background preloader

Matooma M2M - Sim machine to machine - Cartes gsm

Matooma M2M - Sim machine to machine - Cartes gsm
Related:  Objets Connectés / France - Europemartin_ballusilver eco

Test : Hôli lampe intelligente par Fivefive La startup française Fivefive, basée du côté de Lyon, innovante nous a proposé de tester Holî, une nouvelle lampe d’ambiance intelligente et connectée le tout piloté par votre téléphone ou tablette. Vous me direz, encore une lampe à LED, une de plus, et alors ? Et bien les ingénieurs de cette nouvelle société veulent aller plus loin, en proposant un véritable objet de mise en valeur pour votre intérieur. « Plus qu’une lampe, c’est un projecteur de lumière » Jérôme Schonfeld, co-fondateur de la start-up « FiveFive a pour ambition d’imaginer la prochaine génération d’objets intelligents qui rend la maison plus belle, facile et confortable à vivre. Holî est née de l’idée que la lumière est une matière à sculpter. Techniquement, un cadre en aluminium rappelant les produits de la marque à la pomme, 18 LED pilotées individuellement, un produit connectée par Bluetooth part une application iPhone/iPad/iPod qui vont vous permettre de choisir (pour le moment) trois univers : Mon avis et test :

The Human YouTube Player Insight Chaque année, Maurice Lévy, président de Publicis Groupe, adresse ses vœux à l’ensemble du personnel du groupe via une vidéo Youtube devenue traditionnelle.Malheureusement, peu de gens visionnent cette vidéo et ceux qui le font ont tendance à sauter directement à la fin. Pour 2013, Publicis Groupe souhaitait surprendre ses collaborateurs, et les inciter à passer plus de temps sur cette vidéo. Créativité Les discours corporate sont souvent ennuyeux. Distribution Sur le premier mois du projet, les résultats parlent d’eux-mêmes :- plus de 195 217 visiteurs uniques et 276 780 visites- nombre de pages vues : près de 1 689 159- partage Facebook : plus de 4 200 et plus de 4 600 likes / partage Twitter : près de 2 000- retombées presse : plus de 100- temps moyen passé sur la vidéo : plus de 3 minutes

Legrand - Systèmes installations électriques. Spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment Test des ampoules intelligentes Philips Hue Avec ses produits « Éveil Lumière », « EnergyLight » ou « Ambilight », Philips innove depuis des années pour vous donner envie d’acheter… des ampoules. Ses ampoules Hue surfent sur la tendance consistant à rendre les objets du quotidien plus « intelligents » en les connectant au réseau. Mais est-ce véritablement utile ? La réponse dans notre test. Les ampoules Hue ne sont pas vraiment des ampoules « intelligentes » : prises séparément, elles ne sont rien de plus que des ampoules à DEL. Elles peuvent néanmoins se connecter sans-fil à un pont, lui-même relié au réseau : on peut alors les contrôler à distance avec une application iOS. Pour commencer à utiliser Hue, il faut acheter un « kit de départ » qui comporte le pont (fourni avec un adaptateur secteur et un câble Ethernet) et trois ampoules et coûte la bagatelle de 199,95 €. Une ampoule Hue (à gauche) par rapport à une ampoule flamme traditionnelle. Le pont. Un pont peut contrôler jusqu’à cinquante ampoules.

LeWeb 2014 : objets connectés Après la vue d’ensemble et le thème de la santé, cette troisième partie de mon compte-rendu de LeWeb 2014 couvre le vaste domaine des objets connectés, pris d’abord sous un angle généraliste, notamment autour des wearables, puis avec les drones et enfin avec les objets connectés dans la création artistique, un angle original rarement traité dans les grands événements. Le monde enchanté des objets connectés ! Dans un talk d’une heure, trois consultants commençaient par faire le marketing des startups en intégrant les objets connectés dans des modèles démontrant leur inévitabilité dans tous les pans de la vie. Cela commençait avec deux gars du Forrester. Auteur du livre “Digital Disruptions”, James L. McQuivey rappelait le côté générique des smartphones qui ont capté la valeur de plein d’objets plus ou moins connectés du passé. L’autre Forrester-man, J. Et d’égrener une litanie d’objets divers utilisés dans la relation entre marques et consommateurs ou par des startups diverses et variées :

Fondation de France : Old'up, les seniors et le numérique Aujourd’hui, impossible d’ignorer les téléphones portables, ordinateurs, appareils photos numériques et autres tablettes qui se sont introduits dans notre quotidien. Pourtant, de nombreux seniors ne savent toujours pas s’en servir, n’ayant pas eu l’opportunité de se former à ces nouveaux outils durant leur période d’activité professionnelle. Conséquence : à l’heure de la retraite, ils se retrouvent exclus d’office de ces nouvelles formes de communication. Pour l’association Old’up, qui milite pour une formation continue à tous les âges de la vie, il fallait agir pour freiner cet isolement grandissant des anciens du reste de la société. « Les aînés ne doivent pas devenir les nouveaux illettrés de demain », résume très justement Marie-Françoise Fuchs, présidente de l’association. Ainsi, depuis janvier 2012, Old’up a mis en place des ateliers numériques animés par des étudiants à destination des personnes âgées, afin de favoriser les échanges entre les générations.

Nutricook - Autocuiseur L'autocuiseur dispose de plusieurs systèmes qui garantissent un fonctionnement en toute sécurité. - Système de fermeture sécurisé (en fonction des modèles) : le système de sécurité empêche toute hausse de pression si le couvercle n'est pas parfaitement fermé. Si le couvercle n'est pas correctement positionné, le système de sécurité empêchera la goupille d'indication de verrouillage de se lever et donc la montée en pression ne se déclenchera pas. - Système d'ouverture sécurisée (en fonction des modèles) : si l'autocuiseur est sous pression, la goupille d'indication de verrouillage est levée et empêche l'ouverture. Pour que la goupille s'abaisse et permette l'ouverture, il faut évacuer la pression. Vérifiez la position de la goupille d'indication de verrouillage ou de l'indicateur de pression (en fonction des modèles).

Enchanted objects london_iot_3.17.14 TouchControl : l'appli qui règle les aides auditives Les aides auditives sont encore relativement mal perçues par les personnes qui en ont pourtant besoin. Et compte tenu du vieillissement de la population et du développement parallèle de la presbyacousie, elles vont être de plus en plus nombreuses dans les années à venir. Pour autant, les patients rechignent encore à s’équiper. Le coût d’une part, l’image qu’elles dégagent d’autre part, mais aussi, leurs réglages pas toujours évidents. Des boites aux lettres connectées s'installent dans Paris Le véhicule Ecto-1 de SOS Fantômes accepté par LegoLego vient de donner son aval à un projet de boîte SOS Fantômes contenant Ecto-1, le véhicule du film, ainsi que les figurines de Peter Venkman, Raymond Stantz, Egon Spengler et Windston Zeddemore. Depuis plusieurs années, le site Lego Cuusoo permet aux internautes de proposer leurs projets de kits à assembler. S’ils reçoivent l’approbation d’au moins 10000 internautes, les équipes du constructeur danois évaluent alors la faisabilité du projet et décident s’ils vont en lancer la production. A l’heure actuelle, sept projets ont ainsi été validés par Lego, dont les boîtes Lego Minecraft, Lego Retour vers le Futur ou Lego Curiosity. Le dernier en date n’est autre que le projet « Ghostbusters 30th Anniversary » de Brent Waller. Il faisait partie du groupe de sept projets évalués par Lego aux côtés de kits Faster Than Light, Le Magicien d’Oz ou d’un autre projet SOS Fantômes. Présentation du kit SOS Fantôme par Lego

Goldman Sachs : L'Internet des objets, (r)évolution en cours ? La banque d'investissement américaine Goldman Sachs vient de publier une note de recherche sur les perspectives de développement de l'Internet des Objets. Notre équipe s'est procurée le rapport, voici les principales conclusions. La prestigieuse banque d’investissement américaine Goldman Sachs a publié un rapport de 57 pages que nous nous sommes procurés sur l’Internet des Objets. La banque a voulu analyser les tendances de ce phénomène via plusieurs études approfondies, la première étant axée sur les technologies de la communication et les semi-conducteurs. Avant d’entrer plus dans les détails, voici les premiers mots du rapport : « The Internet of Things (IoT) is emerging as a third, and likely bigger, wave in the development of the Internet, following the rise of the fixed Internet in the 1990s and the mobile Internet in the 2000s. »- Rapport Goldman Sachs, « Making S-E-N-S-E of the next mega-trend » Conclusions du rapport Perspective d’évolution du marché des objets connectés J.Guillaume

Technofix : une jeune start-up pour seniors technophobes

Related: