background preloader

Consommation collaborative

Facebook Twitter

Ces deux Français ont inventé le Wikipédia du bricolage. Déçu d'Airbnb ? Des alternatives insolites et vraiment collaboratives. L'Indépendante : l'épicerie dont vous êtes le héros. « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre. Daniel Testard est un boulanger atypique.

« Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre

Il ne travaille que deux jours par semaine pour pouvoir s’occuper de son jardin, pratiquer le chant et la musique, écrire et s’exercer à la méditation. Au Café des pratiques, on fait bien plus que boire un verre, on réinvente le bar de quartier. Avec sa large vitrine où s’affiche le menu, rien, de prime abord, ne différencie ce café d’un autre qui proposerait une restauration le midi.

Au Café des pratiques, on fait bien plus que boire un verre, on réinvente le bar de quartier

Mais une fois la porte poussée, la décoration évoque plus un atelier d’artistes qu’un troquet. Des poteries sur les étagères, des peintures qui sèchent, pendues à des fils, une sorte de grand métier à tisser et un mobilier disparate accueillent ceux qui franchissent la porte du Café des pratiques, ouvert depuis maintenant cinq ans à Besançon, en Franche-Comté. Pour un supermarché associatif à Paris, façon Park Slope ! Un supermarché sans employés (ou presque) ni clients à Paris : l’idée peut paraître grotesque et, pourtant, elle a déjà fait ses preuves !

Pour un supermarché associatif à Paris, façon Park Slope !

Les Parisiens qui la soutiennent s’inspirent en effet du Park Slope Food un supermarché associatif qui, à Brooklyn, tourne quasi exclusivement grâce au travail de ses adhérents. MAJ : Liste réactualisée : 100 sites pour consommer sans posséder. La liste réactualisée de ces 100 sites qui méritent d’être soutenus et popularisés et qui ne peuvent qu’aider. Mais si ces sites ont leur importance, il ne faut pas oublier non plus ceux qui en sont à l’origine ou qui relaient cette liste et qui eux aussi, font leur part du colibri. Chaque action, aussi minime soit-elle, est toujours un pas en avant pour tenter de changer l’ordre des choses pour un monde meilleur, alors vous aussi, faites circuler cette liste, vous aussi, faites « votre part du colibri« . Dernière mise à jour de cette liste que nous avions publiée l’année dernière. Si vous avez des liens utiles à partager dans les commentaires, surtout n’hésitez pas !

Alimentation, autopartage, troc… voici une liste d’initiatives françaises de consommation collaborative. 100 sites pour consommer sans posséder. Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article).

100 sites pour consommer sans posséder

Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative !

Alimentation Achat groupé direct au producteur * * * * Don / Vente de produits issus de son jardin. Un site pour recenser les objets qui durent. Bonpourleclimat. Giessen : un jardin extraordinaire où « on sème et on s’aime » Au cœur de l’Alsace, à Châtenois, des maraîchers novices retrouvent le chemin de l’emploi en arpentant des plates-bandes au milieu des légumes bio.

Giessen : un jardin extraordinaire où « on sème et on s’aime »

Avec Jean-Luc, Marie ou Martial, ils sont plusieurs à travailler aux Jardins du Giessen, chantier d’insertion qui écoule ses récoltes par son réseau d’abonnés, dans plusieurs Ruches alsaciennes et qui a même ouvert sa propre Ruche, animée par les salariés permanents et en insertion. Les cageots parfaitement alignés sur des racks se remplissent peu à peu. Cotoiturage - Colocation entre familles monoparentales. Les gratuivores bouleversent les codes. France / / Europe Après le boom des vides greniers et l’explosion des sites de vente d’objets d’occasion, une nouvelle tendance est en train de se profiler : le gratuivore !

Les gratuivores bouleversent les codes

Comme pour l’occasion, cette tendance n’est pas vraiment innovante et le terme existerait depuis 2006 ! Mais une poignée d’initiés commence à lancer une véritable mode. Tous les producteurs en vente directe de fruits légumes viande,panier de produits bio ferme. La consommation collaborative, un acte politique ? Suite à la tribune de Jean-Paul Flipo sur OuiShare.net j’ai eu envie d’en savoir un peu plus sur l’approche qu’il expose dans son livre : redonner une envergure politique à la consommation.

La consommation collaborative, un acte politique ?

J’ai eu l’opportunité de lui poser quelques questions qui viennent éclaircir certaines zones d’ombres. Il semble que vous souhaitiez redonner une dimension politique à la consommation. [Exclu] Costockage, la première plateforme de stockage entre particuliers. Costockage est une plateforme de location et de partage d’espaces de stockage physique entre particuliers fondée en 2013 par Adam Levy-Zauberman et Mickaël Nadjar (le site est encore en version alpha).

[Exclu] Costockage, la première plateforme de stockage entre particuliers

Rencontre avec ces deux jeunes entrepreneurs collaboratifs qui ont de la suite dans les idées. Éco-Village Artistique. Une ode à la ville du Do-It-Yourself ! Echanger et Coopérer. Consommation collaborative. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Consommation collaborative

La consommation collaborative Le dossier sur la consommation collaborativeLe tour du monde de la consommation collaborative Ce qu'est la consommation collaborative La consommation collaborative est un phénomène proche de celui de la Consommation non marchande qu'incarne en France, le portail de consommation responsable consoGlobe.com, site qui propose quasiment toutes les formes de conso collaborative : conso de produits éthiques et écologiques circuits courts, amap, etc dons entre particuliers location entre particuliers troc et occasion entre particuliers services et entraide au niveau local infos pratiques sur le fait maison et local etc > Pour avoir une vision plus large de la consommation collaborative, allez à l'article sur la [ Nouvelle consommation ] Mosaïque : les grandes notions de la consommation collaborative.

Des micromagasins chez l’habitant. Imaginez un magasin bio accessible 24 heures sur 24 en bas de chez vous.

Des micromagasins chez l’habitant

Les chiffres : l’économie du partage en Europe › yourope. Greenraid - ça change la ville ! L'économie du partage, nouvel horizon d'Internet. Consommation collaborative : la course au leadership. Solutions écolos sur la communauté responsable Tinkuy. Nées du rejet de la consommation de masse, de plus en plus d’initiatives promouvant la gratuité voient le jour un peu partout dans le monde.

De plus en plus de gens souhaitent une consommation plus responsable, plus économe et écologique, plus équitable, plus d’humain. Voici quelques unes de ces initiatives (liste non exhaustive) : Consommation collaborative/recyclage: Nous trouvons aujourd’hui sur la toile de nombreux sites de don, de troc et de conseils en réparation ou de recyclage des objets de tous les jours. Mobilité partagée : bienvenue dans "l'âge de l'accès".

Il y a dix ans était publié l’âge de l’accès de Jérémie Rifkin, dans lequel l’auteur Américain annonçait l’arrivée imminente d’un nouvel âge du capitalisme et d’une société fondée sur l’accès aux biens : « Le rôle de la propriété est en train de subir une transformation radicale. Les conséquences de cette révolution sont d’une conséquence et d’une portée fondamentales pour notre société. […] D’ici à 25 ans, l’idée même de propriété paraîtra singulièrement limitée, voire complètement démodée. […] C’est de l’accès plus que de la propriété que dépendra désormais notre statut social. » Symbole de ce mouvement : la mobilité partagée Parmi les statistiques les plus marquantes de cette nouvelle économie, la mobilité tient le haut du pavé.

Le blog de la Consommation Collaborative. Numérique - Article - L'économie collaborative, du « sharing » au « crowdfunding » Qui permet aux travailleurs indépendants de louer un bureau pour une journée, une semaine ou un mois. Un mode de travail représentatif de cette nouvelle économie collaborative dans laquelle les modèles , communautaires, participatifs et distribués transforment l’ensemble des activités économiques, de la production à la distribution des biens et des ressources, en passant par les services et styles de vie collaboratifs. Alter-Conso : quand une coopérative esquisse l’économie et les emplois de demain - Economie sociale. « Zone de gratuité », ou comment les objets deviennent « sans propriétaire fixe » - Véritable libre-échange. Intelligence & Action for the Collaborative Economy.

L’économie du partage face au modèle économique dominant. Pour Fidor Bank, la banque doit être entièrement communautaire. La société financière munichoise propose un modèle de banque en ligne sur lequel les clients peuvent échanger des bons plans - quelque soit l'institut financier - et se prêter de l'argent entre eux. A l'ère 2.0, la banque doit-elle prendre une dimension entièrement sociale ? 500 milliards de dollars. C’est ce que valent les sièges innocupés de votre voiture. Retour sur les débuts de Ouishare Bretagne. Lancée en janvier 2012, Ouishare est une communauté internationale qui rassemble aujourd’hui plus de 400 personnes intéressées par l’économie collaborative. En Bretagne, une communauté régionale s’est développée au cours des trois derniers mois et rassemble aujourd’hui près de 80 personnes. Autres Mises en pratique.

Conso collab dans d'autres Pearltrees