background preloader

Théâtre France 20-21èmes siècles

Facebook Twitter

Séquence 4 Etude de "le Roi se meurt" d'Eugène Ionesco. Popeck, « Même pas mort » - L'ArcheL'Arche. « Le succès a beaucoup de pères, l’échec est orphelin. » Cette citation ouvre le dernier livre de Popeck, De qui tu tiens ce don-là ?

Popeck, « Même pas mort » - L'ArcheL'Arche

Et son spectacle s’intitule Même pas mort, à la grande joie de ses nombreux fans, du grand-père au petit-fils. C’est avec tendresse et rire qu’ils accueillent le traditionnel : « On est pas des sauvages tout de même ! » De son nom Judka Herpstu, père roumain, mère polonaise morte à Auschwitz, ensuite Jean Herbert, son pseudo d’artiste, il décide après sa prestation dans L’idiot de Dostoïevski, en 1968, de devenir Popeck en costume noir et chapeau melon. Amp.lefigaro. Sans titre. "Dix ans après" de David Foenkinos et "Un amour de jeunesse" d’Ivan Calbérac : voici, sur les vicissitudes de la vie de couple, deux pièces féroces et très drôles qui ont retenu notre attention.

sans titre

La vie de couple et ses aléas sont depuis toujours une source infinie d’inspiration pour les auteurs. Deux pièces à l’affiche à Paris réussissent la prouesse de renouveler le genre. L’une avec une version assez inédite du triangle amoureux (Dix ans après), l’autre sur les idéaux mis à mal (Un amour de jeunesse). Comme le résume assez joliment David Foenkinos : "Plus les personnages sont méchants et médiocres, plus les gens rient. Jean-Luc Lagarce. C'est aujourd'hui l'un des auteurs contemporains les plus joués en France[1].

Jean-Luc Lagarce

Ses textes sont traduits en vingt-cinq langues et sont joués dans de nombreux pays. Biographie[modifier | modifier le code] En 1975, il s'inscrit au conservatoire d'art dramatique et à la faculté de philosophie de Besançon[3]. Auteur et metteur en scène, il est encore en licence lorsqu'il fonde avec d'autres étudiants le Théâtre de la Roulotte, en 1978[4], dont le nom rend hommage à Jean Vilar. Sa maîtrise de philosophie, intitulée « Théâtre et Pouvoir en Occident », est publiée[5] mais il décide par la suite d'abandonner sa thèse, qui devait porter sur la notion de système chez Sade, pour privilégier la mise en scène et l'écriture. Auteurs Théâtre Jeunesse. L’avant-scène théâtre. L'Avant-scène. L'Avant-scène[1] est un magazine bimensuel culturel français créé en 1949.

L'Avant-scène

L'Avant-scène théâtreL'Avant-scène cinémaL'Avant-scène opéraL'Avant-scène balletL'Avant-scène télévision L'Avant-scène théâtre[modifier | modifier le code] Reprenant la formule qui avait fait le succès de La Petite Illustration, l'hebdomadaire Opéra, créé en 1943 et paru clandestinement jusqu'en mai 1945, lance en mars 1949 un supplément bimensuel intitulé Opéra, supplément théâtre. 59 numéros sont publiés sous la direction de Robert Chandeau jusqu'en avril 1952.

Marie-Sophie Ferdane. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie-Sophie Ferdane

Marie-Sophie Ferdane est une comédienne et metteuse en scène française. Elle est pensionnaire de la Comédie-Française de 2007 à 2013. Biographie[modifier | modifier le code] Née en 1977[1] d'un père directeur d'usine et d'une mère directrice de maternelle[2], dernière d'une fratrie de quatre sœurs, elle est élevée à la campagne près de Grenoble[3]. Suzanne Bing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Suzanne Bing

Suzanne Bing, née le 10 mars 1885 à Paris IIe et morte le 22 novembre 1967 à Neuilly-sur-Seine, est une actrice française. Elle a été un des membres fondateurs du théâtre du Vieux-Colombier à Paris avec Jacques Copeau. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et années de formation[modifier | modifier le code] Née à Paris dans le 2e arrondissement de Paris, elle intègre le Conservatoire de musique et de déclamation pour deux années, puis épouse le 5 novembre 1907, le compositeur Edgard Varèse. Le Théâtre du Vieux-Colombier[modifier | modifier le code] Durant la première saison du Théâtre du Vieux-Colombier, elle interprète plusieurs rôles importants, notamment Viola dans La Nuit des rois où elle est applaudie par la critique. 1935 : Hommage des acteurs à Pirandello : La Vie que je t'ai donnée de Luigi Pirandello, théâtre des Mathurins.

La comédienne Maria Pacôme est décédée. Jean Anouilh. Stanislas Nordey. Valérie Lang. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Valérie Lang

Pour les articles homonymes, voir Lang. Valérie Lang est une comédienne française, née à Nancy le 24 mars 1966 et morte le 22 juillet 2013 à Paris. Biographie[modifier | modifier le code] Judith Magre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Judith Magre

Judith Magre en 2009. Judith Magre (pseudonyme de Simone Dupuis[1]), également connue à ses débuts sous le nom de scène de Simone Chambord, est une actrice française née le 20 novembre 1926 à Montier-en-Der (Haute-Marne). Daniel Mesguich. Daniel Mesguich Biographie[modifier | modifier le code] Il passe son enfance en Algérie, enfance qu'il narre dans un récit[1],[2].

Daniel Mesguich

Après être passé par le conservatoire de Marseille, il suit, pendant deux années, des études de philosophie à la faculté de Censier, à Paris. Admis en 1970 au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, il y reçoit l’enseignement d'Antoine Vitez et de Pierre Debauche. Victorien Sardou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Victorien Sardou

Pour les articles homonymes, voir Sardou. Victorien Sardou Victorien Sardou en 1880. Georges Courteline. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Georges Courteline Georges Courteline vers 1890. Œuvres principales Le commissaire est bon enfant (1900), L'article 330 (1900), La paix chez soi (1903), Les balances (1901) Antonin Artaud. Œuvres principales Compléments A influencé le nouveau théâtre américain dont le Living Theater et l'Open Theatre. Jean Cocteau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Cocteau Jean Cocteau en 1923.Bibliothèque nationale de France Œuvres principales Signature.

Jean Giraudoux. Jean Anouilh. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Anouilh Œuvres principales. Albert Camus. Caligula (Camus) Jean-Paul Sartre. Huis clos (Sartre) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Huis clos est une pièce de théâtre en un acte de Jean-Paul Sartre, rédigée à la fin de l'année 1943 et représentée pour la première fois le 27 mai 1944 au théâtre du Vieux-Colombier, à Paris. Cette pièce de théâtre est symbolique de l'existentialisme, mouvement littéraire du début du XXe siècle où l'être humain est défini par ses gestes et ses non-gestes. Sartre pensait avoir écrit une pièce drôle. Seules les mises en scène de Didier Van Cauwelaert à Nice en 1977[1] et certaines plus actuelles semblent avoir donné justice à cette conception.

Trois personnages se retrouvent à leur mort dans une même pièce. Garcin, mort, est en enfer. Cette scène d'exposition étonne car elle ne répond à aucune des questions du spectateur. Le Diable et le Bon Dieu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Diable et le Bon Dieu est un drame en trois actes et onze tableaux de Jean-Paul Sartre paru et représenté la première fois à Paris au Théâtre Antoine (direction Simone Berriau) le , dans une mise en scène de Louis Jouvet.

Cette pièce, comme le laisse prévoir le titre, traite de la nature humaine, de Dieu et du Diable, et de la question « Le Bien est-il possible ? » (Gœtz à Heinrich dans le dixième tableau). Résumé[modifier | modifier le code] Il se retire avec Hilda dans la forêt où il mène une vie d'ermite fou, jusqu'à la visite de Heinrich qui vient comme convenu juger les actes de Gœtz. Distribution, Théâtre Antoine, 1951[modifier | modifier le code] Samuel Beckett.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Beckett. Samuel Beckett. Jean Vilar. Jean Poiret. Joyeuses Pâques (pièce de théâtre) Antoine Vitez. Шеро, Патрис. Éric Ruf. Murray et Boretz - Adieu Berthe - Francis Blanche - 1970. La Strategie De l'Echec en entier ! Stationnement alterné. Robert Lamoureux - Diable d'homme - 1984.