background preloader

Médiathèque féministe

Facebook Twitter

Betty Davis, auteure-compositrice. Le Meufisme, les YouTubeuses féministes à suivre absolument. Derrière l’humour générationnel et féministe du Meufisme, se cachent Camille Ghanassia et Sophie Garric.

Le Meufisme, les YouTubeuses féministes à suivre absolument

On les a rencontrées. Hollywood, les règles, le harcèlement de rue, le maquillage ou encore les ex: il n’y a pas grand chose qui échappe aux créatrices du Meufisme, une web-série drôle et bien pensée. Camille Ghanassia et Sophie Garric, deux jeunes trentenaires -on aura beau demander, on ne saura pas précisément leurs âges- ouvertement féministes et passionnées de cinéma, poursuivent un objectif clair: raconter l’histoire de la “meuf lambda” avec pertinence et humour. Le résultat est soigné, les sujets drôles sans être caricaturaux. “On voulait faire des vidéos faites par, pour et avec des meufs.” Les deux jeunes femmes se sont rencontrées il y a huit ans dans un cours de théâtre, et sont depuis devenues amies. Camille Ghanassia © Alessandro Clemenza Sophie Garric © Alessandro Clemenza 1. 2.

“Parce qu’ils ont les même initiales. 3. 4. 5. 6. 7. Propos recueillis par Roxane Grolleau. Natasha Lyonne et Jamie Babbit à nouveau réunies, seize ans après «But I’m a cheerleader» Transgender, at War and in Love. Female Film Directors Put Together a List of Must-See Movies Made By Women. Director Sarah Polley at work on her documentary The Stories We Tell.

Female Film Directors Put Together a List of Must-See Movies Made By Women

Last month, I put together a podcast about systemic sexism in the film in industry. You probably know the stats: Although women make up over half of the movie-going audiences in America, this past year less than five percent of the top-grossing box office films were directed by women. After the show came out, a couple listeners had the same question: So, what are some recent female-directed films we should be seeking out? To put together a list of current women-directed films, I turned to Film Fatales, a collective of women film directors who support each other and collaborate on projects.

The Film Fatales asked their members in New York and LA for their recent favorite films helmed by a female director and for older films that have inspired their work. Here’s the list. Recent Women-Directed Films That Everyone Should See: A Girl Walks Home Alone At Night by Ana Lily Amirpour A Teacher by Hannah Fidell Belle by Amma Asante. Film Fatales About. Well Well Well. Etre féministe et être fan de séries TV : non, le sexisme n'est pas négociable. Rha ces féministes fan de pop culture, elles cherchent vraiment la petite bête.

Etre féministe et être fan de séries TV : non, le sexisme n'est pas négociable.

Salut à toi lecteur/lectrice de passage ! Aujourd’hui on va parler d’un de mes média favoris : les séries télés. Je regarde des séries télés depuis quelques années mais avec un œil critique et féministe depuis deux ans environ et… malheureusement, certaines personnes n’aiment vraiment pas que vous soyez féministe et portiez un œil critique sur ce qui est considéré comme « juste une série ». Harcèlement internet, bad feminists, et cette médiathèque. Les personnages féminins forts : bagarre mais pas seulement. Pour aller plus loin : - Mon article sur Musclor et Barbie que je mentionne dans cette note. - Deux articles sur Sansa (pré saison 5...

Les personnages féminins forts : bagarre mais pas seulement.

HUMPF) : un en français et un en anglais ! - Un article du très bon blog lecinemaestpolitique sur les méchants effeminés de Disney. - Les deux articles d'Anne-Charlotte Husson sur son blog à propos de Compagnon, toute seule et avec Denis Colombi. Je me permets de vous conseiller de parcourir tout le blog car c'est un des meilleurs sur le sujet de genre ! - Les deux interviews d'Antoine Compagnon : sur le Figaro et sur les Inrocks. - Le documentaire La Domination Masculine de Patric Jean (ceci dit, attention, Patric Jean fait partie du groupe gênant et abolitionniste Zéro Macho). - La page wikipédia du concept du "care" - Le livre de Germaine Tillion dont je parle est Le Harem et les Cousins ; cependant je ne l'ai pas lu mais j'ai lu le livre très intéressant de Claudine Cohen, La femme des origines, où elle parle de ce livre.

VOILA ! Le harem et l'Occident, de Fatema Mernissi The Good Body, d'Eve Ensler. En interrogeant les Européens sur la vision fantasmatique qu’ils se faisaient du harem, la Marocaine Fatema Mernissi - elle-même née dans un harem bien réel - a été intriguée de constater que les fantasmes sexuels des hommes occidentaux étaient souvent peuplés de femmes muettes, passives, et qu’ils considéraient l’échange intellectuel comme un obstacle au plaisir.

Le harem et l'Occident, de Fatema Mernissi The Good Body, d'Eve Ensler

Dans sa propre tradition culturelle, explique-t-elle dans Le harem et l’Occident , les femmes, au contraire, sont réprimées en connaissance de cause, parce qu’on leur reconnaît la possibilité d’être des égales, et que leur intelligence suscite à la fois crainte et attirance. Au terme d’une enquête lumineuse, elle formule cette hypothèse : les Orientales subissent un enfermement spatial, alors que les Occidentales, elles, sont enfermées dans une image à laquelle on les somme de correspondre : ce qu’elle baptise le « harem de la taille 38 ». [Analyse reprise et prolongée dans Beauté fatale. Mona Chollet. Le Bechdel Test vu par ARTE — Exclu Pause Culotte. Tous les jours dans vos mails, la crème de la crème des dernières 24h sur madmoiZelle.

Le Bechdel Test vu par ARTE — Exclu Pause Culotte

Chaque jour une exclusivité ! Les articles qui ont le mieux marché... ...les coulisses et secrets de notre QG... ...et même des gifs animés. Eh ouais. Misogyne, raciste et ultracapitaliste : « Fifty Shades of Grey » est bel et bien très pervers. Cinquante nuances de blanc : le film, gentiment érotique, est surtout misogyne et suprémaciste (capture d’écran de « 50 nuances de Grey », réalisé par Sam Taylor-Wood) La légende dit que, lors de l’audition, les actrices pressenties pour le rôle d’Anastasia Steele, la potiche punching-ball de Christian Grey, devaient lire un monologue du film « Persona » d’Ingmar Bergman.

Misogyne, raciste et ultracapitaliste : « Fifty Shades of Grey » est bel et bien très pervers

On se demande bien pourquoi, tant les dialogues de ce « Fifty Shades of Grey’s Anatomy » semblent mielleux, anodins et, parfois, presque drôles. Mais sous des apparences de téléfilm érotico-cool où l’on se fait fouetter sur un remix de Beyoncé, le blockbuster fait montre d’une logique aussi brutale et cinglante qu’une rafale de coups de martinet. Christian Grey, multimillionnaire et ex-mannequin pour slips Calvin Klein, collectionne les voitures et les femmes (15 avant Ana) en mettant un point d’honneur à subvenir à leurs besoins. Fisting ou ciné ?

Films et séries féministes / women friendly

Films & séries queer friendly. Films & séries : représentation/écriture inclusifs "non blancs" Livres et auteur.e.s. Musique. Art. Youtube : chaînes et videos chouettes.