background preloader

Totalitarisme soviétique

Facebook Twitter

Map of The Soviet Gulag Archipelago 1923-1961. Map created by Antonu via Wikimedia The map above, shows the locations of the Soviet Union’s Gulag forced labour camps, that existed between 1923 and 1961.

Map of The Soviet Gulag Archipelago 1923-1961

This system has also become known as the Gulag Archipelago based on the title of the book written by Soviet dissident Aleksandr Solzhenitsyn. The term Gulag is an acronym for Гла́вное управле́ние лагере́й (Glavnoye upravleniye lagerey), the “Main Camp Administration”. While the Soviet system of labour camps goes back to 1918, following the Bolshevik revolution, the Gulag camps reached their peak under Stalin from the 1930’s into the 1950’s. The population fell briefly during World War 2, both due to starvation and prisoners being released to fight the Nazis, but it’s been estimated that between 2.3 and 50 million people passed through the system at one point during its existence. A propos du régime totalitaire stalinien. Cet article du Figaro du 29 novembre présente l’un des moyens de répression contre les ennemis du régime dont nous avons parlé en classe de troisième.

A propos du régime totalitaire stalinien

Je mets ci-desosus une autre infographie d’un Figaro plus ancien au sujet des goulags. WordPress: Russie, la mémoire mutilée du goulag. Sous le couvert dense de la forêt noyée dans les fougères, la métaphore paraît particulièrement bien choisie : « Ici, on n’a pas installé de mémoriaux.

Russie, la mémoire mutilée du goulag

Ils ont poussé », chuchote Irina Flige, présidente de la branche pétersbourgeoise de l’ONG Memorial. Elle désigne la végétation sombre où seules percent de petites taches de couleur – modestes portraits fixés sur le tronc des immenses pins de Carélie, frêles croix de bois plantées dans le parterre de mousse épaisse, surmontées d’un toit à la manière du Nord russe. Ici, dans les bois de Carélie, à la frontière avec la Finlande, on a beaucoup tué. Gulag Online virtual museum. A Journey to the Gulag. L’URSS de Staline à partir d’une affiche de propagande. – La Forge. Staline, la collectivisation à marche forcée et le développement industriel, par Lionel Richard (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

La guerre civile, qui s’achève en 1921, laisse derrière elle une Russie dévastée.

Staline, la collectivisation à marche forcée et le développement industriel, par Lionel Richard (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

Afin de redynamiser l’économie, Lénine lance alors sa Nouvelle Politique économique (NEP), qui consiste à « faire au capitalisme une place limitée pour un temps limité ». Ce « repli stratégique » dans la construction du socialisme durera presque dix ans, avant que Staline n’impose la collectivisation et la planification, en particulier dans l’agriculture. L’Union des républiques socialistes soviétiques a à peine dix ans quand débute son premier plan quinquennal, le 1er octobre 1928, un an avant les premières bourrasques de la crise économique mondiale. Soviet propaganda of May 1 – International Workers Day · Russia Travel Blog. May 1 is a holiday in many countries around the world and is known as Labor and Spring Day in present Russia.

Soviet propaganda of May 1 – International Workers Day · Russia Travel Blog

In the USSR it was celebrated as International Workers Day. May 1, 1886, socialist, communist and anarchist organizations in the U.S. and Canada staged a series of rallies and demonstrations. May 4, 1886, six people were killed when the police broke up one of these demonstrations in Chicago. If you have worked well – you will have good rest In the ensuing mass protests in the bombing and shootings several policemen and workers were killed.

After being convicted of the bombing, four workers were sentenced to be hanged. Solowki – Der erste Gulag. Jacques Rossi, le Français qui a fait 24 ans de goulag. Lorsqu’ils ne mouraient pas de faim, de froid ou d’épuisement, les séjours des prisonniers dans les camps étaient prolongés par des exils forcés dans d’autres régions de l’Union Soviétique.

Jacques Rossi, le Français qui a fait 24 ans de goulag

Institution à broyer les hommes, le goulag a détenu vingt millions de personnes selon l’historien Nicolas Werth. Certains ont eu la chance de revenir vivants et parmi eux, des prisonniers devenus célèbres comme Alexandre Soljenitsyne dont on s’apprête à fêter le centième anniversaire, ou Varlam Chalamov. Avec leurs œuvres devenues universelles, ils ont tenté de raconter l’expérience du goulag, cette "école négative de la vie". Sandarmokh – un nouveau Katyn ? Par Nicolas Werth, historien, directeur de recherches au CNRS.

Sandarmokh – un nouveau Katyn ?

Serguei Koltyrine, directeur du musée de Medvejegorsk, une ville de Carélie célèbre pour avoir abrité le Quartier général de l’OGPU, puis du NKVD, qui supervisait la construction, par les détenus du Goulag, du canal Baltique-Mer Blanche, vient d’être arrêté et inculpé « d’actes dépravés sur mineur » – autrement dit de pédophilie. Une lecture : « Retour au Goulag avec Tomasz Kizny » de Nicolas Werth - Histoire-géographie - Éduscol. En ces temps de commémorations de l’ouverture des camps nazis, l'histoire et la mémoire du Goulag restent un sujet encore trop méconnu.

Une lecture : « Retour au Goulag avec Tomasz Kizny » de Nicolas Werth - Histoire-géographie - Éduscol

À ce titre, le carnet de l’IHTP (Institut d’histoire du temps présent) met en ligne la préface roborative de l’historien Nicolas Werth à l’édition polonaise du livre Gulag du photographe Tomasz Kizny. Illustré par quelques images emblématiques du photographe, ce texte pose plusieurs questions autour de l’univers concentrationnaire soviétique.

Comment écrire l’histoire du Goulag ? Au-delà de la littérature contestataire contemporaine du Goulag et représentée par la figure tutélaire de Soljenitsyne, l’historien est confronté à la fois à une abondance d’archives officielles (« la civilisation du rapport » dont parle N. Carnet de l'Institut d'histoire du temps présent. Saluons l’initiative de Fundacja Picture et de l’Institut de la mémoire nationale (IPN) de publier enfin en polonais l’ouvrage magistral de Tomasz Kizny, Goulag, paru pour la première fois — en anglais — il y a plus de 15 ans.

Carnet de l'Institut d'histoire du temps présent

C’est en effet un livre unique en son genre, qui donne à voir ce que le régime soviétique a toujours essayé de cacher au monde — le plus grand et le plus durable système concentrationnaire du vingtième siècle (avec le Laogaï chinois), ce siècle justement qualifié de « siècle des camps ». Solovetsky Camp. Solovki Camp. Solovetsky Island. "Today in Solovki, tomorrow all over Russia!

Solovetsky Camp. Solovki Camp. Solovetsky Island.

" (The Camp slogan) Prison in Russia is more than just a prison. Russian prisons have reached the unimaginable level of humiliation of the human personality. This special spirit of Russian prisons was formed over centuries. Document sans titre. Stakhanov, héros de propagande. Les enfants du Goulag. Les enfants du Goulag Album de 93 photos. Photos Jean-Luc Moreau. Goulag. "ON A TUE LE MAUVAIS COCHON" ( Winston Churchill après l945 )

La Grande Terreur en URSS 1937-1938. L’ouvrage est un grand livre, par le format et par le propos. Le format de grande taille choisi par l’éditeur,presque carré, n’est pas indifférent. Archives de la Guépéou. USSR posters : un album. Images communistes, caricatures et photos sur le socialisme et le communisme. Les crimes du communisme : "Le grand aveuglement" - L'Histoire : Actualité de L'Histoire. Communistic Celebratings. Over a million demonstrators gather for a parade organised by Trotsky to show peacefully-minded Soviet forces are prepared to defend what has been achieved. (Photo by Hulton Archive/Getty Images). 7th November 1917. Histoire de la Symphonie numéro 7, dite « Leningrad », de Dmitri Chostakovitch (3) « Le Blog du forum Seconde Guerre mondiale. Par Ming La Pravda juge très durement l’opéra Staline quitta sa loge avant même que l’opéra ne soit terminé.

Le lendemain, la Pravda fit état de la représentation en des termes extrêmement menaçants. On y décrivait l’œuvre comme faisant preuve d’un « chaos, d’un flot de sons discordants et incongrus ». Farewell Comrades.