background preloader

La relation Humain / Nature

Facebook Twitter

Concept écoféminisme Chloé Tombois. Ecosomatiques : des pratiques face aux changements : - Concept ECOPSYCHOLOGIE ANCELOT ROMANE. L’écologie au féminin. En partenariat avec Le Monde, retrouvez chaque jour les articles Planète et Sciences dans le quotidien et sur LeMonde.fr Vous pouvez retrouver notre choix d'articles de la semaine ici ici et ici Qu’elles s’appellent Hildegarde de Bingen, George Sand, Rosa Luxembourg, Rachel Carson, Jane Goodall, Wangari Maathai…, en tout lieu et en tout temps, des femmes se sont investies en écologie, étant à l’origine d’avancées fondamentales en matière d’environnement. Mais elles furent longtemps passées sous silence, dans ce rapport à la nature qui fut, pour beaucoup d’entre elles, émancipateur.

En quête de savoir et de compréhension de ce lien qui unie ces femmes, à travers le monde, la journaliste Pascale d’Herm est partie en voyage initiatique pour nous les faire redécouvrir. Qui sont-elles et quel est leur combat ? Quelle est leur influence dans l’émergence d’un monde nouveau ? Et en partie « Les Echos de la terre » Monsieur le Président… Demain l’environnement ? Le Plus et le Moins de la semaine. Aimons-nous assez la nature ?

(22) Comment les civilisations distinguent-elles humains et non humains ? - Philippe Descola. Ressources - écopsychologie. Pour aller plus loin sur le sujet de l’écopsychologie Nous vous proposons des livres, publications et articles qui développent le concept d’écopsychologie ou qui, selon nous, contribuent à approfondir son champ. Nous vous renvoyons également à des sites. Les incontournables Articles, publiés en français Boisson, B. (2000). Livres, publiés en français Abram, D. (2013). Articles, publiés en anglais, pour l’instant non traduits en français Davis, J. (1998). Livres, publiés en anglais, pour l’instant non traduits en français Buzzell, L., Chalquist, C. (2009). Haut Pour approfondir le champ de l’écopsychologie Lanaspeze, B. (2007).

Dossiers Ultreïa (2015). « Les religions ont-elles une conscience écologique ? Livres publiés en français Afeissa, H. Ouvrages pluriels Collectif, (2002). Articles publiés en anglais Chawla, L., Cushing D., F. (2007). Livres publiés en anglais Aizenstat, St. (2011). Revues Sites internet Les sites en anglais : Les sites en français : Video. Pour renouer avec la Terre, l’écologie intérieure - Les Amis de la Terre Belgique.

Notre planète a basculé dans une nouvelle ère, celle de l’Anthropocène. Voici la Terre définitivement modifiée à l’échelle géologique par les activités humaines. Marie Romanens nous fait remonter jusqu’à la racine du processus qui nous a conduits jusque-là : la position anthropocentrée de l’Occident au cours des derniers siècles, l’avènement de sociétés coupées de la nature, malmenant la planète et ses habitants. Cette genèse rend compte des violences que le capitaliste exerce sur la nature mais également sur notre personne, soumise à un processus d’aliénation. Dés lors, pour remédier aux bouleversements en cours, l’importance des actions collectives ne doit pas occulter le facteur individuel : la société est aussi le résultat du comportement des personnes qu’elle englobe.

Marie nous invite à repenser notre manière d’être au monde, à renouer avec la nature extérieure et avec notre nature intérieure. A prendre soin de soi, de la société, de la Terre. Le sauvage fait peur. 57434 51FR relation homme nature. L'écopsychologie. Sociologue et journaliste de formation, Michel Maxime Egger travaille comme responsable d'ONG pour le développement durable et des relations Nord-Sud plus équitables. Il a fondé le réseau « Trilogies » qui met en dialogue traditions spirituelles et grandes problématiques de notre temps.Dans Soigner l'esprit, guérir la Terre , il nous fait découvrir un mouvement clé et très peu connu en Europe continentale : l'écopsychologie.

Il s'est cristallisé dans les années 1990 aux Etats-Unis et développé essentiellement dans le monde anglo-saxon. Transdisciplinaire, inspirée par les traditions premières, l'écopsychologie estime que, pour répondre en profondeur à la crise environnementale, l'écologie et la psychologie ont besoin l'une de l'autre. Elle montre comment sortir du déni et de l'impuissance, traite à la racine l'aliénation de l'humanité envers son habitat naturel, qui ne serait pas étrangère aux formes d'addiction à la consommation. L'homme et la nature : l'histoire d'une domination. A l'occasion de la fête de la nature qui se déroule du 22 au 26 mai, nous serons en compagnie de Valérie Chansigaud (docteur des sciences de l'environnement, historienne, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, Paris VII-CNRS), pour son dernier livre Histoire de l’homme et de la nature paru chez Delachaux et Niestlé.

De la préhistoire à aujourd'hui, le récit de l'influence des êtres humains sur l'environnement, faune et flore du monde entier. Un tableau historique qui nous entraîne de la conquête de la terre par les premiers hommes jusqu'à l'essor de l'écologie et de l'environnementalisme. Et en seconde partie d’émission, place à la carte blanche de Catherine de Coppet , qui s’intéresse ce mois-ci aux baleines bleues.

L’homme face à la nature. Les mutations écologiques nous invitent à penser le rapport de l'homme à la nature. Peut-on dépasser la dichotomie nature/culture ? Quels sont les contours d'une anthropologie de la nature ? L’homme n’existe pas en lui-même, mais bien dans, avec et par son environnement. Un nouveau chapitre de l’histoire de la Terre s’est-il vraiment ouvert ? Le milieu du XXe siècle marque le début de ce que les spécialistes du changement global nomment la" grande accélération" , celle de la démographie, de la croissance économique, de la technique, de la consommation… Cette grande accélération, c’est aussi celle qui touche notre planète façonnée pendant des centaines de milliers d’années par les hommes.

La nature est une œuvre d'art, et l'homme n'est qu'un arrangeur de mauvais goût. Une conférence enregistrée en mai 2016. Pierre-Yves Condé, professeur en science politique.