background preloader

Vision

Facebook Twitter

Many Of The Eye’s Color-Sensing Cells Code For…Whiteness. Scientists have for the first time pinpointed individual color-sensing cells in the eyes of living people and turned them on.

Many Of The Eye’s Color-Sensing Cells Code For…Whiteness

It turns out that many of these cone cells actually don’t help us see color, the team reported today in the journal Science Advances. The scientists used flashes of light to stimulate 273 cone cells in the eyes of two men, and asked them to describe what colors they saw. Some cone cells reliably signaled colors, but others caused the men to perceive a sensation of whiteness. This indicates that the brain handles information about color separately from brightness and form. The backs of our eyes, or retinas, are filled with light-sensitive cells called rods and cones.

In bright light, cones must therefore take the lead on both color and black and white vision, he says. “What we discovered is that a large portion of the M- and L-cones, when activated alone produce white sensations,” Schmidt says. These different groups remained steady over time. Le cannabis à l'origine de troubles oculaires ? Pertes de mémoire, diminution de la douleur, ralentissement des mouvements… Les effets du cannabis sont nombreux et de mieux en mieux compris.

Le cannabis à l'origine de troubles oculaires ?

Pour la première fois, un lien entre cette substance et des troubles oculaires a été mis en évidence : "la consommation régulière de cannabis perturbe fortement le fonctionnement de la rétine, en ralentissant la réponse des cellules à la lumière", résume l'équipe du Centre psychothérapique de Nancy à l'origine de cette découverte dans la revue JAMA Ophtalmology. Les cellules de la rétine mettent 10 millisecondes de plus à réagir Les chercheurs ont comparé la vision de 28 consommateurs réguliers de cannabis depuis un an (7 joints par semaine), âgés de 22 ans en moyenne, à celle de 24 personnes non-fumeuses.

Après avoir répondu à un questionnaire sur leur usage de stupéfiant et leur état de santé, passé des tests de mémoire et d’attention, ainsi qu'un examen urinaire, les volontaires ont été soumis à un électrorétinogramme. ► LA LUMIÈRE. Voici l'explication scientifique derrière les images de stéréogrammes dans les livres « Magic Eye » ! Vous souvenez-vous des livres Magic Eye qui faisaient fureur dans les années 1990 ?

Voici l'explication scientifique derrière les images de stéréogrammes dans les livres « Magic Eye » !

Ces livres présentant des images d’autostéréogrammes, nous montrant de véritables messages cachées dans les images présentes dans le livre ? The Secret in their Eyes. Rétines artificielles : on y voit plus clair. Retrouver la vue.

Rétines artificielles : on y voit plus clair

Voilà un rêve qu’aimeraient toucher les 45 millions de personnes à travers le monde qui souffrent de cécité. Pour certaines personnes aveugles, ce rêve pourrait devenir réalité grâce aux prothèses rétiniennes. Développé depuis une dizaine d’années, ce dispositif permet aux patients qui souffrent d’une dégénérescence des cellules photoréceptrices de la rétine de percevoir des signaux lumineux sous forme de taches (les phosphènes). Mais l’image restituée est encore loin d’être précise. Une équipe du CNRS en collaboration avec des chercheurs du CEA, de l’Inserm, de l’AP-HM et de l’Université d’Aix-Marseille a identifié les facteurs qui permettraient d’optimiser les prothèses et ainsi, améliorer la qualité de vie des patients. En temps normal, les rayons lumineux entrent dans l’œil, traversent la cornée et le cristallin, puis sont projetés en une petite image inversée sur la rétine. L’œil humain semble détecter un photon unique.

L’œil humain serait-il un extraordinaire photodétecteur ?

L’œil humain semble détecter un photon unique

C'est ce que suggère une nouvelle étude. © Voronin76, Shutterstock L’œil humain semble détecter un photon unique - 2 Photos Quelques études avaient déjà établi qu’un œil humain peur repérer des flashes de cinq à sept photons. Il y a environ un an, une équipe de chercheurs de l’université de l’Illinois (États-Unis) — sans pour autant publier ses résultats — montait le record à seulement trois photons. Des chercheurs dévoilent une carte du cerveau d'une précision inégalée. Une équipe internationale de neurologues, d'ingénieurs et de spécialistes en informatique a annoncé avoir établi une nouvelle cartographie du cerveau humain, dont le degré de précision est inédit.

Des chercheurs dévoilent une carte du cerveau d'une précision inégalée

Les chercheurs, dont les travaux sont publiés mercredi 20 juillet 2016 dans la revue scientifique Nature, ont cartographié 180 régions distinctes du manteau extérieur (ou cortex), soit plus du double de celles déjà connues. "Ces nouvelles connaissances (...) devraient permettre d'expliquer comment notre cortex a évolué et le rôle de certaines zones", a commenté Bruce Cuthbert, directeur de l'Institut américain de la santé mentale, qui a cofinancé les recherches.

Une carte du cerveau datant de 1909 toujours utilisée Cette découverte pourrait contribuer à rendre encore plus précise la chirurgie du cerveau, a-t-il souligné. L'étude identifie "avec un taux de détection d'environ 97%", 97 nouvelles zones du cortex cérébral, qui comprend la fameuse matière grise. 22 pictures you need to look at twice. Photo > L'échiquier d'Adelson et son cylindre vert. SVT - 1ères L ES S - Couleurs et évolution 2. SVT - 1ères L ES S - Couleurs et évolution 1. Quand t'étudies @dirtybiology et @epenser en cours d'svt 1ereS.