background preloader

Mots

Facebook Twitter

Inférence. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Inférence

L'inférence peut prendre une forme probabiliste (inférence bayesienne) - il s’agit d'une opération logique portant sur des propositions tenues pour vraies (les prémisses) et concluant à la vérité d'une nouvelle proposition en vertu de sa liaison avec les premières. C'est pourquoi l'inférence est souvent réduite à la déduction nécessaire dans laquelle la vérité des prémisses assure totalement la vérité de la conclusion.

Ressentiment. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ressentiment

Le ressentiment désigne, en philosophie et en psychologie, une forme de rancune ou d'hostilité. Le ressentiment est un sentiment d'hostilité à ce qui est identifié comme la cause d'une frustration. Le sentiment de faiblesse ou d'infériorité, voire la jalousie, face à la « cause » générant cette frustration, attaque, rejette ou refuse la source perçue de cette frustration. Psychologie[modifier | modifier le code] Causes[modifier | modifier le code] Le ressentiment peut survenir dans de diverses situations, défiant l'estime de soi, avec un sentiment d'injustice ou d'humiliation.

Signes[modifier | modifier le code] Expression faciale colérique pouvant exprimer le ressentiment. Contrairement à n'importe quelle autre émotion, le ressentiment ne possède aucun trait facial permettant son expression. Le ressentiment peut être auto-diagnostiqué en y trouvant des signes comme le besoin de régulation émotionnelle. Adage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adage

Pour les articles homonymes, voir Adage. Sur les autres projets Wikimedia : adage, sur le Wiktionnaire Un adage est une énonciation courte facilement mémorisable rendue crédible par son utilisation ancienne et qui relate un certain fait important tiré d'une expérience considérée vraie par la majorité. Beaucoup d'adages que l'on connaît en français proviennent d'une traduction latine (par exemple : subis la loi que tu as créée pour patere legem quam fecisti). Maxime. Atavus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Atavus

En génétique, un atavus (ou atavisme) est un caractère primitif qui réapparaît après une ou plusieurs générations (du latin atavi, « quadrisaïeuls, aïeux éloignés »). Le terme était fréquemment employé dans un sens psychologique pour désigner, de manière plus ou moins fondée, et souvent en mauvaise part, une prédisposition innée à certains comportements, notamment rebelles : certains criminologues du XIXe siècle (particulièrement Cesare Lombroso) s'attachaient ainsi à démontrer l'existence d'un atavisme criminel chez certaines personnes ou catégories de personnes. Portail de la psychologie. Ubiquité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ubiquité

L'ubiquité ou l'omniprésence est la capacité d'être présent en tout lieu ou en plusieurs lieux simultanément. Le terme est dérivé du latin « ubique » qui signifie « partout ». La notion se rencontre aussi bien dans les domaines de la théologie, de l'informatique, de la biologie, de l'écologie, de la géologie, de la sociologie, et des mathématiques. Théologie[modifier | modifier le code] Uchronie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Uchronie

Dans la fiction, l’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. « Uchronie » est un néologisme du XIXe siècle fondé sur le modèle d’utopie, avec un « u » négatif et « chronos » (temps) : étymologiquement, le mot désigne donc un « non-temps », un temps qui n’existe pas. On utilise également l’anglicisme « histoire alternative »[1] (alternate history). Aporie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aporie

On nomme aporie (en grec aporia, absence de passage, difficulté, embarras) une difficulté à résoudre un problème. Pour Aristote, c'est une question qui plonge le lecteur ou l'auditeur dans le doute tout en le poussant à trancher entre deux affirmations : « απορια, διαπορια » c'est-à-dire « contradiction, embarras ». Le sens actuel d'aporie est plus fort et concerne tout problème insoluble et inévitable.

Pour prendre une image en relation avec l'étymologie du mot, on peut dire aussi que l'aporie est une impasse dans un raisonnement procédant d'une incompatibilité logique. Aspect[modifier | modifier le code] On nomme aporétique un système construit sur une ou des aporie(s). Exemples de réponse à une question d'allure aporétique[modifier | modifier le code] Cet exemple est dû à Banesh Hoffmann, dans son livre L'Étrange Histoire des quanta : — L'élève : « La lumière est-elle une onde ou une particule ? — Le professeur : « Oui. » — Oui.