Egalité et parité

Facebook Twitter
Grille de rentrée des radios : parabole du sexisme ordinaire
Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales
ARCHÉOLOGIE • La parité des sexes ne date pas d’aujourd’hui ARCHÉOLOGIE • La parité des sexes ne date pas d’aujourd’hui Née au XIXe siècle, la science de la préhistoire s’est longtemps appuyée sur les idées reçues de cette époque. Ainsi, on croyait que les femmes du paléolithique restaient assises près du feu, soumises et humbles, pendant que les hommes, forts et intrépides, partaient à la chasse au mammouth. Des chercheurs américains viennent de montrer que ce paradis du macho n’était rien d’autre qu’un fantasme. Ils supposent que les femmes aussi capturaient des proies, et certains spécialistes voient en elles l’élite spirituelle de la société primitive.
Sexisme et Science – Féminisme

Sexisme et Science – Féminisme

Partie 1 : définition et concept-clés Après une première partie introductive, je vais rentrer dans le vif du sujet et commencer par discuter de la forme d’objectivation sexuelle la plus commune, celle qui passe par le regard masculin. Cette forme d’objectivation est souvent appelée male gaze dans les pays anglo-saxons et consiste à inspecter et évaluer le corps des femmes. Sur le graphique présenté en introduction, nous nous trouvons donc à la première étape : les expériences d’objectivation sexuelle, qui surviennent quand autrui nous traite comme un objet sexuel. Graphique résumant les conséquences de l’objectivation sexuelle.
Patriarcat par-ci, patriarcat par-là, nulle personne de bonne volonté féministe ne rechigne à rejoindre le front de ses pourfendeur/ses. Mais encore faut-il, dans un blog qui se réclame du féminisme d’éduc’ pop, dire deux mots sur ce qu’est exactement que ce vieux monstre sanguinaire. Date-il de longtemps ? Sont-ce les poète-sse-s des religions monothéistes qui l’ont imaginé ? Est-il toujours vivant, bien portant ou en agonie ? Quelque chose justifie-t-elle son succès ? C’est quoi le patriarcat, d’abord ? | Fatima-Ezzahra Benomar C’est quoi le patriarcat, d’abord ? | Fatima-Ezzahra Benomar
Féministes et hommes engagés, sortir de l'androcentrisme et développer l'empathie Cet article vise à interroger, d'après les lumières de l'œuvre de Léo Thiers-Vidal, homme féministe engagé, la façon dont les hommes se positionnent au sein des revendications féministes. Avons-nous, en tant qu’hommes, une réflexion et des pratiques quotidiennes en accord avec ce que nous défendons ? Nous chercherons à comprendre pourquoi et en quoi les théories de certains hommes féministes minimisent les rapports d'oppression entre les sexes, et, enfin, nous proposerons des pistes pour sortir du piège androcentrique. Féministes et hommes engagés, sortir de l'androcentrisme et développer l'empathie
La femme naturelle La femme naturelle Voici ce qu'affirmait Aristote dans Politique "la Nature tend assurément à faire les corps d'esclaves différents de ceux des hommes libres, accordant aux uns la vigueur requise pour les gros travaux, et donnant aux autres la station droite et les rendant impropres aux besognes de ce genre". Il a toujours fallu tenter de naturaliser l'infériorité de certains proclamée et organisée socialement. Comment justifier qu'on puisse mettre qui que ce soit en esclavage sans justifier qu'ils sont comme programmés pour, que la nature elle-même les a faits ainsi ? Aristote expliquait donc qu'un esclave l'est car il est naturellement plus vigoureux, plus fort. Evidemment vous voyez où je veux en venir. Comment alors expliquer qu'on explique l'infériorité des femmes par le fait qu'elles soient plus fragiles, moins fortes physiquement ?
Les résultats du féminisme (1906)
Ce ne sont que quelques paragraphes dans des manuels de SVT de deux-cents pages mais ils font polémique depuis maintenant plus d'un mois, et cela risque de durer jusqu'à la rentrée scolaire. Début septembre, les élèves de Première ES et L auront le plaisir de découvrir un nouveau point de programme: la question du genre et de l'orientation sexuelle, dans un chapitre intitulé «Devenir homme ou femme». Une partie imposée par la Direction générale de l'enseignement scolaire et annoncée au Bulletin officiel du 30 septembre 2010. Il y est expliqué, en résumé, que si l'on naît homme ou femme, l'orientation sexuelle des individus peut varier au cours de la vie, et que si la majorité des personnes sont héterosexuelles, une partie de la population est homosexuelle ou bi. L'homosexualité enseignée à l'école : une pilule qui passe mal L'homosexualité enseignée à l'école : une pilule qui passe mal
Faites vous peur aux hommes ? Faites vous peur aux hommes ? Vous êtes active, voire très active ? Vous aimez les débats serrés et argumenter pour faire valoir votre point de vue ? vous êtes championne au tennis ?
A New-York, des voix s’élèvent pour exiger le maintien du procès de DSK | Féminisme et proféminisme
Ça y est : les vacances scolaires sont là. Alors que les coffres se remplissent peu à peu de valises, tentes et autres canots gonflables, les écoliers profitent enfin d’un repos bien mérité après une dure année de labeur. Si les boîtes de nuit ouvrent leurs portes aux jeunes disposant d’un baccalauréat flambant neuf soucieux de le fêter (ils ne découvriront que dans deux mois que ce sont les seules portes qui s’ouvriront jamais grâce à leur diplôme de fin de lycée), elles ne sont que l’avant-goût d’un été qui s’annonce plein de surprises. La saison des abandons La saison des abandons
Les filles, passez votre bac S d’abord! Les filles, passez votre bac S d’abord! Le phare mis sur des femmes politiques (Christine Lagarde, Martine Aubry, Valérie Pécresse, Eva Joly) ces derniers jours incite à reposer la question qui taraude les sociétés occidentales depuis près de trente ans: avance-t-on vers une parité pour les postes de responsabilité? Dans son livre sur l’avenir de l’Europe (2030: Mémoires d’un Européen optimiste, éd. Jacob-Duvernet, 2011), l’industriel Noël Goutard écrit : publicité «En 2030, l’Europe est sous l’emprise féminine.

Ces études à la con qui nous prennent pour des connes

Ces études à la con qui nous prennent pour des connes Mi-janvier, le psychologue évolutionnaire, Jesse Bering, a écrit un article pour Slate.com, où il présentait quatre manières dont les femmes avaient évolué pour se protéger des viols lorsqu’elles ovulaient. Son article a déclenché de violentes critiques, au sein de Slate et sur des sites scientifiques notamment. Plusieurs journalistes de Double X, le site féminin de Slate, ont écrit une réponse à son article, et Jesse Bering a lui-même écrit une réponse à ces critiques. publicité
Le sexisme inconscient qui éloigne les filles des maths et de la science Barack et Michelle Obama ont récemment invité Amy Chyao, une lycéenne de 16 ans du Texas cherchant un nouveau traitement contre le cancer, et Mikayla Nelson, lycéenne du Montana et conceptrice d'une voiture innovante fonctionnant à l'énergie solaire, à s'asseoir aux côtés de la première dame durant le Discours du président sur l'état de l'Union. C'était un beau geste, mais le président n'a pas dit la vérité sur les filles. C'est le personnage superficiel que campe Eva Longoria dans Desperate Housewives qui s'en est chargé. publicité «Les filles, si ça ne tenait qu'à moi, je vous dirais d'éviter les maths et la science –elles provoquent de profondes rides d'expression», a conseillé Gabrielle Solis à des lycéennes, dans l'un des derniers épisodes de la série.
Petits rappels sur le genre Sexe et genre : quelle différence ? Sexe et genre sont deux notions liées, mais qu’il convient de distinguer. Le terme « sexe » renvoie aux différences physiques distinguant les hommes et les femmes (organes reproducteurs, pilosité etc.), alors que le « genre » (qu’on peut aussi appeler « sexe social ») renvoie aux rôles déterminés socialement et aux comportements qu’une société considère comme caractéristiques des hommes et des femmes. En France, dans la vie de tous les jours, on entend souvent qu’un homme se doit d’être protecteur et d’avoir une certaine autorité. Au contraire, les femmes doivent être souriantes et faire attention à leur apparence.

Petits rappels sur le genre – Reminders on genders « Sexisme et Science – Féminisme

Parité Mis en ligne le 23/06/11 I Rédaction par La Rédaction Petits boulots, petits salaires, petites retraites, voire grande pauvreté… C’est ce qui attend la plupart des salariés à temps partiel, des femmes dans 82 % des cas. La Délégation aux droits des femmes à l’Assemblée nationale fait des propositions… urgentes. « Si en 2004 le travail à temps partiel correspondait le plus souvent au moment de l’arrivée d’un enfant, maintenant il se pratique aussi en début de carrière. Je tire donc la sonnette d’alarme ». La réforme du temps partiel est urgente
France - Après avoir effectué de nombreuses mesures et analyses de peintures rupestres européennes et en particulier françaises, l'archéologue Dean Snow affirme aujourd'hui que la plupart de ces oeuvres d'art préhistoriques auraient été réalisées par des femmes. Prenant l'exemple de la grotte française de Pech Merle et de ses célèbres chevaux tachetés entourés de mains négatives, réalisées par la technique du pochoir, Dean Snow s'étonne : "Même un examen superficiel des photos de ces œuvres suggère que la plupart des mains ainsi dessinées étaient féminines". Une déclaration qui vient contredire ce que pensaient la plupart des spécialistes, en l'occurrence que les artistes à l'origine des peintures rupestres étaient majoritairement, voire exclusivement des hommes. Découverte en images : les femmes sont-elles les vraies artistes de la Préhistoire ?
Si l’Association Française des Femmes Pilotes devait organiser une exposition sur les pionnières de l’aviation, combien de femmes pourraient y figurer à votre avis ? Une ? Deux ? Trois ? Qui dit mieux ? Libres comme l'air - Le blog de la Fée Myrtille
La bonne sœur et la putain
La Pasionaria, l'Egérie, la Muse, la Mère, la Madone
Plus féministe que moi, tu meurs !
Hommes/femmes: des rapports opposés entre les Etats-Unis et la France
Sexisme, opération camouflage à l’Assemblée.
Les mères parfaites se rebiffent
Top 10 des clichés sur le féminisme et les féministes
Laurence Parisot en campagne contre le sexisme
Le texte publié par les Féministes en mouvement
D’une féministe primaire à Môssieu Fize