background preloader

Médias et Influences

Facebook Twitter

Quelles représentations de la femme dans les programmes jeunesse à la télévision ? La représentation de la femme est devenue un enjeu crucial pour de nombreux médias. Première concernée : la télévision, accusée de véhiculer stéréotypes et préjugés. Le Forum Mondial Convergences, qui s’est tenu à Paris les 17, 18 et 19 septembre, a permis de s’interroger sur sa responsabilité dans la construction des stéréotypes hommes / femmes chez les enfants.

À l’international, des programmes « anti-stéréotypes » pour les 4-10 ans Quelle est la place faite aux femmes dans les programmes jeunesse ? Pour les accompagner dans cette démarche, la société The Wit a réalisé une étude portant sur un échantillon représentatif de programmes des chaînes publiques de 8 pays étrangers. La Suède fait figure de modèle en la matière. Identification et empathie pour mieux accepter l’altérité Soucieuse de s’aligner sur les « best practices » des pays voisins, la France prend garde à ne plus véhiculer de stéréotypes indus sur ses chaînes de télévision. Le dessin animé pour apprendre à comprendre une histoire. Imlportfolio.usc.edu/ctcs505/mulveyVisualPleasureNarrativeCinema.pdf. Les héroïnes de Miyazaki : représentation physique, personnalité et mise en scène. Cet article propose une esquisse d’analyse de quelques héroïnes japonaises créées par Miyazaki.

Celles-ci seront parfois comparées à des héroïnes de Walt Disney, ou à une héroïne française comme Mia (de Mia et le Migou) afin de mieux mettre en relief leurs particularités. Le but est en même temps de donner des pistes de réflexion à tout un chacun pour repérer des stéréotypes de genre et les analyser. J’analyserai tout d’abord la représentation physique des héroïnes de Miyazaki en parlant de leur visage, de leurs cheveux et de leur apparence. Ensuite j’analyserai leur personnalité et leur caractère, en essayant notamment de déterminer quels sont leurs buts ou leurs rêves. Enfin, je m’attarderai sur la mise en scène des héroïnes et ce qui est implicitement imposé par là au regard des spectateurs/trices. La représentation physique des héroïnes Le visage féminin : un visage doux et neutre Jasmine et Pocahontas, des visages Disney typiques Des visages typiques d’héroïnes japonaises[2] Agathe.

HÉROS OU HÉROÏNES DANS LES MÉDIAS ? | L'autre Parole. « J’haïs les féministes! » de Mélissa Blais »* Ce jour-là, contrairement à mes habitudes, je m’étais rendue à la bibliothèque municipale d’un autre quartier, pour y jeter un regard sur les nouveautés quand soudain, placé à l’avant d’une rangée, un livre tout neuf a retenu mon attention. En fait, son titre m’a même fait retenir mon souffle durant quelques instants. Là, sur un livre à la couverture noire lustrée, se détachait en majuscules, dans un encadré rouge, le titre provoquant « J’HAÏS LES FÉMINISTES! ». Mon cœur a fait un bond, puis, en essayant de me ressaisir, en avançant comme à contre-courant, je me suis rapprochée du livre pour le regarder de plus près. Elle part de cette affirmation que les médias jouent un rôle central dans la construction de la mémoire collective. L’étude d’un corpus de 615 articles de journaux plus un ensemble connexe de documents, font dire à l’auteure que les intentions du tueur ont souvent été occultées dans les médias.

Www.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/RM2011-181P_femmes_ds_medias_RAPPORT_definitif.pdf. Sociologie des médias de Pierre Bourdieu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À la fin de sa vie, Pierre Bourdieu a développé, dans quelques articles et un bref ouvrage (Sur la télévision), une sociologie des médias. Cette sociologie, pouvant être lue comme une critique des médias radicale, a rencontré un grand succès public, bien qu'elle occupe une place mineure dans l'œuvre de Pierre Bourdieu, qu'elle soit restée succincte et fondée sur un travail empirique peu important.

L’incorporation d’un habitus et idéologie inconsciente[modifier | modifier le code] Comme le montre Alain Accardo dans « Journalistes précaires » (1998), les conditions de travail sont effectivement sensiblement identiques. Ainsi, les journalistes et journaux « sont soumis aux mêmes contraintes, aux mêmes sondages, aux mêmes annonceurs. (…) Comparez les couvertures des hebdomadaires français à quinze jours d’intervalle : ce sont à peu près les mêmes titres »[1] . Ainsi, le rédacteur en chef du Los Angeles Times déclare : « Moi-même, ça m’étonne.

The Numbers - Box Office Performance History for Walt Disney. Box-office des films d'animation Disney. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article présente le box-office des films d'animation produits par les studios Walt Disney Animation Studios, hors Pixar. Box-office Mondial[modifier | modifier le code] Attention, les films ayant une astérisque ont eu plusieurs exploitations. Box-office International[modifier | modifier le code] Box-office États-Unis[modifier | modifier le code] Box-office général[modifier | modifier le code] Box-office 1re Semaine[modifier | modifier le code] Box-office 1er Week-End[modifier | modifier le code] Box-office 1er Jour[modifier | modifier le code] Box-office France[modifier | modifier le code] Box-office général des films de 1937 à 1999[modifier | modifier le code] Box-office 1re Semaine[modifier | modifier le code] Box-office 1er Week-End[modifier | modifier le code] Box-office 1er Jour[modifier | modifier le code] Box-office Paris/Périphérie[modifier | modifier le code] Box-office général[modifier | modifier le code] Budgets[modifier | modifier le code]

Box-office des films d'animation Disney. Le Marché de la vidéo 3. 2000 : La Walt Disney Gold Classic Collection............................................. Disney ne perd pas de temps pour mettre en place sa nouvelle politique, et inaugure le 11 janvier 2000 la Walt Disney Gold Classic Collection, destiné à proposer, en VHS et DVD, des titres permanents pour le marché. Le premier film n'est pas choisi au hasard : Toy Story 2 cartonne depuis déjà 2 mois au cinéma. Une occasion rêvée de ressortir Toy Story, quatre ans après le triomphe de sa première sortie vidéo.

Bien avisé, Walt Disney Home Video fait la première entorse à son annonce en ne rééditant qu'une édition VHS : pour le DVD il faudra encore attendre un peu, même si on se doute bien que la date est déjà soigneusement planifiée. La stratégie est payante : la VHS se hisse dans le top 20 de l'année, une réelle performance pour un titre sorti seulement quatre ans auparavant. 21 autres films suivent au cours de l'année, cette fois-ci simultanément en VHS et DVD.

Dans sa version intégrale. Le marché du DVD a perdu 15 millions d'unités en un an. Comme le SEVN l’avait annoncé en fin de semaine dernière, GFK et le CNC confirment ce soir les chiffres de vente du marché de la vidéo pour 2011. Les Français ont acheté 132 millions de DVD et de Blu Ray en 2011 ce qui correspond à une dépense de 1,26 milliards d’euros. Ce qui signifie que le marché est en repli de 8,2% en valeur et de 9,2% en chiffre d’affaires. Pas vraiment une surprise puisque les statistiques au mois le mois de l’année 2011 laissaient prévoir une compression du marché d’environ 10%. Bien qu’il affiche une progression à 2 chiffres, le BluRay n’arrive pas à compenser le fort repli du DVD qui pour la première fois perd 15 millions d’unités d’une année sur l’autre. En effet, le marché s’était stabilisé depuis 3 ans, malgré la baisse du prix moyen, grâce à une politique commerciale particulièrement agressive (les fameuses opérations multibuy) qui avait permis de faire augmenter le nombre de DVD vendus.

@plechevallier. Www.egalite.cfwb.be/fileadmin/sites/sdec/upload/sdec_super_editor/sdec_editor/documents/medias/faits___gestes_22.pdf. Www.ifeelgood.be/NR/rdonlyres/4A4474C2-87A1-4FD6-9EFA-5796B313CF58/0/ifgStereotypessexistesdanslesmedias.pdf. Unesdoc.unesco.org/images/0001/000169/016947fb. Influence des images médiatiques sur l'imaginaire des enfants.

Psychologie de la communication-Les enjeux industriels

Les effets télévisuels sur l'homme. Socialisation différenciée.