background preloader

Récupéré: Psychologie/Neurosciences

Facebook Twitter

Neurosciences et pédagogie. Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau.

Neurosciences et pédagogie

Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages".

Les quatre pilliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre pilliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. Les apprentissages, détour par les neurosciences. Notre mémoire est-elle extensible ? Inte... Présentation du MBTI en français. Albert Jacquard La vraie intelligence. Avons-nous peur d’enseigner ? CR du livre de Serge Boimare. Education sans émotion n’est que ruineApprendre au XXIe siècle: interview de Stanislas Dehaene. Le cerveau, la mémoire et l'apprentissage.

Le cerveau est le poste de commande de tout organisme vivant.

Le cerveau, la mémoire et l'apprentissage

Connecté à vie : notre cerveau, le meilleur des réseaux (2/3) - Thema - Museum. Copyright CNRS Photothèque/Université de Strasbourg - GRIGIS Antoine, mise en évidence par IRM (imagerie par résonance magnétique) de faisceaux de substance blanche dans un cerveau humain.

Connecté à vie : notre cerveau, le meilleur des réseaux (2/3) - Thema - Museum

Au même titre que le cerveau embryonnaire se débarasse d'un surplus de neurones « non cablés », le cerveau sélectionne les synapses les plus actives et donc les plus indispensables à son activité. Une quantité excessive de synapses peut en effet nuire à la qualité de la transmission de l'information car celles qui ne sont pas porteuses de sens produisent un bruit de fond parasite et gaspillent de l'énergie. Atelier 13 : Stimuler et faire adhérer l’apprenant avec un contexte d’apprentissage signifiant.

10 avril 2011 Henri Boudreault Didactique professionnelle, Environnement didactique, Le contexte, Pratique pédagogique La formation professionnelle dispose de l’ingrédient par excellence pour motiver les élèves.

Atelier 13 : Stimuler et faire adhérer l’apprenant avec un contexte d’apprentissage signifiant

Malheureusement, on a tendance à vouloir se conformer aux pratiques traditionnelles d’enseignement au tableau avec les élèves, les démonstrations en laboratoire et les pratiques supervisées en atelier. La formation professionnelle est pleine de sens, pourquoi en priver les élèves. Conférence « Comment l'élève apprend » Conférence « Comment l’élève apprend » de Daniel Favre, Docteur en neurosciences et professeur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, faite lors du séminaire des inspecteurs de l’académie de Versailles le jeudi 18 novembre 2010 à l’auditorium de l’Internat d’excellence de Marly-le-Roi.

Conférence « Comment l'élève apprend »

Daniel Favre Docteur d’État en neurosciences et docteur en sciences de l’éducation, Daniel Favre est professeur des universités en Sciences de l’éducation à l’IUFM de l’académie de Montpellier. Spécialiste reconnu des mécanismes cognitifs et affectifs de la violence, il a co-organisé en 1999 à la Villette l’expo « Le désir d’apprendre ». Auteur de Transformer la violence des élèves. Cerveau, motivations et apprentissage, (Dunod, 2007), il vient de publier Cessons de démotiver les élèves. 18 clés pour favoriser l’apprentissage (Dunod, 2010) et apporte l’éclairage des neurosciences sur les mécanismes d’apprentissage. La notion de rapport au savoir. Désir et savoir Dans cette optique, le désir joue un rôle essentiel et le désir de savoir rejoint souvent d'autres désirs : désir de se réaliser ou d'atteindre et d'obtenir ce que l'on pense que le savoir apporte (par exemple la reconnaissance et l'amour de l'autre).

La notion de rapport au savoir

Il est lié au premier désir qui nous porte, le désir du désir d'autrui, désir d'être désiré et donc reconnu comme être de valeur, dans la lutte permanente que nous menons pour refouler le doute et l'angoisse. Enfin, la question du rapport au savoir telle que je le conçois s'appuie beaucoup sur la réflexion autour de l'autonomie et de la dépendance de Gérard Mendel, puisque le savoir est d'abord un attribut parental et que s'en emparer peut être vécu comme une transgression, un lien à l'autre, un idéal à atteindre, etc. Trois questions pour réfléchir à notre rapport au savoir. Les 5 grandes théories de l'apprentissage. Le béhaviorisme.

Les 5 grandes théories de l'apprentissage

PedagoGeeks. Le WebZine de l'innovation pédagogique en éducation, formation et orientation professionnelle. L’article suivant est en partie inspiré des travaux de Bruno Hourst (paragraphe II et III). Il ne s’agit ici que d’introduire brièvement la notion. Vous trouverez de plus amples informations dans le livre de M. Hourst : “A l’école des intelligences multiples” chez Hachette Education, publié en 2006. Revue de Sèvres : « le plaisir et l’ennui à l’école » "Le plai­sir et l'ennui à l'école": un titre et une revue par­ti­cu­liè­re­ment pas­sion­nants pour tous ceux qui se ques­tionnent sur l'éducation.

Revue de Sèvres : « le plaisir et l’ennui à l’école »

Laurence Cornu intro­duit la pré­sen­ta­tion de la revue en indi­quant que ce qui compte glo­ba­le­ment dans un par­cours d'élève, c'est la "qua­lité de l'expérience scolaire". Mais est-ce que tout est mis en œuvre pour la favo­ri­ser dans les établis­se­ments sco­laires et au quo­ti­dien dans les classes dans le cadre des apprentissages ? Styles d’apprentissage dans les écoles. The necessity of failure. You may have a fresh start any moment you choose, for this thing that we call ‘failure’ is not the falling down, but the staying down. – Mary Pickford I have vivid memories of learning to ride my bike.

The necessity of failure

We lived way out on Rural Route number two, ostensibly in the community of Humansville, MO. In reality we lived in a sparsely inhabited area in which there were vast tracts of open fields surrounded by equally vast virgin forests. Our family home was located on a gentle slope, through which our half mile, chat covered, driveway ran directly down to the dusty gravel road. If one turned left out of that driveway it would lead one into miles of country roads, and tar paper shacks. It was in this rustic setting that I began the process of learning to ride my bike. I did, eventually, learn to ride my bike. As a professional educator I have dedicated every resource I have at my disposal towards the singular goal of student learning. The room erupted in conversation. Typologie du plaisir motivationnel  Ce qui fait le plus défaut dans les écoles aujourd’hui, là où le bat blesse jour après jour, ce n’est pas tant la méthode pédagogique comme l’absence de passion, d’émerveillement, et de plaisir.

Www.cvm.qc.ca/aqpc/Thèmes/Formules pédagogiques/Romano, Guy (06,1).pdf. Zoom sur... - Zoom sur... les intelligences multiples - ÉduSCOL.