background preloader

PACIFI

PACIFI
Par Blandine Raoul-Réa, dessin Fred Yvetot Ce parcours, coordonné par Jean-Louis Durpaire (IGEN EVS) et Mireille Lamouroux (CRDP - Versailles) est le fruit d’un groupe de travail composé de professeurs documentalistes, d’enseignants chercheurs et d’IA IPR EVS. « Celui-ci doit permettre à l’élève de se forger des compétences en matière d’information, selon une progression appuyée sur des situations de complexité croissante de la sixième à la terminale. » (JL Durpaire, IGEN) Un appui pour les documentalistes, mais pas seulement... Nicole Boubee et Brigitte Simonnot, maîtres de conférence, rappellent dans leur texte d'introduction : « Les activités informationnelles et documentaires sont des pratiques primordiales au cœur des apprentissages... S’informer et se documenter nécessite des compétences (capacités et attitudes) spécifiques... En quoi ce PACIF peut-il servir le professeur documentaliste au sein de son établissement scolaire ? Parcours, un mot important Fiche 1 : Besoins d’information

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/documentation/Pages/2010/116_CDI_PACIFI.aspx

Related:  Revisions Docscatalix

Tablettes : les applications utiles en classe de français Suite au premier article qui retraçait de manière généraliste les avantages et les changements induits par l’arrivée des tablettes en classe de français, penchons-nous à présent sur une première sélection d’applications pertinentes et quelques conseils essentiels sur les parties pédagogiques et techniques. Une réflexion en amont avant tout Le déploiement et l’intégration du numérique dans les pratiques de classe n’est pas forcément quelque chose qui va de soi. Avant tout achat de matériel, il est important d’impliquer l’ensemble des acteurs (directeur, responsable des cours, coordinateur numérique {poste essentiel mais encore trop rare !}, enseignants et techniciens) et de réflechir aux bonnes conditions de mise en oeuvre.

Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Accueil > Formations et ressources > Liste des répertoires > Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Recommander cette page à un(e) ami(e) Digital Comic Museum (DCM) est un site web dédié aux Comics tombés dans le domaine public et publiés au cours de l'âge d'or (« Golden Age ») de la bande dessinée américaine (1938-1945). L'objectif de DCM est d'offrir un accès gratuit à des centaines de bandes dessinées publiées avant 1959, numérisées et téléversées sur la plateforme par les utilisateurs. Bill Gates Bill Gates en 2019 au Russell Senate Office Building. signature Grâce au succès commercial de Microsoft il devient l'homme le plus riche du monde de 1996 à 2007, ainsi qu'en 2009, et de 2014 à 2016.

Promotion de la lecture - Documentation Ce document final est le résultat d’un travail de deux ans (2009-2011) mené par des professeurs de lettres et des professeurs documentalistes de l’Académie de Strasbourg dans le cadre d’un Groupe de Recherche Formation. L’observation montre que les élèves n’établissent guère de liens entre lecture scolaire et lecture privée et ne réinvestissent pas les connaissances acquises en classe qui pourraient leur permettre d’enrichir leur culture littéraire. Le parti pris choisi a été de développer les partenariats pour les enseignants de lettres et les professeurs documentalistes afin que les élèves ne développent plus deux types de lecture en parallèle mais que lecture plaisir et lecture scolaire s’alimentent mutuellement. La problématique proposée est la suivante : comment faire passer les élèves d’une lecture ordinaire à une lecture littéraire afin qu’ils construisent une culture et une vision critique du monde ?

16 "nouvelles" banques d'images "libre de droit" Il y a un an j’ai sorti un billet intitulé « 50 banques d’image libre de droit », depuis j’ai ajouté, puis retiré certains services internet ce cette liste, mais j’en ai ajouté plus que j’en ai retiré, total, aujourd’hui, j’en suis à 74 Banques d’images gratuites, est j’imagine que la liste va continuer à croître. Depuis que je fais cette veille, je me dis en fait que le mieux est tout de même produire nos images nous-même et de fabriquer une base de données personnelle. C’est ce que je fais sur flickr et aussi sur tumblr et maintenant sur 500px (ok sur ce dernier site je n’y ai mis que cinq photos). En tout cas, pour ceux qui manquent de temps ou d’inspiration, voilà la nouvelle liste de 16 nouveaux sites dénichés depuis un an et la liste complète est sur les 74 Banques d’images gratuites. Collections.tepapa.govt.nz 30 000 images gratuites à télécharger dont 17 000 totalement libres de droit.

L'évaluation des compétences numériques À l'école, au collège et au lycée, le numérique est intégré dans les programmes de chaque discipline. L'objectif est de former les élèves à l'usage des outils numériques, leur transmettre les compétences nécessaires à leur future vie professionnelle, de développer leur esprit critique et leur donner les codes nécessaires pour maîtriser les nouveaux modes de communication et utiliser de manière responsable les nouveaux médias, dont Internet. Il s'agit également d’identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s’inscrivent leurs utilisations. Les compétences numériques sont évaluées à tous les niveaux de leur scolarité. À l’école L'EMI, un nouvel enseignement au service de la citoyenneté du 21è siècle ? Qu'on la qualifie de société de l'information ou de la connaissance, en trente ans notre société nous a immergés dans un environnement médiatique continu via le numérique. Toutes les dimensions de la vie collective et individuelle (numérisation, multiplication des écrans, explosion informationnelle, économie de la connaissance, confusion des temps professionnels et privés, traçabilité des individus, avènement de « l'homme augmenté », automatisation du travail…) sont restructurées à une vitesse sidérante. Les industries du web recueillent nos données et tentent de nous soumettre à une logique d'hyper-consommation. Les frontières se brouillent entre divertissement, culture, consommation.

Conditions d’utilisation des images Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Conditions d’utilisation des images Conditions d’utilisation des images Les règles à connaitre Internet des objets Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L'internet des objets est considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisée Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social.

L'interdisciplinarité au collège avec Amélie Mariottat Il s’en passe de fort belles au collège de Piégut-Pluviers en Dordogne ! Projets interdisciplinaires, blog et murs virtuels, créations audio et vidéo, tablettes et classe inversée, liaison cycle 3, ateliers d’écriture, concours de capsules réalisées par les élèves, ludification de l’enseignement… : Amélie Mariottat, professeure de français, mène ce remarquable et foisonnant travail en collaboration avec ses collègues de diverses matières. Elle en explique ici les modalités, stimulantes, et les enjeux, essentiels : mettre les élèves en activité pour redonner sens, plaisir et efficacité aux apprentissages ; développer par le numérique ouverture culturelle et esprit d’innovation pour lutter contre les inégalités sociales et géographiques. « Le français ensemble et pour chacun » : autrement dit, le français ici préfigurateur du collège de demain ?

Droit à l'image et photo de rue : partie 1 La photo de rue est un domaine où l’on entend souvent des choses très contradictoires sur ce qu’il est permis ou non de faire. Selon Bernard Jolivalt*, arpenteur photographique des rues depuis 1967, les années 1990 ont importé des États-Unis une culture procédurière qui a fait beaucoup de tort à cette pratique. Les années 2000 et la prolifération des appareils photo numériques n’ont fait qu’accentuer la méfiance voire l’agressivité des passants à l’encontre des photographes, amateurs et professionnels. Cette tension est aussi le résultat d’excès en tous genres, de la part des photographes comme des dispositions du droit à l’image. La photo des paparazzi a beaucoup discrédité l’ensemble des photographes. Des cas célèbres comme l’affaire de la Princesse Diana ont influencé l’esprit collectif et parfois, par ricochet, contribué à modifier les lois.

A quoi rêvent les algorithmes, Dominique Cardon, Sciences humaines - Seuil Google, Facebook, Amazon, mais aussi les banques et les assureurs : la constitution d’énormes bases de données (les « big data») confère une place de plus en plus centrale aux algorithmes. L’ambition de ce livre est de montrer comment ces nouvelles techniques de calcul bouleversent notre société. À travers le classement de l’information, la personnalisation publicitaire, la recommandation de produits, le ciblage des comportements ou l’orientation des déplacements, les méga-calculateurs sont en train de s’immiscer, de plus en plus intimement, dans la vie des individus. Or, loin d’être de simples outils techniques, les algorithmes véhiculent un projet politique. Comprendre leur logique, les valeurs et le type de société qu’ils promeuvent, c’est donner aux internautes les moyens de reprendre du pouvoir dans la société des calculs. Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs et professeur associé à l’université de Marne-la-Vallée (LATTS).

Prof-doc, cheville ouvrière de l’EMI EMI comme éducation aux médias et à l’information, le sigle nouveau revêt bien des réalités, des pratiques développées dans les établissements scolaires qui mériteraient de se propager encore. Sans doute offrira-t-il un souffle nouveau à toutes ces initiatives pour lesquelles les professeurs documentalistes prennent leur part, une part particulière et nécessaire. Rencontre avec Marie-Astrid Médevielle qui, du plus longtemps qu’elle s’en souvienne, a placé l’éducation aux médias et au numérique au fronton de son métier. Elle a obtenu son CAPES en 2002 et déjà les technologies de l’information et de la communication étaient entrées dans les CDI, cohabitant avec les périodiques et les ouvrages, dialoguant même, se complétant pour peu que quelqu’un s’empresse de souligner les liens pédagogiques. Elle est dès le départ de ceux-là, en collège d’abord puis au lycée à Sotteville-Les-Rouen.

Le documentaliste : un designer de l’information ! A l’heure de l’infobésité, de la primauté des images sur l’écrit, du développement de la data visualisation et des orientations axées « service au public », il est urgent de présenter l’information sous une forme plus esthétique et interactive ! Mais comment rendre nos contenus plus « sexy » afin de « sortir du lot » et susciter l’intérêt des usagers de l’information ? Il s’agit de proposer au lecteur une expérience de lecture : ► confortable, dynamique et enrichie : contenus accessibles, lisibles et synthétiques avec des visuels attrayants et interactifs (cartographie, graphiques, timelines, infographies, images multimédia, liens hypertextes etc…)

Related: