background preloader

Neurosciences

Facebook Twitter

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Génération Z : le cerveau des enfants du numérique - 12 février 2015. La génération Z (12-24 ans), qui a grandi avec les jeux vidéo et les téléphones portables, a gagné des aptitudes cérébrales en termes de vitesse et d’automatismes, au détriment parfois du raisonnement et de la maîtrise de soi, explique le professeur de psychologie Olivier Houdé.

Génération Z : le cerveau des enfants du numérique - 12 février 2015

Dans cet entretien accordé à l'AFP, le directeur du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant du CNRS-La Sorbonne (LaPsyDé) et auteur du livre "Apprendre à résister" (Le Pommier), il préconise un apprentissage adapté à ces mutations. Le cerveau des enfants nés à l’heure du digital est-il différent ? Olivier Houdé : Le cerveau reste le même, mais ce sont les circuits utilisés qui changent. Face aux écrans, et du coup dans la vie, les natifs du numérique ont une sorte de TGV cérébral, qui va de l’œil jusqu’au pouce sur l'écran. Ils utilisent surtout une zone du cerveau, le cortex préfrontal, pour améliorer cette rapidité de décision, en lien avec les émotions. CeRCA - Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage - UMR 7295 - Université de Poitiers. Université de Poitiers - IDEFI Paré - Université de Poitiers - Accueil - PaRé.

Mais qu'est-ce qui se passe dans nos têtes ? Il a le poids moyen d'une bouteille de 1,5 l d'eau (pour une baleine, il faudrait compter un pack de 6).

Mais qu'est-ce qui se passe dans nos têtes ?

La lecture et l’activation des différentes zones du cerveau. Une récente étude s’est intéressée aux régions du cerveau sollicitées lors de la lecture.

La lecture et l’activation des différentes zones du cerveau

Ces travaux bonifient les connaissances actuelles sur l’activation de certaines zones cérébrales et sont susceptibles d’avoir des impacts positifs sur la compréhension et le traitement de différents phénomènes, comme la dyslexie. Des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon, en Pennsylvanie, ont fait lire différents extraits d’un livre à des participants.

Pendant la lecture, ces participants étaient soumis à un test d’imagerie par résonance magnétique (IRM), lequel cartographiait leur activité cérébrale. Leila Wehbe et Tom Mitchell, les deux principaux chercheurs, voulaient identifier les régions du cerveau impliquées dans les différentes étapes de lecture, comme la reconnaissance des mots, la division des phrases et l’identification des différents personnages. Lors de l’étude, les participants ont été appelés à lire certains extraits d’un chapitre.

Les mémoires

Les cartes. Persistence of Feelings and Sentience after Bilateral Damage of the Insula. Introduction Research on the neural basis of affective phenomena has established beyond doubt that the human insular cortices are involved in processing body feelings (such as pain, pleasure, and temperature) and feelings of emotions ( Craig 2000 ; Damasio et al. 2000 ; Kupers et al. 2000 ; Brooks et al. 2002 ; Craig 2002 ).

Persistence of Feelings and Sentience after Bilateral Damage of the Insula

As part of this development, it has been suggested that the insular cortices are the necessary and sufficient platform for feeling states in humans and are, in effect, the sole source of their experience ( Craig 2009 , 2011 ). At first glance, given the traditional view that mental states are subserved mainly or exclusively by the cerebral cortex, the idea that the insular cortices would be the exclusive substrate for feelings may seem plausible. La motivation en classe. Réaction émotionnelle d'apprenants en contexte d'apprentissage : perspective neurophysiologique.

CorteX : Esprit critique et sciences. Jogtheweb. Les causes de l'ennui scolaire. Les jeux-cadres. Les neurones miroirs - Neurosciences. Développer et entretenir la motivation. Méthodologie générale. Portail métiers en sciences cognitives. PDCI - Université du Québec. Podcasts - Recherches en neuroéducation par Neuroéducation Québec.

Du théâtre à l'amphithéâtre : analyse exploratoire du principe d'adhésion. Impact éducatif de la participation à un protocole de recherche en imagerie cérébrale. Méta-analyse des méthodes de préparation à l'IRM chez l'enfant et l'adolescent. Mémoire et apprentissages scolaires. Les expériences de laboratoire, réalisées souvent pour des problèmes de télécommunications (le minitel), montrent que les mémoires sensorielles existent bien mais sont de courtes durées.

Mémoire et apprentissages scolaires

Ainsi la mémoire sensorielle visuelle dure environ un quart de seconde. De plus, une particularité physiologique de notre œil fait que nous ne voyons avec une bonne acuité visuelle que dans un petit angle de 2 à 4 degrés soit la taille d’un mot de quatre ou cinq lettres dans un livre. Autant dire que nous sommes incapables de « photographier » la page d’un livre. De plus la comparaison du rappel à court terme d’informations auditives à des informations visuelles (ex. séquences de lettres ou mots), montre que le rappel à court terme auditif est un peu supérieur (de 20 %) au rappel visuel. Neurosciences et potentialités du cerveau.

Argumenter c'est difficile...Oui, mais pourquoi ? Si l’on en croit les enseignants de français, les élèves rencontrent un certain nombre de difficultés, de tous ordres, lorsqu’ils doivent rédiger un discours argumentatif.

Argumenter c'est difficile...Oui, mais pourquoi ?

Pourtant, en situation orale, les enfants, dès trois ans, font preuve d’une véritable capacité à argumenter (Golder, 1992) et ils peuvent même très jeunes produire des argumentations élaborées lorsque les contraintes de la situation sont clairement définies : thème et destinataire familiers, finalité communicative pertinente… (Coirier, Andriessen et Chanquoy, 1999) La maîtrise tardive du discours argumentatif peut probablement être attribuée à un ensemble de facteurs très hétérogènes : développement cognitif, maîtrise textuelle, connaissance du schéma argumentatif, volonté d’argumenter,… En outre, ces différents facteurs entretiennent entre eux des relations si étroites qu’il est souvent difficile d’isoler ceux directement en cause dans les difficultés constatées. 2.1. La récupération des idées en mémoire 2.2.

Neuromyths in Education: Prevalence and Predictors of Misconceptions among Teachers. Grand challenges in chemical engineering Chemical Engineering—also referred to as process engineering—is the branch of engineering applying physical and life sciences, mathematics and economics to the production and transformation of chemicals, energy and materials.

Neuromyths in Education: Prevalence and Predictors of Misconceptions among Teachers

Traditionally, it consists of heat, mass... Unique features of the human brainstem and cerebellum The cerebral cortex is greatly expanded in the human brain. There is a parallel expansion of the cerebellum, which is interconnected with the cerebral cortex. Microbial enzymes that oxidize hydrocarbons. Dyscalculia - Numberphile. Le cerveau à tous les niveaux. Réussite scolaire et méthode pour apprendre [ Apprendre à Apprendre.com] Lieury_a_psy-cognitive. Conférence « Comment l'élève apprend »

Conférence « Comment l’élève apprend » de Daniel Favre, Docteur en neurosciences et professeur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, faite lors du séminaire des inspecteurs de l’académie de Versailles le jeudi 18 novembre 2010 à l’auditorium de l’Internat d’excellence de Marly-le-Roi.

Conférence « Comment l'élève apprend »

Cerveau&Psycho - Le magazine de la psychologie et des neurosciences. Neurosup intervention à AgroParisTech. Toulouse : Du nouveau en neurosciences! 12015.pdf (Objet application/pdf) De l'utilité du bachotage. France Inter - (ré)écouter - Dimanche 14 Octobre 11:53:01. 00671336, version 1] Analyse de la réussite en première année universitaire : effets des facteurs sociaux, scolaires et cognitifs.