background preloader

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans
Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». Même si aucun calendrier n’est évoqué, l’exécutif songe déjà à la mise en place d’un programme de prévention afin de lutter contre l'excès de temps passé devant les écrans. Interrogée par un député au sujet du développement des addictions chez les jeunes, la ministre de la Jeunesse et des sports a annoncé cette semaine l’organisation prochaine « d'une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». « Une étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

http://www.nextinpact.com/news/84185-le-gouvernement-va-lancer-etude-sur-l-addiction-jeunes-aux-ecrans.htm

Related:  collaboration autour de la dépendance aux écransLes comportements additifs liées à l'usage du numériqueProduction collaborativeTravail collaboratifCyberdépendance

Comment devient-on accro au numérique ? Les nouvelles technologies sont partout au point qu'on ne peut pas y échapper, ou presque. Ainsi, entre usage régulier et vraie addiction au numérique, la frontière est mince. Premier épisode de l'addiction numérique, demain : Comment s'en sortir. Nouvelles addictions Les nouvelles technologies sont de plus en plus performantes et intrusives Crédit Reuters Ajouter au classeurSuivre ce contributeurLecture zen

Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique.

Définition par Wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction Misère de notre addiction numérique LE MONDE | • Mis à jour le | Groupe Marcuse Comment combattre la tyrannie de la surveillance? L'affaire Snowden, du nom de l'ex-consultant pour l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) à l'origine des fuites sur le programme de surveillance électronique, a révélé l'ampleur du contrôle des citoyens du monde entier. Peut-on parler d’addiction aux nouvelles technologies L’initiative de la « La journée sans Facebook » est un indice, parmi d’autres, d’une préoccupation grandissante autour des effets de l’usage abondant de certains services ou outils numériques. Le succès actuel de la notion de « binge watching » qui indexe la visualisation de séries télévisées sur la consommation excessive et répétée d’alcool en est un autre signe. La terminologie psychopathologique de l’addiction est aujourd'hui dans toutes les bouches : dans une enquête récente, nos interviewés se disent volontiers « addict » (à leur téléphone mobile, à facebook, à Twitter, aux séries télé…), de nombreux articles de presse fleurissent sur le sujet, des robinsonnades qui vantent les mérites de quelques mois « sans » ( internet, mobile, …) paraissent dans plusieurs pays (dont « J’ai débranché, Comment revivre sans Internet après une overdose », de Thierry Crouzet), et des études quantitatives mesurent désormais combien de français se déclarent « dépendants ». Agir contre soi

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions De quoi parle-t-on ? L'essor des mondes numériques modifie notre comportement. Nous leur consacrons plus de temps et sommes quasi en permanence face à un écran, connectés à internet : smartphone, tablette, ordinateur, console, tv, etc. Vous en doutez ? Si vous prenez le train, regardez autour de vous. La multiplication des écrans génère potentiellement des risques d’usage excessif. Sommeil : 14% des ados accros au téléphone et à internet la nuit Un nouveau mal moderne touche les adolescents : la dépendance technologique. L'ère des ultra-connectés frappent les plus jeunes... jusqu'en pleine nuit. C'est ce que démontre une étude menée en région parisienne sur 133 collégiens en 5e et 4e, révélée par Le Monde cette semaine (*). Selon l'enquête, 14% de ces adolescents se réveillent au milieu de la nuit pour jouer à des jeux sur Internet, 32% envoient des SMS et 25% surfent sur les réseaux sociaux (type Twitter, Facebook).

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique. En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits.

Serge Tisseron Posté par Serge Tisseron le 22 janvier 2012. Les écrans sont d’extraordinaires supports de divertissement et d’éducation... mais à condition de les découvrir au bon moment et dans de bonnes conditions. C’est pourquoi j’ai proposé en 2008 la règle « 3-6-9-12 »pour guider les parents sur ce chemin.

C’est grave docteur ? L’avis du psy - Second Life : vrai phénomène ou objet de dérives ? 3 questions à Thomas Gaon, psychologue clinicien en addictologie spécialisé sur les effets psychosociaux des jeux vidéo et membre de l’Omnsh (Observatoire des mondes numériques en sciences humaines). IDN : Que penser de l’engouement autour de Second Life ? T. G. : L’engouement est dû à un phénomène médiatique et commercial. Le but commercial de Second Life est prééminent (voir leur page d’accueil sur les chiffres du business et le développement de la mythologie avec l’histoire de cette allemande ayant gagné un million de dollars). Deuxièmement, les chiffres donnés pour les joueurs de Second Life sont extrêmement exagérés afin de provoquer un buzz médiatique que vous entretenez d’ailleurs avec cet article.

L'addiction à Internet: une nouvelle maladie?  Au moment où tous les individus sont connectés une question toute simple se pose. Où se trouve la frontière entre un usage répété et une addiction? Cette question n'est pas si facile. Le terme d'addiction est passé dans le langage usuel. Il appartient maintenant à la "pop-psychologie", la psychologie populaire. L'usage d'Internet appartient aussi au domaine professionnel, on peut y consacrer plusieurs heures, il ne s'agit pas d'une addiction. Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation.

Bonjour, Je suis ravie d'échanger avec vous sur cet article. Pour moi, cet article évoque le danger du numérique pour les jeunes et la menace que ce dernier constitue pour leur santé. Il met en avant ce nouveau comportement addictif au numérique (notamment à travers les jeux vidéos), comparé à une drogue . Le medecin Marc Valleur parle de « pathologie » mais souligne tout de même que les parents s’inquiètent souvent de manière exagérée et irrationnelle comparé à un réel danger potentiel. On peut donc se demander à travers les remarques de ce médecin, à partir de quel degré doit-on considérer qu’il y a un réel danger pour la santé et qu’il est nécessaire d’intervenir ? Par ailleurs, ce médecin souligne également la responsabilité des éditeurs qui rendrait les jeunes « accros » en précisant que l’addiction aux jeux est enclenchée par des conduites répétitives donc ces derniers doivent être complexes et intéressants pour ne pas générer l’addiction chez le jeune. Pour finir, comme beaucoup d'autres, cet article en appel également au rôle de l’éducation comme prévention à cette nouvelle drogue. Je trouve cet article pertinent, néanmoins, la tendance est visiblement d’associer aux jeunes l’addiction au numérique, ce qui n’est pas toujours le cas. by stefwebaddict Mar 6

Bonsoir, Merci pour cet article très intéressant. Tout en pointant le problème de l'usage intensif du numérique, il a pour originalité de penser les jeux d'une autre manière: plus complexes afin de stimuler l'imagination et diminuer une éventuelle addiction. Amandine by amandine_groupe1_psy Mar 3

Bonjour, Dans mon pearltrees, je cite l’hôpital Marmottan. Merci pour cet article qui vient compléter mes informations, je l'ai donc ajouté à mes collections. Bonne soirée by leparmentier_groupea_psy Feb 21

Bonsoir Merci pour cet article récent et pertinent. Certes il insiste sur la "dangerosité" des jeux vidéo mais il pointe également du doigt la dimension bénéfique de ces mêmes jeux si pensés et développés de manière intelligente et utilisés de manière raisonnée, le premier pouvant engendré le deuxième. Karine by karine_grouped_psy Feb 15

Cet article est écrit par Xavier Berne et publié le 31/102013 à 9 :41. Cet écrit explique pourquoi le gouvernement a lancé une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans. by leduc_groupea_psy Feb 14

Berne, Xavier. le-gouvernement-va-lancer-etude-sur-l-addiction-jeunes-aux-ecrans. [En ligne]. Publié le 31/10/13 Juillet 2013 [consulté le 20/03/15]. Disponible sur : Commentaire : Il s’agit d’un article écrit par Xavier Berne présentant une étude portant sur les conduites additives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent organisé par la ministre de la jeunesse et des sports Valérie Fourneyron (2013). Cette étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales. Elle est encore d’actualité (2013-2017) et s’inscrit dans le cadre du « plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives « 2013-2017 ». Cet article est intéressant car il offre des pistes de réflexions sur les possibilités d'améliorer l’éducation des adolescents aux nouveaux médias et au décryptage des images, ainsi que de développer la qualité des jeux. by frantz_groupe2_psy Mar 21

Related: