background preloader

L’algorithme : une notion info-documentaire à didactiser ?

L’algorithme : une notion info-documentaire à didactiser ?
Introduction Au cours d’un autre article1, nous avons présenté sous la forme d’une synthèse le contenu du dernier ouvrage de Dominique Cardon, sociologue spécialiste du numérique et d’Internet, publié en octobre 2015 et consacré aux algorithmes2. Cette lecture a amené le professeur documentaliste que nous sommes à s’interroger quant à la pertinence de considérer l’algorithme comme une notion info-documentaire et donc, par extension, de la didactiser. Le premier chapitre du livre intitulé « Quatre familles de calcul numérique », sur lequel s’appuient en grande partie les considérations qui vont suivre, offre beaucoup de matière abondant en ce sens. 1. Considérer l’algorithme comme une notion info-documentaire peut sembler, de prime abord, un peu étrange. Pour prendre la mesure de la place accordée à l’algorithme dans les programmes du collège, nous avons procédé à une simple et rapide recherche par occurrences dans le document du CSP. 2. 3. 4. Conclusion Related:  Culture numériquearticles SIC

Comprendre l'algorithme de Twitter dans le fil d'actualité L’annonce par Twitter d’utiliser un algorithme pour afficher les Tweets dans votre fil pour plus de pertinence date déjà de 2016. Largement critiqué par les utilisateurs et les activistes pour son aspect de « bulle de filtres », Twitter a été obligé de passer par là pour plusieurs raisons. La première concerne le nombre d’utilisateurs. Avec plusieurs centaines de millions d’utilisateurs, l’affichage des Tweets, pour rester pertinent, doit générer de l’engagement et des connexions multiples de la part de la communauté. Deuxièmement, l’ensemble des plateformes sociales, tout comme de services (cf. Cette capture-écran de mon fil d’actualité est assez représentative de l’impact de l’algorithme de Twitter sur cet emplacement. Que faut-il en conclure ?

Nouvelles cultures et institutions de transmission C’est là que le lien avec la question de la transmission se fait jour, dans ces mutations qui questionnent, redéfinissent les périmètres et le rôle des acteurs de cette socialisation culturelle. Encore faut-il procéder à un éclaircissement conceptuel : la transmission n’est pas la reproduction à l’identique de comportements d’une génération à une autre (sinon, la culture ne pourrait être vivante). Elle suppose un processus de réappropriation, une action des héritiers qui est toujours également une transformation : cette transformation peut se matérialiser par un déplacement des contenus consommés, des modalités de consommation intégrant les innovations technologiques(22)Ainsi, les parents écouteront les Beatles sur un lecteur CD et les enfants Tokyo Hotel sur un MP3, mais les deux générations partageront un fort attachement à la consommation de musique enregistrée., etc. Pourtant, faut-il céder à l’illusion culturaliste d’une homogénéité de la jeunesse à l’égard des loisirs ?

Démarche de recherche : quelles attentes en classe de première ? – Culture de l'info et des médias en lycée Cette séance est la première d’une séquence visant à faire émerger les objectifs spécifiques au niveau première dans le domaine de l’information documentation, dans le contexte des TPE en particulier, mais pas seulement – l’ECJS, par exemple, présentant des attentes similaires vis à vis de la démarche de recherche d’information. C’est pourquoi elle a lieu dans le cadre de l’ECJS, en accord avec les enseignants qui participent à contextualiser le propos tenu pendant, et à le réinvestir après la séance dans les activités de la classe. 1 heure par groupe, en demi-classeun poste informatique pour deux élèves – connexion internettableau C’est une séance de lancement, destinée à amorcer une dynamique de formation, à mobiliser les élèves en construisant avec eux les attendus de l’année. Elle entend les amener, juste avant le démarrage concret des activités de recherche, à porter un regard distancié et critique sur la démarche de recherche construite en seconde.

Se représenter le Web : image mentale et compréhension du sens | Méta-DIC « 7 à 12 ans : stade des opérations intellectuelles concrètes : les mots ne peuvent être compris que par le support de l’évocation mentale sémantique : comprendre à cet âge, c’est imaginer, sinon percevoir. La démarche cognitive est avant tout inductive. Le pédagogue doit vérifier si sous les mots se cache l’image mentale des référents et si cette image est correcte. La langue est porteuse de sens. Or, les élèves utilisent Internet de plus en plus tôt, surfent sur le Web sans le savoir, mélangeant Internet et Web et Google. « Or, si le mot dit ou écrit n’évoque aucune représentation sémantique, il est in-signifiant. Pour les enfants, voir, c’est comprendre, ce qui explique aussi cette attirance pour Google Images, y compris lorsqu’ils ont une recherche à réaliser sur Ulysse.Il faut donc être particulièrement attentifs à la compréhension des élèves peu imageant. J’ai donc demandé à mes élèves de sixième, lors de la dernière séance de l’année scolaire 2013-2014, de dessiner le Web.

Le moteur de recherche et les collégiens : quelles représentations, quels obstacles, quelle didactisation ? Introduction La didactique de l’information-documentation est une discipline jeune et prometteuse qui se trouve au cœur des enjeux actuels auxquels doit faire face le corps des professeurs documentalistes. En effet, celle-ci contribue, à travers les objets d’enseignements qu’elle met au jour, à asseoir le mandat pédagogique de ces derniers, lequel apparaît de plus en plus légitime et nécessaire à l’heure où Internet et le Web accélèrent le flux de l’information, brouillent la frontière entre communication privée et publique et renvoient l’évaluation de l’information en aval de sa publication (et donc à la charge de l’internaute). Cette question de la didactisation des notions info-documentaires a retenu toute notre attention pendant les deux années de Master MEEF2 Documentation que nous avons suivi à l’ESPE3 de Nantes. 1- Émergence de la problématique 1.1. La notion moteur de recherche apparaît dans plusieurs programmes disciplinaires. 1.2. 2- Le cadre méthodologique de l’enquête 3.1.

8 faits intéressants que vous ignoriez sur l'algorithme de Google Depuis déjà plus de vingt ans, Google fait partie du quotidien. Avec un tel passé, il doit bien y avoir des anecdotes amusantes à son sujet. Les algorithmes peuvent se révéler vraiment captivants, après tout, ce sont eux qui fournissent des résultats pour chacune de nos recherches sur internet. Cet article rassemble des informations intéressantes et amusantes sur l'algorithme de Google et la façon dont il a façonné la manière dont nous effectuons des recherches aujourd'hui. Qu'est-ce qu'un algorithme ? Pour citer Google, « les algorithmes sont les processus et formules informatiques qui prennent vos questions et les transforment en réponses ». Bien heureusement, Google a développé un algorithme qui peut lire, à une vitesse inimaginable, différentes informations sur les pages web et il détermine leur probabilité de pouvoir répondre à votre question. Mais l'analyse ne porte pas simplement sur les mots présents sur les pages web. 8 faits intéressants et amusants sur les algorithmes de Google

Anne Cordier : « Les adolescents sont conscients de leur difficulté à détacher » Peut-on parler d’addiction aux smartphones ? le point de vue d’Anne Cordier, Maîtresse de conférences en science de l’information et de la communication à l’université de Rouen Je pense qu’il faut différencier l’addiction, au sens médical du terme, d’une dépendance plus générale à la technologie. En l’occurrence, on peut dire que les adolescents, comme les adultes, sont dépendants de la technologie. À lire aussi Cela étant dit, cette dépendance à la technologie s’exprime d’une manière différente chez les adolescents et chez les adultes. Lorsque je les interroge dans le cadre de mes travaux, il est intéressant d’observer que les adolescents sont de plus en plus conscients de leur difficulté à se détacher de cet objet. Il est nécessaire de les amener à cette réflexion, en les invitant à travailler ce rapport avec l’objet : que m’apporte-t-il ? Lire le deuxième point de vue du débat Recueilli par Loup Besmond de Senneville Newsletter Données personnelles

Identité / présence numérique : quelles traces laissons-nous sur le web ? – Culture de l'info et des médias en lycée Second axe de travail sur la culture numérique : une séquence complète sur la notion de trace numérique, permettant de réfléchir à celles d’identité / présence numérique. Document de préparation de séquence Traces numériques – Document de préparation de séquence (inclut les objectifs info-documentaires et le déroulé détaillé de cet atelier, décliné en deux fois deux heures consécutives dans le cadre de l’accompagnement personnalisé niveau seconde) Séance 1 : traces numériques volontaires (2h) Première heure Traces numériques volontaires – débat sur la base de dessins de presse (fiche élève) Traces numériques volontaires – débat sur la base de dessins de presse (corrigé) Deuxième heure Traces numériques volontaires – Marc L. Marc L – genèse d’un buzz médiatique (complément) Séance 2 : traces numériques involontaires (2h) Traces numériques involontaires – feuille de route Traces numériques involontaires – Module Firefox Collusion Document de synthèse / trace écrite

Pourquoi Geek Junior Bienvenue sur Geek Junior ! Geek Junior est un site d’information high-tech et de sensibilisation aux technologies du numérique à destination des adolescents. La génération des ados technophiles est déjà là. Le média pour les informer et les conseiller n’existait pas. C’est l’ambition de Geek Junior de combler ce vide en publiant tous les jours des contenus adaptés à un public adolescent. Actualités, tests, tutoriels et vidéos… Geek Junior traite essentiellement des applications mobiles, des jeux vidéo, des gadgets geek et des solutions éducatives pour aider les adolescents dans leur travail scolaire. Créé par deux parents d’adolescents, Geek Junior se veut un lieu de découverte et d’échange, avec l’utilisation d’un ton direct sans être infantilisant ni moralisateur. Outre le site web adapté à une lecture mobile, Geek Junior veut continuer la conversation avec les adolescents sur Facebook, Twitter et YouTube. Geek Junior a reçu le soutien du moteur de recherche Qwant.

Des supports pour former à la question de la donnée Nouvelle année que je vous souhaite excellente après cette année 2020 si particulière à tant d’égards et nouvelles perspectives... Cela fait maintenant six ans que je travaille à l’Institut national de l’audiovisuel ; six années qui ont été l’occasion de mener un magnifique projet de déploiement d’une infrastructure technique de stockage et traitement des données et d’outils de fouille de données et de textes, de modélisation et refonte des données de gestion des collections et de développement d’une culture de la donnée partagée au sein de l’établissement ; six années dont on voit aujourd’hui un premier aboutissement. Ces six années de développement et de réflexion ont aussi été l’occasion pour moi de donner de très nombreuses formations initiales et continues autour de la question de la donnée dans différents établissements : bien-sûr l’organisme de formation de l’INA, l’ENSSIB et l’Ecole nationale des chartes. Mais, avant de passer la main (au moins pour un temps ?) Formation continue

How Google Search Works | Search Algorithms

L'article rappelle que les algorithmes sont au cœur d' enjeux économiques, éthiques, informationnels sur le web et qu' ils intéressent à ce titre le professeur documentaliste. L'algorithme peut donc devenir une notion info-documentaire complémentaire de celle enseignée par les mathématiques. Une grille d'analyse des algorithmes parue dans le livre de Dominique Cardon peut être un support de séquences pédagogiques. :
CARDON, Dominique. À quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l’heure des big data. Paris : éditions du Seuil et de la République des Idées, octobre 2015. 105 p. by cdicamilleclaudel Feb 15

Related: