background preloader

Planete-elearning

Planete-elearning

elearningblog.fr : bonnes pratiques e-learning, outils gratuits Le Social learning est-il envisageable comme évolution de la for Frédéric BASCUÑANA Chers amis internautes, si vous avez cliqué sur le petit bouton play de votre player sur, je l'espère Techtoc, c'est que, comme nous, vous êtes arrivés à la conclusion que le 2.0 comme on dit pour simplifier avait cette fâcheuse tendance de réinventer un petit peu tout. Quand je dis fâcheuse évidemment, j'ironise puisque c'est parfois nécessaire. Je vais rapidement vous présenter nos panélistes aujourd'hui. D'abord Marc TIREL. Merci d'avoir fait le déplacement. Marc TIREL Oui Mais avant ça, ce qui est intéressant, c'est que tu as fait du e-learning pur et dur chez Schneider Electric. Tout à fait. Mais tu as aussi créé une société qui s'appelait Savoir pour tous. Jérôme. Jérôme COIGNARD Non, non. C'est ce qui me permet de briser la glace plus vite parce que c'est un style qui est tout à fait conforme à ce que l'on fait sur les média sociaux. Voilà. qu'en l'occurrence, j'ai personnellement souvent croisé sur des salons sur le learning. Vincent BERTHELOT. Frédéric DOMON.

Cafel.fr, le blog du CAFEL » DU MASTER 1 CAFEL, la formation/action référence du e-Learning La fausse bonne idée d’un tutorat senior généralisé… Les termes de l’équation sont posés : d’un côté des seniors dont le savoir faire risque de se perdre au départ en retraite (des seniors que l’entreprise semble avoir parfois quelque difficultés à « occuper » en attendant) ; de l’autre des jeunes gens nouvellement entrés dans l’entreprise et manquant d'un savoir faire immédiatement utilisable à leur poste. La solution saute aux yeux : le tutorat des nouveaux par les anciens… Qu’en pensent les seniors ? A lire les résultats de l’enquête CEGOS (juin 2010), il faudra beaucoup d’efforts aux entreprises pour les convaincre de finir leur carrière comme tuteur ! D’abord on est surpris de l’ampleur du mouvement : 71% des DRH consultés par CEGOS ont proposé des missions de tutorat à leurs seniors… dont ceux-ci ne veulent guère, pas plus d’ailleurs que d’une augmentation de salaire. Les seniors seraient sans doute plus enclins à tutorer si l’entreprise commençait par donner un peu plus de lustre à la fonction de tuteur… Michel Diaz

Coupole e-learning Agence Wallone des Télécmmunications Depuis 2007, la Coupole e-learning de l'AWT s'appuie sur les forces vives de l'e-learning en Fédération Wallonie-Bruxelles, afin de promouvoir et développer un e-learning de qualité au bénéfice de tous les citoyens En 2012, la Coupole e-learning a collaboré activement avec une soixantaine de partenaires au travers de 13 partenariats et initiatives, pour : 25 publications 39 événements 144 consultations près de 150 projets accompagnés (pour près de 500 projets depuis 2007) 32 prestataires e-learning référencés dans la base de données Vigie plus de 4.500 liens référencés dans Delicious, dont 3.000 rien qu'en 2012 40 opérateurs de formation référencés dans Learn-on-Line pour plus de 400 formations, dont 48 labellisées outre awt.be, 5 sites fédérateurs et au moins 6 sites partenaires près de 4 ETP etc. Initiatives et partenariats En 2012, comme en 2011, la Coupole e-learning a collaboré activement avec une soixantaine de partenaires au travers de 13 partenariats et initiatives:

elearnspace. everything elearning. Les tendances 2011 de la formation professionnelle Le marché de la formation professionnelle est en plein changement. La montée en puissance du DIF, l’évolution vers des parcours personnalisés, la progression du e-learning et la priorité aux certifications sont les quatre grandes tendances 2011. Les entreprises restent les financeurs les plus importants tandis que les Opca (Organisme paritaire collecteur agréé) jouent désormais un rôle de conseil pour les aider à gérer leur plan de formation. Montée en puissance du DIF sur les formations comportementales Selon une analyse de CSP Formation, les salariés, au titre du DIF, ont tendance à choisir des formations comportementales plutôt que des formations métiers pures. Tendance 2011 de la formation professionnelle. Tendance aux parcours personnalisés Lors de demandes intra-entreprise, les organismes réalisent désormais de vrais parcours sur-mesure. « Nous traitons ces demandes en one-to-one pour répondre aux besoins et à la problématique de chaque entreprise. Montée progressive du e-learning

Tout sur la norme SCORM 2004 pour le e-learning et le multimédia pédagogique Savoirs CDI - le blog A l’attention des personnels / enseignants animateurs d’un atelier vidéo Madame, Monsieur, J’ai le plaisir de vous annoncer l’ouverture de la campagne d’inscription au concours vidéo Grasse 2014. Vous trouverez ci-joint un document explicatif sur le principe et les modalités du concours ainsi qu’une fiche d’inscription. Je vous remercie de l’attention que vous porterez aux dates limites et vous espère nombreux intéressés par cette manifestation. Bien cordialement, Franck Vermandère, Responsable du concours vidéo Grasse 2014 Contact : video-grasse@hotmail.fr

Quels impacts pour les TICE ? Une bien vaste question n’est-ce pas ? Arguments, réponses, dénis, pamphlets … fleurissent, chaque nouvelle technologie étant porteuse de promesses nouvelles, rarement tenues, parfois fructueuses, souvent décevantes. Il est vrai que, bien souvent, les usages étant inspirés de la métaphore de l’aspirateur (continuer à battre les tapis à l’ancienne avec un flambant neuf aspirateur électrique), il n’y a guère d’impact à chercher, les démarches mises en place « restant égales par ailleurs ». Pourtant, nombreuses sont les recherches effectuées à charge (comme le No Significant Difference montrant le peu d’impact sur l’apprentissage de certaines approches, avec et sans technologies d’ailleurs) ou à décharge (tentant d’identifier la constellation de conditions – souvent nécessaires mais non suffisantes – aux impacts attendus). Cette mayonnaise d’objectifs, de méthodes, d’outils, d’évaluation peut très bien ne pas prendre : les technologies nous ont condamné à devenir intelligents. 1. 2. 3. 4.

Guide du Tuteur en ligne Vous n'avez accès qu'à la première partie du guide. Inscrivez-vous pour profiter de la seconde partie ainsi que des fiches de travail. Si vous êtes déjà inscrit, rendez-vous en page d'accueil afin de vous identifier. Le tutorat Dfinition du Tutorat Dfinition gnrale Diversit des situations tutorales Le Tutorat et les formations en alternance Le Tutorat et la gestion des comptences dans l'entreprise La fonction tutorale Missions confies au tuteur Activits concrtes lies au tutorat Accueillir et Accompagner Organiser une progression dans l'apprentissage Former sur le poste de travail Apprcier les progrs et valuer les acquis Participer la concertation avec l'organisme de formation Comptences lies ces activits Les comptences relationnelles Les comptences pdagogiques Les comptences managriales Principes de base de la pdagogie en alternance Mise en œuvre du tutorat Avant la formation Mise en place de la fonction tutorale Organisation du dispositif pdagogique Partenariat avec l'organisme de formation Conclusion

Related: