background preloader

Géo France

Facebook Twitter

Le réseau ferroviaire français s’est énormément contracté depuis 80 ans. Accueil > Editorial > Brèves > Le réseau ferroviaire français s’est énormément contracté depuis 80 ans 26 mai 2015 Mardi 26 mai, le député PS Philippe Duron présente un rapport recommandant la fermeture de lignes de chemin de fer.

Le réseau ferroviaire français s’est énormément contracté depuis 80 ans

En fait, le chemin de fer subit un abandon continu de la part des autorités publiques : en 1930, le réseau ferroviaire atteignait en France 62 000 km. Il n’en compte plus que 29 000 aujourdhui. Vous avez aimé cet article ? Lire aussi : Karima Delli : « Pour financer le transport ferroviaire, il faut une véritable fiscalité écologique » DOSSIER Transports 5 juin 2017 La loi ne veut pas d’insectes dans nos assiettes Info 3 juin 2017 Au jardin sans pétrole, on se méfie des tiques Chronique 5 juin 2017 Cigéo : M. Tribune Vous avez aimé cet article ? Dans les mêmes dossiers Transports. Dans la Loire, Firminy peine à enrayer la spirale de sa désindustrialisation. LES COLÈRES FRANÇAISES (8/10) - Autrefois prospère, cette ville vit désormais au rythme des annonces de fermetures d'usine et des plans sociaux.

Dans la Loire, Firminy peine à enrayer la spirale de sa désindustrialisation

Mais elle garde quelques atouts, à commencer par son quartier signé Le Corbusier classé au patrimoine mondial de l'Unesco, qui ouvre des perspectives culturelles et touristiques. La place du Breuil est le centre névralgique de Firminy. L'église et la mairie s'y font face mais tout autour, beaucoup de vitrines sont vides. «C'est aberrant», dit le boulanger, installé ici depuis 20 ans. «On est en plein coeur de la ville…» De tous les commerçants de sa rue qui passe derrière l'église, il est le seul ouvert en ce lundi matin. Deux événements ont marqué l'année 2016 à Firminy: l'annonce en octobre d'un nouveau plan social chez l'aciériste Aubert et Duval, précédée en juillet par le classement de la maison de la Culture signée le Corbusier au patrimoine mondial de l'Unesco. 230 emplois menacés Le FN a fait son entrée au conseil municipal.

[NEWSGAME] A Bure, rejoignez le camp des opposants ou celui des porteurs du projet Cigeo - L'Usine de l'Energie. Opposition RadioActive est un newsgame : une enquête sur le projet Cigéo, le laboratoire géant chargé de tester l'enfouissement des déchets nucléaires dans la commune de Bure en Meuse.

[NEWSGAME] A Bure, rejoignez le camp des opposants ou celui des porteurs du projet Cigeo - L'Usine de l'Energie

Qu’est-ce qu’un newsgame ? Les codes du jeu vidéo mais le sérieux d’un contenu journalistique, c’est la promesse du newsgame. Le but est simple : vous rejoignez l'équipe de communication des porteurs du projet OU vous militez contre son implantation. Dix minutes suffisent pour terminer un des deux côtés. Tout au long du jeu, des articles, vidéos, infographies... sont disponibles pour vous aider à comprendre ce dossier et à prendre des décisions. Opposition RadioActive a été pensé et conçu par neuf étudiants en première année de Master Journalisme et Médias numériques à Metz. Bon newsgame ! Centres-villes morts, moches périphéries, merci qui? Les centres se meurent dans beaucoup de villes moyennes. La faute à 20 ans de construction frénétique de zones commerciales périphériques et un conflit, toujours présent, entre aménagement du territoire et développement (soi-disant) économique. Bientôt des "Death Malls", comme aux Etats-Unis?

Le déclin commercial des centres-villes atteint un stade préoccupant. Le sujet est suffisamment complexe pour que le rapport qui a été rendu sur ce sujet l'automne dernier au gouvernement pèse 471 pages (ce qui est un étiage très haut, j'ai rarement vu un rapport aussi énorme). Intitulé "La revitalisation commerciale des centres-villes", ce rapport fait des propositions qui seront discutées aujourd'hui à Bercy où la secrétaire d'Etat chargée du commerce Martine Pinville organise des Assises sur le sujet. Le constat est grave, disons le. Ce sont les villes moyennes, c'est à dire de 10 000 à 100 000 habitants, qui sont les plus touchées, pas les grandes villes.

Des centres-villes de plus en plus déserts. Les Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes s'ouvrent ce 28 février à Bercy.

Des centres-villes de plus en plus déserts

Cinq cartes présentent les villes les plus touchées par cette désertification, et celles qui se maintiennent. Les centres-villes français sont en train de mourir en silence. Pour contrer ce phénomène, les Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes ont lieu ce 28 février à Bercy. Elles prennent acte des conclusions d'un rapport publié six mois plus tôt. Cette note sur "la revitalisation commerciale des centres-villes" observe la perte de vitesse rapide et récente d'un grand nombre de centres-villes de villes moyennes.