background preloader

Autres liens

Facebook Twitter

Cyberdependance. Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années.

Cyberdependance

Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes. La démarche des deux sexes, vis-à-vis d'Internet et de son utilisation, est cependant très différente. Les hommes cyberdépendants recherchent beaucoup de site reliés à la pornographie, à l'érotisme, aux rencontres affectives avec un aboutissement dans la sexualité. Les femmes s'informent davantage et recherchent des relations vraies.

Cyberdépendance, addiction à internet - Débats. Comment devient-on accro au numérique ? Les nouvelles technologies sont partout au point qu'on ne peut pas y échapper, ou presque.

Comment devient-on accro au numérique ?

Ainsi, entre usage régulier et vraie addiction au numérique, la frontière est mince. Premier épisode de l'addiction numérique, demain : Comment s'en sortir. Nouvelles addictions Les nouvelles technologies sont de plus en plus performantes et intrusives Crédit Reuters Ajouter au classeurSuivre ce contributeurLecture zen Intéressé par cet auteur ? Nouvelles addictions et virtualité à l'adolescence. FUN - @ddict ? Un MOOC collaboratif sur nos usages du numérique. Le numérique est désormais partout.

FUN - @ddict ? Un MOOC collaboratif sur nos usages du numérique.

Pouvons-nous nous passer des écrans ? Sommes-nous addicts au numérique ? Comment se désintoxiquer d'une dépendance au numérique. Série addiction épisode 4 : une chaîne d'hôtel irlandaise propose un séjour sans internet : les clients déposent leurs smartphones et autres tablettes à l'accueil en début de séjour.

Comment se désintoxiquer d'une dépendance au numérique

Untitled. Digital detox, le jeûne des hyperconnectés. Pour répondre au malaise généré par une connexion permanente, centres de thalasso et hôtels spa ont ajouté le sevrage numérique à leur menu.

Digital detox, le jeûne des hyperconnectés

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Catherine Rollot. Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème. Publication étude sociétale : Individus connectés « Vie intérieure et vie relationnelle » Depuis 2004, la FFTélécoms confie aux chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication de Discours & Pratiques la réalisation d’études sociétales.

Publication étude sociétale : Individus connectés « Vie intérieure et vie relationnelle »

Psychopathologie du virtuel. Le jeu pathologique. Il t’est peut-être arrivé de jouer à des jeux de hasard et d’argent comme les jeux de cartes (le poker), les petits « tickets à gratter » achetés dans les bureaux de tabac, ou la fameuse roulette du casino.

Le jeu pathologique

Ces jeux divertissent et procurent de l’excitation et du plaisir. Si nous apprécions tous ces sensations, certains y prennent goût plus que d’autres, au point de développer une addiction… A partir de quand le jeu peut-il devenir problématique ? Concernant les jeux d’argent le premier risque est bien entendu de perdre plus d’argent que ce que l’on pourrait se permettre. Viewing Feed. Peut-on parler d’addiction aux nouvelles technologies. L’initiative de la « La journée sans Facebook » est un indice, parmi d’autres, d’une préoccupation grandissante autour des effets de l’usage abondant de certains services ou outils numériques.

Peut-on parler d’addiction aux nouvelles technologies

Le succès actuel de la notion de « binge watching » qui indexe la visualisation de séries télévisées sur la consommation excessive et répétée d’alcool en est un autre signe. Jeunes et médias. Compte rendu de réunion de l'office parlementaires d'évaluation des choix scientifiques et technologiques. Présidence de M.

Compte rendu de réunion de l'office parlementaires d'évaluation des choix scientifiques et technologiques

Bruno Sido, sénateur, Président et de M. Jean-Yves Le Déaut, député Premier vice-président Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques Jeudi 21 février 2013 Présidence de M. La séance est ouverte à 14 h 30 - Audition publique, ouverte à la presse, sur le risque numérique Première table ronde : la sûreté numérique dans la gestion courante Présidence de M. M. le président Bruno Sido. Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans.

Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ».

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans

D’internet à la cyberdépendance. Les addictions sans produit. Pour la grande majorité des joueurs, la pratique des jeux de hasard et/ou d’argent reste contrôlée et récréative, c’est à dire que le joueur accepte de perdre l’argent misé et qu’il ne joue pas pour se refaire. Les différences entre les jeux d’action, de stratégie ou de réflexion sont majeures. Ils suscitent des intérêts différents chez les joueurs. Certains jeux se jouent seuls ou à plusieurs, sur le même ordinateur ou à distance via Internet. Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dépendance ? — Enseigner avec le numérique.

Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...] «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin.

Ce sont plutôt les conséquences qu'il faut regarder: «Lorsque l'enfant décroche de la vie familiale ou scolaire, qu'il ne veut plus se lever le matin, qu'il abandonne ses activités sportives… Ce sont autant de signes d'alerte», explique le médecin. » Figaro.fr, 22/01/ Internet actu, 23/03/ espace-citoyen.be, 1012/