background preloader

Budget culture

Facebook Twitter

Note de conjoncture 2015 2017 telecharger 1. France : Le poids économique de la culture – méridianes géo. L’emploi culturel a crû fortement ces vingt dernières années Quelles sont les activités économiques spécifiques à Paris et à sa couronne ?

France : Le poids économique de la culture – méridianes géo

La finance ? La gestion des sièges sociaux ? La recherche et le développement ? En partie, mais surtout les activités culturelles qui, du patrimoine à l’audiovisuel ou à la publicité, sont particulièrement bien implantées dans la capitale et sa région. Figure 1 – Effectifs régionaux des activités culturelles au 1er janvier 2013 Patrimoine et audiovisuel à Paris Les emplois principaux de salariés dans la culture sont pour 52 % implantés en Île-de-France : 29 % à Paris intra-muros et 23 % au-delà du périphérique selon les déclarations annuelles de données sociales de 2014 (figures 2 et 3). La culture représente 3% de l'emploi total en France - Cultureveille. Publié par Cultureveille le 6 avril 2017 Si la culture est peu mise sur le devant de la scène par les candidats à la présidentielle, son poids dans l’économie française n’est pas négligeable… Dans une étude parue mercredi, l’Institut national de la statistique note même qu’il s’agit d’une « activité capitale », avec 691.365 postes au 1er janvier 2013, dont 500.252 salariés, soit 3% de l’emploi total en France.

La culture représente 3% de l'emploi total en France - Cultureveille

En outre, l’Insee note que la croissance de l’emploi dans la culture au cours des 20 dernières années « trouve peu d’équivalents dans le reste de l’économie, sauf dans les emplois à domicile ou l’informatique ». Lire la suite sur : www.boursier.com A propos de Cultureveille Média en ligne gratuit à destination des professionnels de la culture, Cultureveille.fr permet à tous de s’informer librement et en temps réel sur le secteur culturel.

L’évolution du financement par l’Etat du spectacle vivant au cours de ces dix dernières années. (2006-2015) On a coutume de parler d'une crise du financement du spectacle vivant en France.

L’évolution du financement par l’Etat du spectacle vivant au cours de ces dix dernières années. (2006-2015)

C'est cette question qu'entend éclairer Jean-François Marguerin, haut-fonctionnaire dont l'essentiel de la carrière s'est déroulé au Ministère de la Culture, d'abord par une analyse fine des budgets dédiés à dix ans d'intervalle, puis par un ensemble de propositions pour sortir ce secteur d'activité artistique de son incontestable marasme économique. Cette publication constitue le premier volet de cet éclairage, pour l'essentiel, celui des constats. Les solutions pour remédier à ceux-ci feront l'objet d'une publication ultérieure. Pour traiter ce sujet, je procéderai en deux temps : le premier réservé aux constats objectivés parce que sérieusement documentés, pour dépasser les opinions aussi approximatives que définitives qui aujourd’hui font consensus dans le milieu (presse spécialisée comprise).

C’est l’objet de ce premier chapitre. Chapitre 1 Faire parler les chiffres Mais faire parler quels chiffres ? JF. [Dossier] Culture : moins de budgets, plus de solidarité - Le Journal Toulousain. SHOW MUST GO ON – De l’imagination pour soutenir la création.

[Dossier] Culture : moins de budgets, plus de solidarité - Le Journal Toulousain

À l’heure où les acteurs culturels sont plongés dans l’incertitude budgétaire, certains résistants s’organisent pour survivre. Ouverture de cafés associatifs, quête de nouveaux financements, entraide et mutualisation des moyens, le monde artistique bouillonne de solutions. Le JT lève le rideau sur ces sentinelles de la culture. Celles qui se battent pour que le spectacle continue. Les Toulousains n’iront plus écouter de musique du monde dans le quartier des Pradettes. Après l’abandon des projets de Maisons de l’image, de Cité de la danse et la vente de l’espace Croix-Baragnon, cette décision confirme la volonté de Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, de réduire les dépenses culturelles. 137,3 millions d’euros sont inscrits cette année aux budgets de la Ville et la Métropole, soit 2,5 millions de moins qu’en 2015.

Ce papier vous a plu ? Note de conjoncture 2015 2017 telecharger 1. Budgets « culture » : en baisse dans 59 % des collectivités territoriales. Pour la première fois, une étude fait le point sur les budgets « culture » des collectivités sur une période récente : 2015-2016.

Budgets « culture » : en baisse dans 59 % des collectivités territoriales

Habituellement, les enquêtes du ministère de la Culture portent sur des données remontant à 4 ans. Cette fois, l’Observatoire des politiques culturelles (OPC) associé au ministère de la Culture, produit une « note de conjoncture sur les dépenses culturelles des collectivités territoriales » sur la période 2015-2016, qui permet de visualiser des évolutions dont les impacts sont en train de faire sentir sur le terrain. Fléchissement L’implication financière des collectivités (crédits de fonctionnement), tous échelons confondus, a fléchi sur la période 2015-2016. 59% d’entre elles ont fait le choix de baisser leur budget culturel. 30% seulement, l’ont augmenté.

Selon les échelons, les comportements financiers s’avèrent différents, tant pour la tendance que pour les secteurs jugés prioritaires. (Source : OPC) Régions : le soutien aux associations préservé Focus. Les villes créatives misent sur la culture.