background preloader

Sciences cognitives

Facebook Twitter

Communauté de Pratique Animer. Les écrans, le cerveau et... l'enfant. Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation. Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ?

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation

Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années. Et sur lesquelles je voudrais échanger avec vous au cours d’une nouvelle série d’articles. Six exercices pour améliorer sa mémoire. Votre cerveau, fidèle serviteur ne retiendra des informations que si vous avez l'intention de les utiliser.

Six exercices pour améliorer sa mémoire

En outre, il enregistre ce que votre corps perçoit, d'où l'importance de repérer celui des cinq sens auquel vous êtes le plus sensible. Sachez que l'auditif a de la chance, il retient tout dans sa mémoire "échoïque" (du mot écho). Et que la mémoire visuelle ou "iconique" (du mot icone) est plus facile à développer. Six exercices faciles à pratiquer chez soi ou au bureau pour vous entraîner : 1- Se souvenir d'un lieu, d'un visage: les quatre regards. Sept trucs malins pour entretenir sa mémoire. Qui n'a jamais eu un nom "sur le bout de la langue"?

Sept trucs malins pour entretenir sa mémoire

Qui n'a jamais laissé une consigne aux oubliettes ? Qui n'a jamais cherché ses clefs? C'est agaçant ou handicapant. Pour garder un cerveau en pleine forme, outre l'entraînement, il s'agit de mener une vie sociale riche et diversifiée.

Neuro Science

Marcher pour mieux apprendre. Je viens de m’acheter le livre « Les 12 lois du cerveau » de John Medina et je le trouve génial.

Marcher pour mieux apprendre

J’ai lu rapidement le premier chapitre et j’avais envie de partager avec vous. Voici un aperçu de la table des matières Saviez-vous que le cerveau humain ne peut pas activer simultanément plus de 2% de ses neurones ? Cela puiseraient tellement dans vos réserves de glucose que vous en perdriez connaissance. Les 4 étapes de l'apprentissage (et comment bien les gérer)

Pédagogie Montessori. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori est une méthode d'éducation dite ouverte, par rapport aux méthodes dites fermées ou traditionnelles, telle que l'enseignement mutuel. Sa pédagogie repose sur l'éducation sensorielle et kinésthésique de l'enfant. Dans la pédagogie Montessori, l'éducation est considérée comme une « aide à la vie »[1][réf. incomplète]. La métacognition. Les intelligences multiples : comment sommes-nous intelligents ? L’intelligence ne dépend pas des notes à l’école.

Les intelligences multiples : comment sommes-nous intelligents ?

Certains enfants ont des talents insoupçonnés et étonnants alors même qu’ils sont en échec scolaire. Pourquoi appeler intelligent quelqu’un qui est doué pour les chiffres, et utiliser un autre terme pour quelqu’un qui serait meilleur dans le traitement d’informations spatiales ou plus efficace dans les relations avec les autres ? 12 stratégies de mémorisation... pour réactiver les informations efficacement. Pour mémoriser de nouvelles informations, certains facteurs comme la répétition, les images mentales, les associations, le jeu et l’imagination sont très importants. 1.L’exagération Plus on exagère la représentation d’une chose dans nos images mentales, mieux on les mémorise.

12 stratégies de mémorisation... pour réactiver les informations efficacement

Cela peut passer par des images visuelles (des énormes objets, des chiffres gigantesques…), des gestes (avec es bras pour représenter un énorme atome par exemple) ou les images auditives (faire une grosse voix, donner le plus de détails possibles…). 2.La pensée positive On apprend mieux quand on se sent mieux. Kevin Finel, conférencier et enseignant spécialisé en hypnose, propose une manière de tirer profit du fonctionnement du cerveau pour apprendre plus efficacement, basée sur les ancrages positifs volontaires. Apprendre à apprendre : Se connaitre soi-même. 1.

Apprendre à apprendre : Se connaitre soi-même

SE CONNAITRE SOI-MÊME : pour s'engager dans l'action L'apprentissage ne peut être efficace que si l'apprenant s'y engage activement, c'est un point essentiel. Cette action va s'engager à partir de nos représentations, qui fondent notre expérience et nous constituent, et à partir desquelles nous allons penser, faire des choix, agir. C'est pourquoi il est utile de les interroger dès le début de la démarche d'apprentissage, d'accepter si nécessaire de les modifier, de les faire évoluer, afin de lever des sources de difficultés potentielles et insoupçonnées. Il importe de prendre conscience également de nos perceptions émotives et affectives, car elles influencent notre engagement dans l'apprentissage, de sorte qu'elles peuvent le freiner, voire même le bloquer, ou au contraire le favoriser.

Cette action a ensuite besoin d'un moteur, c'est la motivation. Apprendre à apprendre (1/4) : deux modes d’apprentissage. Comment apprenons-nous ?

Apprendre à apprendre (1/4) : deux modes d’apprentissage

Les neurosciences, les sciences cognitives, mais aussi le quantified self et bon vieil empirisme nous ont-ils fait progresser dans notre compréhension des mécanismes de l’apprentissage ? Et s’agit-il de pures découvertes théoriques ou sont-elles applicables à la salle de classe ou à chacun d’entre nous ?

Même le plus fameux des MOOCs, Coursera, s’est intéressé à la question et propose maintenant un cursus « Apprendre à apprendre« . A sa tête, on trouve un neuroscientifique connu, Terrence Sejnowski et surtout Barbara Oakley, auteur d’un excellent livre sur l’apprentissage des sciences, A Mind for Numbers. Créer de bonnes habitudes de mémorisation.

©stockxpert_orla Vous savez quoi ?

Créer de bonnes habitudes de mémorisation

Le principal problème avec les techniques de mémorisation, c’est de s’en rappeler ! Sérieusement, il existe quantité de méthodes et d’exercices pour stimuler la mémoire, mais si vous ne prenez pas l’habitude de les utiliser, vous allez les oublier… Quelle que soit la mnémotechnique, vous devez faire un effort conscient pour l’appliquer jusqu’à ce qu’elle devienne automatique. C’est comme cela qu’on développe sa mémoire. Comment devenir un apprenant top niveau (5 stratégies d'apprentissage essentielles) Les 12 lois du cerveau. Phrase-résumée de “Les 12 lois du cerveau” : Un neuroscientifique clair et pragmatique nous fait partir à la conquête des découvertes récentes sur le fonctionnement du cerveau humain pour mieux nous comprendre et vivre une vie meilleure. Ce livre a été édité en version originale en 2008, sous le titre Brain Rules, et fait partie du Personal MBA. En France, il est paru en novembre 2010, traduit de l’anglais (Etats Unis) par Sabine Rolland chez LEDUC.S éditions (300 pages).

Note : cette chronique est une chronique invitée écrite par Patrick Boutain du blog Mémoire facile dans lequel il vous apprend à améliorer votre mémoire. Styles d’apprentissage : la typologie de Kolb. Beaucoup d’encre a coulé au sujet des styles d’apprentissage. Vous aurez sûrement l’occasion de constater que votre apprenant a de la difficulté à saisir des concepts qui paraissent fort simples.

Il est fort probable qu’il ait un style d’apprentissage différent du vôtre et que vos stratégies d’apprentissage s’avèrent inefficaces pour lui. Les recherches dans le domaine de l’enseignement nous démontrent qu’on a tendance à enseigner en se basant sur notre propre style d’apprentissage. Or, si notre apprenant n’a pas le même style d’apprentissage que nous, il y aura des difficultés à l’horizon.