background preloader

Reseaux sociaux

Facebook Twitter

« 100 millions de vues » : Candide dans le monde (pas si) merveilleux de YouTube. Imaginez un Candide version 2.0 parti à la découverte du monde de YouTube.

« 100 millions de vues » : Candide dans le monde (pas si) merveilleux de YouTube

Car c’est bien au héros voltairien, aussi sympathiquement naïf mais in fine déterminé, que fait penser le film d’Itamar Rose, 100 millions de vues, plongée fascinante dans les rouages de cette plate-forme Internet de vidéos lancée le 23 avril 2005, devenue depuis une véritable machine à cash. Tout part d’un constat : réalisateur, avec son ami Yossi Atia, de vidéos satirico-politiques qui interrogent la société israélienne, l’Israélien Itamar Rose s’étonne de ne pas réussir à enflammer YouTube, alors que ses vidéos sont pourtant présentées au Centre Pompidou à Paris et à la Tate Modern de Londres – entre autres. L’algorithme de recommandation de YouTube critiqué pour sa mise en avant de contenus extrêmes. Passer, en quelques clics, d’une vidéo de courses de chevaux à celle de la reproduction de deux étalons ; suivre les recommandations de YouTube après le témoignage d’un homme révélant son homosexualité et se retrouver devant une série de vidéos homophobes ; laisser son enfant regarder un dessin animé sur un train et le retrouver devant des images d’accidents de la circulation.

L’algorithme de recommandation de YouTube critiqué pour sa mise en avant de contenus extrêmes

Publiés par la Fondation Mozilla, mercredi 16 octobre, ces témoignages font partie des vingt-huit histoires relayées par l’organisation – sur plus de 2 000 reçues – s’attachant à décrire les dérives du système de recommandation de YouTube, accusé de mettre en avant des vidéos complotistes, racistes, misogynes ou peu adaptées aux plus jeunes utilisateurs. Du combat de boxe aux émeutes urbaines « J’ai commencé à regarder un combat de boxe, puis d’autres combats dans la rue, raconte par exemple un témoin, dans l’une des expériences publiées par Mozilla. 2010-2019. Retour sur dix (incroyables) années d'évolution des réseaux sociaux - Jonathan Le Borgne. 2010-2019.

2010-2019. Retour sur dix (incroyables) années d'évolution des réseaux sociaux - Jonathan Le Borgne

Nous changeons de décennie. Dans le paysage des réseaux sociaux, le début des années 2010 s’apparente déjà à de l’histoire ancienne. L’utilisation personnelle comme professionnelle a depuis été constamment modifiée. L’Histoire rappelle que dans le monde des réseaux sociaux, ce sont les utilisateurs qui dictent les changements, au gré des pratiques et des usages. Les réseaux sociaux peuvent aussi faire du bien aux ados. Www.6mois.fr. Des moutons paissent, immobiles, à l’ombre des cheminées, dans une grise prairie de Mongolie- Intérieure.

www.6mois.fr

Les usines chimiques ont tellement pollué le sol qu’aucun animal ne peut plus s’y nourrir. Alors, sur cette terre pelée de Chine, les autorités ont posé des brebis en toc. L’image de ces statues dans un paysage sans soleil est l’une des plus puissantes prises par le photographe Lu Guang, témoin du désastre environnemental et humain en Asie. Les réseaux sociaux et la télévision amplifient la dépression des adolescents (mais pas les jeux vidéo) Instagram et les dysmorphophobiques, c'est «je t'aime moi non plus»

Temps de lecture: 9 min «Je sais qu’Instagram c’est cool et j’ai l’air de montrer que ça va, mais c’est souvent une énorme source de triggers [éléments susceptibles de heurter la sensibilité].»

Instagram et les dysmorphophobiques, c'est «je t'aime moi non plus»

En octobre 2018, la chanteuse Cœur de Pirate a révélé comment le réseau social agissait comme un amplificateur de son trouble dysmorphophobique. Un réseau social nocif pour l’estime de soi? Ados sur Instagram: enfin de la laideur dans ce monde filtré. Temps de lecture: 4 min Parmi les réseaux sociaux les plus populaires, Instagram détient un avantage indéniable: le clash et le cyberharcèlement y sont moins fréquents.

Ados sur Instagram: enfin de la laideur dans ce monde filtré

Cyber-harcelé(e)s: «On a créé de faux profils de moi sur des sites de rencontres et de faux comptes pour arnaquer des gens» Des photos de Romain ont été piratées pour arnaquer des gens sur le Net et diffusées à son insu sur des sites de rencontres.

Cyber-harcelé(e)s: «On a créé de faux profils de moi sur des sites de rencontres et de faux comptes pour arnaquer des gens»

Des personnes mal-intentionnées ont créé de faux comptes et de faux profils pour se faire passer pour lui. Romain est allé porter plainte à Paris en février 2017 pour signaler neuf cas d’usurpations d’identité. Facebook est-il devenu drôle ? Bienvenue chez les neurchis, ces machines à créer des mèmes. Les neurchis sont des groupes Facebook organisés autour de thématiques plus ou moins loufoques qui rassemblent pour certains des dizaines de milliers de membres.

Facebook est-il devenu drôle ? Bienvenue chez les neurchis, ces machines à créer des mèmes

Et donnent dans le même temps un coup de jeune au réseau social. Depuis un peu plus de deux ans maintenant, Facebook se fait envahir par ce qu’on appelle les « neurchis ». Si vous avez plus de 30 ans, il est fort probable que vous n’en ayez jamais entendu parler. Pourtant, ces groupes francophones rassemblent des dizaines de milliers d’adeptes, et pour beaucoup, ils sont en train de transformer Facebook en lieu virtuel du cool. Qui l’eût cru ? « Chineurs » d’Internet.

Snapchat reste le réseau social N°1 chez les jeunes, loin devant Facebook. La banque d’investissement Piper Jaffray réalise une étude d’ampleur pour mieux comprendre les usages et les préférences des jeunes générations (14-18 ans) aux USA, tous les six mois.

Snapchat reste le réseau social N°1 chez les jeunes, loin devant Facebook

Elle permet de connaître les marques de mode préférées des adolescents, leurs restaurants favoris, mais aussi leurs pratiques numériques. Vis-à-vis des réseaux sociaux, l’étude réalisée au printemps 2017 est formelle : face à la stratégie agressive d’imitation de Facebook, Snapchat fait mieux que résister. Instagram et Snapchat seraient les pires réseaux sociaux pour le bien-être des jeunes.

D'après les retours des utilisateurs de réseaux sociaux entre 14 et 24 ans, Instagram et Snapchat sont les pires applis en matière de bien-être et de santé mentale.

Instagram et Snapchat seraient les pires réseaux sociaux pour le bien-être des jeunes

En cause : le culte de l'image (souvent retouchée) et l'impression de ne pas bénéficier d'une vie aussi animée que celle d'autrui. De tous les réseaux sociaux à la mode, lequel exerce le pire impact sur le bien-être des adolescents ? Instagram est marqué de ce triste attribut — suivi de près par Snapchat — à en croire l’étude menée par la Royal Society for Public Health (RSPH), une association caritative britannique dédiée à la santé publique. Les sondés, 1 479 adolescents (ou jeunes adultes) entre 14 et 24 ans, devaient répondre à 14 questions concernant la santé et le bien-être (niveau d’anxiété, dépression, solitude…) sur ces plateformes pour attribuer une note à chacune. YouTube est considéré comme la plateforme à l’impact le plus positif sur la santé mentale, suivi par Twitter puis par Facebook.

Snapchat, Instagram: que font les 11-12 ans sur leurs réseaux sociaux préférés? Eux, ce sont les "social natives". La génération qui suit les "digital natives", nés avec le web. Ils sont nés avec les réseaux sociaux. Et ils les utilisent en masse, même s'ils n'en ont théoriquement pas encore le droit.

Eux, ce sont les moins de 13 ans. Ce mardi, l'agence de conseil en marketing Heaven a présenté les résultats d'une étude sur leurs usages des réseaux sociaux, en partenariat avec l'association Génération Numérique, qui intervient dans les établissements scolaires. Quelle est l'appli préférée des ados ? Snapchat, Youtube, Instagram. Adieu Facebook, les applications préférées des ados sont Snapchat, Youtube et Instagram. Une étude de l’association Génération Numérique sur les 11-18 ans nous en dit plus sur les usages numériques des adolescents. "On utilise beaucoup plus Instagram que Facebook", de jeunes ados expliquent leur rapport aux médias dans Question Médias. Dans le nouveau numéro de Question Médias, Murielle Berck se posait la question des jeunes et des médias. Comment informer les enfants et les ados ? Snapchat, Youtube, Instagram : top 3 des réseaux sociaux des 11-18 ans, devant Facebook.

Snapchat, Youtube et Instagram forment le top 3 des réseaux sociaux préférés des 11-18 ans. Facebook et Twitter arrivent bien après ! C’est le résultat d’une étude menée par l’association éducative Génération Numérique. Réseaux sociaux : la dangereuse tentation de l'entre-soi. Pariser a démontré que sur Facebook, notamment, le fil d’actualité était organisé de façon à voir en premier les publications des amis avec lesquels l’utilisateur interagit le plus. L’Assemblée nationale fixe à 15 ans l’âge minimal pour s’inscrire seul à un réseau social. L’Assemblée nationale a terminé l’examen, mercredi 7 février, en première lecture des articles du projet de loi sur les données personnelles. L’UE impose un contrôle parental sur les réseaux sociaux aux moins de 16 ans. Médias, réseaux sociaux et Internet : méfiance et discernement. 17 – Sociologie des réseaux sociaux – Pierre Mercklé.

Aujourd’hui paraît la troisième édition du livre que j’avais consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, et dont la première édition était parue en 2004 aux Editions de la Découverte, dans la collection « Repères ». Le livre avait alors été écrit dans un contexte particulier, celui de la montée, en France comme ailleurs, de l’analyse des réseaux à la fois comme nouveau corpus de méthodes pour les sciences sociales, et aussi comme nouveau paradigme, ambitionnant d’ouvrir une troisième voie « méso-sociologique » entre le holisme et l’individualisme méthodologique, et qui a pu aussi consister à opposer les réseaux sociaux aux classes sociales.

L’ambition de la sociologie des réseaux sociaux est donc de restituer aux comportements individuels la complexité des systèmes de relations sociales dans lesquels ils prennent sens, et auxquels ils donnent sens en retour. Que s’est-il donc passé au cours des dix dernières années, pour qu’on assiste à un tel retournement ? Les médias sociaux et l'enseignement: Service de soutien à la formation.