background preloader

Lettres : Des ateliers d’humanisme avec Michel Brosseau

Lettres : Des ateliers d’humanisme avec Michel Brosseau
Michel Brosseau écrit et enseigne : auteur de romans noirs et de weblittérature, il est aussi professeur de français au lycée Jacques Monod à Saint Jean de Braye près d’Orléans. Les élèves de Michel Brosseau écrivent et apprennent : par-delà la préparation au bac de français, ils participent à de vivants ateliers d’écriture (dans la proximité de Joachim Séné ou Lucien Suel), à des expériences de twittérature, à des projets collaboratifs avec des collégiens. Dès lors, la littérature cesse d’être un simple objet scolaire pour devenir une expérience authentique des autres et de soi. Vous avez organisé avec l’écrivain Joachim Séné une série d’ateliers d’écriture en seconde : pouvez-vous expliquer comment fonctionne concrètement de tels ateliers d’écriture ? Ces ateliers se sont déroulés dans le cadre de l'enseignement d'exploration Littérature et Société, qui invite notamment les élèves à découvrir les différents supports de l'écriture. La première séance a débuté à l'extérieur du lycée. Related:  Ateliers d'écritureEcriture - Enseignement du français au collège2014

La Grande Guerre dans tous ses états. Ateliers d’écriture et de pratique artistique du collège au lycée Fabian Grégoire, « Lulu et la Grande Guerre » © l’école des loisirs, « Archimède », 2005 Cette mallette littéraire et pédagogique commémore le centenaire de la Grande Guerre. Elle propose des chemins sensibles à travers des documents et des activités qui nous ont semblé porteurs de valeurs et riches en possibilité d’exploitations pédagogiques. Ces documents, souvent découverts en chemin, au détour de lectures, dans la masse foisonnante des publications et des expositions que génère toujours un anniversaire, nous les avons choisis parce qu’ils nous touchaient, nous interrogeaient, disaient quelque chose de nous-mêmes que nous ne savions pas toujours être en nous-mêmes. Ce travail poursuit essentiellement deux objectifs. La mallette présente sept fichiers correspondant à sept parcours de lecture et d’écriture. L’objectif majeur est de générer un laboratoire d’idées et d’envies. La Grande Guerre comme écriture : • du bruit • du corps • de la beauté • de la fraternité Mallette pédagogique 1. 2.

Tous compétents en français ? Les résultats Pisa invitent les professeurs de français à remettre en cause représentations et pratiques pour que la maîtrise de la langue cesse d'être à ce point discriminante. « Tous compétents en français » : voilà précisément un objectif ambitieux qui constitue le thème central d'un dossier publié par les Cahiers pédagogiques, réalisé en collaboration avec l'AFEF, coordonné par Dominique Bucheton et Dominique Seghetchian. Des enseignants du primaire et du secondaire y partagent activités et réflexions pour faire progresser les élèves dans « le lire-écrire-parler », compétence essentielle tant elle traverse toutes les disciplines et génère un rapport plus ou moins heureux à l'Ecole et au savoir. On trouvera aussi dans ce dossier de précieux éclairages sur de nouveaux programmes de français qui tentent de se confronter au problème. Les pistes explorées sont diverses et stimulantes. On lira de surcroît avec attention deux contributions de rédacteurs des nouveaux programmes du collège.

Lycee Jacques MONOD Littérature et numérique : des lycéens explorent un nouveau mode d’expression… Cette année, les élèves de seconde 9 et un groupe de l’enseignement d’exploration Littérature et société du lycée Jacques Monod se sont engagés dans différents projets d’écriture numérique. Plusieurs défis leur ont été proposés. Le groupe de littérature et société a bénéficié de l’intervention sur plusieurs semaines de l’écrivain du net Joachim Séné : ce dernier a piloté cinq ateliers d’écritures numériques à partir d’auteurs contemporains comme Laurent Graff ou Leslie Kaplan. Joachim Séné et de futurs écrivains du net “Ce mur est en béton recouvert de carrelage blanc, avec dessus un panneau publicitaire reflétant une lumière violette sur une affiche de festival musical. Ce mur me rappelle une sortie dans une ruelle sombre, la sortie d’une boîte de nuit un peu sinistre. Atelier d’écriture au CDI “Nous sommes sur la Place de la Commune de Saint-Jean de Braye.

Lettres : Sujets sensibles et numériques Les « Sujets sensibles » forment un livre numérique écrit par Juliette Mezenc : pendant un an, elle a mené des entretiens avec des lycéens d’un établissement dit « sensible » de Sète, elle en a tiré dix portraits émouvants et vrais, qui tissent textuellement voix des élèves et voix de l’auteure. Ariane Bach et Aurélie Gellé, professeures de français au lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles, s’en sont inspirées pour mener un projet original : lecture en classe sur tablettes du livre de Juliette Mezenc, rencontre et atelier d’écriture avec l’auteure, créations polyphoniques (des témoignages recueillis et mêlés eux aussi à des réactions personnelles) et multimodales (des textes enrichis d’hyperliens, d’images, d’insertions audio ou vidéo). La démarche explore les nouvelles façons de lire et d’écrire qu’invente le numérique. Ariane Bach et Aurélie Gellé : développer des compétences de lecture et d’écriture Dans quel contexte pédagogique le projet a-t-il été conçu ? Le site d’Ariane Bach :

Lycee Jacques MONOD Suite du travail engagé avec les premières ES3 : après la découverte de l’univers poétique de Lucien Suel à travers sa présence sur le web et la lecture d’extraits de Théorie des orages, pratique de l’écriture poétique sous contraintes. À l’exemple de l’auteur, les élèves ont produit des textes en procédant par accumulation, utilisation de l’anaphore et liberté totale dans l’association d’images. Ci-dessous, une compilation de quelques-unes de leurs trouvailles. Mercredi prochain, interview de l’écrivain via le réseau social Twitter. À suivre… Je suis le regard lancé qui fait comprendre ce que je veux. Je vous salue, arbres feuillus dans cet espace entouré de béton. Je vous salue, cailloux et sable jaune au bord de la route. Je vous salue, monstrueuses tronçonneuses qui dévastez l’Amazonie. Je vous salue, âmes vagabondes traversant l’enfer pour venir me chercher. Je vous salue, Océan de tous les bonheurs. Je vous salue, pixels bleus, verts et rouges défilant sur les écrans.

lettres - un blogfolio pour donner envie d’écrire Les élèves ont apprécié de travailler ainsi. Quand un nouvel article est écrit dans le blog, l'élève m'envoie un message via e-lyco afin que je commente le travail effectué. Je laisse alors un commentaire sous l'article. Mes commentaires sont de plusieurs ordres (avis personnel, rappel de règles orthographiques, syntaxiques...). Lorsqu'un travail est de qualité, je demande à l'élève s'il peut être montré à ses camarades et publié dans le blog classe, qui devient ainsi une sorte de laboratoire des bonnes pratiques d'écriture, mais aussi de lectures expressives ou d'exposés. Pour que cet espace de travail personnel vive, il faut régulièrement y travailler. Au fil des mois, le blog personnel acquiert un triple statut : mémoire des travaux de l'élève classeur personnel (avec validation possible des compétences de maîtrise de la langue) espace d'auto-évaluation (en lien avec un formulaire mis à disposition : voir fiche d'usage développant cette auto-évaluation).

Un atelier d’écriture poétique à partir de la photographie en classe de seconde « Les actualités de l'École des lettres « M’aimez-vous assez pour placer un cadenas à mon nom sur le pont des Arts ? » Imager / Imaginer Quand photographie et écriture se co-fondent Atelier d’écriture poétique à partir de la photographie en classe de seconde mené en partenariat avec Charlotte Escamez, artiste intervenante L’écriture d’invention dans les classes de lycée La pratique de l’écriture d’invention dans les classes de lycée passe par une écriture d’imitation ou de transposition. Il peut sembler utile de passer par une phase de prévision, d’anticiper l’écrit à travers des systèmes sémiotiques différents : la liste, le story board, la note d’intention, le croquis, le dessin, l’image. Les cahiers d’enquête d’Émile Zola peuvent ici servir d’ancrage à l’activité réflexive. Pourquoi écrivez-vous ? La première enquête de la revue Littérature, en mars 1919, posait comme question : « Pourquoi écrivez-vous ? C’est ce préalable qui a guidé ce travail mené dans une classe de vingt-cinq élèves en classe de seconde, à profil littéraire.

Ecrire en classe : La relance de l’AFEF Notre culture scolaire est centrée sur l’écrit : des difficultés des élèves dans la maîtrise de la langue et de ses divers usages peuvent s’avérer handicapantes. Mais, si on évalue volontiers l’écrit, le travaille-t-on vraiment ? Apprend-on aux élèves à s’approprier un « code » et une « conduite » qui varient d’une matière à l’autre ? Comment favoriser en classe des pratiques d’écriture régulières, les rendre plus formatrices que formalistes, construire à l’Ecole le plaisir d’écrire plutôt que la peur d’écrire ? Telles sont les questions posées à tous par l’Association Française des Enseignants de Français lors de son université d’automne qui s’est déroulée à l’IFE à Lyon les 22-23-24 octobre. L’AFEF a permis aux participants d’échanger réflexions et expériences pour tracer de nouveaux horizons en reconsidérant la place, la nature et les modalités de l’écrit scolaire. Ecrire en classe : le langage en situation Ecrire en classe : le langage en action Ecrire en classe : l’enjeu numérique

De la lecture à l'écriture numérique Constat de départ : Les pratiques de lecture et d’écriture évoluent avec le numérique. Il est intéressant de se demander dans quelle mesure cet outil favorise l’appropriation des savoirs par les élèves, mais également en quoi il est un objet d’étude en soi. C’est pourquoi nous avons décidé de faire lire une œuvre numérique à nos élèves, et de leur en faire créer une à leur tour, en utilisant la tablette comme outil de lecture et d’écriture. Le projet a été conduit au sein de deux classes de Seconde, comme perspective à l’étude du roman et de la nouvelle au XIX° siècle. Les Instructions Officielles préconisent en effet d’offrir aux élèves une ouverture sur l’évolution du genre romanesque, ce que l’oeuvre contemporaine abordée au cours de ce projet permet. Objectifs 1 Découvrir la littérature numérique : de l’histoire du livre à l’œuvre de Juliette Mézenc, Sujets sensibles 2 Rencontrer un auteur : l’écrivain est dans la classe 3 Créer une œuvre numérique : Les productions des élèves

L'interview comme genre. Une autre approche de l'écriture Présentation : une interview recomposée de Didier Daenincks Les professeurs stagiaires et les formatrices ont eu la chance de rencontrer Didier Daeninckx et ont pu l’interroger sur ses oeuvres. Cet écrivain avait été sollicité compte tenu de l’importance et la variété de sa production accessible à tous les publics. Les liens que l’auteur tisse avec l’Histoire permettent de vraies lectures « interdisciplinaires ». Les échanges ont été particulièrement riches en ce qui concerne la genèse des œuvres. Notre projet était, au départ, plus ambitieux : cette première rencontre devait préparer la venue de l’auteur dans quelques classes de professeurs stagiaires. L’objectif général Utiliser un genre journalistique codé pour sélectionner, hiérarchiser, organiser, mettre en forme des notes prises lors d’une rencontre. Initiation à la technique de l’entretien, au débat. Le déroulement A aménager suivant les niveaux de classes, les contenus des programmes. 1. Etude des titres, sous titres, chapeaux 2. 1.

Ecrire, dit-il | 21 OCTOBRE 2015

Related: