background preloader

La fabrication du consentement

La fabrication du consentement
Présentation de l’éditeur « Dans cet ouvrage, désormais un classique outre-Atlantique (1988, rééd. 2002), les auteurs présentent leur « modèle de propagande », véritable outil d’analyse et de compréhension de la manière dont fonctionnent les médias dominants. Ils font la lumière sur la tendance lourde à ne travailler que dans le cadre de limites définies et à relayer, pour l’essentiel, les informations fournies par les élites économiques et politiques, les amenant ainsi à participer plus ou moins consciemment à la mise en place d’une propagande idéologique destinée à servir les intérêts des mêmes élites. En attendant de proposer ici même une présentation plus détaillée, on se bornera à ajouter que La fabrique du consentement propose une modélisation de la propagande – ce que les auteurs appellent « Le modèle de propagande » - qui repose sur l’identification de cinq filtres : 1. Tailles, actionnariat, orientation lucrative – 2. Extrait (sous-titres d’Acrimed) Chapitre I. 3. Des experts Related:  Com' et Propagande, arrière-coulissesTotalitarisme sans Aron ni Arendt

Comment la publicité manipule vos esprits : 5 techniques auxquelles vous n’auriez jamais pensé - Apprendre à manipuler Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi la publicité fonctionnait si bien ? Moi, je me suis longtemps demandé pourquoi on continuait à nous matraquer de publicités débiles, alors que tout le monde affirme qu’elles sont débiles. La réponse est simple : nos professionnels du marketing usent et abusent de différentes techniques de manipulation pour vous faire accepter et apprécier leurs produits. « Pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. A partir de cette citation de Patrick Le Lay, PDG de TF1 en 2004, tout est dit, ou presque. Le big-bang publicitaire, les années 1940 Les publicités ont vu le jour dès les premiers temps de la télévision. Les publicitaires de l’époque feront alors appel aux motifs inconscients et viscéraux de la population. 1) Une technique de manipulation simple : vous rendre jaloux 2) Une technique de manipulation fourbe et psychologique : la congruence « programme – publicité »

Edward Bernays : la fabrique du consentement ou comment passer du citoyen au consommateur Edward Bernays est né en 1891 à Vienne et il est mort en 1995 à Boston. 103 années d’une vie fructueuse. Une vie consacrée à l’une des tâches majeures de notre siècle : celle qui consista à pervertir les democraties pour faire plier les volontés des masses aux desseins des élites, en toute non-violence. Edward Bernays était le neveu de sigmund Freud et il a su exploiter les avancées apportées par son oncle, ainsi que le rayonnement scientifique de ce dernier dans le domaine de la connaissance de l’irrationnalité, à des fins économiques idéologiques et politiques. Sa discrétion dans notre paysage culturel actuel est inversement proportionnelle à l’ampleur de sa tâche. Au début du siècle, étudiant en agriculture, fils d’un marchand de grains très prospère, Bernays s’ennuie et décide de se lancer dans le journalisme. Pourquoi les relations publiques ? Il va par la suite affiner ses méthodes et commencer à se lancer dans des opérations de très grande envergure. Sources :

La Stratégie du choc Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Stratégie du choc, la montée d'un capitalisme du désastre (titre original : The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism) est un essai socio-politique altermondialiste publié en 2007 par la journaliste canadienne Naomi Klein. Thèse du livre[modifier | modifier le code] Après une préface où elle expose les différents points de son argumentation, le premier chapitre porte sur la torture et plus particulièrement sur les expériences de lavage de cerveau effectuées par Donald Ewen Cameron et qui auraient été financées par la CIA. Naomi Klein cite plusieurs exemples pour étayer sa thèse. L'auteur évoque notamment les réformes engagées et les mesures prises après la crise asiatique de 1997, l'ouragan Katrina ou encore le tsunami de 2004. Naomi Klein soutient également que les théories de l'école de Chicago telles qu'elles auraient été appliquées dans ces pays présentent deux contradictions. Critiques[modifier | modifier le code]

Emmanuel Terray : être de droite, c’est avoir peur | Rue89 Politique L’anthropologue Emmanuel Terray, qui signe « Penser à droite », a enquêté sur la tribu dont les valeurs triomphent depuis plus de trente ans. Emmanuel Terray à la rédaction de Rue89, mars 2012 (Mathieu Deslandes/Rue89) Emmanuel Terray est un grand nom de l’anthropologie française. En étudiant les écrits des grands penseurs de droite depuis la Révolution française, il a dégagé ce qui constitue leur socle commun, quelles que soient les époques, et quels que soient les « courants » et les traditions dans lesquels ils s’inscrivent. Il nous aide à comprendre pourquoi l’immigration et l’islam sont des obsessions des hommes politiques de droite. Au terme de son enquête, il estime que la vision du monde « de droite » est aujourd’hui hégémonique – et que « François Hollande est un bon reflet » de cette domination. Rue89 : Vous avez entrepris de comprendre ce que c’est qu’être de droite. Emmanuel Terray : C’est venu de très loin : je suis d’une famille de droite classique républicaine. Oui.

Les haines de l’avant-garde intellectuelle parisienne : Noam Cho Couverture tauromachique de Formes Vives Éditorial de Lapin Blanc, consultant en retards divers et guide dans Alice au pays des merveilles « A la poursuite d’O. Dessin d’Hector de la Vallée « Tendance et savoir-vivre, les conseils personnalisés de la rédaction » « Occupations & réquisitions : D’Ivry à Saint-Denis, les fous aux commandes », reportage d’Émilien Bernard Entretien croisé avec A et Z, assistantes sociales en Seine-Saint-Denis : « Gérer les flux et reflux d’usagers ? Poster de Camille Lavaud [½] « En attendant que ça saute... », propos de Thierry Pelletier recueillis par Émilien Bernard Dessin de Roméo Julien « Je ne sais pas », nouvelle inédite de Sergio Bianchi à propos des Années de plomb, traduite par Serge Quadruppani, illustrée par Gala Vanson « Champagne 1911 : les raisins de la colère », chronique d’Anne Steiner « On est des ibu, et basta ! « Paysage américain », dessin de Benoît Guillaume Dessin d’Edmond Baudoin « Escales », chronique portuaire de Julia Zortea

10 stratégies de manipulation que les politiques et les médias utilisent pour nous contrôler - Apprendre à manipuler Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média dont voici un résumé originellement disponible sur Pressenza. Je me suis permis de mettre en page, simplifier et illustrer ces 10 points pour vous les faire partager de la meilleure manière possible. Bonne lecture. 1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. 2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ».

Violence symbolique C’est un processus de soumission par lequel les dominés perçoivent la hiérarchie sociale comme légitime et naturelle. Les dominés intègrent la vision que les dominants ont du monde. Ce qui les conduit à se faire d’eux-mêmes une représentation négative. La violence symbolique est source chez les dominés d’un sentiment d’infériorité ou d’insignifiance. Les dominants assignent aux dominés un statut d’infériorité.Ce statut engendre des situations dévalorisantes pour les dominésLes dominés éprouvent un sentiment d’infériorité ou d’insignifiance - ils sont soit invisibles (ils exercent des métiers auxquels peu de gens prêtent attention par exemple) - soit stigmatisés. Ces réalités sociales confirment les représentations mentales que les dominants se font des dominésSi bien que la hiérarchie sociale apparaît "logique" aux yeux de tous. Les dominants ont le pouvoir d’imposer leur propre vision comme objective et collective. La violence symbolique, influence ou manipulation ? Like this:

Magie et propagande – Normand Baillargeon 27 octobre 2012 13h43 · Normand Baillargeon [Une essai paru dans la revue À Bâbord. Reproduction en revue ou livre autorisée à condition de m'en informer] La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des comportements des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Edward Bernays, (Propaganda, Chapitre I) Les innombrables guerres qui ensanglantent l’Histoire ont bien entendu été menées pour des raisons géo-politiques variées et souvent complexes. Comme on pouvait s’y attendre — et comme en témoignent notamment les documents classés secrets qui finissent par devenir accessibles — ces justifications ne reflétaient typiquement, en bout de piste, que très peu, voire en rien, la réalité des raisons objectives ayant conduit à la décision d’entrer en guerre. On peut commodément distinguer trois moments dans cette mise à mort de la vérité à des fins martiales : déclaration; narration; mémorialisation. Le premier est celui qui conduit à la déclaration de la guerre. 1.

Mythes et mythologies politiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mythes et mythologies politiques est un ouvrage de l’historien français Raoul Girardet paru en 1986. Méthodologie[modifier | modifier le code] Les travaux concernant l’histoire des idées politiques se consacrent presque exclusivement aux systèmes de pensées rationnels (par exemple Montesquieu, Marx). Cependant, une fois ces difficultés et ces risques pris en compte, l’étude peut être menée, et Girardet l’organise autour de quatre thèmes qui sont, au fond, quatre exemples tendant à démontrer l’importance fondamentale de l’imaginaire, du mythe, dans l’évolution des idées politiques et de la société. le mythe de l’unitéle mythe du sauveurle mythe de l’âge d’orle mythe du complot / de la conspiration Ces quatre démonstrations tendent aussi à expliquer, de manière générale, comment naissent les mythes politiques. Les quatre mythes étudiés[modifier | modifier le code] Dans son introduction, R. La conspiration[modifier | modifier le code]

La «mouvance pro-palestinienne» Hier, Gilles Paris, rédacteur en chef adjoint du service International du Monde, répondait à cette grave question (que personne ne se pose pourtant): «Qui sont les Français pro-palestiniens?». Poser ainsi la question, c'est introduire l'idée d'un oxymore, comme si «Français» et «pro-palestiniens» étaient deux termes contradictoires. L'image accompagnant l'article montre d'ailleurs une jeune femme au teint très mat et aux cheveux noirs, le visage masqué par sa pancarte, et dont on ne voit que les yeux très maquillés. Genre orientale. Et le résumé de l'article, tel qu'il est passé dans le flux RSS, explique: «La mouvance pro-palestinienne en France repose essentiellement sur la gauche, l’extrême gauche et les écologistes, ainsi que sur un réseau dense d’associations et d’organisations.» Ce résumé est détaillé dans l'article et se termine par la mention d'une association «interdite aux États-Unis»: Quant aux Verts, c'est encore pire: À noter:

Watch: The First-Ever Commercial Aimed Directly at Dogs The advertising world is going to the dogs. First, there was Meow Mix. A constant trill of meows, voiced at the pitch of a half-senile grandmother, designed to convince the malleable TV viewer that Meow Mix was four-star cuisine for felines. Then came the Beggin’ Strips commercials. And on Friday, Nestle, one of the world’s largest pet food manufacturers, officially cut out the middle man and did what no other pet food brand dared do before — market straight to the canines. PHOTOS: Top 10 Most Expensive Dog Breeds Nestle’s Beneful dog food’s new commercial uses a high frequency tone to catch TV-watching dogs’ attention, followed by an audible “squeak” like the sound dogs’ toys make and a high-pitched “ping.” The higher-pitched tones are designed to hit above most adult humans’ auditory thresholds, so that dogs receive the bulk of the sensory advertising. “Dogs’ hearing is twice as sharp as humans. PHOTOS: Surfing Dogs Ride the Waves

7 étapes pour appliquer l’analyse stratégique au lobbying Lobbying et analyse stratégique Qu’est-ce que l’analyse stratégique ? L’analyse stratégique est une théorie développée par Erhard Friedberg et Michel Crozier, tous deux sociologues français et co-auteurs de l’ouvrage (que nous vous recommandons !) « L’acteur et le système, Les contraintes de l’action collective« . Dans une approche classique suivant les théories des organisations, les individus sont formés et conditionnés par l’organisation. Dans une approche utilisant l’analyse stratégique, les individus exploitent des espaces de liberté qui forment l’organisation. L’analyse stratégique peut être définie par deux grands postulats : l’organisation est une construction sociale qui résulte des actions des individus et ces individus (ou acteurs) sont définis par l’espace de liberté qu’il existe entre les contraintes dues à l’organisation. A partir de ces deux postulats, on peut décomposer l’analyse stratégique en 7 étapes : Composite Park à Saint-Avold Etape 3 : qualification des acteurs

Ciné-Club - "Brazil" de Terry Gilliam (1985) Cycle : Les Dytopies urbaines dans le cinéma de science-fiction : 5 Amphi Ciné - École Spéciale d’Architecture. "Dans Brazil, le machinisme a pris le pouvoir au cœur d’une société futuriste totalitaire. Plus d’infos sur le CinéClub Justice Il y a bien longtemps que le mythe de la grande famille judiciaire qui réunirait magistrats et avocats, surtout en matière pénale, dans un même élan et au service d'une même cause est passé à la trappe. Force est de constater qu'avec l'élection de François Hollande et les mises en cause, ici ou là, de Nicolas Sarkozy, ce processus d'éloignement s'est encore aggravé comme si l'indépendance laissée aux juges dans l'instruction des dossiers sensibles depuis le mois de mai 2012 avait permis de concentrer les antagonismes sur la relation orageuse entre ceux qui sont au service de l'intérêt social et ceux qui défendent leur clientèle. Je n'ai jamais mieux compris que durant cette effervescente période pourquoi, en dehors de la complexité judiciaro-bureaucratique, pas un instant je n'avais envisagé intellectuellement, profondément, de m'inscrire au barreau pour tenter de m'adonner au droit de la presse et à la procédure criminelle. Magistrats et avocats : pas du même monde !

Related: