background preloader

Sécurité Routière

Facebook Twitter

Petition - NON à la baisse des limitations de vitesse. Le «M. Contravention» fait payer ses PV par l'administration. Radars automatiques : Jean-Jacques Debacq, le "Monsieur PV", ne payerait pas les siens. "Dans la fraude, il y a la fraude dans la fraude (…).

Radars automatiques : Jean-Jacques Debacq, le "Monsieur PV", ne payerait pas les siens

L'infraction routière est déjà une fraude d'une certaine manière, mais il y a celui qui non seulement est pris mais veut essayer d'échapper à la sanction. " C’est ainsi que s’exprimait le 2 juillet dernier le préfet Jean-Jacques Debacq, directeur de l’Agence Nationale de traitement automatisé des infractions (Antai). L’agence qui gère les PV émis par les radars automatiques. Problème, selon les révélations du journal en ligne Mediapart, ces paroles seraient celles d’un expert... Pas de perte de point non plus D'après des documents que le site fondé par Edwy Plenel a pu consulter, de fin 2010 a l’été 2013, le préfet aurait fait payer une douzaine d’amendes pour un montant total de près de 700 euros à son administration, c’est à dire par le Trésor Public, c'est à dire par tous les Français, donc.

La réglementation régissant les radars. Un décret du 3 janvier 2012 interdit les avertisseurs de radar comme les détecteurs de radar Un décret de la sécurité routière N°2012-3 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2012 vient modifier l'article R413-15 du code de la route qui prohibait déjà les détecteurs de radar en interdisant dorénavant la possession, le transport et l'utilisation des « avertisseurs de radars ».

La réglementation régissant les radars

Ce décret aggrave les sanctions visant l'usage ou la possession de tels appareils en faisant passer le nombre de retrait de points du permis de conduire de deux à 6. Indiquons également que la contravention pour une telle infraction est de 1500 euros d’amende. De plus cette infraction peut entrainer des peines complémentaires telles : la suspension, pour une durée de trois ans au plus du permis de conduire, la confiscation du véhicule, lorsque le dispositif qui a servi ou était destiné à commettre l'infraction est placé, adapté ou appliqué sur un véhicule.

Les GPS et autres smartphones sont-ils illégaux ? Nicolas Sarkozy et Gilles de Robien contrôlés en excès de vitesse - Vidéo Ina. Discussion:Radar automatique en France. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Discussion:Radar automatique en France

Perte de l'historique[modifier | modifier le code] Semnoz, il aurait été bien que l'on puisse suivre l'historique. Désolé du fait, mais au départ il s'agissait d'une nouvelle sous-page donc avec l'historique sur la page principale. En fait, si je comprends bien, maintenant, tu as renommé une version ancienne de la page principale, ce qui t'as permis de récupérer l'historique, mais par contre il est perdu sur la page mère. Donc de tout façon il y a quand même perte de l'historique quelque part. Nouvelle perte[modifier | modifier le code] --TaraO 2 octobre 2007 à 12:28 (CEST) Pourrait-on savoir la nature du texte sous droit d'auteur ? Il s'agissait de l'ajout de Bullseye (d · c · b) copié du site (le premier §).

Et cela contraint de supprimer les autres contributions ? ABD - One Third? L’arnaque de la répression routière : tuer plus pour payer plus. France L’arnaque de la répression routière : tuer plus pour payer plus Beaucoup de Français supposent qu’en installant des radars partout, nos dirigeants ont à cœur de nous protéger, d’assurer notr«sécurité».

L’arnaque de la répression routière : tuer plus pour payer plus

D’autres pensent aussi que l’argent des radars sert à renforcer la sécurité routière, à payer la police ou les routes. On est bien loin de la réalité. (…) lorsque vous vous faites flasher, vous alimentez la cash-machine la plus juteuse depuis l’invention de Las Vegas… Où d’énormes entreprises privées encaissent des bénéfices gigantesques sur votre dos. Quant au mythe de la «sécurité» grâce aux radars, parlons-en ! Lorsqu’on regarde la courbe de la mortalité routière, avant et après l’installation des radars automatiques, on s’aperçoit que la baisse du nombre de tués sur la route n’a rien à voir avec les radars. Pire : Video business de la sécurité routière.

Tout ce que vous devez savoir sur (pour accéder directement à la Consultation Nationale sur la Sécurité Routière, cliquez ici ) Comme beaucoup de conducteurs, vous vous êtes peut-être déjà fait flasher par un radar dans un endroit qui, de toute évidence, n'avait rien de dangereux. Peut-être même avez-vous fait l'expérience d'un excès de zèle manifeste des forces de l'ordre, sans que vous en compreniez vraiment la raison. La communication des pouvoirs publics affirme que ce système ultra-répressif permet de faire baisser la mortalité routière.