background preloader

2014

Facebook Twitter

EcriTech’5 : "Changer la vie" en établissement par le numérique. Comment le numérique transforme-il au quotidien la vie en établissement ?

EcriTech’5 : "Changer la vie" en établissement par le numérique

Français : Une étude ministérielle souligne les faiblesses des pratiques. Tacit : Un outil pour savoir mieux lire. « Relis !

Tacit : Un outil pour savoir mieux lire

La réponse est dans le texte ! » : encore faut-il savoir la trouver, mettre en relation les informations, comprendre ce qui n’est qu’entre les lignes … Les difficultés de lecture, on le sait, sont importantes et constituent un grave handicap pour la réussite scolaire. Pour aider les enseignants à affronter ce problème, des enseignants-chercheurs de l’Université Rennes 2 ont développé le logiciel Tacit : l’outil permet d'évaluer les difficultés de compréhension en lecture et d’aider à la remédiation. De plus en plus de classes (écoles, collèges, voire lycées) l’utilisent en France et à l’étranger tant il semble capable d’aider à gérer, en pédagogie différenciée, l’hétérogénéité des niveaux de compréhension des élèves.

Origine et fonctionnement. Ce que la littérature de jeunesse apprend aux enseignants. La littérature de jeunesse est méconnue, voire dépréciée : les professeurs de lettres l’ont peu rencontrée durant leurs études, les programmes scolaires lui accordent une place secondaire, la présidente de la Maison des écrivains refusait en 2008 de la considérer comme de la littérature à part entière… Pourtant la littérature de jeunesse est particulièrement vivante : elle séduit de nombreux adolescents, constitue un riche secteur éditorial, forme pour tous les enseignants qui s’en emparent un moyen privilégié de ressusciter à l’Ecole la passion de lire… Christian Chelebourg, professeur à l’université de Lorraine, vient de publier un ouvrage étudiant ces « fictions de jeunesse », depuis Jules Verne jusqu’à Harry Potter : on y découvre que la littérature de jeunesse, sur la relation des jeunes à la littérature, a bien des choses à nous apprendre…

Grenoble : Les chemins numériques du savoir. En quoi la révolution numérique invite-t-elle l'École à repenser ses missions et à réformer ses pratiques ?

Grenoble : Les chemins numériques du savoir

Les 22 et 23 janvier, l'académie de Grenoble a consacré un colloque d'enjeu national à « l'éducation aux médias » : par cet ancrage régional, il s'agit bien d'aider tous les enseignants, au plus près de leurs lieux d'exercice, de leurs préoccupations, de leurs désirs, à prendre la mesure des changements en cours et à s'emparer des nouvelles dynamiques de travail que libère le numérique. Humanisme et numérique : Quand Gargantua tweete ! Et si Gargantua avait connu Twitter ?

Humanisme et numérique : Quand Gargantua tweete !

Et si le géant de légende s’était confronté à la contrainte moderne des minuscules 140 caractères ? Et si le héros du roman de Rabelais avait tweeté une des ses journées auprès de son précepteur humaniste Ponocrates ? Des élèves de 1ère du lycée de l’Iroise à Brest se sont lancé cet amusant défi : réécrire collectivement via le célèbre réseau social un chapitre du livre publié en 1534.

L’activité les amène à s’approprier le texte par immersion, selon un savoureux jeu de rôle et d’écriture. Elle constitue aussi une « forme-sens » pédagogique tant elle cherche l’adéquation entre l’objet et les modalités mêmes de l’enseignement, tant elle éclaire ce que pourrait être une éducation humaniste au 21ème siècle. REFER 2014 : Numérique et pédagogie active en transatlantique.

Comment le numérique nous aide-t-il à mettre en œuvre une pédagogie active, créative, collaborative ?

REFER 2014 : Numérique et pédagogie active en transatlantique

Un nouvel enjeu éducatif : La translittératie ? Sur le site HAL d’« hyper articles en ligne », les chercheurs Eric Delamotte, Vincent Liquete et Divina Frau-Meigs consacrent une étude à « la translittératie ou la convergence des cultures de l’information ».

Un nouvel enjeu éducatif : La translittératie ?

Le terme savant de « translittératie » recouvre des compétences essentielles sur les plans culturel, citoyen ou professionnel, et donc désormais au cœur des missions de l’Ecole : « l’ensemble des compétences d'interaction mises en œuvre par les usagers sur tous les moyens d’information et de communication disponibles », de l’oral au livre, en passant par les différents médias et bien entendu les environnements numériques.

Les auteurs de l’étude éclairent certaines difficultés rencontrées en la matière par les jeunes, et leurs comportements lors de dispositifs scolaires comme les TPE et les PPCP : de quoi inciter l’Ecole à renouveler ses pratiques, voire ses règles… Favoriser une réflexivité sur les usages Certaines lacunes ont ainsi été repérées chez les élèves. Canopé, littérature et pédagogie : La collection "Romans d'aujourd'hui" Ouvrir de nouveaux chemins à l’étude de la littérature, c’est l’objet de la collection « Romans d’aujourd’hui » développée par le CNDP.

Canopé, littérature et pédagogie : La collection "Romans d'aujourd'hui"

Le sera-t-elle encore avec Canopé ? Elle propose aux enseignants des DVD accompagnés de livrets pédagogiques pour aborder avec les élèves des œuvres contemporaines, en résonance avec des problématiques ou des esthétiques actuelles. Après Jean Echenoz, Laurent Gaudé, Mohed Altrad…. Elle vient de s’enrichir d’un nouveau titre autour du récit « L’adversaire » qu’Emmanuel Carrère a consacré à l’affaire Jean-Claude Romand.

Un bel entretien avec l’écrivain est susceptible d’apporter aux élèves de précieux éclairages sur son exploration de ce tragique fait divers. La collection « Romans d’aujourd’hui » veut aider les enseignants à aborder des œuvres contemporaines en classe : pourquoi un tel choix éditorial et pédagogique ? Refonder la lecture littéraire au lycée. En cours de français, en particulier au lycée, l’étude de textes littéraires est l’activité la plus courante, et selon certains la plus désolante : elle tend trop souvent à maintenir les élèves dans une distance avec les œuvres, qu’elle soit technique (analyser avec l’œil et les outils des « experts ») ou culturelle (admirer et sacraliser comme le font les « lettrés »).

Refonder la lecture littéraire au lycée

D’autres postures, et donc d’autres pratiques de classe, sont-elles possibles ? Oui, et avec bonheur, démontre un ouvrage récemment publié sous la direction de Sylviane Ahr : « Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée ». On y trouve de nombreuses pistes, théoriques et pratiques, pour favoriser un rapport plus authentique à la littérature, donner plus de saveur aux savoirs, retrouver à l’Ecole « le plaisir du texte », peut-être aussi le goût de soi et des autres. L’élève comme sujet lecteur. REFER 2014 : Les petits chaperons rouges du numérique. Au Rendez-vous des Ecoles Francophones En Réseau (REFER) qui s’est tenu simultanément les 20-21 mars des deux côtés de l’Atlantique, les élèves, comme les pédagogues, ont témoigné à leur façon des valeurs et des compétences que porte le numérique éducatif, les fameuses « 4 C » : la Collaboration, par exemple à travers un conte qu’ont joliment modernisé ensemble 8 classes de différents pays ; la Créativité, en particulier à travers une expérience vivante de la langue sur Twitter ; la pensée Critique, qui invite à affronter activement les problèmes pour apprendre à les résoudre ; la Communication, qui permet de tisser de fructueuses interactions entre élèves et de valoriser leur travail..

REFER 2014 : Les petits chaperons rouges du numérique

Huit classes du Québec, de Belgique et de France ont mené une activité commune de lecture et d’écriture autour du « Petit Chaperon Rouge ». Le concours de twittérature organisé à l’occasion du REFER 2014 a lui aussi permis de stimuler et valoriser la créativité des élèves. Jean-Michel Le Baut. 2014 : Un Printemps des poètes pédagogique. Du 8 au 23 mars, le 16ème Printemps des poètes tente à nouveau de faire vivre la poésie en la plaçant au cœur de la cité.

2014 : Un Printemps des poètes pédagogique

L’édition 2014 explore les relations qu’elle entretient avec les autres arts : la musique, la danse, le théâtre, les arts plastiques, la photographie, la vidéo... Sur France-Culture, l’émission « Chantez le poème » le 8 mars à 21 heures en constitue l’ouverture officielle. Le 9 mars, on célèbre, place du Trocadéro à Paris mais aussi partout en France, le mariage de la poésie et de la danse à travers un flashmob décalé : une chorégraphie funambulesque imaginée par José Montaldo sur le poème « Liberté » de Paul Eluard.

Tout au long du mois, dans de nombreux établissements scolaires aussi, se déroulent expositions, rencontres, lectures, ateliers d’écriture, performances originales : le Café vous invite à un petit parcours vivifiant à travers les régions, les écoles, les collèges, les lycées… Ne pas enfermer la poésie dans les livres. Global Forum : Quand les collégiens font de la com’ En 2013, Marie Soulié, professeure de français au collège Daniel Argote à Orthez, présentait à Nantes au Forum des enseignants innovants un projet qui obtenait le prix du public : l’animation par les collégiens d’une agence de communication. En 2014, elle participe avec Aurore Coustalat, professeure d’anglais dans le même établissement, au Global Forum de Barcelone.

C’est l’occasion de témoigner à nouveau de la belle dynamique d’une expérience, qui déborde désormais sur tout un travail d’équipe et s’est même prolongée par la création d’une webradio. C’est l’occasion de diffuser à nouveau la pertinence du projet qui confie aux élèves une mission d’importance : communiquer sur les réussites et spécificités de leur collège en utilisant différents médias (Web Tv, Web radio, réseaux sociaux, site internet, journal). Qu'est-ce que l'agence « i-média » ? I-média est une agence de communication créée dans un collège dans le cadre d’une classe projet média. Avec la tablette, dessine-moi un fabliau. Faire vivre la littérature médiévale auprès d’adolescents du 21ème siècle : c’est le pari gagné par Cynthia Hocmelle, professeure de lettres au collège de la Triouzoune à Neuvic en Corrèze. Une classe de 5ème et une classe de 2nde bac pro d’un lycée agricole voisin ont collaboré pour transformer des fabliaux en bandes dessinées.

Un traitement théâtral de texte. Le théâtre est-il fait pour être lu ou pour être vu ? Question classique, qu’il serait peut-être bon de dépasser pour que les élèves soient mis en activité par l’écriture et le jeu, pour qu’ils s’emparent vraiment des pièces qui leur sont données. Yoan Fontaine, professeur de français au collège Belle-Vue de Loué dans la Sarthe, propose une piste d’activité pédagogique qu’il a menée en 4ème : lors de l’étude de « L’Avare » de Molière, les élèves, avec un simple traitement de texte, insèrent des didascalies dans certaines scènes pour éclairer leur conception du personnage ; ils vont ensuite mettre en œuvre les indications de mise en scène et de jeu données par leurs camarades pour faire vivre ces différentes visions.

Un journal du futur en 4ème. Julien Delrieu, professeur de lettres au collège Le Joncheray de Beaumont-sur-Sarthe, propose à ses classes de quatrième un beau défi : réaliser une édition quotidienne d'un journal qui pourrait paraître 1000 ans après notre ère. Chaque élève prend en charge la rédaction de deux articles de presse qui s'intègrent dans une rubrique du journal (éditorial, mode, tourisme, actualité internationale, archéologie, petites annonces, sports, faits divers...).

Le français au collège avec les tablettes. « Le français, c’est pas que des dictées ! Lettres : Apprentissage de la langue : principes et conseils. La maîtrise de la langue est une compétence que le socle actuel et futur affirme comme essentielle. Théâtre en liberté au collège.

L’innovation n’est pas un but en soi : en réalité, les enseignants qui explorent de nouveaux chemins pédagogiques cherchent à revitaliser les modalités d’apprentissage pour redonner au travail scolaire du plaisir et du sens. M-G Cadart : Rue de la créativité. Fiers d'être en SEGPA. Le français a rendez-vous avec les maths. Un musee numérique avec Pinterest. Olivia Assemat, L’Odyssée en jeu vidéo. Les « serious games » ont fait leurs preuves en matière éducative, mais les élèves sont habituellement les joueurs, non les concepteurs du jeu. Alexandre Martin-Gomez : Des livres numériques enrichis par des collégiens.

« Tout parle en mon ouvrage » : tel est le nom du projet présenté par Alexandre Martin-Gomez, professeur-documentaliste au collège Ausone à Bazas. Eric Floerke : Créer et apprendre avec son téléphone portable. Et si tous les élèves avaient entre leurs mains un précieux outil pédagogique que l’Ecole aurait intérêt à exploiter plutôt qu’à interdire ? Julien Lefebvre : La tête dans le Cloud. Aline Gatier : « Ce que je préfère, c'est quand un élève devient un mot »

Professeure de français et de philosophie au Lycée agricole La Germinière au Mans, Aline Gatier y anime depuis plusieurs années le « Blog abécédaire ». Claire Berest : Quand les élèves créent des ponts. Radio Argote : Pour être tous sur la même longueur d'onde. Un roman policier en SMS en seconde pro. Bac de français 2014 : Conforme ou conformiste ? Eduthèque, à quoi ça sert ? Eduquer aux réseaux sociaux : Le cas Ask. Quand des collégiens inventent : Le roman-photo de chevalerie. Du théâtre d'impro au programme ?

Travailler l’orthographe avec Twitter. Manifeste : l’Ecole face une révolution culturelle de Luc Dall’Armellina. Annie Coté : Faire aimer l'Ecole pour retrouver le plaisir d'apprendre. Isabelle Farizon : Vers le commentaire collaboratif ? Laïla Methnani : Ecrire avec les œuvres, avec les autres. Delphine Morand : Pédagogie de l'écriture collaborative. Ecrire en classe : La relance de l’AFEF. Lettres : Des ateliers d’humanisme avec Michel Brosseau. Lettres : Sujets sensibles et numériques. Lettres et arts : Sauver la station Prouvé. Déambulations littéraires et pédagogiques dans le bassin minier.

PNF Lettres : Au rendez-vous des lettres, de la parole et du numérique. Professeur de français : La FIPF et le CIEP pour un nouveau métier ?