background preloader

Apprendre

Facebook Twitter

Quelques éléments de la psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages. Concevoir des situations d'apprentissages, c'est penser l'engagement des élèves dans la tâche, la faisabilité de la tâche, les enjeux d'apprentissage dans la tâche et leur appropriabilité.

Quelques éléments de la psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages

André Tricot, psychologue cognitiviste, propose une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissage. Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves.

Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? Écouter les enregistrements de la journée player1 player2. Enseignants. Cette section présente des ressources pédagogiques et didactiques pour les enseignants du primaire et du secondaire, ainsi que pour les professeurs de cégep et d'université : des banques d'activités d'enseignement-apprentissage, des outils pédagogiques, des approches à explorer, des sources d'informations à connaitre et plus encore.

Enseignants

Cliquez sur le titre d'une ressource pour lire un court résumé de celle-ci et pour y accéder. À noter que tout le contenu de cette section a été repéré à partir de la bibliothèque virtuelle du RIRE ; accessible à tous! ABRACADABRA est une ressource Web, gratuite, pour soutenir l’enseignement-apprentissage de la lecture et de l’écriture des élèves de maternelle, de 1ère et de 2e année du primaire. 3 zones.

WikiDeNovantura:Apprenant. 1.

WikiDeNovantura:Apprenant

Définition D'origine Québécoise, il désigne toute personne en situation d'apprentissage. Néologisme crée sur "apprehendere" issu du latin classique : prendre, saisir. L'apprenant s'intègre dans un processus de formation dans lequel il est en interaction avec des savoirs et un médiateur-formateur. Théories de l'apprentissage - Idées ASH. Apprendre, c'est comprendre.

Théories de l'apprentissage - Idées ASH

Les 4 Phases de l'Apprentissage. Broadcast Yourself. La constante macabre,Franck Lepage. Ce que les enfants devraient savoir sur leur cerveau à l'école. Les neurosciences apparaissent comme un domaine réservé aux meilleurs étudiants en sciences.

Ce que les enfants devraient savoir sur leur cerveau à l'école

Or une étude américaine a démontré que Au plus tôt on apprend à l’école comment fonctionne notre cerveau, au mieux c’est. Suite à une étude menée sur des enfants de 4 à 13 ans, les psychologues Peter Marshall et Christina Comalli ont découvert que les jeunes enfants ne connaissent ni les fonctions ni le fonctionnement de leur cerveau. Les scientifiques attribuent cet état de fait à plusieurs facteurs : 1. les parents et les enseignants ne mentionnent que très rarement le cerveau quand ils apprennent aux enfants comment leurs corps fonctionnent. 2. l’enseignement portant sur l’anatomie et les fonctionnalités du cerveau ne commence qu’au collège. 3. les enfants ne peuvent pas observer leur propre cerveau et sont forcés d’imaginer ce qui se passe à l’intérieur de leur tête.

Apprentissage par problèmes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apprentissage par problèmes

Pour les articles homonymes, voir APP et PBL. Dans l'apprentissage par problèmes (APP), ou apprentissage par résolution de problèmes, les apprenants, regroupés par équipes, travaillent ensemble à résoudre un problème généralement proposé par l'enseignant, problème pour lequel ils n'ont reçu aucune formation particulière, de façon à faire des apprentissages de contenu et de savoir-faire, à découvrir des notions nouvelles de façon active (il s’instruit lui-même) en y étant poussé par les nécessités du problème soumis. Apprendre à apprendre. Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit.

Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme. Théories de l'apprentissage - Idées ASH. Les droits imprescriptibles de lapprenant. L'attention, levier d'apprentissage... L'attention, à côté de l''engagement actif, du retour d'information et de la consolidation, serait d'après les recherches issues des neurosciences, l'un des 4 facteurs de réussite dans tout apprentissage.

L'attention, levier d'apprentissage...

Savoir captiver, canaliser, créer les conditions de la concentration. La concentration est le "mécanisme de filtrage qui nous permet de sélectionner une information et d'en moduler le traitement" ... Elle permet d'éliminer pour concentrer. Comme le montre la vidéo ci-dessous, quand on est concentré, "les stimuli non pertinents pour la tâche demandée vont tout bonnement devenir invisibles. " Essayez, mais concentrez-vous sur la tâche demandée: "comptez le nombre de passes! " Viser plus haut : Bloom et Vygotski dans la classe. Motivation et émotion. Hourst fondamentaux apprentissage. Conférence "Comment l'élève apprend".

Conférence « Comment l’élève apprend » de Daniel Favre, Docteur en neurosciences et professeur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, faite lors du séminaire des inspecteurs de l’académie de Versailles le jeudi 18 novembre 2010 à l’auditorium de l’Internat d’excellence de Marly-le-Roi.

Conférence "Comment l'élève apprend"

Daniel Favre Docteur d’État en neurosciences et docteur en sciences de l’éducation, Daniel Favre est professeur des universités en Sciences de l’éducation à l’IUFM de l’académie de Montpellier. Spécialiste reconnu des mécanismes cognitifs et affectifs de la violence, il a co-organisé en 1999 à la Villette l’expo « Le désir d’apprendre ». Auteur de Transformer la violence des élèves. Voir aussi : La page de Daniel Favre sur le site « Transformer la violence des élèves » Neurosciences et pédagogie. Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau.

Neurosciences et pédagogie

Et cela s'appelle la neuropédagogie. Des obstacles aux apprentissages comme appuis pour les surmonter. 28 février 2010 Henri Boudreault Apprendre, Didactique professionnelle, Environnement didactique, L'apprenant, Le contexte, Objet d'apprentissage, Pratique pédagogique Figure 1 : Éléments à considérer pour surmonter les obstacles aux apprentissages.

Des obstacles aux apprentissages comme appuis pour les surmonter

Le rôle d’un enseignant est de faire apprendre. Cela semble facile à dire, mais beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre. Faire apprendre n’est pas synonyme de dire et de montrer. Si nous désirons élaborer des environnements d’apprentissage pertinents et efficaces, il faut pouvoir identifier les obstacles que cet environnement devra permettre de surmonter. Métacognition et réussite des élèves. Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ?

L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent.

Gagné P. Philippe Perrenoud - Qu’est-ce qu’apprendre ? [2004_08]