background preloader

Consommer Local

Facebook Twitter

Tendances - Good Eggs, le marché en ligne des locavores. Publié le 05 septembre 2012 Rapprocher les citoyens de la nourriture de proximité : l’ambition déclarée de Good Eggs, nouvelle plate-forme de e-commerce lancée à San Francisco, est aussi louable qu’innovante. A terme elle peut constituer une alternative aux réseaux classiques de distribution. Pour lutter contre la mal bouffe et promouvoir le producteur bio de quartier, le digital peut se révéler être une arme efficace.

Pensé fin 2011 par des pointures du 2.0 de la Silicon Valley et lancé en juillet dernier, Good Eggs permet à chaque citoyen de la région de San Francisco de faire ses emplettes bio en ligne auprès de producteurs locaux. Au passage, 3% de chaque transition va dans les caisses de ce nouveau marché organique digital, qui en 2013 compte étendre ses services à quatre autres villes des Etats-Unis (Los Angeles, Portland, New-York, Detroit) Pauline Massart TAGS : GoodEggs / Alimentaire Bardot choisit les Etats-Unis Maison du Chocolat fait de la recup' … de luxe.

BIO CONSOM'ACTEURS | Agir pour une bio locale et équitable. ALIMENTATION (défi alimentaire, prospective...) Incredible edible info | Incroyables Comestibles France. Label - Les labels bio et les labels écologiques sont sur consoGlobe. Les bons labels et les truands. Éco-Coop. Eco-Labels. Comité français d'accréditation. Définition ISO/CEI 17000 spécifie des termes généraux et leurs définitions relatifs à l'évaluation de la conformité, y compris l'accréditation des organismes d'évaluation de la conformité, et à l'utilisation de l'évaluation de la conformité pour faciliter le commerce. L'annexe A comporte une description de l'approche fonctionnelle de l'évaluation de la conformité, destinée à apporter une aide complémentaire à la compréhension entre utilisateurs de l'évaluation de la conformité, organismes d'évaluation de la conformité et leurs organismes d'accréditation dans des contextes tant volontaires que réglementaires.

La norme ISO/CEI 17000 définit l’accréditation comme une « Attestation délivrée par une tierce partie, ayant rapport à un organisme d’évaluation de la conformité, constituant une reconnaissance formelle de la compétence de ce dernier à réaliser des activités spécifiques d’évaluation de la conformité ». Cadre légal et normatif Les organisations d’accréditeurs. Labels et certification de produits alimentaires et agricoles. Section 2 - Labels et certification des produits alimentaires et agricoles Art. L.115-21 (loi n° 94-2 du 3 janvier 1994, art. 1er) - Les denrées alimentaires et les produits agricoles non alimentaires et non transformés peuvent bénéficier d'un label agricole ou faire l'objet d'une certification de conformité aux règles définies dans un cahier des charges. Art. L. 115-22 (loi n° 94-2 du 3 janvier 1994, art. 1er) - Les labels agricoles attestent qu'une denrée alimentaire ou qu'un produit agricole non alimentaire et non transformé possède un ensemble distinct de qualités et caractéristiques spécifiques préalablement fixées dans un cahier des charges et établissant un niveau de qualité supérieure.

L'origine géographique ne peut figurer parmi les caractéristiques spécifiques que si elle est enregistrée comme indication géographique protégée, sous réserve des dispositions du deuxième alinéa de l'article L.115-23-1. Art. Art. Art. Art. Art. Art. Art. Art. Commentaires : Certification_en_7_questions.pdf (Objet application/pdf) Les Labels Alimentaires. Huile d'olive : appellation d'origine incontrôlée. C22089478.pdf (Objet application/pdf) Produit en Bretagne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Produit en Bretagne Produit en Bretagne est une entreprise associative visant à promouvoir les savoir-faire des entreprises bretonnes et leurs produits, entre autres via un logo apposé sur ceux-ci. Elle est née de l’initiative d'une poignée d'acteurs économiques bretons : Jean-Claude Simon (groupe coopératif laitier Even), Claude Pujol (Scarmor, centrale d'achat de Leclerc), Jean-Michel Bordais (Leclerc), Jean-Marie Le Gall (groupe coopératif Savéol), Jean-Yves Chalm (Le Télégramme), Jean Bannier (Crédit mutuel de Bretagne) et Gilles Falc'hun (groupe SILL). Elle se veut une démarche pionnière de développement territorial durable. Elle milite pour le développement de l'emploi et des entreprises par l'achat militant et responsable : le consommateur est appelé à « acheter breton » en priorité, pour défendre l'emploi et le savoir-faire breton en Bretagne, en France et à l'export.

Voir aussi[modifier | modifier le code] Site officiel. Page Title. Nyeleni Europe. Économie circulaire locale et résiliente pour nourrir la ville. Introduction à la permaculture pour les agriculteurs. Vers une ville comestible « La ville résiliente. Les villes ont progressivement perdu contact non seulement avec la nature, mais aussi avec leur composante nourricière. Autrefois présents au cœur de la ville et à son pourtour, maraîchers et vergers se sont trouvés atteins par l’étalement urbain et la spéculation immobilière.

Il en résulte un paysage urbain banalisé, artificialisé et une insécurité alimentaire accrue. Avec la montée des prix du pétrole et plus généralement la crise écologique et sociale, de nouveaux rapports de proximité sont à réinventer, avec des productions vivrières locales et une plus grande place à la biodiversité, au cœur de la ville. L’enjeu est de renouer avec l’idée d’une ville comestible, où chaque espace vert a une utilité autre que d’être regardé, où chaque espace public laisse place à une appropriation collective et non exclusive, où les espaces « délaissés » ne le sont plus et font l’objet d’une valorisation « comestible ».

Les lieux d’implantation seront multiples et favoriseront la diversité. - les toits;

Spécificités des Alpes-Maritimes

[RESSOURCES DES TERROIRS] Contexte et enjeux. [RESSOURCES DES TERROIRS] Publications. Les artisans charcutiers, parents pauvres de la valorisation de la culture alimentaire Bérard L., 2012 – "Les artisans charcutiers, parents pauvres de la valorisation de la culture alimentaire" – In Cl. Delfosse, X. Guiomar, J. Pluvinage, J-F Ayats, (coord.), Alimentation et territoires. Revue POUR, n° 215-216. Habitudes alimentaires localisées Bérard L., 2012 – "Habitudes alimentaires localisées" – In Jean-Pierre Poulain (dir.), Dictionnaire des cultures et des modèles alimentaires.

Productions alimentaires localisées Bérard L., 2012 – "Productions alimentaires localisées" – In Jean-Pierre Poulain (dir.), Dictionnaire des cultures et des modèles alimentaires. Contrôler la typicité par les tiers : l’AOP volaille de Bresse Bérard L., 2012 – "Contrôler la typicité par les tiers : l’AOP volaille de Bresse". La gerle, le vivant invisible entre traditions et normes d’hygiène Bérard L., Montel M. Inventaire du patrimoine culinaire de la France. Les charcuteries de montagne Fleurs, fruits, légumes. Prospective Nouvelles ruralités.

Solid'Arles - De la Terre à l'Assiette. 1/3 de la nourriture produite dans le monde est gâchée. Selon les Nations Unies, environ 1/3 de la nourriture produite chaque année dans le monde est perdue ou gâchée, soit 1,3 milliard de tonnes d'aliments, alors que plus d'1 milliard de personnes sont sous-alimentées. Plus d'1 personne sur 6 est sous-alimentée dans le monde. "Ces personnes ne sont pas assurées de pouvoir se procurer la nourriture dont elles ont besoin pour mener une vie saine et productive" explique le rapport de l'ONU sur la sécurité alimentaire. La crise alimentaire de 2008, dont les effets perdurent aujourd'hui, a été catastrophique pour la sécurité alimentaire mondiale. Elle a engendré une augmentation des prix des denrées alimentaires de base, dont la volatilité exerce une forte pression sur les pays importateur de nourriture, les petits agriculteurs et les plus démunis.

"La volatilité des prix favorise la recrudescence de la pauvreté chez les petits agriculteurs et les consommateurs pauvres. Investir dans l'agriculture et la conservation. Contact : Cultivate Community Resilience. The New Era of Urban Agriculture. Carrot City: Creating Places for Urban Agriculture, written by Ryerson University professors Mark Gorgolewski, June Komisar, and Joe Nasr explores the new era of urban agriculture.

A flux of design proposals has emerged over the last few years that respond to the increasing interest in food security and sustainability. While cities have historically provided productive spaces for growing food out of necessity, the proposals in Carrot City represent an effort to think more coherently and strategically about food production. They show how urban agriculture can become infrastructure for re-integrating food production into the urban fabric in meaningful ways, eventually becoming, as the authors argue, as imperative to a city’s functioning as public sanitation systems. The book presents nearly fifty case studies that examine food production, processing, distribution, and marketing.

Read the book. Image credit: Monacelli Press Like this: Like Loading... Lettre ouverte au président de la FNSEA. Un article de , l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Joly. Eva Joly, née Gro Eva Farseth[1] le 5 décembre 1943 à Oslo, en Norvège, est une magistrate française, de nationalités française et norvégienne, devenue femme politique en France. Elle se fait connaître dans les années 1990 en instruisant des dossiers politico-financiers médiatisés, tels que des affaires concernant Bernard Tapie et l'entreprise Elf. En 2009, elle est élue députée européenne dans la circonscription Île-de-France, sur la liste Europe Écologie. Elle est candidate d'Europe Écologie Les Verts à l'élection présidentielle de 2012 où elle recueille 2,31 % des voix. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Gro Eva Farseth naît le 5 décembre 1943 à Motzfeldts gate (rue Motzfeldt), dans un quartier modeste d'Oslo[2], d'une famille issue de l'agriculture.

Affaire Elf[modifier | modifier le code] Retour en Norvège[modifier | modifier le code] Exploitation forestière et transformation du bois - COFOR 06. Accueil. Une voie étroite pour la sécurité alimentaire d'ici à 2050. Face aux effets conjugués de la croissance démographique et du retard au développement, entre une somme de solutions venant de techniques du vivant, souveraines mais pour longtemps inaccessibles aux déshérités, et des affrontements pour les ressources de survie en terres et en eau, parfois sous couvert de conflits ethniques ou religieux, il reste un passage le plus souvent ouvert, mais quelquefois hasardeux et très dangereux: Une voie étroite pour la sécurité alimentaire d'ici à 2050 Philippe COLLOMB Publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Avertissement concernant les termes géographiques: « Les appellations employées dans la présente publication et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. »

Commander panier bio en ligne, Commerce équitable de proximité Isère. Panier bio : comparez les distributeurs de fruits légumes avec Mon panier bio. Le Marché Citoyen - l'annuaire pour consommer autrement. Accueil / MesCoursesPourLaPlanète.com. Marre du chou ? Pourquoi j'ai changé de panier bio | Rue89 Planète. Un cageot de légumes bio aux Etats-Unis (Thebittenword.com/Flickr) En trois ans d’expérience dans la livraison des paniers bio, je fais presque figure de vétéran de ce nouveau mode de consommation et je pense avoir quelques réflexions -forcément subjectives- à partager.

Témoignage. Les deux premières années, j’ai fait partie d’une Amap (Association pour le maintien de l’agriculture paysanne, pour ceux qui ne connaissent pas). Il s’agit d’un regroupement de personnes qui s’auto-organisent et conviennent avec un paysan de lui pré-acheter sa récolte, le plus souvent un semestre à l’avance. Pour 60 euros par mois, je bénéficiais toutes les semaines d’un panier garni de fruits et de légumes bio d’environ quatre kilos. Chaque Amap est différente. Avantage du système : on peut proposer quels fruits et légumes seront mis en culture l’année suivante (à condition que la terre de l’agriculteur soit adaptée, ne demandez pas des melons à un francilien, ou alors ils seront immangeables). La ruche qui dit oui. Nature et Progrès - Fédération Internationale de l'Agriculture Biologique.

La Fabrique hexagonale | Les produits fabriqués en France, les entreprises qui fabriquent en France. Made in France, acheter français - Madine France. Consommer-local.fr - Les Acteurs des Circuits Courts de Distribution. Circuits courts. Panier de saison : mars Panier de saison : découvrez les fruits et légumes, les fromages et les poissons du mois de mars. La soupe 100 % française La Potagère La Potagère a lancé trois nouvelles recettes de soupe en septembre 2012. Le concept est simple : choisir uniquement des ingrédients français. En route pour la vente directe Circuits courts - Les exploitants qui vendent des denrées alimentaires sont nombreux à s’installer le long des routes. Pour les touristes et les habitués, c’est l’occasion de s’approvisionner en produits frais locaux, tout en gardant un contact humain avec les producteurs. Immersion dans une AMAP EN IMAGES - Accompagnez l’agriculteur Patrice Vantalon, qui est fournisseur d’une association pour le maintien de l’agriculture paysanne, l’AMAP de la Comté, à Lachaux dans le Puy-de-Dôme.

EN IMAGES - L’agri-dej des Jeunes Agriculteurs Les circuits courts sur Internet De la mer à l’assiette Circuit court : Label Ferme, en direct des producteurs Les nouveaux modes d’achat. R7412A15.pdf (Objet application/pdf) Regioneo - Produits régionaux et produits du terroir - Regioneo. Manger local, la région Languedoc-Roussillon dans votre assiette. Manger local. Manger Local avec les amap | Portail pour toutes les AMAP. Circuit court AMAP Nantes agriculture biologique à la ferme du soleil mdd tv association pour le maintient d'une agriculture paysanne. Acheter local. Les Français préfèrent de plus en plus consommer local en achetant des produits et services locaux. Est-ce lié à des préoccupations éthiques, environnementales ou simplement par rejet de la mondialisation? Acheter local et de saison est devenu un slogan à la mode.

Pourtant en observant les rayons des grandes et moyennes surfaces, on réalise que les mots sont restés lettre morte... Miel d'acacia Bio voir En renforçant le lien entre agriculteurs et consommateurs avec des circuits courts, les grandes et moyennes surfaces risquent de voir leur marge reniée. Elles ne sont donc pas encline pour le moment à favoriser ce type de commerce. Ces nouveaux modèles de consommation se font sous l'impulsion par exemple des AMAP, des points de vente collectifs…ainsi que par les pouvoirs publics.

Le succès de ces initiatives repose sur le changement dans le comportement du consommateur. Tunisie - Le tour du monde d'un Jeanspar toonsi_ Les consommateurs-citoyens défendent l'avenir des paysans en soutenant les circuits courts. Voici l'appel de plusieurs organisations qui ont décidé d'unir leurs efforts pour défendre des regroupements de consommateurs et de petits producteurs soumis ces temps derniers à divers contrôles. Les circuits courts d'approvisionnement alimentaire sont aujourd'hui une réelle alternative au mode de distribution des centrales d’achat. Des magasins de paysans producteurs et transformateurs s’ouvrent dans les régions et proposent des produits en vente directe. D’autres consommateurs développent des comportements citoyens et s'éloignent de la consommation de masse en créant des réseaux qui permettent le maintien et l’installation d’agriculteurs sur le territoire respectant la charte de l'agriculture paysanne.

Des liens de confiance se sont créés entre ces consommateurs et les paysans producteurs qui respectent les normes d’hygiène et de qualité de la législation française et assurent la traçabilité des aliments jusqu’à la livraison. Produire et manger local. Alimentation: qui sont les locavores? Après les omnivores, voici les locavores. Ce groupe d’idéalistes rassemble des consommateurs autour de l’idée simple qui est de se nourrir localement de manière exclusive. Le locavore est une personne consciente des dérives de notre société de consommation et de nos industries agro-alimentaires et qui décide de s’alimenter autrement. Les locavores, ce sont donc ces personnes qui respectent une discipline alimentaire à la fois nouvelle et complexe : s’alimenter de produits dont l’origine géographique est située à moins de 160 km de leur assiette.

Il est vrai que la hausse du prix des denrées alimentaires, la fluctuation des cours du brut, l’envie de polluer moins et de préserver l’environnement jouent en faveur du manger local. Finies les tomates toute l’année, le coup de fourchette s’adapte désormais aux quatre saisons. D’ailleurs certains pratiquent même la cueillette sur les lieux de production. Cette communauté est née en 2006, à San Francisco.

Locavores, combien de divisions ? Réseaux locavores. Locavore'spirit* Mon top 5 des projets locavores en 2010. Les-locavores.org | Une résidence et un projet littéraire par Émilie Notéris. Je suis Locavore. Courrier de la planète - Commerce équitable : la crise de croissance.