background preloader

Courants pédagogiques

Facebook Twitter

Pédagogie de l´activité (Taurisson) — EduTech Wiki. Produire/discuter Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production. Etat:libre Dépôt final Déposez votre travail en créant une page à son nom ci-dessous Production 1Non disponible Production 2Non disponible 1 Introduction “La pédagogie de l’Activité consiste à organiser la classe pour que les élèves travaillent en petits groupes hétérogènes, de façon autonome, pour réaliser des productions variables conduisant à l’acquisition de compétences, le plus souvent transdisciplinaires. Il s'agit d'une pédagogie et d'un outillage principalement développé par Taurisson (2005). 2 Contexte 2.1 Raison d'être «Nous en sommes arrivés à la pédagogie de l'activité à force de surmonter les difficultés que nous rencontrions en voulant évoluer vers une pédagogie plus active, et plus conforme à nos conceptions de l'apprentissage. 2.2 Acteurs 2.3 Méthode de développement Pour les outils: Une démarche de terrain et du terrain.

Voici en résumé les pas de la démarche pour construire une séquence pédagogique: La figure de James Guillaume et la question de l’émancipation par les savoirs. Le 22 mars 2017, à l’occasion du Printemps du Maitron organisé à la Sorbonne en l’honneur du fameux Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, le Maitron, j’ai eu l’occasion d’évoquer la figure de James Guillaume. Les enregistrements des interventions sont tous disponibles en ligne, mais la transcription reproduite ci-dessous fournit les références des citations. Je remercie infiniment les organisateurs de ce printemps du Maitron qui m’ont fait l’honneur de m’inviter à parler de James Guillaume et d’émancipation par les savoirs. Si je suis le seul parmi les intervenants de cet après-midi à être affublé d’une indication de nationalité, c’est peut-être aussi parce que je vais évoquer la figure d’un compatriote qui traversait les frontières.

C’est d’abord Jean Maitron lui-même qui a rédigé la notice James Guillaume du Maitron, complétée plus tard par Marianne Enckell. La seconde formule qui peut être associée au parcours de James Guillaume, c’est celle de compagnon de route. Questions de classe(s) Il existe de très nombreuses vidéos de Paulo Freire (reportages, interviews et conférences filmées) en portugais, en espagnol et en anglais. Très peu de documents audiovisuels sont disponibles en français. Nous avons répertorié quatre films que nous aimerions mieux faire connaître et diffuser auprès du public francophone. Paulo Freire, ce chercheur de vérité, réalisé par Olympe Ollivier et Pierre Chaigneau, éditions Polynôme-Unesco, série "Les Bâtisseurs", Paris, 1991 (50 minutes).Présentation : “Après un bref aperçu sur la réalité brésilienne d’aujourd’hui, Paulo Freire nous raconte les moments forts de sa vie : son enfance, ses apprentissages, ses expériences, ses maîtres, son exil, sa vie politique et éducative, son exil, sa vie politique et éducative, et enfin, son amour de la vie.

Ce récit a pour décor la ville de Sao Paulo, la Préfecture municipale où Paulo Freire est Secrétaire à l’Éducation, le décor familial, les quartiers de la mégapole. §. Site de Philippe MEIRIEU : L'EDUCATION EN QUESTIONS. 26 films de 13 minutes chacun... Chaque film croise les apports d'une grande figure de la pédagogie avec les questions que se posent au quotidien les praticiens de notre temps. Repères historiques, questions philosophiques et travaux pédagogiques avec des élèves tissent ainsi un "paysage réflexif" qui permet de s'interroger sur les grandes questions de l'éducation et la manière de les affronter aujourd'hui à la lumière de l'histoire de la pédagogie... Ainsi, dans chaque film, on "entre" dans l'oeuvre d'un ou d'une grande pédagogue (sans prétendre, bien sûr, être exhaustif), on voit travailler des maîtres et des élèves sur des thématiques qui se réfèrent à leurs apports et on s'interroge sur les principaux défis éducatifs...

Outils d'information, de culture, de réflexion, chaque film est aussi un outil de formation qui peut être utilisé dans le cadre d'une réflexion individuelle ou collective. Attention ! Cliquez sur le nom de l'auteur pour visionner le film. PublicationKorczak fr. James Guillaume et la pédagogie de l’émancipation. Par son parcours singulier et méconnu, l’internationaliste suisse James Guillaume (1844-1916) a été un théoricien et un passeur des idées pédagogiques progressistes, en particulier l’éducation intégrale issue du monde socialiste et libertaire. Attentif à l’histoire de la Révolution française et de ses projets émancipateurs, il a contribué d’une manière très significative à l’édification des fondements théoriques de l’École de la Troisième République française. L’expérience de l’internationalisme, puis la théorisation de l’École républicaine Né à Londres, James Guillaume adhère à l’Association internationale des travailleurs (AIT) avant de devenir l’un des dirigeants de la Fédération jurassienne.

Proche de Bakounine, il dirige cette fédération antiautoritaire à partir de 1872 et la rupture avec le Conseil général de l’AIT sous l’influence de Karl Marx. Émergence de la notion d’éducation intégrale « L’enfant n’est la propriété de personne, il s’appartient à lui-même […] » (p. 39) Conférence de Célestin Freinet à Dijon en 1956. Raccourci vers le contenu principal de la page Accueil Conférence de Célestin Freinet à Dijon en 1956 Dans : une conférencePour les enseignantsson Novembre 1956 Auteur : Célestin Freinet Contact | Mentions légales | Soutien Éducation Nationale, Jeunesse et Sports | Réalisé par le Chantier des Outils Informatiques de l'ICEM avec Drupal.

Questions de classe(s) José Carlos Libâneo est un des importants penseurs brésiliens contemporains de l’éducation. Dans un entretien à la revue Penser a Pratica en 1998, il revient sur certaines des idées qu’il a développé au cours de son travail et sur certaines de ses positions en matière pédagogique. Il effectue en particulier une critique du constructivisme en pédagogie à partir de la pédagogie critique.

La première critique renvoie au psychologisme. Le constructivisme est une théorie psychologique et ne tient pas compte de la dimension sociologique dans l’enseignement. PP : Vous continuez à valoriser l’école dans ce moment de crise de l’éducation. Libâneo : Je propose quatre objectifs pour l’école d’aujourd’hui. Le premier d’entre eux est le fait de préparer les élèves pour le processus de production et pour la vie dans une société techno-scientifique-informationnelle. Le troisième objectif est la formation à une citoyenneté critique et participative.

Le quatrième objectif est une formation éthique. Vers un enseignement efficace des matières structurées - Un modèle d'action inspiré par le bilan des recherches processus-produit. Barak Rosenshine In Marcel CRAHAY et Dominique LAFONTAINE, L’art et la science de l’enseignement, Éditions Labor (coll. Éducation 2000), p. 81-96, 1986 Télécharger le document Parmi les recherches sur les relations entre l'enseignement et le rendement des élèves, on distingue trois périodes.

Les travaux de la première période, tels ceux d'A.S. La seconde période débute dans les années cinquante, avec les travaux de N. Les recherches de la seconde période, dite “interactive”, sont bien vivantes et se poursuivent ; certaines des études accomplies depuis 1973 ont produit des résultats encourageants. Les recherches de cette troisième veine ont permis de définir un style pédagogique particulièrement bien adapté à l'enseignement de matières bien circonscrites ou d'habiletés caractérisées par des comportements observables. Elle est issue de recherches consacrées à la lecture et la mathématique dans des écoles urbaines fondamentales ou dans le secondaire inférieur. A. B. C. A. B. C. 1. 2. 3. 4. Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages. Ce que dit le prescrit Le référentiel de l'Éducation prioritaire (« enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun »), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ».

Nombre de modalités sont recommandées au fil des pages : expliciter des techniques, des pratiques, des attentes, des règles, des stratégies, des démarches, des savoir-faire, des implicites dans la compréhension des textes, des connaissances préalables aux apprentissages... Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ?

Des cadres théoriques différents Depuis quelques années, le vocable « pédagogie explicite » est utilisé par plusieurs courants de recherche au risque de malentendus : Les savoirs scolaires ne sont pas une somme de connaissances à accumuler dans la tête des élèves. Freinet et/ou Montessori ? - à tâtons. Freinet et Montessori : un même matérialisme pédagogique mais deux conceptions distinctes de la liberté.

Comment Célestin Freinet et Maria Montessori envisagent-ils la liberté de l'enfant ? Plutôt que de comparer les deux corpus, j’ai choisi un raccourci : étudier le jugement de Freinet lui-même sur son illustre devancière. J’aurais souhaité étudier le jugement réciproque de la pédagogue italienne, mais je n’ai pas trouvé de sources sur cette question. Célestin Freinet appuie le jugement d’Adolphe Ferrière qui loue Montessori d’avoir « appliqué la première la méthode de choix libre de l’enfant ». « D’autres, avant Mme Montessori, avaient vu le rôle que devait jouer la spontanéité dans une éducation bien comprise.

Mais nul n’avait encore réalisé une liberté aussi complète dans une classe pourtant nombreuse ».[1] Il affirme que : Mais la pédagogue italienne prétend avoir fondé scientifiquement son matériel de telle manière qu’il apparait définitif. Conférence de Philippe Meirieu " De l'enfant-consommateur à l'enfant-citoyen : quelle éducation? ". 3ModelesEnseignement. L'actualité du “Maître ignorant” : entretien avec Jacques Rancière, réalisé par Andréa Benvenuto, Laurence Cornu et Patrice Vermeren à Paris le vendredi 24 janvier 2003. Question : Le nom de Joseph Jacotot est évoqué dans La Nuit des prolétaires (Paris, Fayard, 1981), et puis à l’occasion d’un colloque public organisé au Creusot, les 6 et 7 octobre 1984, par le Collège international de philosophie, colloque publié ensuite sous le titre Les Sauvages dans la cité.

Auto-émancipation du peuple et instruction des prolétaires au XIXe siècle (Seyssel, Champ Vallon, 1985). Jacotot devient le personnage philosophique central du Maître ignorant sous-titré Cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle (Paris, Fayard, 1987). Auparavant, il y a eu Le Philosophe et ses Pauvres (Paris, Fayard, 1983) et le numéro spécial de la revue Les Révoltes logiques se donnant pour cible la sociologie de Pierre Bourdieu (L’Empire du sociologue, Paris, La Découverte, 1984). Nos premières questions sont tout à la fois : quel est le contexte ? Or les deux positions étaient d’accord sur un point fondamental, celui qui définit en général l’idéologie “progressiste”. J.? J.? J.? J.? J.?

J.?