent Paul de Yougoslavie. ( Le concert ne plut d’ailleurs pas au Fürher.

Az_furtwangler2.jpg (JPEG Image, 600 × 523 pixels) Wilhelm Furtwängler et ses relations avec le régime nazi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wilhelm Furtwängler et ses relations avec le régime nazi

Document_complementaire.pdf. Hitler à Bayreuth. Hitler, successeur de Wagner à Bayreuth? Festival de Bayreuth. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Festival de Bayreuth

Il s'agit de l'un des festivals de musique classique les plus prestigieux au monde, qui attire chaque année sur la « Colline verte » (appelée aussi « Colline sacrée » par les wagnérophiles français[2]), des passionnés dont beaucoup ont dû parfois attendre jusqu'à onze années pour obtenir des places, la demande étant plus de dix fois supérieure à l'offre. Le festival a le quasi-monopole de la billetterie et seules deux ou trois représentations à guichets fermés, données une heure avant le début habituel des opéras (16 heures ou 18 heures), sont réservées aux tour-opérateurs musicaux, qui amènent leurs clients en car le jour même de la représentation et repartent après cette dernière.

Wilhelm Furtwängler et la musique sous le III Reich ››› Antony Charles ››› voxnr.com. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. A paraître : « Entartete Musik  Musiques interdites sous le IIIe Reich. Elise Petit, Bruno Giner : « Entartete Musik » ,les musiques interdites sous le IIIèmeReich04/2015 aux éditions Bleu Nuit « musique dégénérée » : c’est sous cette désignation infamante que nous connaissons aujourd’hui les musiques frappées d’interdiction sous le IIIe Reich entre 1933 et 1945.

A paraître : « Entartete Musik  Musiques interdites sous le IIIe Reich

Une expression qui désigne aussi bien le défunt Félix Mendelssohn que le jeune Kurt Weill ou le champion de la modernité Arnold Schönberg, sans oublier le jazz et la musique légère. Quel est le point commun de toutes ces musiques si différentes ? La haine sans limite que vouent Hitler et ses ministres aux Juifs fournit l’explication principale. Wagner et le Nazisme. Vidéo-clip Musique De La Police Nationale LE CHANT DES MARAIS.

Musique dans les Ghettos et les Camps de Concentration. Ghetto Theresienstadt 1941 - 1945. Ghetto Swingers. Terezin chantait. Lamusiquedegeneree. Conférence Mendelssohn. Extrait de Cabaret de Bob Fosse 1972. Cabaret de Bob Fosse (1972) - Analyse et critique du film. Avant d’entrer plus avant dans le vif du sujet, il convient de rappeler brièvement l’histoire de l’œuvre et de ses protagonistes. Le point de départ en est un des récits à connotation très autobiographique de Christopher Isherwood dans son roman Adieu à Berlin dans lequel il relate ses propres expériences de jeune écrivain novice au début des années 30. A partir de ce premier matériau, John Van Drutten imagina une pièce de théâtre, qui forte de son succès à Londres, fut transposée au cinéma sous le même titre I am a Camera (1955).

Au milieu des années 60, un parolier et un compositeur presque inconnus contactent Bob Fosse afin de monter un musical à Broadway. Le célèbre chorégraphe ne s’intéresse pas au projet qui échoit dès lors à Harold Prince que le succès accompagne. Lorsque Bob Fosse entreprend le tournage, il n’a réalisé qu’un seul (Sweet Charity) des cinq films que comptera sa carrière de cinéaste. Emblématique du film, cette scène est de toute beauté. Document. La musique dégénérée : une catégorie esthétique ? Médiathèque de la Cité de la musique, Paris. La musique à Terezin. Nazisme et musique. La musique sous la botte nazie. Le nazisme et la musique dégénérée. Ce texte porte sur un aspect important de la machine à tuer nazi : le rapport à la musique et son utilisation comme arme de destruction. La musique comme arme.

Musique, religion, résistance à Theresienstadt. « La musique n’est pas seulement une ruse captivante et captieuse pour subjuguer sans violence, pour capturer en captivant, elle est encore une douceur qui adoucit : douce ellemême, elle rend plus doux ceux qui l’écoutent, car en chacun de nous elle pacifie les monstres de l’instinct et apprivoise les fauves de la passion 1. » Cet éloge de la musique par Vladimir Jankélévitch semble considération chimérique au vu du sujet qui nous intéresse dans cet article : la musique dans l’univers concentrationnaire de Theresienstadt. À Theresienstadt — nom allemand pour Terezín — ville-forteresse située à une quarantaine de kilomètres de Prague, une vie musicale intense a vu le jour suite, entre autres, à la décision des nazis d’utiliser ce camp comme « vitrine » de la politique adoptée face aux Juifs : dans l’optique d’une visite officielle du Comité International de la Croix- Rouge, toutes les musiques — même celles de compositeurs juifs — ont été autorisées.

Music in nazis camps - Elise Petit, La musique dans les camps de concentration nazis. La musique dans les camps nazis. Cem_musique_kaiser.pdf. Musique au centre d'enseignement multimédia. Brundibár. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Brundibár, Jubilee Hall, Aldeburgh, review: 'astonishing'