background preloader

TEMPS

Facebook Twitter

Podcast : Promenons-nous dans le temps, entre philosophie et physique. TELEPHONE - Le temps (Audio officiel) Juliette Gréco - Si Tu T'Imagines. Saturne de Brassens. Alain Chamfort - Le Temps Qui Court HQ. L'histoire de l'astronomie : les ères chronologiques. Une manière de classer les différentes ères qui ont pu être utilisées au cours de l'histoire ou qui sont encore en usage consiste à distinguer : Les ères instituées avant la date choisie pour la naissance de Jésus-ChristRentrent dans cette catégorie : l'ère de la fondation de Rome , qui part du 21 avril 753 ; l'ère des Séleucides, qui part de 312 av.

L'histoire de l'astronomie : les ères chronologiques.

J. -C., et semble dater des victoires de Séleucus Nicator; l'ère julienne (45 av. J. Les ères instituées après la naissance de Jésus-Christ.Il faut distinguer, parmi les ères instituées après la naissance de Jésus : a, celles dont le point de départ est antérieur à sa naissance; b, l'ère chrétienne, qui a pour point de départ la date supposée de la naissance de Jésus; c, celles dont le point initial est postérieur à cet événement. a.

A'. B. . Qu'après l'an 1000, quoiqu'il paraisse dans des chartes du IXe siècle, et même dans les chroniques antérieures. c. (à partir de l'an 33 de notre ère), de Dioclétien ou des martyrs, des Arméniens ( Asie Europe. Avis dexperts. F. Hartog. Régimes d’historicité. Présentisme et expérience du temps. 1Dans « Régimes d’historicité.

F. Hartog. Régimes d’historicité. Présentisme et expérience du temps

Présentisme et expérience du temps », François Hartog, historien et directeur à l’école des hautes études en sciences sociales à Paris, ne se propose pas d’expliquer les phénomènes historiques contemporains. Il les saisit de biais, et s’interroge sur les temporalités qui les structurent ou les ordonnent. L’auteur à observé la montée rapide de la catégorie du présent, jusqu’à ce que s’impose l’évidence d’un présent omniprésent, ce qu’il nomme « présentisme ». La notion de « régime d’historicité » peut s’entendre de deux façons : Dans une acception restreinte : comment une société traite de son passé ? 2La notion de « régime d’historicité » est conçue comme un outil heuristique, aidant à mieux appréhender, non le temps, mais principalement les moments de crise du temps, ici et là, quand les articulations du passé, du présent et du futur viennent justement perdre de leur évidence. Hartmut Rosa, Aliénation et accélération. Vers une théorie critique de la modernité tardive - revue ¿ Interrogations ?

Présentisme et éternalisme. En philosophie du temps et en physique théorique, le présentisme et l'éternalisme désignent deux conceptions rivales et opposées de la nature du temps.

Présentisme et éternalisme

Présentisme[modifier | modifier le code] Le présentisme constitue une position ontologique qui déclare que n'existe que ce qui est présent : le passé n'existe plus ; le futur n'existe pas encore. Selon la conception présentiste, le monde se déploie uniquement dans un espace à trois dimensions qui évolue en continu. Dans cet espace, les faits à venir n'existent pas mais ils se produisent au fur et à mesure que le temps s'écoule, constituant ainsi de nouvelles versions du monde.

Ces versions s'empilent pour construire l'espace-temps, qui n'existe pas en tant que tel. Le présentiste ne conçoit son existence que dans l'instant présent, dans l'instantanéité de ce qui sépare le passé et le futur. Duns Scot puis Thomas Hobbes ont justifié cette position. Eternalisme[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] The C-theory of time asks if time really has a direction. Ronnie O’Sullivan is an absurdly talented snooker player.

The C-theory of time asks if time really has a direction

When it suits him, the English five-times world champion can switch from playing right-handed to left-handed, and has even hit competition shots one-handed. But can he play snooker backwards in time? Of course he can’t. Why not? Le calendrier. … Après vous m’apprendrez l’almanach,pour savoir quand il y a de la lune, et quand il n’y en a point.

Le calendrier

Molière, Le Bourgeois gentilhomme, Acte II, scène IV 1 Généralités 1.1 Introduction Le calendrier est un objet d’usage quotidien, que l’on pense bien connaître, et pour lequel toute explication semble inutile. En fait, il s’agit d’un objet complexe, dont l’élaboration se poursuit depuis l’aube de l’humanité. Les religions ont toutes influencé la mesure du temps, ne serait-ce que pour préciser la date des fêtes à célébrer. Le calendrier est un substrat astronomique sur lequel se sont développés les besoins de l’humanité : techniquement, de multiples solutions sont possibles, elles sont départagées par les contraintes a priori que l’homme a ajouté.

Les débuts de l’astronomie ont été la mesure et la prévision des positions des astres. La plus ancienne interprétation du mouvement des astres consiste à invoquer des puissances divines. When time became regular and universal, it changed history. What year is it?

When time became regular and universal, it changed history