background preloader

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans
Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». Même si aucun calendrier n’est évoqué, l’exécutif songe déjà à la mise en place d’un programme de prévention afin de lutter contre l'excès de temps passé devant les écrans. Interrogée par un député au sujet du développement des addictions chez les jeunes, la ministre de la Jeunesse et des sports a annoncé cette semaine l’organisation prochaine « d'une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». « Une étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

http://www.nextinpact.com/news/84185-le-gouvernement-va-lancer-etude-sur-l-addiction-jeunes-aux-ecrans.htm

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Allez au contenu, Allez à la navigation 12 mars 2017 Recherche Recherche avancée Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d'information Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Repères ? Addiction aux jeux d'argent en ligne Question orale sans débat n° 1127S de M. François Marc (Finistère - Socialiste et républicain) publiée dans le JO Sénat du 07/05/2015 - page 1025 M.

2- Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. L'addiction à Internet: une nouvelle maladie?  Au moment où tous les individus sont connectés une question toute simple se pose. Où se trouve la frontière entre un usage répété et une addiction? Cette question n'est pas si facile. Le terme d'addiction est passé dans le langage usuel. Il appartient maintenant à la "pop-psychologie", la psychologie populaire. L'usage d'Internet appartient aussi au domaine professionnel, on peut y consacrer plusieurs heures, il ne s'agit pas d'une addiction.

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts..." Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation.

4- DONNEES: Insee L'internet de plus en plus prisé, l'internaute de plus en plus mobile Imprimer la page Vincent Gombault, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé En 2012, trois personnes sur quatre résidant en France métropolitaine ont utilisé Internet au cours des trois derniers mois, contre seulement 56 % en 2007. La fracture numérique se réduit entre catégories sociales : Internet touche la quasi-totalité des cadres depuis 2007 ; quatre ouvriers sur cinq l’utilisent en 2012, contre un sur deux cinq ans auparavant.

Progression du stress technologique et de l’overdose numérique – Le Mixer Le sujet du stress technologique ne me surprend pas du tout. Quand j’en ai parlé vers 2006 dans la rédaction de ZDNet, je me souviens ne pas avoir eu de suite un très gros succès ;-) Mais j’ai quand même consacré plusieurs articles au sujet, qui mérite toute notre attention. N’a t-il pas désormais une note Wikipedia à part entière, et même des sondages sur ce thème ? Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog. C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici. Bonne lecture !

5- RAPPORT: Sénat Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Narcolepsie Numérique : attention aux cas les plus graves Ils marchent en regardant leur portable. Ils se restaurent en photographiant ce qu’ils mangent. Ils mangent en ignorant leur vis-à-vis pour consulter leurs courriels. Ils discutent en se servant de leur téléphone. Ils téléphonent à vous faisant la conversation. Ils dorment leur portable ouvert à côté d’eux.

Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [2] [archive] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Le stress numérique concerne près d'un salarié sur trois [2].

6- ACTION: UNAF - Protéger les enfants des écrans, de tous les écrans En clôture de la semaine de sensibilisation aux dangers des écrans portée par la Ministre des familles et dont l’UNAF est partenaire à travers le dispositif PédaGoJeux, il est nécessaire de replacer le rôle de chacun dans cette mission de protection : parents, pouvoirs publics et professionnels… Une mobilisation pour protéger les enfants face aux écrans L’UNAF se réjouit que la question de la protection des enfants face aux écrans soit ainsi abordée de façon globale à travers toutes les pratiques (tv, jeux, ordinateurs, smartphone…). Pour l’UNAF, il est tout à fait pertinent de sensibiliser les parents dès le plus jeune âge de leur enfant. Cette démarche globale, préventive et positive, s’inscrit d’ailleurs pleinement dans la philosophie et les actions de l’UNAF. Cette campagne de sensibilisation a le mérite à la fois de soutenir les parents dans leur rôle éducatif et aussi de mobiliser les différents acteurs en responsabilité : Gouvernement, CNIL, CSA.

Questions à Jean-Charles Nayebi 1. Depuis quand observe t-on un phénomène de cyberdépendance ? A quelle vitesse ce problème se propage-t-il ? Le terme « addiction à Internet » a été utilisé pour la première fois à Toronto en 1996, lors du colloque de l’American Psychological Association (APA). À cette occasion, la psychologue américaine, Kimberly Young, présentant ses recherches dans un article intitulé « Internet Addiction : The emergence of a New Clinical Disorder », a démontré que certains consommateurs manifestent une dépendance à Internet, de la même façon que certaines personnes deviennent dépendantes de substances toxiques, de l’alcool ou du jeu.

Bonjour, Je suis ravie d'échanger avec vous sur cet article. Pour moi, cet article évoque le danger du numérique pour les jeunes et la menace que ce dernier constitue pour leur santé. Il met en avant ce nouveau comportement addictif au numérique (notamment à travers les jeux vidéos), comparé à une drogue . Le medecin Marc Valleur parle de « pathologie » mais souligne tout de même que les parents s’inquiètent souvent de manière exagérée et irrationnelle comparé à un réel danger potentiel. On peut donc se demander à travers les remarques de ce médecin, à partir de quel degré doit-on considérer qu’il y a un réel danger pour la santé et qu’il est nécessaire d’intervenir ? Par ailleurs, ce médecin souligne également la responsabilité des éditeurs qui rendrait les jeunes « accros » en précisant que l’addiction aux jeux est enclenchée par des conduites répétitives donc ces derniers doivent être complexes et intéressants pour ne pas générer l’addiction chez le jeune. Pour finir, comme beaucoup d'autres, cet article en appel également au rôle de l’éducation comme prévention à cette nouvelle drogue. Je trouve cet article pertinent, néanmoins, la tendance est visiblement d’associer aux jeunes l’addiction au numérique, ce qui n’est pas toujours le cas. by stefwebaddict Mar 6

Bonsoir, Merci pour cet article très intéressant. Tout en pointant le problème de l'usage intensif du numérique, il a pour originalité de penser les jeux d'une autre manière: plus complexes afin de stimuler l'imagination et diminuer une éventuelle addiction. Amandine by amandine_groupe1_psy Mar 3

Bonjour, Dans mon pearltrees, je cite l’hôpital Marmottan. Merci pour cet article qui vient compléter mes informations, je l'ai donc ajouté à mes collections. Bonne soirée by leparmentier_groupea_psy Feb 21

Bonsoir Merci pour cet article récent et pertinent. Certes il insiste sur la "dangerosité" des jeux vidéo mais il pointe également du doigt la dimension bénéfique de ces mêmes jeux si pensés et développés de manière intelligente et utilisés de manière raisonnée, le premier pouvant engendré le deuxième. Karine by karine_grouped_psy Feb 15

Cet article est écrit par Xavier Berne et publié le 31/102013 à 9 :41. Cet écrit explique pourquoi le gouvernement a lancé une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans. by leduc_groupea_psy Feb 14

Berne, Xavier. le-gouvernement-va-lancer-etude-sur-l-addiction-jeunes-aux-ecrans. [En ligne]. Publié le 31/10/13 Juillet 2013 [consulté le 20/03/15]. Disponible sur : Commentaire : Il s’agit d’un article écrit par Xavier Berne présentant une étude portant sur les conduites additives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent organisé par la ministre de la jeunesse et des sports Valérie Fourneyron (2013). Cette étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales. Elle est encore d’actualité (2013-2017) et s’inscrit dans le cadre du « plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives « 2013-2017 ». Cet article est intéressant car il offre des pistes de réflexions sur les possibilités d'améliorer l’éducation des adolescents aux nouveaux médias et au décryptage des images, ainsi que de développer la qualité des jeux. by frantz_groupe2_psy Mar 21

Related: