background preloader

RELIGION

Facebook Twitter

A Paris, l’Eglise catholique exploitait 3000 bordels et 40 000 prostituées : mères célibataires, vierges violées, veuves ou répudiées. « On ne peut traverser le pont d’Avignon sans rencontrer deux moines, deux ânes et deux putains. » Ce célèbre adage médiéval témoigne de la vitalité du « plus vieux métier du monde » dans la cité des papes.

A Paris, l’Eglise catholique exploitait 3000 bordels et 40 000 prostituées : mères célibataires, vierges violées, veuves ou répudiées

Mais bien d’autres villes de France peuvent se targuer d’une telle réputation. S’il est certain que l’Église et l’État exploitaient les bordels et prostituées déclarées, rien n’atteste qu’ils géraient la totalité des 3000 bordels parisiens du 15e siècle, et des 40 000 prostituées parisiennes du 18e siècle, pour la plupart clandestines. Jacques Rossiaud, La prostitution Médiévale, édition Flammarion 1988Brigitte Rochelandet, Histoire de la prostitution du Moyen Age au XX° siècle, édition Cabédita 2007Séverine Fargette travaille sur le thème « Violence, justice et société en France au Moyen Age ». L’Église contrôle la sexualité pour garantir des héritiers légitimes Le Moyen-âge s’étend sur près d’un millénaire, de 476 (chute de Rome) à 1453 (fin de la guerre de Cent-Ans). UN BOUDDHA POUR CHAQUE JOUR DE LA SEMAINE. - Voyages humanitaires asiatiques au coeur des gens / @ Tous droits réservés.

UN BOUDDHA POUR CHAQUE JOUR DE LA SEMAINE. - Voyages humanitaires asiatiques au coeur des gens / @ Tous droits réservés. La spiritualité laïque, c'est quoi ? Marc de Smedt - Patrice van Eersel. - et aussi que l'amour authentique permet de dépasser celle-ci ; etc.

La spiritualité laïque, c'est quoi ? Marc de Smedt - Patrice van Eersel

Méditation laïque, spiritualité laïque : que voulons-nous vraiment ? - Opinions. Tribune Le terme « laïc » ou « laïque » vient du latin laicus, dont le sens était « qui n’appartient pas au clergé ».

Méditation laïque, spiritualité laïque : que voulons-nous vraiment ? - Opinions

Il a été inventé pour distinguer l’homme ou la femme qui n’était pas engagé(e) dans un ordre religieux ou une voie spirituelle spécifique, quelqu’un de libre de toute appartenance religieuse. On parle beaucoup aujourd’hui de laïcité, tant au niveau du gouvernement que de nombreuses administrations ou encore dans l’univers philosophique, parfois d’une manière qui frise le harcèlement et la sottise. Il y a certes un côté positif si l’on comprend qu’il est important de mettre, effectivement, l’accent sur les qualités humaines, plutôt que sur les méthodes ou les moyens – propres à chacun – propices à les développer. Néanmoins, quand on parle de « méditation laïque », on peut facilement voir que l’expression est en elle-même une sorte de pléonasme. De nombreux êtres humains veulent être libres et laïques.

La véritable Histoire des religions. Peut-on ne pas croire ?, par Jacques Bouveresse (Le Monde diplomatique, février 2007) Quelle est la différence entre la liberté de conscience et la liberté religieuse ?- La laïcité à l'usage des éducateurs. Liberté de conscience et libertés de religions (termes plus justes que les ceux de liberté religieuse pourtant couramment employés) sont deux libertés publiques souvent considérées comme synonymes.

Quelle est la différence entre la liberté de conscience et la liberté religieuse ?- La laïcité à l'usage des éducateurs

Or, la première contient la seconde sans que la réciproque soit nécessairement vraie. En effet, si la liberté de conscience est assurée en droit, grâce à la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905, elle implique en conséquence qu’une de ses formes particulières à savoir la liberté de culte, soit également protégée. Mais les libertés de religions, seules, n’impliquent pas que la liberté de conscience soit pour autant assurée. La France du reste a connu des périodes dans son histoire où une relative liberté religieuse avait fini par s’instaurer sans pour autant que l’athéisme par exemple soit réellement admis publiquement, au début de la III° République.

Quatre manières de régner sur votre monde. Par le Sakyong Mipham Rinpoché Mon livre, Régnez sur votre monde, présente les stratégies du tigre, du lion, du garuda et du dragon.

Quatre manières de régner sur votre monde

Comment méditer. Par le Sakyong Mipham Rinpoché L'esprit non entraîné ressemble à un cheval sauvage. Il s'enfuit au loin quand on essaye de le découvrir, s'effarouche quand on essaye de l'approcher. Si on trouve un moyen de le monter, il prend le mors aux dents et finalement nous désarçonne et nous envoie directement rouler dans la boue. Il y a un potentiel de communication et de relation entre le cheval et le cavalier, entre l'esprit et le soi, mais le cheval a besoin d'un entraînement pour devenir un participant volontaire à cette relation. On entraîne son esprit à l'aide de la pratique de shamatha, qui est la forme la plus simple de méditation assise.

Pourquoi pratiquer Shamatha ? L’ETHIQUE PROTESTANTE ET L’ESPRIT DU CAPITALISME (5/6) : LE PROTESTANTISME ET LA CULTURE, L'ARGENT ET LA CAPITALISME. Retour au sommaire : cliquer ici.

L’ETHIQUE PROTESTANTE ET L’ESPRIT DU CAPITALISME (5/6) : LE PROTESTANTISME ET LA CULTURE, L'ARGENT ET LA CAPITALISME

Le protestantisme et son rapport à la richesse Calvin condamnait la richesse bourgeoise (page 187). Mais ce n’est pas la richesse en elle-même qui est condamnée, c’est sa jouissance et le repos dans sa possession (page 188). En effet, le repos éternel des saints est dans l’au-delà, sur terre l’homme doit se consacrer à la besogne que lui a assignée son Créateur. « Gaspiller son temps est donc le premier, en principe le plus grave, de tous les péchés. (...)

Pour tout savoir sur RAPHAËL. La personnalité des protégés de Raphaël e protégé de Raphaël a une personnalité longue à s’affirmer.

Pour tout savoir sur RAPHAËL

En effet, il aime peaufiner son apprentissage des choses. Les cinq leçons de sagesse de Matthieu Ricard pour mieux aimer - Bouddhisme. 1.

Les cinq leçons de sagesse de Matthieu Ricard pour mieux aimer - Bouddhisme

Le pape François consulte son « G8 » pour réformer l’Église. Le pape François : "Mettez le bordel ! Mettez le feu dans les diocèses !"