background preloader

CM

Facebook Twitter

E.Leclerc propose 21 paniers repas équilibrés pour 21 euros. 21 repas équilibrés pour 21 euros.

E.Leclerc propose 21 paniers repas équilibrés pour 21 euros

C’est la promesse des centres Leclerc qui proposent depuis la semaine dernière des listes de courses toutes faites, permettant donc d’acheter de quoi préparer une semaine de repas pour une personne, pour seulement 21 euros. Des repas équilibrés peu coûteux Contrairement à d’autres offres proposées par des enseignes concurrentes, tout le monde peut y accéder. Il suffit pour cela de télécharger sur Internet une des quatre listes de courses conçues par des nutritionnistes. À vous ensuite d’acheter les produits présents sur cette liste en magasin, ou bien de les commander en ligne, et les récupérer au drive. Suivre des listes pour bien manger Maintenant, si vous faîtes vos courses dans une autre enseigne, sachez qu’il est parfaitement possible de manger à la fois économique, et équilibré.

On trouve également de nombreuses listes de courses économiques à télécharger sur Internet. Le management Agile… Une réponse d’urgence à la crise, ou une méthode pérenne. L’origine de « l’approche Agile »… C’est à un groupe d’informaticiens américains que le monde doit « l’approche Agile ».

Le management Agile… Une réponse d’urgence à la crise, ou une méthode pérenne

Ensemble, ils décident en 2001 de révolutionner les processus de développement informatiques et rédigent le « Manifeste Agile » ; une méthode de travail centrée sur la satisfaction client, qui se structure autour de quatre valeurs et 12 principes, que voici : Les 4 valeurs Les individus et les interactions plus que les processus et les outils ;Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive ;La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle ;L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

Les 12 principes. Vers une véritable analyse système de l’entreprise. Après une première partie intitulée « la structuration et ses biais », nous avions cherché à démontrer les dysfonctionnements du modèle classique de structuration des entreprises et les critiques profondes adressées par certaines écoles de pensée des années 70.

Vers une véritable analyse système de l’entreprise

C’est justement à cette époque que se sont développées les structures par projet (1), censées apporter un renouveau en termes de « design organisationnel » mais surtout de permettre un management plus fluide et plus réactif, autour d’un objectif partagé et commun. Jérôme Barthélemy, ESSEC - Tuer un projet ou une entreprise par la pression ou la peur. Pour expliquer l’effondrement de Nokia dans la téléphonie mobile, on évoque souvent l’arrogance de l’entreprise finlandaise.

Jérôme Barthélemy, ESSEC - Tuer un projet ou une entreprise par la pression ou la peur

Trop sûrs d’eux, les dirigeants de Nokia auraient sous-estimé la menace que représentait l’iPhone. D’après une étude menée par Timo Vuori et Quy Huy, la réalité est un peu différente. Les dirigeants de Nokia étaient parfaitement conscients des menaces qui pesaient sur leur entreprise. Olivia Lamorlette, HEC Paris - 4 étapes pour affronter l'imprévu. Ah l’imprévu !

Olivia Lamorlette, HEC Paris - 4 étapes pour affronter l'imprévu

Ce petit grain de sable qui vient systématiquement perturber toute l’organisation bien maitrisée que l’on avait mise en place. L’ordinateur qui lâche au moment d’une présentation à enjeu, la question piège de mon n+1, l’arrêt maladie de mon meilleur collaborateur, la crise sociale sur une usine de production….. Eric-Jean Garcia, Sciences-Po Paris - Que vaut notre expérience pour affronter ce qui nous arrive ? Combien de fois avez-vous entendu l’expression : « croyez-en mon expérience » ?

Eric-Jean Garcia, Sciences-Po Paris - Que vaut notre expérience pour affronter ce qui nous arrive ?

Certainement de nombreuse fois. Mais faut-il vraiment croire en l’expérience ? Il est vrai que rien ne peut la remplacer intégralement. Par exemple, celui qui n’a jamais eu la responsabilité d’un collectif avec des objectifs à atteindre aura beaucoup de mal à comprendre pourquoi les théories managériales sont souvent très éloignées de la réalité. Comprendre la théorie de l’agence - Comprendre. Comment faire en sorte qu’un dirigeant d’entreprise agisse dans l’intérêt des actionnaires ?

Comprendre la théorie de l’agence - Comprendre

C’est pour répondre à ce dilemme que la théorie de l’agence a été développée en 1976 par deux économistes, Jensen et Meckling, dans un article fondateur intitulé The Theory of the Firm. Cette théorie cherche à comprendre comment rendre la coopération entre les individus plus efficiente et ainsi accroître le bien-être commun. Empreinte des travaux de Berle et Means élaborés dans les années 1930 sur la question de la divergence des intérêts entre actionnaires et dirigeants, la théorie de l’agence repose sur le postulat que l’entreprise s’apparente à un ensemble de relations contractuelles. Isabelle Barth, Les dégâts du court-circuitage en management. A ma connaissance, il n’y a pas de cours d’électricité dans les écoles de management, et pourtant, une fois dans le monde du travail, on rencontre un nombre très important d’experts en court-circuitages, qui font toujours beaucoup d’étincelles, et peuvent même, s’ils se multiplient faire griller toute l’organisation.

Isabelle Barth, Les dégâts du court-circuitage en management

On peut recenser trois catégories de court-circuitages : - La première va du haut vers le bas : c’est le dirigeant ou le cadre qui court-circuite son N-1, voir son N-2 pour faire une réponse en direct à un collaborateur ou à un client, ou pour solliciter ce collaborateur sur un sujet donné, sans consultation préalable de sa hiérarchie, - La deuxième catégorie de court-circuitage va du bas vers le haut : c’est l’étudiant qui sollicite directement le directeur de l’école sans passer par la direction des études, ou le collaborateur qui shunte la hiérarchie pour donner une information ou faire une demande à la direction,

Olivier Favereau, Université Paris-NaNterre - A qui appartient l’entreprise ou qui appartient à l'entreprise ? Thierry Burger-Helmchen, Université de Strasbourg - Sophie Raedersdorf Bollinger, Université de Strasbourg - Les 70 outils indispensables pour être un pro en management. Xerfi Canal a reçu Thierry Burger-Helmchem et Sophie Raedersdorf Bollinger, respectivement professeur agrégé des Universités en sciences de gestion à l'Université de Strasbourg et membre de PwC et professeur à l'Université de Strasbourg, dans le cadre de leur livre "Pro en...

Thierry Burger-Helmchen, Université de Strasbourg - Sophie Raedersdorf Bollinger, Université de Strasbourg - Les 70 outils indispensables pour être un pro en management

Management: 70 outils - 14 plans d'action". Une interview menée par Jean-Philippe Denis. Mots clés : StratégieManagementEnseignement formationGestionOrganisationChaîne de valeurManager Les dernières vidéos de Thierry Burger-Helmchen et Sophie Raedersdorf Bollinger Les dernières vidéos Stratégie & Management Recevez gratuitement les émissions Xerfi Canal.

Pour être promu, ne soyez pas trop compétent ! Peut-être avez-vous parmi vos collègues des personnes extrêmement compétentes dans leur domaine, qui maîtrisent parfaitement les subtilités techniques de leur métier, auxquelles on fait régulièrement appel lorsqu’une difficulté particulièrement ardue se présente, mais qui pourtant n’ont jamais été promues à un poste de responsabilité.

Pour être promu, ne soyez pas trop compétent !

À l’inverse, vous connaissez peut-être aussi des responsables, des managers ou des dirigeants dont l’expertise opérationnelle est discutable, qui semblent moyennement qualifiés pour exercer les différents métiers qu’ils supervisent, voire qui affichent ostensiblement leur détachement lorsque l’on aborde des questions trop techniques, mais qui pourtant connaissent une progression de carrière rapide et impressionnante.

Comment se fait-il que les plus compétents semblent stagner, alors que les moins compétents sont promus ? Amaury Grimand, IAE de Nantes - Le management des paradoxes. Le change-management en pratique. Olivier Sibony, HEC - Le biais d'ancrage, une arme de négociation. Comment fait-on, quand on doit faire une estimation chiffrée ? En théorie, nous devrions partir de zéro, et faire la meilleure évaluation possible. Mais en réalité, nous avons tendance à utiliser un chiffre disponible et à l’ajuster, souvent de manière insuffisante. Le chiffre disponible agit ainsi comme une “ancre’’ dont notre estimation ne parvient pas à se détacher.

C’est le biais d’ancrage. Il est intéressant d’en comprendre le fonctionnement, et surtout les conséquences. A quoi servent les PDG, cette bizarrerie française. Quand on parle d’un chef d’entreprise en France, on le désigne généralement par l’acronyme P-DG. Or, le P-DG est une bizarrerie bien française. Tout d’abord, il convient bien d’écrire P tiret DG et non PDG, car il s’agit de deux fonctions tout à fait différentes. Le P désigne le président du conseil d’administration, alors que le DG désigne le directeur général de l’entreprise. Le président oriente, le directeur général dirige. Parmi les attributions du Conseil d’administration – et donc singulièrement de son président – figurent notamment la nomination, l’évaluation et la rémunération du directeur général. Confusion des rôles. Bob, mini-lave-vaisselle pour mini-cuisine. On n'ira pas jusqu'à dire que toutes les cuisines des jeunes célibataires du monde se ressemblent, mais l'évier débordant d'assiettes sales est un élément récurrent du décor.

Régler la question une bonne fois pour toutes en investissant dans un lave-vaisselle ? Pas si simple quand on habite un studio riquiqui. Damian Py et Antoine Fichet, deux jeunes ingénieurs à la tête de la start-up Daan Tech, ont donc eu l'idée de créer un mini-lave-vaisselle. Résultat, Bob (c'est son nom) a été mis en production en octobre 2018 : 47 centimètres de hauteur pour 33 centimètres de largeur, et 10 kilos sur la balance. Thomas Durand, CNAM - Manager par le bricolage et la débrouille. Or, la résolution d’un problème n’a pas à recourir nécessairement à la seule rationalité.

Pourquoi tant de managers incompétents : le principe de Peter. Eric-Jean Garcia, Sciences-Po Paris - Les spécificités du leadership à la française - Parole d'auteur stratégie. Cathy Alegria, Xerfi - Diffusion de l'innovation : le cas de la voiture autonome. Ghislain Deslandes, ESCP Europe - L'art de reporter au lendemain : la procrastination - Notes de lecture. Jérôme Barthélemy, ESSEC - Impossible d'innover si on a peur des erreurs ! Olivier Sibony, HEC - Savoir provoquer la contradiction pour mieux décider. Jérôme Barthélemy, ESSEC - Pourquoi des innovations évidentes tardives : l'exemple de la valise à roulettes.

Ghislain Deslandes, ESCP Europe - Le paradoxe de la stupidité - Notes de lecture. VUCA : former les managers à l'incertitude. Frédéric Fréry, ESCP Europe - N'imitez pas les meilleurs : le biais du survivant - Stratégie & Management. Pernod Ricard et la culture de l’innovation. Cathy Alegria, Xerfi - Comprendre les domaines d’activité stratégiques (ou business unit) - Comprendre. Les entreprises, et tout particulièrement les plus grandes, exercent de multiples métiers qui se distinguent par leur couple produit/marché, leurs technologies, les investissements et compétences mobilisées, leur environnement concurrentiel, leur modèle d’affaires et bien d’autres facteurs discriminants. Ces firmes sont ainsi amenées à segmenter leur organisation en différents domaines d’activité stratégique (des « DAS » ou business units en anglais), formant chacun un centre de profit disposant d’une certaine autonomie, doté de sa propre direction et d’une stratégie spécifique.

Change Drivers : l’art de conduire le changement, Change drivers : l’art de conduire le changement. SERIE VIDEO // Si les entrepreneurs ont aujourd’hui une chose en commun, c’est de devoir gérer la transformation. Bérangère Szostak, Université de Lorraine - La créativité organisationnelle : d'où viennent les idées nouvelles. Xerfi Canal a reçu Bérangère Szostak, professeur des Universités en Sciences de Gestion, à l'Université de Lorraine, pour parler de la... Jérôme Barthélemy, ESSEC - L'innovation ouverte déstabilise les experts internes - Stratégie & Management. Philippe Gattet, Comprendre la sérendipité : quand le hasard ne doit rien au hasard. Le travail collaboratif, c'est du pipeau? « Les effets néfastes de notre rationalité limitée s'amplifient » Jérôme Barthélemy, ESSEC - Amazon : la stratégie du cannibale. Voici les 10 patrons préférés de leurs salariés.

Comment Airbnb tisse inexorablement sa toile. France TV, TF1 et M6 s'allient contre Netflix. France Télévisions, TF1 et M6 ont contre-attaqué vendredi face aux géants américains Netflix et Amazon, en annonçant qu’ils allaient unir leurs forces dans la vidéo en ligne et créer une plateforme commune, baptisée Salto. «Avec Salto, les groupes France Télévisions, M6 et TF1 entendent proposer une réponse ambitieuse aux nouvelles attentes du public avec un service de qualité, innovant et simple d’accès», ont annoncé les trois entreprises françaises dans un communiqué. Jeudi, des sources proches du dossier avaient indiqué que les conseils d’administration des trois groupes avaient donné leur onction à cette alliance inédite, confirmant des informations du Figaro et des Échos. Thomas Coutrot : « L'organisation capitaliste du travail privilégie le pouvoir au profit. Management « à la cool » : des bienfaits et quelques dérives !

You searched for diagnostic stratégique. Management Des Entreprises (MDE) – Chapitres 1 à 8 Découvrez ici 8 activités centrées sur le Management des entreprises et destinées au étudiants en BTS. Plusieurs points clés y sont mis en avant tels que les logiques entrepreneuriale et managériale, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), les différents types de managements (stratégique et opérationnel), la typologie des décisions, les intérêts divergents d’une entreprise et pléthore d’autres concepts nécessaires à la bonne compréhension de l’entreprise.

Les épreuves communes du BTS 2015 se dérouleront les lundi 11, mardi 12 et mercredi 13 mai.

Stratégie