background preloader

Martin_groupeb_psy

Facebook Twitter

martin

Après des études à l'école des beaux arts , Je suis devenu professeur d'arts plastiques pour l'éducation national et enseigne l'art à des collégiens. J'aime l'art et pratique la peinture pour mon plaisir. Je suis également passionné de cultures orientales. Après une formation d'accompagnant au Champ d'Argile®, une technique thérapeutique originale et créative faisant appel au sens du toucher, j'ai senti le désir d'approfondir ma connaissance de l'être humain et des relations humaines en m'inscrivant en licence de psychologie à l'IED Paris 8. Je découvre pearltrees avec intérêt, étonné de ne pas avoir entendu parlé de cet outil dans mon milieu professionnel.

Pratiques numériques des adolescents. LES COMPORTEMENTS ADDICTIFS LIES A L USAGE NUMERIQUE. LES COMPORTEMENTS ADDICTIFS LIES A L'USAGE DU NUMERIQUE. [LECTURE] WAWRZYNIAK (2008) Nouvelles addictions et virtualité à l’adolescence. Existe-il de nouvelles addictions liées aux espaces des technologies numériques ?

[LECTURE] WAWRZYNIAK (2008) Nouvelles addictions et virtualité à l’adolescence

Dans “Nouvelles addictions et virtualité à l’adolescence”, le psychologue et psychanalyste Michel WAWRZYNIAK donne une réponse rassurante. L’addiction au virtuel tient plus à la méconnaissance des adultes qu’à une réalité clinique. Serge Tisseron. Posté par Serge TISSERON le 11 avril 2009.

Serge Tisseron

Parmi les divers points de vue qui invitent à considérer le jeu vidéo excessif comme une addiction, l’un d’entre eux mérite qu’on s’y arrête. On peut le résumer ainsi : l’approche des différentes pathologies addictives et leur prise en charge serait actuellement beaucoup trop marquée par l’importance donnée aux substances toxiques, et les motivations conscientes et inconscientes du sujet « addict » seraient sous-estimées.

En faisant admettre « l’addiction aux jeux vidéos » comme une forme d’addiction à part entière, le but serait de sortir d’une logique de l’addiction liée aux toxiques et de mettre en avant la part psychique des comportements addictifs, qu’il mettent en jeu ou non une substance. Du coup, cela permettrait de donner un nouvel essor à la prise en charge psychothérapique des sujets « addicts » pour lesquels une tendance importante de l’addictologie ne voit aujourd’hui de solution que dans des drogues de substitution. Commentaires sur les sites. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Webtv de l'Université de Nantes - MOOC @ddict ? 1 - Qu'est-ce que l'addiction ? Y a-t-il des addictions comportementales ? 1/ Qu'est-ce que l'addiction ?

Webtv de l'Université de Nantes - MOOC @ddict ? 1 - Qu'est-ce que l'addiction ? Y a-t-il des addictions comportementales ?

Y a-t-il des addictions comportementales ? Les technologies de l’information et de la communication sont variées (smartphone, ordinateur...), de même que les applications (bureautique, jeux vidéos) et les réseaux associés (Google, Facebook...) amenant des usages d’une grande variété. Dans la plupart des domaines de notre vie, au plan personnel, familial, social ou professionnel, les effets et enjeux du numérique sont considérables. Ces technologies sont porteuses d'évolutions significatives, mais aussi d'interrogations quant aux dérives ou dangers qu'elles pourraient représenter pour les populations et leur environnement, dont les médias se font régulièrement l’écho. Dans le cadre de ce premier webinaire, les intervenants et participants au MOOC posent la définition de l'addiction et de l'addiction comportementale. Intervenants Le MOOC @addict ? Produit par l’Université de Nantes, le MOOC @addict ?

!Clinique de la délégation numérique. Nous appelons délégation numérique l’attribution de fonctions psychologiques à des systèmes technologiques.

!Clinique de la délégation numérique

L’exemple le plus simple et le premier apparu historiquement est celui de la télévision familiale. Elle permet de donner aux enfants des contenus de connaissance qui auparavant étaient à la charge du récit parental, et simultanément, elle offre la possibilité d’une occupation ludique de l’enfant permettant aux parents de faire « autre chose ». Aujourd’hui, la délégation des fonctions parentales à des systèmes technologiques s’est amplifiée hors de toute proportion avec internet, les jeux vidéo, les téléphones portables, la télévision numérique.

Il est plus juste de dire que nous assistons à une mutation de notre culture. Le statut de l’enfance, sa position relative à l’adulte, et le rapport à la société sont en train d’opérer un saut qualitatif. Devant cette mutation, trois attitudes sont possibles. Commentaires sur les sites.