background preloader

Brest Brest Brest

Brest Brest Brest
Le Triangle (Rennes) 2013 2014 MCB° scène nationale de Bourges H-Burns "Six Years e.p." Festival Arsène 2014 (Université d'Artois) H.Berlioz "La Marseillaise" Espace Malraux — Chambéry

http://www.brestbrestbrest.fr/

Related:  AGENCES GRAPHISMEbevabdgsavinaGraphisme

ARTS PLASTIQUES: JOAN FONCUBERTA Photographe contemporain catalan mais aussi diplômé en sciences de l'information, Joan Fontcuberta fait œuvre d'analyste exigeant de la transmission de l'information et questionne pour cela toutes les formes de prétendues vérités. Sa démarche est simulatrice et s'appuie sur les possibilités offertes par l'image photographique et ses capacités de manipulation. La série « Faune », créée entre 1985 et 1989, est un mélange de photographies, textes, cartographies, schémas, vitrines et vidéos dont l'installation simule avec force détails les découvertes faites par un soi-disant professeur Ameisenhaufen, zoologiste de son état. Par l'insolite et le vraisemblable, Joan Fontcuberta gagne la confiance du spectateur. Cliquer sur le lien / Site de l'artiste :

David Pearson « En seulement dix ans de carrière. David Pearson s’est forgé une solide réputation internationale grâce à son travail pour les éditions Penguin Books et Zulma. Sur son terrain de prédilection, les couvertures de livres de poche, le designer typographe londonien a développé une approche radicale d’où transparait une grande sensibilité. A sa sortie de Central Saint Martins, David Pearson n’a que 23 ans, lorsqu’il rejoint la maison d’édition britannique Penguin Books. Graphisme. Stockholm et Buenos Aires, portraits croisés de deux villes que tout sépare Deux vidéos, filmées dans chacune des deux cités, permettent de comparer les langages graphiques qui les animent. Organisée dans le cadre de la Fête du graphisme, l’exposition parisienne “Graphisme des antipodes” dresse les portraits croisés des capitales suédoise et argentine. Dans le Nord, Stockholm est une ville encline à rendre naturellement beaux les objets du quotidien. Les graphistes y mènent en parallèle des travaux pour les institutions publiques et des commandes de grandes entreprises. Dans le Sud, Buenos Aires, cité cosmopolite et foisonnante, s’exprime à travers ses murs peints, ses affiches et ses graffs.

Roman Cieslewicz « A la prolixité du monde répond une diversité des expressions graphiques. Cieslewicz les a toutes maîtrisées : affiche, direction artistique, publicité, lettrage, collage, photomontage, édition (livres et revues), enseignement (il propose à ses étudiants, pour une affiche de l’ESAG, de reprendre une phrase de Stendhal, ‹ Le vrai bonheur c’est d’avoir pour métier sa passion ›). Jamais il n’a hiérarchisé ces expressions selon les conventions stupides qui font allégeance du mineur au majeur. → François Barré, cit. Roman Cieslewicz, Introduction (extrait) « Roman Cieslewicz est l’un des plus grands graphistes de la seconde moitié du XXᵉ siècle. Studio de création graphique web & mobile à Paris Au cœur de Paris dans le quartier numérique du Sentier, Little Big Design accompagne startups, agences et entreprises innovantes dans la création de sites, d'applications mobiles et de supports de communication et de promotion numérique.

Wolfgang Weingart Wolfgang Weingart (Photo: S.Knapp) « Wolfgang Weingart enseigne la typographie à l’école de design de Bâle depuis 1968 où il a succédé à Emil Ruder. Revendiquant un apprentissage autodidacte, et attentif aux rapports entre création et évolutions techniques, il crée dans les années 70 une technique qui lui est propre: en manipulant directement les films, il compose par superpositions. ‹ J’aime organiser le chaos.

Les avant-gardes — partie I À gauche : El Lissitzky, Battez les Blancs avec le triangle rouge, lithographie de 1920. À droite : Hans Vitus Vierthaler, affiche pour une exposition nazie sur l’« art dégénéré » (Entartete Kunst) en 1936. Certains passages sont extraits de mon article « Les avant-gardes et leur relation avec le pouvoir dans le champ du graphisme et de la typographie », paru dans Articulo - revue de sciences humaines, 3 | 2007, mis en ligne le 27 novembre 2007 Introduction Les premiers travaux et réflexions et que nous pouvons aujourd’hui qualifier de « graphiques » au sens contemporain du terme, coïncident avec la naissance des mouvements d’avant-garde de manière générale, et parmi ceux-ci, du mouvement futuriste en particulier, premier groupe à investir de manière nouvelle et synthétique les possibilités offertes par la typographie, la peinture, la photographie, etc. La formation de l’avant-garde

Wim Crouwel « Figure majeure du graphisme européen contemporain, Wim Crouwel, né en 1928, fut aussi directeur du musée Boijmans van Beuningen de Rotterdam, de 1985 à 1993. Sa production, marquée par la rigueur d’un héritage moderniste, révèle également de profondes affinités avec l’art de son époque et reflète une pratique étendue du design, appliquée tant au domaine culturel qu’au domaine commercial : création typographique, identités visuelles, signalétique, affiches, édition, scénographie d’expositions. Ce travail est fondé à la fois sur les inépuisables ressources de la grille, matrice de toute composition, et sur l’exploitation constante de l’écrit en tant qu’élément plastique. Crouwel est notamment l’auteur du très expérimental New Alphabet, célèbre caractère typographique conçu en 1967 pour répondre aux nouvelles exigences technologiques, et qui continue de fasciner les jeunes générations. » → Catherine de Smet cit. centrepompidou.fr

Dans le métro parisien, la station Trinité-d’Estienne d’Orves dévoile des affiches d'un autre temps Immortalisées par Maryan Lukaszczyk, un jeune photographe d’origine polonaise, les affiches découvertes sur les murs de la station Trinité-d’Estienne d’Orves rappellent le passé de la capitale française, dans les années 50. « Je suis à Paris actuellement pour du travail et en allant à un rendez-vous, je suis passé par cette station et j’ai sauté du métro pour immortaliser cette trace du passé éphémère, avant que les pilleurs et les travaux laissent place à un mur immaculé », témoigne le photographe qui nous a envoyé ses clichés pris sur le vif. Crédit photo: Maryan Lukaszczyk Située sur la ligne 12 du métro parisien, la station Trinité-d’Estienne d’Orves, initialement ouverte en 1910 subit actuellement une rénovation en profondeur. Alors que la tôle, qui recouvre habituellement les murs a été retirée, ceux-ci laissent entrevoir de belles affiches, souvenirs emblématiques des années 50. Crédit photo principale : Maryan Lukaszczyk

Disruption[s] J’ai constaté, en préparant ce douzième numéro des liens du dimanche, que Disruption[s] venait de publier son 100e article ce vendredi dernier – Un accessoire hypnotique par Carmen Rebolledo. Donc, profitez-en pour aller explorer nos archives, il vous reste sûrement des choses à découvrir. Making & Hacking Arduino Chez Makezine, une annonce d’une nouvelle Arduino, l’Arduino 101 appelé le Genuino 101 en dehors des États-Unis, … Continuer de lire Les liens du dimanche / 12 La cité de Manchester [parfois connu sous le nom de Madchester] est connu pour être le grand rival de Liverpool [sans oublier Londres] pour des nouvelles tendances en musique. Graphisme d’utilité publique à Manchester La cité de Manchester [parfois connu sous le nom de Madchester] est connu pour être le grand rival de Liverpool [sans oublier Londres] pour des nouvelles tendances en musique. Comme, par exemple, Joy Division/New Order, Happy Mondays, Stone Roses… C’est aussi le lieu où le designer Peter Saville a fait ses premières armes de graphisme. M-Four est une agence/studio de graphisme, mais au sein de la municipalité de la Cité de Manchester. Et ils produisent du travail d’étonnement bonne qualité. Vous pouvez lire l’article en entier à Creative Review, mais voici quelques extraits notables… Sur la campagne de rappeler aux jeunes de se protéger lors des rapports sexuels [affiches en illustration de cet article] :

Index Grafik « Le générique de film est l’art subtil de mélanger image, typographie et musique. C’est une partie méconnue de l’histoire du cinéma, du graphisme et de notre mémoire collective (…) Né avec la naissance du cinéma, dans un premier temps le générique de film se contente de présenter les personnes qui ont participé à l’œuvre cinématographique. Progressivement, certains réalisateurs en font plus qu’une simple succession de noms et l’utilisent pour mieux immerger le spectateur dans l’œuvre.

BREST BREST-BREST Atelier de création de la Drôme. 2 graphistes : Arnaud Jarsaillon et Rémy Poncet production d’affiches aux parti-pris forts, et de mise en page de qualité pour le théâtre et autres institutions culturelles
Rémy Poncet = a réinventé des photos vintage d’anonymes ou de scènes de films en y insérant des aliments. La série « History and Chips » est drôle, déroutante, parfois intrigante et même parfois totalement dégoutante. Les matériaux utilisés varient de la moutarde au chewing-gum, en passant par l’oeuf cru. by dgsavina Jan 21

Related: