background preloader

Actu santé des enfants

Facebook Twitter

Les élèves sont-ils heureux ? Le développement des enfants et des adolescents dans une perspective de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire. Un cadre de référence pour des actions intégrées de promotion de la santé et de prévention basé sur l’approche par compétence Le référent pour des actions intégrées de promotion de la santé et de prévention (promotion-prévention) en contexte scolaire s’appuie sur le développement de compétences qui sont contributives à la réussite scolaire et communes à un ensemble de sujets en lien avec la santé et le bien-être.

Le développement des enfants et des adolescents dans une perspective de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire

Il constitue une réponse à la tendance à réaliser des actions en silo (ex. : alimentation, sexualité). Il répond également au besoin de connaitre les conditions organisationnelles qui facilitent la synergie des acteurs ainsi que les actions et les savoirs spécifiques à privilégier à différents moments du développement et du parcours scolaire du jeune. Une stratégie d’intervention positive et globale misant sur le développement de compétences personnelles et sociales Le jeune se développe sur les plans cognitif, socioémotionnel et physique.

Expérimentation prévention obésité infantile. Cette expérimentation a pour objectif d’améliorer la prise en charge et le suivi des enfants de 3 à 8 ans chez lesquels le médecin aura décelé un risque d’obésité, en mettant en place une prise en charge pluridisciplinaire (diététique, psychologique et d’activité physique) précoce et adaptée aux besoins de l’enfant et de sa famille.

Expérimentation prévention obésité infantile

Cette prise en charge prescrite par le médecin qui suit l’enfant, qui pourra être un médecin généraliste, un pédiatre ainsi qu’un médecin de PMI, sera mise en œuvre par des professionnels de santé et psychologues appartenant à des structures/associations sélectionnées. Dans ce cadre, un appel à candidature est lancé. Décret du 2 mai 2017 expérimentations visant à prévenir l'obésité chez le jeune enfant de 3 à 8 ans. Les enfants, dont l'âge est compris entre 3 et 8 ans révolus à la date de leur inclusion dans le dispositif et qui présentent un risque d'obésité tel que défini par les recommandations de la Haute Autorité de santé, peuvent être inclus dans les expérimentations faisant l'objet du présent décret, sur prescription du médecin désigné par l'un ou l'autre des parents ou par le ou les titulaires de l'autorité parentale ou, lorsqu'il a été choisi dans les conditions prévues à l'article L. 162-5-3 du code de la sécurité sociale, du médecin traitant de l'enfant mentionné au même article.Ne peuvent être inclus dans le dispositif les enfants qui présentent une obésité effective.L'entrée dans les expérimentations est subordonnée au consentement du ou des titulaires de l'autorité parentale de l'enfant recueilli dans les conditions fixées à l'article 6 du présent décret.

Décret du 2 mai 2017 expérimentations visant à prévenir l'obésité chez le jeune enfant de 3 à 8 ans

Fait le 2 mai 2017. Bernard Cazeneuve. PISA a la loupe 71 Les eleves sont ils heureux. Cocktail de produits toxiques dans les cheveux de nos enfants. Actu.

Cocktail de produits toxiques dans les cheveux de nos enfants

Pourquoi le nombre de cancers chez les enfants augmente. Enfant différent : autour de l'enfant handicapé. Surpoids : le milieu social joue dès l’enfance. Adultes comme enfants ne sont pas égaux devant les problèmes de poids, selon leur milieu social.

Surpoids : le milieu social joue dès l’enfance

Étant donné que le surpoids est associé à un certain nombre de maladies chroniques comme l’hypertension artérielle ou le diabète, il paraît essentiel de mieux cerner ses déterminants, dont le statut socioéconomique fait partie. En effet, 16,2 % des ouvriers sont obèses, contre 8,7 % des cadres supérieurs et des professions libérales en France, selon l’enquête épidémiologique nationale sur le surpoids et l’obésité de 2012.

Des différences sociales de surpoids sont également observées en Grande-Bretagne. La comparaison entre les deux pays est intéressante : environ 45,5 % des Français contre 61,7 % des Britanniques de plus de 15 ans sont en surpoids ou obèses, selon les chiffres de l’OCDE pour 2014. Cela place la France parmi les pays les moins affectés, alors que la Grande-Bretagne se situe au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE. Des boîtes en carton pour faire dormir des bébés en sécurité : les autorités sanitaires américaines valident la “mode” venue de Finlande. Atlantico : Une société Finlandaise a créée dans les années 1930 des kits pour les familles ayant des nouveaux nés et leur éviter des morts subites par asphyxie dans leur sommeil dans un lit classique.

Des boîtes en carton pour faire dormir des bébés en sécurité : les autorités sanitaires américaines valident la “mode” venue de Finlande

Subventionnées par le gouvernement, ces boîtes qui se popularisent permettent de fournir tout le nécessaire pour accompagner le nourrisson dans ses premiers mois. La particularité, c'est que la boîte en carton sert de lit. Est-ce que l'on voit des initiatives similaires se développer en France ? Est-ce que leur efficacité est prouvée ? François- Marie Caron : Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en Finlande, une certaine partie de la population ne consultait pas de spécialiste ni pendant la grossesse, ni après l'accouchement.

Ils ont créé ces boites dans l'optique de l'obligation de faire suivre la grossesse et faire suivre son enfant après la naissance. Il y a plusieurs initiatives en France pour des Baby box similaires. Leur efficacité est par contre complètement prouvée. Je m'abonne.