background preloader

Monuments de l'empire romain

Facebook Twitter

Le Panthéon, Rome. Solide et légère : la première coupole en béton Un modèle pour les constructeurs Visite virtuelle : l'intérieur La sphère : figure parfaite.

Le Panthéon, Rome

Temple de Baalshamin (Palmyre) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Temple de Baalshamin (Palmyre)

Le temple en 2010 Le temple de Baalshamin est un temple édifié à Palmyre et dédié à l'origine au culte de Baalshamin. Les premières phases de sa construction remontent au IIe siècle av. J. Les Temples de Palmyre. Le Temple de Bêl © Jean Savaton Palmyre : colonnade du temple de Bel.

Les Temples de Palmyre

Il se dresse sur un tell préhistorique daté du IIIe millénaire. La construction du temple est entreprise grâce à une généreuse donation de l’empereur Tibère. Seul le temple proprement dit est achevé en 32 apr. 20 mai 2015- 27 mars 2016 - Le martyre de Palmyre - Herodote.net. Située sur une route caravanière à mi-chemin entre la Méditerranée et l'Euphrate, Palmyre a su profiter pendant deux millénaires de cet emplacement idéal pour rayonner sur le Proche-Orient.

20 mai 2015- 27 mars 2016 - Le martyre de Palmyre - Herodote.net

La cité antique, au coeur de la Syrie, a été très gravement meurtrie par les combattants de l'État islamique (Daech) du 20 mai 2015 au 27 mars 2016. Comme les dirigeants wahhabites de l'Arabie séoudite, qui furent leurs protecteurs et leurs alliés avant de les combattre, ces fanatiques nient tout valeur au patrimoine architectural et artistique, même religieux. Ils n'ont pas eu plus de scrupule à détruire les temples de Palmyre que les Séoudiens n'en ont eu, ces dernières années, à raser les vestiges de l'époque du Prophète, à Médine et La Mecque... L'horreur en marche. Arc de Titus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arc de Titus

Ne doit pas être confondu avec l'arc de Vespasien et Titus du Circus Maximus. Localisation[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Les statues qui décorent l'arc, dont deux éléphants en bronze, sont retrouvées sur la Via Sacra entre 535 et 536[a 1]. L’arc est intégré dans une forteresse des Frangipani au cours du Moyen Âge. Arc de Titus. L'arc de Titus. L'arc de Titus n'est pas à proprement parler un lieu sacré, mais sur l'une de ses faces intérieures, les bas-reliefs montrent des soldats portant les objets pillés du temple de Jérusalem : le chandelier à sept branches ou Menorah, la table des pains de proposition et les trompettes sacrées en argent.

L'arc de Titus

Le cortège impérial est représenté au début de la cérémonie, au moment où il traverse la porte triomphale. Colisée. Situé au milieu d’une large vallée entourée par les hauteurs du Palatin, de l’Esquilin et du Caelius, le Colisée ou Amphithéâtre Flavien reste un des monuments les plus imposants de Rome.

Colisée

C’est l’empereur flavien Vespasien qui fit débuter les travaux en 70 ap. J. -C. Ses fils Titus et Domitien contribuèrent aussi à sa construction ; l’inauguration eut lieu en 80 ap. Colisée de Rome. De récentes découvertes suggèrent que le bâtiment aurait été financé par la campagne de Judée, et en particulier par le pillage du temple de Jérusalem.

Colisée de Rome

Si le Colisée est en partie détruit aujourd'hui, ce n'est pas à cause de l'usure du temps. En effet, même si les tremblements de terre ont quelque peu endommagé le bâtiment, il a surtout servi pour de nouvelles constructions dès le moyen-âge. Ainsi, la basilique Saint-Pierre a par exemple hérité de ses pierres. Forum d'Auguste. Situé à l’est du Forum de César et perpendiculaire à lui, la construction du Forum d’Auguste dura 40 ans : commencé en 42 av.

Forum d'Auguste

J. -C., il ne fut inauguré qu’en 2 av. J. Forum d'Auguste 1. Forum d'Auguste. Théâtre de Marcellus. Le théâtre de Marcellus remplaça probablement un théâtre démontable d’époque républicaine.

Théâtre de Marcellus

La surface couverte tripla, de sorte que presque tous les édifices environnants furent démolis pour être reconstruits à proximité. Cet important lieu de spectacles, avec sa façade semi-circulaire, fut un des trois théâtres permanents de Rome. Théâtre de Marcellus. Près du Tibre, dans un secteur du Champ de Mars traditionnellement consacré aux monuments triomphaux des généraux de la fin de la République, Auguste réalise un ensemble monumental. Le choix de ce lieu exprime le désir de suprématie de l'empereur qui associe ici des bâtiments antérieurs, qu'il restaure, aux bâtiments nouveaux.

Cet ensemble dédié aux membres de la famille du prince souligne l'importance dynastique de son pouvoir. Les cérémonies (lecture de poèmes, sacrifices...) qui s'y déroulent font de l'empereur un personnage quasi-divin. Théâtre de Marcellus. Construit sur le Champ de Mars à Rome, le théâtre fut commencé sous Jules César et terminé sous Auguste. C'est le plus ancien théâtre en pierre de Rome qui ait subsisté. Il est dédié au neuveu d'Auguste, Marcellus, et était formé de trois étages pouvant contenir environ 13 000 spectateurs.

Il reste une grande partie de l'édifice, car il fut utilisé comme palais au Moyen Âge. Le palazzo dei Savelli domine les deux premiers étages d'arcades antiques. Temple d'Apollon Sosiano. Circus Maximus - Le Grand Cirque. Dans le monde romain, les cirques étaient principalement destinés aux courses de chevaux ou de chars qui remportaient un grand succès. Le Grand Cirque, Circus Maximus, fut construit dans la première moitié du VIe siècle av. J. -C. par le roi étrusque Tarquin l’Ancien. Il était situé dans la Vallée Murcienne entre le Palatin et l’Aventin. Circus Maximus. Le Cirque Maxime est situé dans le vallon qui sépare la colline du Palatin de celle de l'Aventin. C'est le siège de jeux - courses de chevaux et de chars - depuis les débuts de la cité. Les premières installations furent en bois et remontent probablement à l'époque des Rois Tarquins au VI ème siècle av-JC. Les premières structures en pierre remontent au IIème siècle av-JC, elles concernaient surtout les équipements employés pour les compétitions.

Timgad. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Toponymie[modifier | modifier le code] Dans l'ancien nom de Timgad, Marciana Trajana Thamugadi, la première partie — Marciana Trajana — est romaine et se rapporte au nom de son fondateur, l'empereur Trajan, et sa sœur Marciana[o 1],[o 2]. Timgad : une ville ensevelie révèle ses secrets. Forum de Timgad. Timgad. Panthéon de Rome - Histoire et photos. Amphithéâtre d'Arles. Fiche maquette amphitheatre Arles. Amphithéâtre d'Arles. Turquie Antalya, site archéologique Aspendos. Aspendos. Aspendos. Histoire Aspendos : tour de pression de l’aqueduc. Ville grecque de Pamphylie située à proximité de la rivière Eurymédon, qui jusqu’au IVe siècle au moins était encore navigable jusqu’à Aspendos.

Le site fut occupé dès l’âge de pierre. Selon Strabon et Pomponius Mela, la cité aurait été fondée à la fin du IIe siècle av. J. Aspendos : mur de scène extérieur. Au IVe siècle, Aspendos appartint à la ligue de Délos à laquelle elle versait un tribut. La ville était une cité prospère dont le commerce se développait autour de l’élevage des chevaux, des cultures céréalières, des vergers et des oliviers. Principaux monuments © Jean Savaton. L'Arc d'Orange. Autre témoignage de la grandeur romaine à Orange, l’Arc de Triomphe est également inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il s'agit en fait d'un arc urbain à caractère commémoratif servant de porte à l'entrée de la ville et non d'un arc de triomphe dans la mesure où les triomphes étaient exclusivement célébrés à Rome. Érigé en hommage aux vétérans de la IIe Légion gallique qui avaient fondé la ville, c'est un monument exceptionnel de l'art romain provençal. Constitué d’une porte monumentale à trois baies et d’un double attique, il est agrémenté d’un riche décor de panneaux d’armes : boucliers, casques, enseignes… Sur le premier attique, la présence exceptionnelle d'attributs maritimes est une allusion originale à la suprématie de Rome sur le monde des mers.Il vient de retrouver toute sa splendeur grâce à une restauration exceptionnelle menée en 2010 sous la responsabilité de Monsieur Didier Repellin, Architecte en Chef des Monuments Historiques.

Arc d'Orange. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] L'arc a probablement été érigé entre les années 20 et 25, pour commémorer les victoires de Germanicus, mort en 19, et possiblement « restitué » à Tibère en 26/27, selon l'interprétation que l'on donne à la dédicace ajoutée à cette date sur les deux faces du monument[3]. Au Moyen Âge, le monument fut fortifié pour servir de bastion avancé, à l'entrée de la ville.

Études, fouilles et restaurations[modifier | modifier le code] L'arc a été restauré dès les années 1820 par l'architecte Auguste Caristie[4], [3], qui commença par dégager les contreforts et ajouts médiévaux, avant de procéder à une reconstitution non agressive du monument, remplaçant les parties inutilisables ou manquantes de façon identifiable et s'interdisant le recours à l'imagination, si fréquent dans les restaurations entreprises par les architectes du XIXe siècle.

Théâtre antique et ses abords et « Arc de Triomphe » d'Orange. Roman Theatre and its Surroundings and the "Triumphal Arch" of Orange Situated in the Rhone valley, the ancient theatre of Orange, with its 103-m-long facade, is one of the best preserved of all the great Roman theatres. Panthéon Rome. Voyage dans la Rome Antique : le Panthéon. Le mur d’Hadrien : la plus grande frontière de l’empire Romain. Mur d'Hadrien.

Patrimoine de la ville d'Arles. Cirque romain d'Arles. Cirque romain - Patrimoine et monuments de Arles - Pays d'Arles.