background preloader

Information

Facebook Twitter

Dans la tête d'un conspirationniste. La pandémie de la COVID-19 nous a fait réaliser beaucoup de choses… comme le fait que nous avons tous des conspirationnistes parmi nos amis et dans notre famille.

Dans la tête d'un conspirationniste

Il faut savoir que la pensée conspirationniste, on l’a tous à un certain degré. Ce sont en fait des mécanismes qui font partie du cerveau humain normal. Mais on ne devient pas tous des conspirationnistes pour autant, parce qu’on se raisonne et on constate que ça n’a pas d’allure. Chez les conspirationnistes, ce raisonnement normal n’arrive jamais, parce que ça fait partie de leur personnalité et de leur identité. Ils se perçoivent comme des « sceptiques », pensent être des champions de l’esprit critique, et doutent de tout. Je suis sérieux : vous ne pouvez absolument rien faire pour eux à part les ignorer, ou faire en sorte qu’ils aient le moins de visibilité possible. Ce qu’on PEUT faire par contre, c’est d’en parler et de s’éduquer sur la pensée conspirationniste. Le problème, à mon avis, vient du vocabulaire utilisé. Sept conseils pour ne pas se faire avoir par les représentations graphiques.

Peut-on avoir confiance dans un « camembert » ?

Sept conseils pour ne pas se faire avoir par les représentations graphiques

Un axe vertical doit-il forcément commencer à zéro ? A quel point une carte peut-elle être trompeuse ? LE MONDE | 22.05.2018 à 10h44 • Mis à jour le 22.05.2018 à 11h07 | Par Mathilde Damgé La grève des employés de la SNCF est aussi une bataille de communication, dans laquelle chaque élément compte. Et au cours des dernières semaines, il a été fréquent de voir passer des représentations graphiques qui ne respectaient pas les règles élémentaires en la matière, qu’il s’agisse d’erreurs ou d’une volonté de présenter les choses sous un jour particulier. 1.

Ces bâtons, qu’on appelle aussi histogrammes, sont censés représenter des rapports de grandeur. Il aurait fallu privilégier une représentation s’appuyant sur un axe des ordonnées à zéro, comme ici : Je fais la une. Rubrique Petit titre 1 Date / prix Etablissement Sur-titre Titreprincipal Légende.

Je fais la une

Les sites mensongers sont peu lus, mais ont un succès considérable sur Facebook. Les médias traditionnels attirent plus de lecteurs, mais l’écart est beaucoup moins net sur Facebook, selon une étude britannique qui exploite notamment les données du Décodex.

Les sites mensongers sont peu lus, mais ont un succès considérable sur Facebook

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat La prolifération des fausses informations est indéniable, mais il reste difficile d’en mesurer la portée exacte. Une étude publiée au début de février par l’institut Reuters de l’université d’Oxford tente d’éclairer le phénomène en y apportant des éléments d’analyse factuels. Sans grande surprise, les auteurs ont constaté que les grands médias traditionnels sont plus lus que les sources connues pour diffuser régulièrement des intox. Mais leurs analyses montrent également que ces dernières sont loin d’être confidentielles. L’étude de l’institut Reuters s’intéresse à la circulation des fausses informations en France et en Italie. Les outils en ligne du fact-checking. Les ateliers Info Intox de la Bpi.

L'atelier dure deux heures. Les élèves sont accueillis en semaine, de 10h à 12h, en dehors des heures d'ouverture du public. L'atelier se déroule dans les espaces, plus précisément dans l'espace presse / actualités. Les élèves ont chacun à leur disposition un poste informatique donnant accès à Internet et aux ressources en ligne de la Bpi. Après une courte présentation de la bibliothèque, les "animateurs-bibliothécaires" expliquent le fonctionnement des postes et présentent quelques ressources en ligne, jugées accessibles à un niveau collège. L'accent est mis particulièrement sur deux ressources payantes : Universalis et Europresse et sur l'encyclopédie Wikipedia dont on rappelle les principes.

La Bpi a mis au point une fiche de recherche encadrée pour guider et orienter les élèves. Les élèves disposent ensuite d'une heure de recherche par petit groupe. . → Pendant la recherche : Je me pose des questions sur les sources que je consulte, par exemple :Qui ? Affiches couleur pour la classe. Debunkers, démolisseurs, des rumeurs/hoax d’extrême droite. Websérie Décod'actu. Décod’actu une websérie de 36X2'30 réalisation : Olivier Malaponti et Grégoire Beaumont, Corner Prod animation : Maxime Chappet production exécutive : francetv éducation Cultiver l’envie d’apprendre avec francetv éducation La plateforme éducative de France Télévisions à destination des élèves, des parents et des enseignants accessible sur tablette, mobile et ordinateur propose des contenus textuels, audiovisuels et multimédias gratuits.

websérie Décod'actu

Elle produit et diffuse des formats diversifiés et innovants pour leur qualité éducative : articles, dossiers, vidéos, infographies, jeux ludo-éducatifs, web documentaires ou encore activités interactives. Elle favorise ainsi l’accès à la culture et aux connaissances, tout en facilitant l’accompagnement à la scolarité et à l’orientation. francetv éducation qui sommes-nous ?

Voir le clip de présentation. HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. La petite fabrique de l’intox - Google Slides. Serious game : Chasseurs d'infos - Francetv Éducation. Identification des sources, fiabilité de l'information par IMartin et JCBouniol by CLEMI Bordeaux on Prezi. Action Critique Médias - Observatoire des médias Action - Critique - Médias. Arrêt sur Images - Déconstruction des récits médiatiques. Les décodeurs : Toute l'actualité sur Le Monde.fr.