background preloader

Shrinking cities

Facebook Twitter

Liens collectés en complément d'un article sur le site académique de Dijon : Des pistes pour une étude de cas sur Detroit (Classe de 4e).

Ravagée par la crise économique, Detroit renaît de ses cendres avec l'agriculture urbaine. Déclarée en faillite en 2011, la ville de Detroit (Michigan) commence à remonter la pente.

Ravagée par la crise économique, Detroit renaît de ses cendres avec l'agriculture urbaine

Elle est aujourd’hui considérée comme un modèle en termes d’agriculture urbaine. L’AgriHood de Detroit (© miufi) En 2011, Detroit accuse une faillite économique doublée d’une désertification industrielle jusqu’à atteindre 18,5 milliards de dollars de dettes en 2013. Dans certains quartiers, le taux de chômage explose pour atteindre 50 %. Shrinking city. Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissante, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d'activités, de fonctions, de revenus et d'emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l'insécurité.

Shrinking city

Les shrinking cities sont d'abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d'abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. Ainsi, par exemple les shrinking cities de la Rust Belt sont marquées depuis les années 1970 par la perte d'activités, de revenus et d'emplois, ainsi que par le déclin démographique, tant au profit des suburbs que des villes de la Sun Belt. Pour compléter. Notion à la une : Shrinking city (Nov2016)

La shrinking city fait partie de ces notions au nom trompeur, dont la traduction stricte en ville rétrécissante ne colle souvent pas à la réalité observée.

Notion à la une : Shrinking city (Nov2016)

Si une shrinking city connaît une contraction, celle-ci est rarement spatiale : une shrinking city peut continuer à s’étaler. La ville de Leipzig, dans le Land de Saxe en Allemagne de l'Est, en donne un exemple saisissant : sa population actuelle est la même que celle de 1918, mais elle s’étend sur quatre fois la surface antérieure. La ville de Leipzig 1918-2016 : le même nombre d’habitants, un fort étalement Un autre exemple de shrinking city qui s'étale : Baltimore aux États-Unis La face sombre de la mondialisation et les spirales du déclin. Shrinking cities: the rise and fall of global urban populations – mapped. La "Stadtschrumpfung" ou "rétrécissement urbain" en Allemagne : un champ de recherche émergent. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI.

La "Stadtschrumpfung" ou "rétrécissement urbain" en Allemagne : un champ de recherche émergent

Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung, 2007, Städte im demographischen Wandel, Berlin. Beauregard R., (2003), Voices of Decline. De nombreuses villes dans le monde perdent des habitants et il n’y a qu’une chose à faire - Express [FR] Décroissance urbaine. La décroissance urbaine désigne un processus conjoint de déclin démographique et d’affaiblissement économique qui affecte de manière structurelle deux éléments constitutifs de la ville – la densité de population et les fonctions économiques, générant d’importants effets sociaux (Martinez-Fernandez, Audirac, Fol, Cunningham-Sabot 2012).

Décroissance urbaine

Par opposition à croissance urbaine, la notion de décroissance urbaine souligne les pertes conjointes de population, d’emplois et de richesse, qui se traduisent par une déprise spatiale (friches, vacance) mais pas nécessairement par une contraction urbaine à partir des marges. Par ailleurs, la notion de décroissance insiste moins sur l’irréversibilité du processus que la notion de déclin urbain, parfois employée comme synonyme. La décroissance urbaine est une notion importée du monde anglophone et germanique. Les études sur la décroissance urbaine ont été développées à partir de champs de recherche différents selon les pays.

Beauregard, Robert A. 2003. Nos villes sont mortelles ! (Pour écouter l'émission, cliquez ici.

Nos villes sont mortelles !

Invitées : Emmanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université de Rennes 2 et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). N'hésitez pas de nous envoyer vos questions et/ou commentaires dans la rubrique "Votre commentaire" en bas de page. Déclin urbain et Shrinking cities : le concept Type de décroissance et d'environnement régional ©Hermès Sciences & Lavoisier Avec l’industrialisation, le développement de la ville moderne s’est progressivement inscrit dans une logique de croissance continue.

Villes croissantes et décroissantes de > 100.000 habitants ©UN-HABITAT Global Urban Observatory. Dans les coulisses des villes qui rétrécissent. “Shrinking cities”, villes de crises Le rétrécissement des villes, du moins dans son acception récente, décrit un processus urbain vieux de quelques décennies et indubitablement lié à la crise économique post-industrielle.

Dans les coulisses des villes qui rétrécissent

Le terme “shrinking city”, littéralement « ville rétrécissante », a d’abord été utilisé pour décrire certaines villes nord-américaines suite aux crises pétrolières des années 1970. Comme l’explique l’indispensable plateforme Géoconfluences, le « rétrécissement » d’une ville se caractérise par la collusion de trois facteurs dont on comprend aisément la complémentarité : « rétrécissement démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d’activités, de fonctions, de revenus et d’emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l’insécurité. » Et ce rétrécissement est loin d’être négligeable dans le contexte de la Rust Belt, marqué par l’hyper-concentration d’activités industrielles spécifiques. Pour aller plus loin : Shrinking cities : une chance pour la ville de demain ? Ré-enchanter la ville par le cinéma ?

Avec entre autres Lost River de Ryan Gosling, ou Only lovers left alive de Jim Jarmush, Détroit est devenue, depuis quelques années, un magnifique terrain de jeu pour les cinéastes.

Ré-enchanter la ville par le cinéma ?

Filmée comme apocalyptique, la ville y est abandonnée des pouvoirs publics ou de toute forme d’organisation collective. Les personnages vivent dans des maisons délabrées aux allures de squats, errent toute la nuit en voiture, dansent dans des théâtres abandonnés ; le tout dans une esthétique éminemment poétique, qui donne à voir des lieux enchantés et donne envie d’aller visiter Détroit comme une exposition d’art contemporain. Détroit au cinéma : vers un goût de liberté et de renouveau Après avoir été le berceau de l’industrie automobile, Détroit a connu depuis les années 1960 un déclin économique progressif, et a été déclarée en faillite en 2013. Et les espaces urbains en crise dans le cinéma français ? Les « villes rétrécissantes » en Allemagne. Pour une bibliographie plus complète sur les villes rétrécissantes en Allemagne, voir Florentin, Fol, Roth, 2009.

Les « villes rétrécissantes » en Allemagne

BARON M., CUNNINGHAM-SABOT E., GRASLAND C., RIVIERE D., VAN HAMME G., 2010, Villes européennes en décroissance. Maintenir la cohésion territoriale, Paris, Lavoisier, 346 p. BENKE C., 2004, Historische Umbrüche - Schrumpfungen und städtische Krisen in Mitteleuropa seit dem Mittelalter, Städte im Umbruch – das Online-Magazin für Stadtentwicklung, Stadtschrumpfung, Stadtumbau und Regenerierung, n°1, [consulté le 30 septembre 2011]. BENKE C., WOLFES T., 2005, Stadtkarrieren – Typologie und Entwicklungsverläufe von Industriestädten in der DDR, in BERNHARDT Chr., WOLFES Th. (Hg.), Schönheit und Typenprojektierung. Shrinking cities en Europe Etudes de cas Leipzig Halle et Altena. Rideaux baissés. Détroit, archétype des shrinking cities ? L'exemple de Détroit ne nous montre que trop bien à quel point les villes se meuvent dans le temps.

Détroit, archétype des shrinking cities ?

Ville prospère et dynamique grâce à l'industrie automobile, Détroit, aussi appelée Motor City, voit son économie et sa population croître tout au long de la première partie du XXe siècle. Ainsi, en 1950, elle devient la quatrième ville des États-Unis, avec environ 1 850 000 habitants. Hélas, toutes les perspectives d'avenir et de développement de cette métropole florissante vont rapidement être anéanties dès la seconde moitié du XXe siècle. Entre désertification industrielle, chute démographique et faillite économique, Détroit semble subir l'un des pires déclins urbains contemporains.

Détroit, une descente aux enfers Difficile d'être exhaustif en voulant retracer l'histoire de Détroit, tant les sources de cette spirale infernale sont multiples. Le déclin urbain comme laboratoire d'observation. Detroit, la ville qui rétrécit. L'ex-fleuron de l'industrie automobile américaine vient de se déclarer en faillite. En 2010, nous étions allés à la rencontre des habitants, urbanistes, politiques qui tentaient de panser les plaies de leur ville. Une petite neige cinglante tombe sur Exeter Street, tournoie autour des maisons de bois peint, s'infiltre dans les toits délabrés et à travers les fenêtres sans vitres.

Trois hommes emmitouflés s'affairent autour d'une grue jaune. DIAPORAMA. Bienvenue à Detroit, Michigan - Image 9 sur 25. Detroit, la ville afro-américaine qui rétrécit, par Allan Popelard et Paul Vannier. «Tu sens ? Shrinkingcities : Detroit. Music On The Road (2/10) - Detroit. Detroit: Now a Ghost Town. NY Times examines Detroit's effort to shrink, highlighting impatience on long road to progress. Detroit Mayor Dave Bing may have spoke too soon. Bing earlier this year indicated he was interested in shrinking the city by demolishing thousands of vacant buildings and potentially relocating residents from blighted to stable neighborhoods. The plan, in theory, would allow the administration to target city services to a smaller area in response to continuing, dramatic population loss.

Problem is, aside from the demolitions, there is no plan. Yet. But by discussing the idea in its infant state, Bing sparked the curiosity of both local and national media, with the Michigan Citizen likening relocation to the "Trail of Tears" and the national media suggesting Detroit could provide a rightsizing model for similar struggling cities across the country. In response, Bing began to caution that such a plan could take years to develop. Détroit : l'agriculture urbaine, antidote à la désindustrialisation ? Detroiturbex.com - Now and Then. Détroit transforme ses maisons abandonnées en serres. Des images de synthèse vo... " Eminem publie le clip de "Detroit vs Everybody", ode à la Motor City. Par Laure Narlian@Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox Publié le 27/01/2015 à 14H23 Les fines lames sont venues, elles sont toutes là pour célébrer leur ville de Détroit : Royce da 5'9", Big Sean, Danny Brown, Dej Loaf et Trick Trick entourent Eminem sur "Detroit vs Everybody" dont le clip a été publié ce week-end.

Il s'agit d'un hommage nourri à la ville dans laquelle Slim Shady a grandi mais aussi aux vétérans et aux jeunes pousses de la Motor City. Dans cette ode, les mc racontent l'un après l'autre leur vision de Détroit, autrefois ville fleuron de l'industrie automobile et désormais en faillite et à l'abandon comme aucune autre aux Etats-Unis. Tous évoquent une ville où il faut lutter pied à pied pour survivre, se nourrir et éviter les balles. Le clip en noir et blanc illustre leur propos en filmant derrière eux les immeubles en ruines et les sites industriels fantômes.

France2 USA La renaissance de Detroit. 309. "Imported from Detroit". Vivre dans une ville rétrécissante (shrinking city). Dans un chapitre consacré à l'urbanisation du monde, le nouveau programme de géographie de 4ème invite à s'intéresser aux villes "confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit). " (1)Le choix de la métropole du Michigan peut sembler curieux au premier abord. Est-ce le plus pertinent? En tous les cas, l'opportunité offerte de s'intéresser un peu plus à Detroit constitue une aubaine à ne pas rater tant cette cité charrie d'images contradictoires.

Au début des années 1950, Detroit était la quatrième ville la plus peuplée des États-Unis (1,8 millions d'habitants) et incarnait la réussite industrielle du pays. Mais la ville connaît depuis plus de cinquante ans un lent et long déclin dont les origines sont multiples. L'hyper-spécialisation industrielle de Motor City autour de l'automobile s'apparenta presque à une mono activité ce qui accrut considérablement sa vulnérabilité lors du renversement de la conjoncture économique au cours des années 1970. Detroit : la destruction plutôt que la rénovation. L'ancienne capitale mondiale de l'industrie automobile est aujourd'hui une ville délabrée. 308. "Maggot Brain" ou les prémices du lent et long déclin de Detroit. Detroit connaît depuis plus de cinquante ans un lent et long déclin dont les origines sont multiples. L'hyper-spécialisation industrielle de Motor City a rendu la ville très vulnérable au renversement de conjoncture économique.

L'histgeobox: 309. "Imported from Detroit". Vivre dans une ville rétrécissante (shrinking city). 306. The Temptations: "Run Charlie run" (1972) Les principales étapes de l'évolution démographique de Detroit sont largement influencées/conditionnées par sa situation économique.